Callac : M. le maire Rolland, ressaisissez-vous, arrêtez cette folie!

Bonjour Monsieur le Maire,
Degemer mat deoc’h ,

Ma famille est originaire du département 22 par ma grand-mère bretonne. C’étaient des travailleurs de la terre pauvre, qu’on appelait métayers. Le travail local de la terre nourrissait assez d’enfants, mais il ne fallait avoir aucune exigence, pas même de quoi payer le carreau de verre de la fenêtre qui s’était cassé et qui laissait entrer le vent d’Ouest. Les matelas étaient remplis de blé pour passer l’hiver et ainsi nourrir les enfants. Ils durent partir travailler sur Paris, quitter les régions de leurs enfances.
Guerres de 14/18, 39/45, puis Algérie. C’était la France, avec ses grandeurs et ses misères.

En 2003 j’ai décidé, moi aussi, de quitter une région qui n’était pas mienne, la région toulousaine, pour retourner comme les éléphants le font pour mourir, revoir leur terre sacrée, la Bretagne de l’enfance.
Je vécus le bonheur de reprendre un immense bol d’air régénérant, non loin de la mer.
Je pus me guérir de ma tristesse née en 2004, lorsque un ex musulman converti au Christ m’avait témoigné de sa conversion, et je découvris l’horreur du monde islamique. Puis, de voir alors la ville rose de Toulouse subissant à son tour la meurtrissure de l’islamisation (affaire Merah, et moultes interrogations autour de AZF : j’y étais).

Alors ! Vous allez créer un laboratoire détonnant non loin de mon habitat ancestral, si j’ose dire. Un cloaque insupportable de la haine, à terme. Que reverrai-je alors, que reverront nos enfants, neveux, petits enfants et petits neveux par là bas, dans 10, 50, 100, 200 ans ? J’ai eu la chance de vivre un peu du meilleur dans ces contrées, laissées par mes ancêtres en y gardant les traces magnifiques de villages aux pierres de granit.

J’ai grande crainte qu’ils ne voient bientôt là-bas que des femmes voilées, gardiennes jalouses d’une culture que les familles ne voudront pas oublier, pour se prémunir des excès de notre monde « dit développé ».
Il n’y aura en effet pas d’assimilation.
Avez vous vu à quelle rapidité se dégrade un territoire avec seulement quelques pourcents de personnes non intégrées , mal intégrées ? en refus d’intégration et assimilation ?
Ceux qui voudront s’assimiler seront rejetés par leurs clans la plupart du temps : le savez-vous ?

Mon père a habité un très petit village au coeur de la France, un peu comme Callac ! A l’époque de remarquables institutrices venaient en quelque sorte « s’isoler du monde » ainsi au contact de pauvres populations agricoles pour y vivre une vie de célibataire endurci. Mon père a été excellemment bien formé durant ces années, et grâce aux trente glorieuses connut une ascension sociale inespérée.
Sans aucun doute, l’institutrice était éminemment respectée par tous.
De même que les pouvoirs locaux, qui avaient à se remettre de la deuxième guerre mondiale.

Alors il est dit qu’une riche femme d’affaires n’ayant jamais vécu à Callac va tout faire pour importer des familles très nombreuses sur place. Cela signifie t’il que désormais les villes, dotées de toutes les infrastructures adaptées, sont devenues d’immenses cloaques où il n’est plus possible aux nouveaux arrivants de faire souche ?

La charge mentale qui pèse sur les têtes des français est déjà très lourde.

Comprenez les : la France disparaît sous leurs yeux. Venez vivre un temps à Nantes, Rennes, et dans n’importe quelle grande ville de France. Ces villes sont de plus en plus fuient par les autochtones, dits « français ancestraux ».
Que n’entendez vous pas ces pleurs, peurs, désespoirs là ?
Alors, oui, il y a de la misère partout.

Mais la misère existe sous vos yeux, à côté de chez vous, chez Paul, Marinette, Yolande, Gérard, Luc, Nolan, Kevin, etc….
Ne confrontez pas deux civilisations brutalement comme vous êtes en train de le faire.
Passé le temps de l’accueil sincère et chaleureux, vous buterez très vite sur des difficultés insurmontables, et la violence commencera à s’y installer.
La violence sourde ne fait pas de bruit au début, mais elle naît dans les cœurs tristes qui subissent des décisions injustes au fil du temps.
Avant…. le Christ et le culte marial pouvaient adoucir les coeurs.

Aujourd’hui, l’argent est la seule réponse apportée aux populations. Cet argent, que des générations de Français ont créé grâce à leur ingéniosité, leur sacrifice et leur dévouement.
Devons nous vous souhaiter sincèrement d’abandonner très vite ce projet fou ?

Kenavo

Olivier Marot

image_pdfimage_print
12

17 Commentaires

  1. Si un jour ils leurs arrivent des ennuis …qu’ils ne viennent pas se plaindre .Le centre Bretagne est une région magnifique ,mais la vie est dure pour les locaux , le travail est rare et peu rémunérateur . Les cohen vont allonger quelques temps ,puis doucement vous verrez les blakos chercher le chomage tout en copulant allégrement

    • Les Cohen ne vont aligner que 2 millions d’euros. C’est une paille insignifiante au regard du coût global, non mesurable, qui va plonger les finances locales dans l’abîme sur des décennies. Ma doué benniguet !

  2. Le maire ne lira cette lettre que si nous l’imprimons et la lui postons, et encore à condition que nous soyons plusieurs à le faire.
    Donc IMPRIMEZ le présent article et l’envoyer à l’adresse postale publique de M. Jean-Yves Rolland, soit à la mairie, voir pied de page de https://www.mairie-callac.fr/ soit à son domicile https://www.pagesjaunes.fr/pros/09008055 (ou les 2 !).
    Il recevra les courriers après la manifestation de ce samedi, cela lui donnera matière à réfléchir.
    Pour imprimer : https://www.printfriendly.com/p/g/qw3Lfv
    Choisir Taille de texte 90% et taille d’images 100% puis cliquer sur PDF et télécharger la version PDF en 2 pages pour l’imprimer, au choix, en 1 feuille recto-verso 1-2 ou bien sur 2 feuilles recto seulement.
    Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Expliquer à un ROLLAND pourquoi ils ne doit surtout pas jouer avec des allumettes MOHAMED en Bretagne ce n’est pas plus compliqué que ça.

  3. ben ce gars a été élu brillamment l’année dernière, non?
    il a simplement mis en oeuvre le plan du haut commissaire Bayrou, prévoyant l’importation de 10 millions d’immigrés pour redresser la courbe de la natalité (en attendant de jeunes males virils)

  4. Si Mme Couenne et son assoce de gens bons veulent aider l’Afrique, qu’elles commencent par lutter contre la fuite des élites et des cerveaux du continent africain !
    Halte à la submersion de notre territoire ! On étouffe !

  5. « Les gens qui n’ont pas d’identité nationale sont du fumier sur lequel poussent d’autres peuples. »
    Citation d’un slave dont je ne me souviens plus du nom.
    Bon courage, à moins de cramer le village de fond en comble, vous n’empêcherez pas le plan génocidaire mis en place par nos élites nanties philo-allogènes, qui n’ont plus besoin du labeur des autochtones pour les entretenir, vu que la majorité des outils de production sont à l’étranger.

    • Et « tout ce qui n’est pas bonne race n.est que poussière  » . Avec. 90 ans de retard, un écrivain amateur dénué de toute sympathie pour notre pays verrait son pronostic vérifié.
      Il parlait de la France negrifiee…pronostic réalisé

  6. Il y a urgence à stopper les idéologies de gens malfaisants dont la priorité est de faire parler d’eux à moindre frais. Après la déconvenue écologique révélée au grand jour qui va augmenter considérément nos factures cet hiver et provoquer une pénurie de l’énergie qui n’aurait pas dû être sans ces terroristes idéologiques, voilà qu’une milliardaire en mal d’affection de l’argent qu’elle chérie veut donner des leçons de morale à la civilisation Celte en injectant une population tribale musulmane en pleine jungle Bretonne spécialisée dans l’élevage de porcs et la charcuterie. Un motif idéal pour faire perdurer le farniente des nouveaux arrivants aux frais de l’état et du contribuable. Une idée farfelue qui pourrait bien provoquer une mini révolution en terre d’armor ?

  7. Il ne faut demander à Jean-Yves Rolland, ancien socialo, de se ressaisir. C’est lui qui soutient et promeut le projet de la Cohen via son « fond de dotation Merci ». On pourrait savoir d’où provient l’argent qui alimente ce « fond de dotation » ?
    On peut creuser ? Quel est l’intérêt du maire Rolland dans cette combine ?

  8. Si les gens de Callac acceptent ça, ils se tireront une balle dans le pied qu’ils ne viennent pas chouiner après si il y a des problèmes et il y en aura c’est sûr ,et bien tant pis pour eux .GENS DE CALLAC BOUGEZ VOUS BON SANG PENDANT QU’IL EN EST ENCORE TEMPS C’EST VOTRE AVENIR ET CELUI DE VOS. ENFANTS

  9. Bravo M.Olivier Marot 👍très beau commentaire . Merci de la part d’un résistant d’Alsace.

    • C’est notre devoir que de rafraîchir la mémoire de nos élus, ou simplement de dire la vérité. Gruss Gott !

  10. quand on vote pour le gauchisme voilà le résultat, et cela dure depuis des décennies : on en est pas arrivés là par hasard

  11. Très bel article Monsieur MAROT,merci.
    Nous sommes en droit de nous demander pour quelles obscures raisons cette famille Cohen « accueille » des clandestins (dits migrants) chez les autres ; pourquoi pas chez eux, ???? Ne parlons même pas du maire de Callac, c’est une aberration (restons polis)

  12. il faut tjr allez dans leurs sens mais puissance dix!!! dite maire que c est bien qu il fait mais c est pas assez ce qu il fait !! mais qui il faudrais 1500 africains s il dit qq chose traitez le de raciste!!!

Les commentaires sont fermés.