Callac : la revue indépendantiste bretonne War Roaok prend position

war_raok-660x322.png

Padrig Montauzier

Voici le communiqué de Padrig Montauzier, rédacteur en chef de la revue War Raokcliquez ici, ancien président d’Adsav, et ancien membre du FLB, le Front de Libération de la Bretagne, au sujet du projet « Horizon » de Callac.

Peuple breton  : ton existence est-elle menacée  ? Un projet pervers et démoniaque dénommé « Horizon ».

Le petit bourg de Callac en Centre-Bretagne et pays bretonnant est depuis plusieurs mois l’objet de convoitise. En effet, avec une population en constante diminution, le petit bourg breton a attiré depuis plusieurs années un fort pourcentage de Britanniques.

Si le Centre-Bretagne attire aujourd’hui de nouvelles populations, c’est que le prix de l’immobilier reste encore très abordable par rapport au littoral breton. Les conséquences sont indéniables : modification de la population et véritable obstacle pour la jeunesse bretonne de s’installer sur sa propre terre.

Mais depuis quelque temps de vieux projets resurgissent, des projets funestes afin de « repeupler la Bretagne » ! Déjà, dans les années 1970, une association avait émis le souhait de faire venir un nombre important de migrants en Bretagne afin de dynamiser et repeupler notre vieille terre celtique. Aujourd’hui, c’est un nouveau projet dont l’ambition est d’installer durablement dans ce petit bourg de Bretagne une population extra-européenne, une centaine de migrants. Ce funeste projet est financé par un fonds de dotation privé « Merci » et créé par une très riche famille d’entrepreneurs français, la famille Cohen. Cette famille veut nous imposer son plan pervers et démoniaque intitulé « Horizon », propose 75 emplois vacants dans les domaines de l’agriculture ou du commerce alors que le taux de chômage (18%) est considérable dans la commune. Comme par miracle des sommes importantes vont être à disposition ! Ces millions d’euros ne pourraient-ils pas être investis autrement que dans l’accueil d’une nouvelle population étrangère qui va amener sa culture, ses traditions, ses mœurs… sa religion et qui va déstructurer complètement la vie locale bretonne, surtout au vu du nombre de personnes dont il est question.

Nous ne devons pas être dupes quant à la philanthropie de la famille Cohen. La démarche est limpide et une nouvelle forme de colonisation de la Bretagne est en marche ! C’est l’existence même du peuple breton qui est en jeu.

Si la question migratoire (européenne et extra-européenne) en Bretagne doit être traitée avec bon sens et humanité, elle doit également l’être avec réalisme, de façon ferme et drastique. L’immigration est une composante structurelle de la société occidentale, il faut donc en soigner les causes, pas seulement les effets.

Un peuple sans souveraineté est un peuple menacé dans son existence.

Fin du communiqué.

Source Breizh-info cliquez ici

image_pdfimage_print
19

4 Commentaires

  1. les bretons sont des fainéants incapables de traverser la rue pour trouver un travail et pire ils ne font plus d’enfants donc nécessité d’importer des djeunes (gens virils) comme le recommandait le haut commissaire au plan bayrou

  2. La famille Cohen… sait très bien ce migration de remplacement et occupation de territoire veut dire, n’est ce pas ?

Les commentaires sont fermés.