Calais : l’Auberge des migrants réduite à la mendicité

François Guennoc, le grand chef de l’Auberge des migrants, bientôt SDF ?

Dans un récent article de Slate, François Guennoc, le secrétaire dirigeant de l’Auberge des migrants, association pro-invasion des Hauts-de-France déplore la fin du financement par leur « plus gros donateur ».

La misère règne chez les associatifs qui seront bientôt réduits à la soupe populaire et plus loqueteux qu’un SDF européen. Dans les colonnes de Slate, François Guennoc pleurniche, chouine et se lamente : son association l’Auberge des migrants qui vit depuis plusieurs années sur le dos des clandestins va se retrouver réduite à la mendicité.

Son plus gros donateur britannique Choose Love a décidé de lui couper les vivres. Choose Love autrement nommé Help Refugees et dont la présidente Lliana Bird dite Birdy vit à Highgate, la banlieue la plus chère de Londres, ne paie plus. Le business des migrants s’épuise et nos généreux philanthropes ont décidé de se tourner vers le deuxième plus lucratif attrape-nigaud après le couillonavirus : le réchauffement climatique. Là où il y a de la thune à se faire, l’humanitaire n’est jamais loin. Rappelons que Help Refugees est directement lié à Oxfam, autre organisation charitable britannique, elle-même largement financée par le « philanthrope » Soros.

Visiblement, le climat va devenir plus rentable que les migrants que plus personne ne peut voir en peinture. Il est donc temps pour les « humanitaires » de changer leur fusil d’épaule. Soros va s’engager pour le climat, les nounours en Antarctique, les bagnoles électriques au lithium et la lutte contre les pets de vache, niche autrement plus lucrative qui allie deux avantages : arnaquer le bobo bien-pensant et lutter contre l’extrêêêême-droite.

En attendant, à Calais, François Guennoc verse des larmes amères. Son Auberge des clandestins pourrait bien déposer le bilan cet été, faute d’argent et de bénévoles et, trois fois horreur, licencier les gestionnaires qui vivent grassement de la misère humaine. Le hangar de l’asso, rue de Judée à Calais, se vide à vue d’œil. Une ou deux crasseuses, l’œil hagard, tentent bien encore de faire illusion mais ça sent incontestablement le sapin. Pourtant, le business était bien installé et ce, depuis des années et François Guennoc, dans sa jolie et typique villa du bord de mer à Wissant – station balnéaire prisée des touristes parisiens et dont l’immobilier atteint des sommets – a de quoi se faire du souci. Le malheureux a beau organiser des opérations de com’ en envoyant les donzelles de l’association se geler les miches avec un panneau « La frontière tue » de 8 h à 22 h devant la mairie de Calais, s’agiter dans la presse aux ordres et conspuer Zemmour, le robinet est désormais fermé. À tel point que le malheureux, pour tuer le temps, en est réduit à faire le zozo à longueur de journée dans les commentaires de la page Facebook de Nord Littoral.

Pendant ce temps, les quelques bénévoles qui restent, qui ont bien compris que le navire prenait l’eau, organisent le coulage des stocks de nourriture et de vêtements de marque offerts à leurs protégés. C’est incroyable ce qu’on trouve sur Marketplace. On peut les comprendre : se faire exploiter depuis des années par des dirigeants pleins aux as mérite bien de se servir un peu dans les stocks pour réussir à être aussi bien nourris et sapés que les clandestins.

Espérons que M. Guennoc saura se recycler à temps et se précipiter au chevet de la planète pour maintenir les confortables revenus de son association qu’il pourrait rebaptiser l’Auberge des Greta. Nous ne nous faisons pas de souci pour lui : il avait déjà été, comme le dit Mediapart, « un petit soldat de Greenpeace ».

Martin Moisan 

http://www.slate.fr/story/222389/calais-retrait-choose-love-gros-donateur-associations-aide-migrants-difficulte-financements

https://blogs.mediapart.fr/francois-g

https://www.oxfam.org/en/tags/soros

image_pdfimage_print
40

31 Commentaires

  1. Il n’a qu’à apprendre le crawl et se barrer, personne ne le pleurera ce collabo.

    • Pep, je pourrais lui apprendre la nage, ayant pratiqué la natation durant un bon bout de temps. Ca muscle bien le corps et ça fait les abdos. Par contre, il faudra qu’il traverse la Manche dans une eau pas très chaude. Ce doit être encore un douillet.

      • Parce qu’avec ta grande gueule, tu traverses la Manche à la nage en janvier toi, rigolo.

  2. « L’immigration de peuplement est le brise-glace du mondialisme car elle permet de disloquer les États-nations en s’attaquant à leur homogénéité et à leur identité [diviser pour assurer-vie la classe super-riche]»

    Michel Geoffroy

    Mais le pire est que cette stratégie de purinement des peuples blancs pour les dominer par une oligarchie capitaliste de la « Cosmopolis Occident » se DEVAIT d’être mondiale pour réussir, et ne le sera pas. La Russie, la Chine, l’Inde font tout le contraire, elles encensent leurs héros historiques, leurs cultures au lieu de chier sur Molière. Alors ce n’est qu’un suicide holistique.

    Aussi peut on dire avec Maurras…

  3. « Preuve que rien ne vit comme le sens de la nation dans le monde présent. Ceux qui voudront en abandonner une part ne feront rien gagner à Cosmopolis: ils engraisseront de notre héritage des nationalités déjà monstrueuses [c’est fait avec la Chine] »

    Maurras L’avenir du nationalisme français

    Voilà ce qu’il faut dire à bobo le progressiste pontifiant qui ce révèle qu’un crétin. D’ailleurs j’ai entendu un expert de la CIA qui disait un peu pareil: la Chine en nous faisant croire que l’enrichissement amènerait leur « progressisme mondialiste » nous a roulés ds la farine.

    • et alors le puritain.tu es muzz et préfère les afghanes bâchés ?
      Mila est laïque et fait ce qu elle veut de son.joli.corps
      et te fais. un doigt d honneur au passage

      • Prénom particulièrement maladroit pour un »homme » un collabo immature qui fantasme sur le monde plein de gens gentils…

    • @Mauve : c’est pas possible ! C’est Mila qui vend ses culottes ???
      Pas possible ! Je n’arrive pas à y croire.
      Enfin, bon, aujourd’hui plus personne n’a le sens de la dignité. Ne nous étonnons plus de rien.

  4. Peut-être que ses larmes de sainte paieront, aussi : chialer comme une tante sur BFMTV capitalise sur le potentiel « sentiments » du crétin moye,, ça fait de l’audimat. Il peut également faire un « rap » sur Youtube, ça vend, ça aussi !

  5. L’important pour un gourou, c’est la gueule qu’on se fait.
    La mise en scène, ça marche toujours avec les femmes, qui font les gros bataillons des tartufferies carismat…pardon, financ… re-pardon, caritatives.
    Et ce gugusse islamo-gauchiste qui roule pour Soros, a le poil vendeur.
    Il se recyclera en effet sans peine auprès des zécolos du Touquet ou de Boulogne.

  6. Merci pour cet éclairage, je suis trop naîf, je ne connaissais pas ce genre d’individu! quel traitre à la nation! (combien d’autres comme lui ?)

  7. Il lui reste la prostitution auprès des clandos pour 1€ .A raison de 100 clandos par jour = 100€ pour se sac à foutre.😈. Son nom de tapin est Françoise Guenon.

  8. Ah non, M. Moisan, je n’espère RIEN pour cet immondice. Par contre, il peut très bien loger ces raclures d’envahisseurs CHEZ LUI, dans sa belle villa. Ca leur fera plaisir, ils s’en donneront à cœur joie en lui faisant les tiroirs et le délester de tout ce qu’ils pourront emporter. Pas une larme. ENCORE UN NOM A METTRE SUR LA FATIDIQUE LISTE…

  9. Pas mal du tout cet article…il manque juste un appel au don pour ce malheureux.(sourire)
    Mais tout n’est pas perdu, il peut s’installer dans un port de méditerranée et importer des bateaux pneumatiques de chine: ben oui les fabricants français se font tirer les oreilles.
    ou avec un prêt remboursable sur 100 ans acheter un navire pour transporter tous les volontaires à l’exil. Pour l’instant les subventions abondent…l’avenir est incertain, mais c’est la gloire de l’entrepreneur.

  10. DIANTRE!Ce brave homme perdrait son salaire,à propos il se fait attribuer combien pour son immense et généreux travail?Je me penche de suite là-dessus.

  11. Oh ben merde alors!… Personnellement j’irais bien prendre un repas dans son auberge si ça pouvait l’aider à se renflouer : Un pastis, une bonne choucroute et une chope de bière… Mais j’ai peur que François Guennoc me réponde : « Ici on ne fait pas dans la nourriture pour facho! Dégage!!! »… Oh ben merde alors!…

  12. Bravo bel article !!
    OUF ! Nous allons enfin être libérés de ces parasites, de ces cancrelas, de ces pourritures !
    Merci MON DIEU !!

  13. En fait ce François Guennoc est un clodo milliardaire!!!
    ça paye de s’occuper des migrants!

  14. L’immigration est-elle responsable du réchauffement climatique ?
    Ou en moins provocant, l’immigration est elle un bienfait dans lute contre le réchauffement climatique ?

    En effet, quel est l’Indice Carbone d’un réfugié vivant chez lui ?
    Et quel est ce même indice IC de ce même réfugié chez nous ?

    Je serais curieux de savoir ce qu’en pensent les écolo-gauchistes ?

  15. Le mieux serait que cette pourriture connaisse la misère,la faim et au final qu’il en crève !
    Idem pour toutes les pourritures françaises de collabos !

  16. On peut peut-être se cotiser non ? Pour lui payer un aller vers .. l’Afrique par exemple ou mieux : l’Iran ? Un peu de cœur quand même les amis !

  17. Qu’on les remettent sur un bateau direction RETOUR à l’envoyeur et le problème sera réglé !!!

  18. Excellent article, humour et bonne nouvelle en plus.
    Merci de l’info.
    Rien ne me fait plus plaisir que de voir ces assoc. de trafiquants couler.

Les commentaires sont fermés.