Calais : le retour de l’Art Dégénéré

Publié le 24 juin 2017 - par - 52 commentaires - 1 997 vues
Share

Je suis une incorrigible ringarde, une immonde réactionnaire, une fieffée passéiste : je n’aime pas l’Art Contemporain. La honte m’habite de ne pas frémir d’extase devant l’oeuvre Merde d’Artiste de l’italien Piero Manzoni, jolie boîte de conserve sensée contenir les excréments du créateur et adjugée parfois jusqu’à plus de 200 000 € dans les ventes aux enchères branchées, ou devant une vieille serpillière puante intitulée pompeusement Passé Urinesque… Je fais le désespoir de mes amis bobos qui s’échinent à me traîner dans des expos conceptuelles. « Con-quoi ? », « CONCEPTUELLES, t’es bête ou tu le fais exprès ? ». Non, je ne le fais pas exprès, je m’ennuie à mourir dans leurs musées dédiés à l’Art Con- temporain. Il m’arrive même d’oser leur dire « c’est moche » d’une voix étouffée sachant pertinemment qu’ils vont me répondre que non, ce n’est pas moche, c’est juste que tu n’aimes pas, que tu ne comprends pas et puis ça veut dire quoi « moche » , peux-tu me définir le Beau ? Comme je ne vais pas leur ressortir l’Article de l’Encyclopédie sur le Beau de Diderot auquel ils ne comprennent rien, je me contente de prendre la fuite vers la cafétéria du musée où on sert un excellent expresso.

Lassée de ces expérimentations artistiques, j’ai adopté une attitude radicale, je ne fréquente plus ni les bobos ni les temples de l’Art Contemporain. Depuis, je me sens beaucoup mieux.

Tu avances ou tu recules, comment veux-tu que je te module ?

Manque de chance, la maire de Calais, Natacha Bouchart, a découvert récemment les joies de l’Art Contemporain lorsque le gribouilleur milliardaire Bansky est venu se fendre sur quelques murs lépreux de la ville de quelques dessins promouvant le « vivre-ensemble » et fustigeant les « inqualifiables violences policières ». Depuis, c’est le bonheur ! Avec la venue de l’été, les Calaisiens ont droit chaque année à une exposition urbaine d’œuvres contemporaines. Les trottoirs et les places s’ornent de bonbons géants en plastique, d’éléphants à paillettes ou en capsules de bière ou encore de monumentaux lapins jaunes en résine.

Cette année, Calais a encore gagné le pompon du mauvais goût. Natacha Bouchart, pourtant plus connue pour son amour des gazons fleuris que des œuvres conceptuelles a offert les trottoirs de la ville aux Simonnet, joyeux couple spécialisé depuis les années soixante-dix dans l’Art Modulaire, ce qui consiste à faire s’enfiler des petites œuvres pour en créer de grandes… tout est affaire d’enfilage dans l’Art Contemporain. La location des modules en question est diluée dans un budget global de 700 000€ destiné aux animations d’été. Je vous laisse deviner qui se fait enfiler dans cette histoire.

Face à la mairie, devant un beffroi déjà passablement phallique, s’élèvent trois érections en résine, jaune, rouge et noire. Faut-il y voir un reflet de la diversité dans une ville où le « vivre-ensemble » n’engendre que du bonheur ? Parfois, un goéland facétieux lâche sa fiente au sommet d’une des sculptures polymorphes, évoquant à s’y méprendre un reliquat d’éjaculation. Les clandestins photographient la chose sur leur Iphone dernier cri, en riant comme des bossus. Les mères cachent les yeux des enfants qui demandent innocemment :  «Maman, pourquoi y a des zizis dans la rue ? ».

Au détour d’un boulevard, une autre sculpture baptisée Anasphère ouvre ses béances au regard ébahi du badaud tandis que d’étranges bêtes suceuses en résine blanche ressemblant vaguement à des ténias en goguette attirent les chiures de mouettes indélicates. Plus loin, devant le Sex shop, un enfilage de capsules évoque à s’y méprendre un plug anal…

La ville est fière d’accueillir les auteurs de ces sculptures monumentales, les Simonnet, qui se définissent eux-mêmes comme des bousiers en créant des œuvres à partir d’herbe séchée et en en révélant le con-tenu con-ceptuel. De l’Art scatologique en quelque sorte ou juste… de la merde.

Clodovéa Malle

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Kendrich R.

Art dégénéré ? Ce terme me dit quelque chose, comme des relents nauséabonds d’un régime dictatorial des années 1930…

Père LIN

L’art contemporain c’est l’imposture du XXème siècle, la parfaite traduction de l’inversion des valeurs si chère à nos nihilistes adorateurs de la médiocrité !

Patrick granville

L’art con-temporain va de pair avec la culture de l’ignorance de l’école NVB avec le gôut de chiotte des tableaux de peinture d’art moderne. Le monde change courage fuyons ou changeons-le pour une révolution cul-turelle contre les insoumis incultes.

SERPETTE

Il serait intéressant de demander aux Calaisiens nécessiteux (et même aux autres ! ) s’ils approuvent leur Mairesse dans ces onéreuses dépenses sensés leurs procurer
 » l’ extase !  » culturel, nourriture de l’ esprit …Bon appétit les « sans dents » régalez-vous sans compter (c’est le cas de le dire ! ) c’ est vous qui payez et si le menu ne vous plait pas il vous faudra attendre encore une paire d’ année avant de changer de chef(fe) mais, au vu des dernières élections vous n’ êtes pas trop déçu : vous avez remis le couvert …

Pierre

Selon les lois de la physique, toute action provoque une réaction. Alors…Un camion, par mégarde, ne pourrait-il pas mettre ce vomissement scabreux par terre? Un passant ne pourrait-il pas, sans le vouloir, y peindre quelques graffitis? Un désiquilibré comme ceux qui renversent des passants avec des voitures ou des camions ne pourrait-il pas lui donner quelques petits coups, mine de rien? Usez donc de toute votre créativité.

faraut

Même si j’aime pas j’accepte. Ça s’appelle l’ouverture d’esprit. Et ça c’est une valeur fondamentale de l’occident.

OTOOSAN

L’ « Art dégénéré » dites vous ? ça me rappelle furieusement les  » zeurlesplssombrrr »….

Eddy K

Vous semblez près préoccupé par « la forme » (par cette expression) et pas du tout par « le fond » (est-ce normal de gaspiller de l’argent public dans un pays ruiné pour exposer cet « art dur ») ??

Guy

ça me rappelle ‘Le Pape des escargots » de Vincenot, et sa satire des « maitres de l’Informel »!

Eddy K

C’est de « l’Art Dur ». A mettre à la poubelle…

Lisianthus

Don’t worry… C’est juste de  » l’art-comptant-pour-rien « , dans cent ans, ça passera aux oubliettes !

Oeil de Lynx

Dans UN an!!!

peg

Merci pour cet article plein d’humour! L’inversion des valeurs se trouve dans tous les domaines.

Grandzebre

Cependant, il aurait été plus judicieux d’éviter de parler de « l’art Degenere », expression directement issue d’un certain Joseph Goebbels, de fâcheuse mémoire…(die entartete Kunst)

teloh

Bravo !!! Pour les idées…et pour le style.

GAVIVA

Lorsque j’habitais en centre ville il y avait des « moutons » constitués de vieux barils rouillés pour le corps et de broches a béton armé pour les pattes, un seau en tôle pour la tête….le tout délicieusement rouillé. Ca fait penser aux vaches qu’on bricolait avec des rouleaux carton de papier wc et cure pipes… une honte et d’un moche..devant la jolie mairie style classique il y a 3 « vaches » façon picasso une rouge, une jaune et je crois une bleue..Pareil mais le prix est à tomber sur le cul les yeux exorbités et la bouche en O..à pleurer…Le thème: la… lire la suite

be...cool

coupables de cette dégénérescence, les élus qui financent ces pseudo artistes avec »nos sous » et nous infligent le spectacle de la mocheté ….même plus libre d’aller voir ce qui nous plait…ils feraient mieux de planter des arbres et des fleurs …beauté silencieuse et naturelle !

Guy

L’art est un marché. L’esthétisme n’a rien à voir là dedans. L »artiste génial » qui a pondu ce gros kk est coté. Ce système est très pratique pour recycler l’argent au noir.
Ca n’a rien à voir avec l’Art véritable, expression du Beau. Toute personne normalement constituée est choquée, à juste titre, de voir pareilles horreurs trôner comme des idoles à adorer.

GAVIVA

le SECRET cponsiste à vendre de la merde au prix de l’or à ceux qui ont du pognon à jeter, le leur ou celui du contribuable ( et s’en fera reverser une tite part n’est-ce pas?) hélas je me trouve de l’autre coté du manche, ce que je fais ( dessin, peinture..) je ne prétend pas le vendre au prix de l’or, mais je n’arrive même pas a en tirer le prix du matériel…Et pourtant…je ne fais pas de la merde. Mais je ne fais pas partie du milieu, je n’ai pas les relations et ca compte!!

Guy

eh bien voilà, Gaviva, je vois que vous connaissez la chanson aussi. D’un côté, les artistes talentueux qui végètent, de l’autre, les pistonnés médiocres…

GAVIVA

eh oui, une question crève cœur qui revenait le plus souvent, dès le collège, POURQUOI TU FAIS PAS DU DESSIN??? métier carrière expo etc….dès 13 ans je disais déjà que j’avais pas les relations, que j’étais pas riche, que je devais avoir un métier ou du moins un travail….Quand j’avais vu les 3 frères avec le fameux monochrome de wittman, j’ai rigolé mais c’était même pas exagéré… le cinglé qui peint avec sa bite et pisse dessus après_s, avec son cul, l’autre folle avec ses règles et autres dingueries ça rapporte plus..alors ce genre de MERDE subventionnées..

Yves ESSYLU

cohérent avec le spectacle affligeant de la gay pride où c’est l’évolution du marxisme vers le progressisme, Rome a connu cette phase que et l’on a appelé la décadence

faraut

Tu préfères les curetons et les pères inquisiteurs peut être?

Markorix

D’accord avec vous, c’est terrible, on n’a absolument plus le droit de dire: « non j’aime pas » aux gens qui s’extasient (c’est leur droit, mais qu’ils cessent de traiter de facho inculte celui qui ne « comprend » pas) devant ces objets ridicules, souvent des tableaux avec trois petits carrés rouges qui ne veulent rien dire… et etc… Ceci-dit, l’art phallique, que vous semblez critiquer en parlant du beffroi, a le mérite de représenter cette chose qui depuis des millénaires a à voir avec la reproduction et avec la puissance, que vous le vouliez ou non… et pas seulement avec l’éjaculation (qui fait… lire la suite

Romanin

Punaise, je vous plains car toute la misère du monde a pris ses quartiers à Calais, bon maintenant vu la tronche de l’édile en place, je me poserai tout de même certaines questions sur vos con..citoyens. Chère Clodovéa, je vous remercie pour ce merveilleux moment de franche rigolade, je sais, vous allez me dire que je ne devrais pas…, mais franchement, « vous le valez bien » et je vous rassure (enfin je l’espère!), moi aussi je suis un incorrigible ringard, très réac et un peu passéiste qui a en horreur l’art contemporain(j’ai même du mal à mettre des majuscules, c’est vous… lire la suite

Oeil de Lynx

Le plug anal de la place Vendôme avait au moins un côté écolo avec ses faux airs de sapin de noël… Le truc de Calais sur la photo ne peut rappeler qu’un étron géant. A l’image de la maire, tout comme à Paris.

GAVIVA

admirez la magnifique mise en mouvance de l’objet, il défie toutes les lois de la gravité le trottoir chie vers le ciel c’est REVOLUTIONNNAIIIIIRRRREEEE!!!! boom! couic! un peu d’humour, ca déride!

Dorylée

 » En matière d’art, les jugements de valeurs n’ont pas d’intérêt.  » C’est le principe de base. Donc, on ne peut pas dire c’est beau ou c’est moche. Et ça tombe bien puisqu’il n’y a pas besoin de le dire : ça se voit que C’EST MOCHE !!! Cela fait partie intégrante de d’inculture, voire de l’enculture. Que l’on puisse appeler les géniteurs de ces merdasses du même nom de sculpteur que Rodin ou Michelange me sidère tout comme qualifier les rapeurs de  » musiciens  » comme Beethoven ou Mozart.
Terrifiant !

Grandzebre

Effectivement, ça fait peur, pas vrai?

Wolfy

ils chient dur les migrant bien graissés par les euro bobos mondialistes !!!

Oeil de Lynx

Ils chient gros surtout… Ils peuvent, avec ce qu’ils nous coûtent.

sylvestre

Ce que les enseignants des beaux-arts m’ont appris dans ma jeunesse, c’est de reconnaître le « beau » : pas de technique, pas de classification, pas de référence culturelle, mais un sentiment éprouvé devant une oeuvre, figurative ou pas picturale ou sculpturale, musicale ou même olfactive, un sentiment qui impacte nos sens et les fait réagir. Un frisson, une accélération cardiaque, un émoi, une attirance…bref, du plaisir. J’ai essayé de ressentir cela devant une oeuvre qualifiée d’art moderne, et rien ne m’est jamais arrivé, sauf peut-être de la répulsion, de la vulgarité, le sentiment très fort d’être pris pour un imbécile. Eh… lire la suite

Guy

@sylvestre + 10000

SDF du net

Keltoy tu as raison on s’attire tu as l’air dans savoir plus sur les autres que toi même tu as même remarqué ton premier cheveux blanc mais ton premier poil pubien.

keltoy

SDF du net ou pas: ,je dois t’avouer que n’étant pas Champollion , j’ai un peu de mal à te déchiffrer et te rappelle que pour faire de l’humour : il faut en avoir et tu m’en sembles assez dépourvu ,d’ailleurs je ne vois même pas en quoi ton baragouin me concerne ,ton pseudo ne peut justifier à lui seul une telle déshérence, bonjour chez toi!

Romanin

Pas d’inquiétude Keltoy, les réflexions de sdf ressemblent bizarrement à celle d’un « porté disparu » qui avait pris comme pseudo: Bordel de…, mais sans le phrasé hautement alcoolisé!!
J’essaie moi aussi de déchiffrer la teneur, mais j’avoue humblement que je n’ai pas les outils nécessaires, ayant quitté l’école trop tôt.

Fais dodo

les calaisiens l’acceptent ! donc Bouchart et les Simonnet ont bien raison de les humilier et de leur faire payer le prix de leur propre humiliation ! Le problème ce ne sont pas ces sculpture c’est l’ACCEPTATION de tous ces veaux, qu’ils crèvent !

Olivia

Je partage entièrement votre point de vue sur « l’art contemporain »… Bravo pour cet article plein d’humour. Ca aide à faire passer l’horreur.

Franc

Décidément cette ville à tout pour plaire : décadence de l’humanité avec ces migrants, décadence de la morale, décadence de l’art.

mimi

il nous reste encore de belles expos….aux carrières des lumières aux baux , Sisley à Aix en provence , le musée Granet …
.street art et cie ,vaste marché lucratif!…tout le monde étant un artiste peut s’exprimer après faut trouver acheteur !

André Léo

Excellent article, Cloovea. De la merde, l’imposture de « l’art » contemporain? Oui, mais qui vaut plus cher que le platine! Chaque région a désormais son « musée ». A Tours, nous avons  » la mare d’huile », à Versailles, le vagin de la reine… inestimables nullités. Le prix Duchamps, (celui de l’urinoir ) récompense les « oeuvres » contemporaines, les transformant en marchandises de luxe par la magie des mots et le travail des médiacrates. Les milliardaires l’ont compris, qui utilisent désormais cette monnaie « duchamps » pour s’échanger leurs milliards et les stocker hors les banques… et en dehors du fisc. Lisez cet exceptionnel ouvrage éclairant d’Aude… lire la suite

Marie

Peut-être précurseur … une calaisienne en burka … ?

keltoy

Marie,je valide et vous octroyes un 18 sur 20 , d’un autre côté force est de constaté que dans l’art (contemple pour rien) on y voit ce que l’on veut, c’est l’Überisation de l’art et du sacré: et après avoir visionné la cérémonie d’inauguration du tunnel de st Gothard qui n’est autre qu’une bacchanale satanique (voir sur you tube),bien qu’élevé dans la religion: ( je pratiques au minimum vital, quelques souvenirs cuisants de mes années d’internat m’ayant appris à me défier des VRP de Dieu, mais je crois qu’il va être temps de renouer avec le christianisme comme lien fondateur… lire la suite

keltoy

(suite) pour faire déferler sur nous en nombre et de manière discrète dans un premier temps des hordes de muz et de crevards venus dévaster et exterminer l’Europe et sa civilisation, car tout bien réfléchi ce tunnel n’à aucune viabilité probante et cette arme de destruction massive payée par nous et dirigée à notre intention est le cordon ombilicale de l’enfer , il est temps de croiser à nouveau certes: à un contre mille, mais en terme de salut nous n’avons plus le choix! More majorum!

stéphanie

C’est méchamment bien vu Marie! mdrrrr

Lucullus

Ce qu’il y a de bien avec la merde, c’est que même sans l’odeur on se rend compte tout de suite que c’en est…

Lucullus

Les cons, ce sont d’abord les électeurs…

SDF du net

C’est le néant

horizon

Ma première réaction en voyant la photo a été :  » c’est quoi cette bouse ? »
Moi aussi je suis réfractaire a cette forme artistique ,; mais en y regardant de plus près , j’ai cru y voir un gode géant , spécialisé dans la sensibilisation du point  » G » ! :)
J’ai tout bon Maître , ou faut il que je me cul tive un peu plus ?
C’est quoi l’intitulé de ce … machin ,  » ignominie protéiforme  » ?

keltoy

Profil du débile déviant lâche socialo- bobo islamo collabo apatride auto génocidaire: il ou elle se gargarise d’avoir lu tout Freud, Nietzsche , Lacan et autres onanistes pervers, toxico, incestueux et pédophiles , il ou elle écoute des chanteurs engagés qui vont placés leur joli pécule loin de ce pays, ou du free jazz, de l ‘acid jazz ! ils aiment l’art si il est régressif et renoue avec leurs popos. Il ou elle estime que les medias sont probes et fiables, confient sans appréhension leurs bambins à des nourrices djihadistes qui durant leur absence conditionnent ces enfants, ils croient… lire la suite

reuri

Je fais également partie des horribles ploucs réactionnaires qui trouvent qu’un truc à la jeff koons ou autre crotte en plastique est d’une laideur absolue, c’est fait pour les incultes parvenus de wall street qui n’ont pas de passé et font semblant de s’extasier sur du caca en pvc.
Tant qu’il y aura des nouillorquais nouveaux riches pour acheter des trucs à la juan romano choucalescu , les vendeurs auraient tort de s’en priver.