Callac: Nouvelle manifestation contre l’accueil de migrants le samedi 5 novembre

Callac. Nouvelle manifestation contre l’accueil de migrants (Projet Horizon et Projet Viltaïs) le samedi 5 novembre

Une nouvelle manifestation contre l’accueil de migrants (Projet Horizon et Projet Viltaïs) se déroulera le samedi 5 novembre, à Callac, à l’appel du collectif les Amis de Callac. Une manifestation qui réclame toujours la tenue d’un référendum, demande à laquelle les autorités municipales restent sourdes, comme le montre la lettre ouverte distribuée aux Callacois (et uniquement à eux, pas aux habitants du canton qui pourtant, sont tout aussi concernés, du fait de leur fréquentation de la commune, des commerces, de l’école, du collège, des associations sportives et culturelles…)

 

 

« Le projet d’accueil de nouvelles populations, de tous horizons, s’insère au cœur de ces nombreux projets. L’idée est simple : les nouveaux habitants sont une chance pour Callac, petite cité rurale vieillissante. Aujourd’hui, de nombreuses maisons demeurent vides, des entreprises peinent à recruter. Des dizaines de postes restent à pourvoir. Accueillir de nouveaux habitants avec leur énergie, leurs compétences, leurs talents signifie accueillir des Bretons, des Français venus d’autres régions, des personnes d’Europe ou d’ailleurs qui viendront à Callac pour y travailler et y vivre en paix. Toutes les énergies sont bonnes à prendre, celle de personne réfugiée ou de tout autre personne. On ne parle pas ici de charité, mais de bâtir un avenir commun pour Callac avec des hommes et des femmes qui, chacun avec leur singularité, apporteront à ce territoire. Voilà l’essence même du projet Horizon. Ni plus, ni moins » indique notamment le maire, dans une tribune au discours plus lissé qu’il y a quelques semaines. Ce dernier précise : « De fausses informations ont circulé : non, il n’y aura pas du jour au lendemain des centaines de migrants clandestins à Callac : ces discours sont ridicules. Ces rumeurs, mensonges et désinformations alimentent la peur et la haine de l’autre »

La réalité, c’est qu’il y a déjà quelques familles de migrants arrivées depuis plusieurs mois à Callac et qui ne sont pas particulièrement intégrés à la commune (une inscription dans un établissement scolaire n’étant pas la preuve d’une intégration). La réalité également, c’est qu’entre projet Viltaïs d’un côté (5 familles d’ici 2023, une trentaine de personnes) et le Projet Horizon, le chiffre de 50-60 migrants dans les deux prochaines années sur la commune de Callac est bel et bien possible.

Le maire Jean-Yves Rolland insiste sur le refus du référendum, réclamé pourtant par plus de 10% des habitants de la commune : « Mieux qu’un référendum, nous proposerons aux Callacois-es volontaires de participer à l’élaboration de ce beau projet solidaire et humain. Il ne peut pas se faire sans nous, sans vous, habitants de Callac. Une instance de gouvernance citoyenne est en cours de création. Ce projet global doit être piloté en toute transparence »

« C’est la panique à la mairie de Callac ! »

Pour les Amis de Callac, cela n’est pas acceptable « Le maire de Callac avait promis une réunion publique d’information à la population le 21 septembre. Mais il a suffi d’une manifestation organisée par 400 opposants au projet Horizon, le 17 septembre, pour qu’il annule cette initiative. Il écrit donc, un mois plus tard, directement aux Callacois, ce qui lui évite la confrontation directe avec une population qu’il sait hostile à 80 %, selon ses propres chiffres, au projet Horizon.

Il s’autorise, dans sa lettre, à parler d’ « élan de haine, » d’« agressions sur le marché » et de « mensonges de la pétition ». C’est un tissu de mensonges, puisqu’il n’y a pas eu la moindre agression, ni en ville, ni sur le marché, les gendarmes sont témoins. Ce que ce que le maire qualifie un peu facilement d’ « élan de haine » n’est qu’un réflexe de survie du peuple breton.

Quant aux « mensonges de la pétition, » il s’agit simplement de demander l’application de la démocratie en organisant un referendum sur le projet Horizon » indique un communiqué adressé à la presse.

« Enfin, quelle incohérence chez ce maire, qui prétend faire avancer le projet en liaison avec tous les Callacois, alors même qu’il reconnaît que ceux-ci y sont opposés à 80%, raison pour laquelle il refuse d’organiser un referendum !!

Les Callacois seront par ailleurs intéressés de savoir que le maire se permet d’abuser de son pouvoir pour intimider des administrés suspectés d’avoir signé la pétition des « Amis de Callac et des environs », en utilisant des méthodes dignes de la dictature stalinienne, dont certaines sont passibles des tribunaux. 

Jean-Yves Rolland est le principal responsable du climat délétère qui s’installe dans Callac, et l’arrivée, dans quelques jours, de deux familles africaines comprenant seize personnes, par l’association Viltaïs, sera ressentie comme une nouvelle provocation par les 80 % de Callacois qui veulent que Callac reste Callac, que le Bretagne reste la Bretagne et que la France reste la France.

C’est pourquoi « Les Amis de Callac et ses environs » appellent à une nouvelle manifestation, le 5 novembre, à 14 heures 30, devant la mairie de Callac, pour exiger le retrait du plan Horizon ou l’organisation d’un référendum » signent Catherine BLEIN et Danielle Le Men, Présidente et Vice-Présidente des Amis de Callac.

Il devrait de nouveau y avoir du monde donc, le samedi 5 novembre, à 14h30, à Callac, devant la mairie.

Yann Vallerie

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. Ils peuvent toujours manifester, c’est la Loi française qui oblige les communes à avoir 30% de logements sociaux, pour célibataires ou familles, les manifs n’apporteront rien, « ils » feront venir les allogènes discrètement, un par un…

  2. il faudrait lancer une pétition contre ces projets ,car beaucoup de personnes habitant loin ne peuvent aller manifester .

  3. Réponse à patphil et son « ILS » ne lâchent rien!
    Ma prof de philo citait souvent cet aphorisme … de Boilleau il me semble?
     » Je voudrais ne sert à rien! JE VEUX seul est efficace! »

    Alors dites……….. NOUS NE LACHERONS RIEN!

  4. Au nom des officiers membres de Place d’Armes, l’organisation manifestera le 5 novembre à Callac, contre la dictature macroniste et ses alliés islamophiles* qui veulent faire disparaître l’Identité Française.
    Si le lien ne fonctionne pas aller lire le communiqué sur Place d’Armes.
    * Tiens! L’amour-fou de l’islam politique, l’islamophilie, cette « fascination » pour l’islam et ses tueurs, ne rencontre aucune objection.
    Ce qui n’est pas le cas pour les islamophobes, ces Citoyens rationnels qui ont, à juste titre, PEUR du fascisme islamique et de ses milices.

    https://www.place-armes.fr/so/0fOFgQSwp/c?w=iQFaqfxqujkPT5xwvyrshlyCwB1YTaTxmcexSskJFrg.eyJ1IjoiaHR0cHM6Ly93d3cucGxhY2UtYXJtZXMuZnIvIiwiciI6IjMwZjIwMjcxLWNjZjYtNDdhMC01NTdhLWU4ZWUyYThiMTEwYyIsIm0iOiJtYWlsIiwiYyI6IjVjMTQ2MDc0LTcxZTgtNDQ2YS1iZWNlLWJlNmYzMjJkZDI4ZiJ9

Les commentaires sont fermés.