Callac : en refusant le referendum, le maire bafoue la démocratie

Comité d’Organisation contre le Projet « Horizon » de Callac

Callac : en refusant le referendum, le maire bafoue la démocratie

Lionel Jospin reconnaissait sur France Culture le 29 septembre 2007 que « l’anti-fascisme n’était que du théâtre ». L’objectif était de discréditer, avec le terme « fasciste », les opposants à la politique menée par la gauche, les bien-pensants et même la droite qui se qualifie de « républicaine ». Alors qu’aucun fascisme ne menaçait la France.

Il en est toujours de même aujourd’hui, notamment à Callac, petit village breton de 2200 habitants qui est le laboratoire de la « transition démographique » voulue par Macron qui entend déposer une loi début 2023 afin d’officialiser l’arrivée massive d’immigrés dans les campagnes, avec l’aide de multiples associations et Fondations.
Le même « théâtre » joue toujours la même pièce et les opposants au projet de Callac y sont encore qualifiés de « fascistes ».

Callac était un petit village qui se dépeuplait depuis des années du fait du refus des autorités, régionales, départementales et même municipales, de venir en aide aux plus démunis ainsi qu’aux jeunes durement frappés par un chômage de 18 %, soit plus du double du chiffre national, car « il n’y a pas d’argent ».

La fondation « Merci » d’une riche bobo parisienne – Mme Cohen – a eu la brillante idée de faire venir des immigrés africains, dans le cadre du projet « Horizon » afin de « repeupler » Callac aujourd’hui, et de nombreuses autres localités demain.
Et là, miracle, il y a des millions d’euros disponibles, pour réaliser ce projet.
En clair, tout ce qu’on refuse aux habitants de Callac va être accordé à des gens venant de l’autre bout de la terre.

Pour la population de ce village, c’est injuste et inacceptable.

De plus, les villes, grandes, moyennes et même petites vivent aujourd’hui un enfer lié à l’arrivée massive de populations provenant notamment du continent africain, dont les us et coutumes ainsi que leur religion – la plupart du temps musulmane – sont radicalement différents des nôtres.
Or, ces populations, qui ont le droit d’être différentes du peuple français, ne veulent pas s’intégrer et encore moins s’assimiler. Il se constitue donc en parallèle, une société différente, source d’un nombre de conflits de plus en plus grand (voile, mosquées, non respect de nos Lois, etc.), auquel il convient d’ajouter une explosion de la délinquance liée à cette immigration incontrôlée, ce que le ministre de l’Intérieur lui-même reconnaît.

Les habitants de Callac savent cela et n’ont pas envie de connaître ni de vivre un enfer identique.
En conséquence, ils s’opposent au projet Horizon. Des centaines de signatures d’habitants ont été récoltées par l’association « Les amis de Callac et ses environs », qui mène le combat contre ce projet.
Une adjointe au maire, opposée au projet Horizon, a également démissionné.

Quant au maire de la ville, un homme se réclamant de la « gauche » et des « valeurs de la République », il donne un triste exemple de ce qu’est la démocratie selon lui.
Le projet Horizon n’était pas dans son programme électoral. Il n’est donc aucunement fondé à le sortir de son chapeau comme un prestidigitateur et vouloir l’imposer à ses administrés.
Mais lorsque les Callacois demandent un referendum pour valider ou non ce projet, le maire répond en public sur le marché : « Je ne ferai pas de référendum car je sais que 80 % de la population est contre. »

Pour obliger ce maire à respecter la démocratie, une première manifestation devant le mairie a été organisée le 17 septembre dernier. Malheureusement, ce maire persiste à faire la sourde oreille et entend passer en force, contre l’avis de ses administrés.

En conséquence, le comité d’Organisation a décidé de hausser le ton et appelle à une nouvelle manifestation devant le mairie, le Samedi 5 novembre 2022 à 14 H 30, afin que la démocratie soit respectée à Callac. Le maire doit retirer son projet (qui n’était pas dans son programme électoral) ou le soumettre à referendum.

De nombreuses personnalités seront présentes, notamment Gilbert Collard (Président d’Alternative France).

Bernard GERMAIN (Porte-parole du Comité d’Organisation)

image_pdfimage_print

18 Commentaires

  1. 1997 : CONFERENCE historique au sénat: un breton, défiant
    la république violatrice du droit des peuples ose parler de l’invasion de la bretagne sous la Duchesse ANNE . EFFRAYES, les députés et les sénateurs se terrent dans leur trou.
    Publié le31 juillet2014 par Louis Mélennec

    ANNE DE BRETAGNE AU SENAT DE LA REPUBLIQUE DITE «DESDROITS DE l’HOMME»!Janvier1997.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    FAIT UNIQUE et sansprécédent, UNBRETON OSE PARLER AUSENAT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE,pendant uneheuretrente,desdernièresinvasionsdelaBretagne,etdelaluttehéroïquedelaDuchesseAnnedeBretagne pour sauver sonpays.Trois cents personnes assistent à la conférence, et participent à un débat passionné mais parfaitement maîtrisé et calme. AUCUN DEPUTE, AUCUN SENATEUR BRETON N’ASSISTE à cette conférence-débat :terrorisés,ils sont démissionnaires, comme toujours.

  2. Les amis à macronescu se sont tous assis sur la démocratie. Les habitants de Callac attendaient quoi ? Qu’un ami du petit raté fasse du bien ? Ce qui arrive de par le monde va bouleverser tout ce marais immonde. Quand des « gens élus » abondent dans la folie des décisions anti-pays, c’est qu’ils savent que leur fin est proche.

  3. Bugs Bunny aux grandes oreilles devrait se foutre une carotte dans son Q de traitre à la patrie. Regardez-bien sa tronche de gaucho, bientôt elle sera transformée en tête de Mickey.

  4. Un drôle de paroissien ce maire représentant pur et dur de Lénine, la démocratie il s’assoit dessus, ce serait plutôt un adepte de la démocrassie bien crasse!

  5. mais qu’attendent les Callacois pour lui péter ses dents de rat ????? lui cramer sa baraque ???? qu’ils se torchent une bonne fois pour toute avec le mot « démocratie », et instituent « guerre civile » à la place……….sans coup d’éclat et le buzz, point de salut…….et une population n’est pas condamnable……

    • Flupke, EXACTEMENT, ils ont eu 5 ans pour s’appercevoir à quoi ressemblait l’enfer sous Macron. A part 13 millions est ce qu’ils ont tt fait pour reprendre leur destin en main ? NON. Ils sont allés à la plage, sont restés au lit, pendant que d’autres qui n’avaient pas LEUR E.Z ont laissés faire en regardant les cassos / musulmans aller voter en masse. Tt comme les petits partis soi disant patriote. EH POURQUOI ? Tt simplement parce qu’ils se disent qu’en remettent Macron, celui ci va tt détruire et faire rentrer 2 millions de déchets en plus des autres et qu’en 2027 les français complètement submergés par les envahisseurs violeurs et assassins VONT SE PRECIPITER pour VOTER E.Z!

      • @ une patriote
        « en 2027 les français complètement submergés par les envahisseurs violeurs et assassins VONT SE PRECIPITER pour VOTER E.Z! »

        Je crois que vous vous faites vraiment des illusions, les raisons de voter Le Pen, puis Zemmour existent depuis des décennies. Ces dix dernières années avec le règne de hollande et macron ont été particulièrement catastrophiques au niveau de l’immigration, de la délinquance, de la criminalité et du terrorisme musulman, sans compter la dégradation extraordinaire du pouvoir d’achat, du niveau de vie des français, sans compter l’atteinte dictatoriale aux libertés que nous n’avions jamais connue auparavant, et pourtant il y a 6 mois ce peuple de découillés décérébrés a remis au pouvoir la pire des ordures. Les français ne méritent qu’une chose, de souffrir et de disparaitre, ils sont en bonne voie.

        • Pilou, je crois que vous m’avez mal compris.  » Ce précipiter pour voter E.Z  » c’est ce qu’espèrent les MORDUS d’E.Z. Tellement haineux à l’encondre de MLP qu’ils ont laissés les autres remettre d’une façon ou d’un autre Macron au pouvoir en 2022 en se disant que vu que ce dernier allait poursuive l’importation avec 2 millions de déchets en +, le regroupement familial, l’invasion des jeunes mineurs, le tt donnant toujours plus de viols, agressions, assassinats et tt ça sans expulsion, ni arrestations, en 2027 les français au bord de la guerre civile, VOTERONT en priorités E.Z ! SAUF que ces derniers ont fait tt ça pour rien, car aux dernières constatations E.Z sort à 5 %. Au lieu de voter en masse MLP /RN et sauver ce qui pouvait l’être encore, ils ont aidés les autres pro Macron à nous enfoncer toujours plus dans la destruction du pays. Eh c’est ça qui se dit patriote !!!!

  6. ben non! les ploucs voteraient contre a t-il dit, la liberté d’opinion est réservée aux « progressistes », pas aux bouseux

Les commentaires sont fermés.