Callac : 150 gauchistes ont voulu attaquer le rassemblement des patriotes

Ce samedi 5 novembre, un rassemblement d’opposants au projet Horizon et à l’accueil de migrants à Callac se déroulait, devant la mairie, à partir de 14 h 30. De nombreux orateurs (voir la liste ici) se sont succédé à la tribune afin de réclamer de la part de la municipalité un référendum sur ce projet qui suscite de nombreuses tensions dans la commune depuis des mois maintenant.

D’autres intervenants ont également témoigné de leurs expériences (comme à Saint-Brevin-les-Pins) et des combats locaux menés avec succès, y compris sur d’autres thématiques. La manifestation  s’est tenue de 14 h 30 à 17 h avant que les organisateurs n’appellent à se disperser (la manifestation était initiée par l’association Les Amis de Callac et ses environs).

Celle-ci  a rassemblé des habitants de la commune, mais aussi de nombreux Bretons venus de Rennes, Guingamp, Brest, ou encore Nantes, ainsi que des Vendéens, des Angevins, des Normands et même… un Occitan en la personne de Richard Roudier, président de la Ligue du Midi. Le rassemblement s’est déroulé dans le calme.

 

 

 

 

 

On ne peut pas dire la même chose de la contre-manifestation, organisée par l’extrême gauche, des syndicats, avec l’appui de la municipalité de Callac. Une banderole aux accents « haine de soi » était déployée sur l’estrade sur laquelle on pouvait lire « Réfugiés, ne nous laissez pas seuls avec les Français ».

 

Aux alentours de 15 h, et alors qu’un rassemblement festif se déroulait depuis plusieurs heures au plan d’eau de Callac, une centaine de militants d’extrême gauche rejoints par des syndicalistes ont cherché à aller perturber le rassemblement des opposants au projet Horizon. Il aura fallu l’intervention des forces de l’ordre, nombreuses et bien organisées (comme quoi… d’autres préfets auraient sans doute des leçons à prendre en terme de maintien de l’ordre auprès de la Préfecture des Côtes-d’Armor), pour que l’affrontement, à l’initiative des contre-manifestants, soit évité.

 

 

Les gendarmes mobiles ont ainsi fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants radicaux, masqués ou cagoulés pour certains, et dont une partie provenait notamment de la ville de Brest, mais aussi d’autres coins du Finistère.

Finalement, il n’y a pas eu d’affrontements entre manifestants opposés et le millier de personnes venues manifester dans un camp ou dans l’autre à Callac s’est dispersé aux alentours de 17-18 h.

Quel avenir désormais pour le projet Horizon et l’accueil de migrants à Callac ? Il semblerait que le nombre de migrants annoncé diminue au fur et à mesure de la contestation qui grimpe dans la commune. Il semblerait que les acteurs du projet Horizon cherchent possiblement désormais à se focaliser sur les autres points du projet (maison d’assistantes maternelles, maison des associations, rénovations urbaines…). Quant au projet Viltaïs, il est, lui, confirmé et deux familles d’Afrique noire arriveront prochainement dans la commune (une vingtaine de personnes en tout).

Quel sera le climat dans les prochaines semaines à Callac ? Difficile de le savoir, en attendant sans doute que les élus locaux – dont certains étaient côte à côte dans la journée avec l’extrême gauche violente qui a tenté d’attaquer le rassemblement du samedi – ne s’expriment et annoncent les évolutions de la situation. Les opposants à l’accueil de migrants ont, quant à eux, prévu de continuer à mobiliser pour y mettre fin.

Reportage vidéo à suivre prochainement.

Yann Vallerie

Crédit photo : Breizh-info.com

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

image_pdfimage_print
33

25 Commentaires

  1. encore des violences policières contre des gentils non violents du rassemblement festif!

  2. le rassemblement « festif » et non violent… a subit des violences policières !!!

  3. Où veulent-ils loger les allogènes ? Un incendie accidentel serait le bienvenu.

  4. il ne faut rien laisser passer à l’extrême gauche raciste anti-française qui se permet tout en toute impunité et les combattre constamment

  5. Sur les crapules de Bretagne vous avez raison de ne pas avoir honte de le dire la vérité sur cette sale race de degeneres Bretons j’ai un gros doute,je vous promets de rester poli aujourd’hui çar je suis de bonne humeur , bon WEEKEND A VOUS CDT.

  6. « Quel avenir désormais pour le projet Horizon et l’accueil de migrants à Callac ? »
    Réponse : actions discrètes, molotov toussa…je dis ça je dis rien !

  7. Si un jour enFrance il y a la guerre civile je participerai pour survivre mais mes cibles à moi se sera les collabos et les gauchistes , une balle .

  8. Fans cette affaire de Callac, le projet Marketing migrants n’a pas été mené comme il le fallait de la part du gouvernement, en effet les éternels mendiants ou traine savate au choix, ne visent que les grandes villes pour déambuler, faire leur petit trafic, molester, violer, voler et violenter les Gaulois.
    Ces gens n’ont pas notre culture du travail, de nos us et coutumes, de nos modes de vie, comment pourraient-il,s adapter et s’insérer?
    Ces individus feignants pour la plupart ne sont d’aucune utilité pour nos société, puisqu’ils sont sans formation, alors en quoi pourraient-ils dynamiser nos campagnes?
    Arrivés dans nos villages de campagne, Je ne vous donne pas 3 semaines pour voir cette faune aller s’entasser aux abords des grandes villes et foutre le camp des villages où l’on aura tenté de force de les établir.

  9. Nous ne pouvons le contester ; Eric Zemmour a bien raison quand il parle du « grand remplacement » . J’espère que les Bretons en tiendront compte aux prochaines élections .
    Sinon leurs enfants et petits enfants en subiront toutes les conséquences. Ils n’ont pas à subir l’infamie de cette forfaiture qui est un outrage à la FRANCE . Les soldats et tous les patriotes morts pour la FRANCE doivent se retourner dans leurs tombes .

    • Oui on ne peut contester que JMLP a raison depuis quarante ans et que z qui n’a jamais voté pour son mouvement a repris à son compte son combat face aux prévisions prévisibles concrétisées quotidiennement.
      Maintenant s’il espérait siphonner les voix RN et les agglomérer avec celles des fumiers lr, les chiffres montrent qu’il s’est bien trompé.

  10. Les habitants de Callac doivent rendre la vie impossible a ces africains imposes de force. Ils ne sont sue des instruments entre les mains des poly tocards qui nous imposent cela. L ensemble du peuple francais doit agir, discretement, par des petits actes qui douvent cibler tous ceux qui sont derriere ces projets anti France.

  11. Vous félicitez avec justesse le professionnalisme des gardes mobiles présents sur la zone.
    Mais pourquoi également féliciter le préfet ?
    En autorisant la contre-manifestation des gauchistes il a clairement indiqué qu’il souhaitait pourrir la manifestation des patriotes.
    Ce préfet n’est qu’un vendu comme tous les autres.

  12. Il y avait 2 occitans : Bernard Roudier et JP Fabre-Bernadac, président de Place d’armes

  13. Moyennant quoi ces anti fas et autres gens de Gauche provoquant des heurts on interdira les manifestations des …gens de Droite et de la droite patriote au motif que ça « froisse » les dits gens de Gauche et que ça trouble l’ordre publique !

  14. Si les natios conquéraient le pouvoir , il leur serait recommandé d’ entamer la chasse aux gauchistes de tous poils (LREM + LR + PS + EELV +…) de les juger et de les punir de la peine de mort .
    Pour les autres , des groupes spéciaux se chargeraient de leur sort et les confieraient à dame nature qui en ferait de l’ humus (ce serait bien la 1ère fois que des gauchos enrichiraient quoi que ce soit)
    Il faut les mener au-delà du seuil d’ extinction démographique

    MORT AUX GAUCHOS

    • Les gauchistes sont imbibés de drogues, de cannabis , d’alcools, donc, c’est de la mauvaise qualité au niveau de la composition des corps ! Cela empoisonnerait plutôt les sols !

  15. Ouest France un torchon mondialiste ou le tam tam et l’autre sont l’alpha et l’oméga de leur écrits.

    • Sachez que ce fameux journal “Ouest France” s’appelait jusqu’en 1945 “Ouest éclair” et que les membres et dirigeants de ce torchon furent condamnés à de très lourdes peines suite à leur collaboration active avec les Allemands.
      Un membre de l’entourage du félon De Gaulle sauva ce torchon et changea de titre pour se refaire une virginité, pour s’appeler “Ouest France”.
      Pas une seule journée ne passe sans que cette feuille de choux ne fasse l’éloge de la macronie, ce serait vraiment ingrat, car avec les millions de subventions publiques qu’il reçoit.
      Collabo un jour, collabo toujours.

  16. « ne nous laissez pas seuls avec les français »?? Pas de souci, ils n’ont pas l’intention de garder les français ! Quelle bêtise ! Cette banderole est une insulte à la France !!

    • Ça veut tout simplement dire qu’ils ne sont pas ou ne se sentent pas du tout français. Qu’est-ce donc qu’ils foutent ici?

  17. Dommage la solution étant de capturer les racailles de gauche puis les marquer au fer rouge , par exemple un marteau et une faucille sur front.

    • Bonne idée : déjà au moyen age , on fleurdelisait la racaille avec un marquage au fer rouge en forme de fleur.
      Cela donnerait du travail bien rémunéré à des bourreaux (de Béthune par exemple) et garçons de bourreau 😁😁

  18. A l’instant je lis sur le site de Ouest France 400 opposants face….à 700 pour le projet … Gaaauche, syndicats !! (ah bon)… Antifa ? Antiquoi ???
    Je sens le faux je sens l’arnaque ? Je sens l’intox… Confirmez moi ? Ou je désespère des français, des bretons, des patriotes,

    • ‘…Finalement, il n’y a pas eu d’affrontements entre manifestants opposés et le millier de personnes venues manifester dans un camp ou dans l’autre à Callac s’est dispersé aux alentours de 17-18 h…’.

      Nombre d’habitants à Callac environ 2300;
      https://www.linternaute.com/ville/callac/ville-22025/demographie

      Donc si l’on additionne les gauchiasses et les nombreux manifestants venus de tous les horizons, on peut en déduire une faible représentation des chapeaux ronds de callac qui étaient majoritairement ‘à la pêche’ comme tous les franchouillards abstentionnistes pour les présidentielles.

Les commentaires sont fermés.