Callac : qui est vraiment Laure-Line Inderbitzin, l’âme damnée du maire à migrants ?

À Callac, c’est Laure-Line Inderbitzin, la troisième adjointe, qui porte la culotte, notamment sur le désormais célèbre projet Horizon. Beaucoup d’habitants le disent sous le manteau, tant ils craignent les conséquences de leurs propos, dans une petite ville où la municipalité fait régner une forte terreur idéologique, qualifiant de « raciste » et de « fasciste » quiconque s’oppose au projet de Marie-France Cohen et ses 70 familles africaines. Soit 80 % de la population, selon les propos tenus par le maire lui-même, Jean-Yves Rolland, sur la place du marché, un mercredi matin, devant une quinzaine de témoins, dont les principaux animateurs de l’association « Les Amis de Callac et ses environs ».

Il se dit que, folle furieuse d’une telle faute de communication, Laure-Line Inderbitzin, aurait qualifié, dans l’intimité de quelques échanges, le maire de propos peu élégants, pour avoir tenu publiquement de tels propos, et qu’elle ne porterait pas le premier magistrat de la ville, agriculteur, dans une haute estime. Le mépris classique des prétendus intellectuels pour les hommes de la terre et les ouvriers…

Une curieuse personne que cette adjointe, aujourd’hui âgée de 45 ans. Scolarisée à l’école de Plusquellec, près de Callac, elle est donc une enfant du pays. Elle poursuivra ses études à Brest, avant de rencontrer son mari, avec qui elle s’installera à 10 km de Callac. Quatre enfants naîtront de cette union, avant que la bougresse ne décide de quitter brutalement son mari.

On la dit instable psychologiquement, et les rumeurs bruissent, dans Callac, sur certains faits passés inquiétants que par respect pour sa vie privée nous tairons.

Bien que possédant un lieu de vie à Callac, elle s’installera avec son nouveau compagnon à dix kilomètres de là. L’homme deviendra le maire de la commune où ils vivent, et, en bon élu de gauche, se prépare, malgré les réticences de la population, à installer des éoliennes.

Finalement, ils étaient faits pour se rencontrer, ces deux-là. Elle veut imposer des clandestins à une majorité de la population qui n’en veut pas, et il veut implanter des éoliennes à ses administrés, qui n’en veulent pas davantage. Un couple de gauche dans toute sa splendeur !

Pour des raisons que nous ignorons, Laure-Line les aime, les clandestins africains, et elle est la première à signer des pétitions, avec la gauche radicale, pour que leur régularisation soit la plus rapide possible, des fois qu’en France on puisse expulser des personnes qui n’ont rien à faire chez nous.

https://saint-brieuc.maville.com/actu/actudet_-cotes-d-armor.-migrants-des-elus-fustigent-les-delais-de-la-prefecture_loc-4382590_actu.Htm

Elle est aussi enseignante, notamment professeur de breton dans un lycée public. Certains esprits chagrins s’étonneront que dans un contexte où le niveau scolaire baisse tous les ans, on se permette d’ajouter une heure de breton en 6e, mais il paraît que cela fait partie de la reconnaissance des langues régionales, voulues par les instances européennes. Elle enseigne aussi officiellement le français. On espère qu’elle ne raconte pas aux élèves que c’est la langue de l’envahisseur…

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/callac/des-collegiens-callacois-decouvrent-le-patrimoine-immateriel-en-breton-25-09-2021-12833677.php

https://cotesdarmor.fr/sites/default/files/2018-07/p14_Mag153-FR.pdf

D’autres affirment que Laure-Line aurait l’arrêt-maladie facile, surtout quand sa hiérarchie ose être en désaccord avec elle. Sans doute la contrariété. Et nombre de parents, toujours sous le manteau, se disent choqués de l’orientation politique de ses cours. On craint de deviner que les élèves de Callac, comme presque tous les élèves de France, se voient laver le cerveau par le devoir d’accueil de l’autre, sans oublier la prochaine catastrophe climatique à cause de l’Homme. Il suffit de l’écouter parler, elle a tout à fait ce profil d’enseignant arrogant qui préfère rééduquer ses élèves que de les instruire.

Laure-Line a donc pris en main le dossier de Callac, et c’est elle qui, fidèle à ses engagements immigrationnistes, défend la copie avec ardeur, voire avec hargne, lors des différents conseils municipaux, suppléant un maire parfois dépassé.

Ne faisant guère dans la nuance, lors des deux rassemblements appelés par les opposants au projet Horizon, elle sera en première ligne des contre-manifestants, et ne verra aucun problème à cautionner, par sa présence, un rassemblement de gauchistes non déclarés aux autorités. Et bien sûr, elle prendra la parole, invectivera les opposants, les insultant politiquement, au nom de la lutte contre l’extrême droite, un terme dont elle ne paraît pas bien connaître la signification.

Mais c’est lors du deuxième rassemblement où la municipalité, sans vergogne, assurera toute la structure et l’organisation, chapiteau, repas et boissons compris, qu’elle donnera sa pleine mesure. D’abord, comme tout était gratuit, les gens de gauche vinrent en famille, ce qui permit de gonfler fortement les chiffres. Et il se dit, toujours sous le manteau, que Laure-Line, grande défenseur de la viticulture bretonne, avait largement payé de sa personne, avant de prendre le micro. Est-ce pour cette raison que la bougresse dut lire son discours, qui pourtant ne durait pas plus de deux minutes ? Nous l’ignorons. Toujours est-il que tous les élus firent corps autour d’elle, et l’écoutèrent religieusement insulter les opposants, et appeler à ce qu’ils ne mettent plus jamais les pieds à Callac.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/callac-22160/video-a-callac-la-municipalite-denonce-un-elan-de-xenophobie-4f290434-7067-33b1-87c2-91f0ab1dbf94

Voilà donc qui est Laure-Line Inderbitzin, vraie cheftaine de la ville de Callac, enseignante propagandiste, apologiste de l’immigration, qui a un tel mépris des Français et des Callacois que cela ne lui a posé aucun problème de tenir un discours avec un slogan raciste au pied de la tribune : « Réfugiés, ne nous laissez pas seuls avec les Français ».

Cela ne lui a pas posé davantage de problèmes que trois cents de ses invités attaquent les gendarmes, voulant en découdre avec les manifestants qu’elle qualifie de fascistes. Aucun mot d’excuse de sa part, ni de la municipalité, suite à une agression dont elle porte la responsabilité, et qui pourrait valoir les tribunaux aux élus de Callac.

Dans un prochain article, nous amènerons d’autres précisions sur cette femme prête, par idéologie et par haine d’elle-même, à livrer Callac à des nouveaux venus, majoritairement musulmans et africains, et à qualifier de racistes ceux qui, avec bon sens, expliquent la folie du projet Horizon, lors de ce reportage effectué par le talentueux Vincent Lapierre.

Rassurez-vous, le meilleur est à venir, pour Laure-Line Inderbitzin. Suite au prochain numéro…

Martine Chapouton

image_pdfimage_print
43
1

50 Commentaires

  1. Bonjour
    Laure Line si vous me lisez : jadis mes ancêtres ayant habité ces contrées, ont dû les quitter pour travailler sur Paris et bien ailleurs. Qu’est ce qui a donc changé depuis les années 1900?
    L’incompétence tue.

  2. Excellent article, merci Martine Chapouton !!! Comment cette Laure-Line, gauchiste bobo, certainement frustrée de la vie, arrive à imposer sa loi dans un conseil municipal. Le maire, quelle calamité, aucun charisme, rien dans le froc. Pauvre France !!!, mais d’un côté les Bretons méritent cette invasion, quand je regarde les votes des présidentielles les Bretons ont voté largement pour notre roi soleil.

    • Mea culpa ! juste et vrai ce que vous dites DadDan, les bretons purs gauchos de gochistes ont majoritairement votés à gauche depuis des lustres,ainsi que pour Macron. Le progressisme leur revient en pleine gueule on dirait.

  3. Que du bon sens dans ce reportage. Une prise de conscience évidente. Cela fait depuis 2021 que Riposte-Laïque alerte sur cette immigration et ce remplacment de notre culture par les ennemis de celle-ci, à savoir l’islam, sourate 9 verset 29 et bien d’autres.
    Les responsables sont ceux qui nous gouvernent, c’est sur une idée de l’ONU qui est à la manoeuvre depuis 30 ans.

  4. Ce maire a vraiment une tête de debile mais ont a le maire que l’on mérite 👍

  5. Et il se dit, toujours sous le manteau, que Laure-Line, grande défenseur de la viticulture bretonne, …
    La viticulture bretonne ? Merci pour l´info ! je ne savais pas qu´il y avait des vignes et des vignerons en Bretagne.

    • A propos de la viticulture bretonne, chère à la Laure-Line… ne serzit-ce pas une façon malicieuse de dire que la Laure-Line lève le coude plutôt 2 fois qu’à son tour ?

    • Bah, ne vous étonnez pas des mystères de la terre Bretonne

      Tout y est si différent d’Ailleurs…

      Voyez plutôt votre commentateur voisin du dessus, Georges Fion, qui cul pardessus tête probablement à la simple évocation du nom de ce charmant petit bourg de Callac de Bretagne, nous dit qu’il est même l’équivalent des falaises de Paimpol je cite: « Le projet HORIZON vise à installer à Callac, petit port de pêche peuplé de réductibles Bretons »,

      La 5ème colonne et ses cartes d’état-major ?…

  6. une tete de frustrée , qui se laisse aller , mal soignée , elle ne donne vraiment pas envie ….si en plus elle carbure au GWIN RU….

  7. Inderbitzin, c’est un nom suisse (selon geneanet). Cette femme est donc une importée : rendons à César ce qui est à César.
    Je ne crois pas, par ailleurs, qu’elle soit dans la haine d’elle-même, mais plutôt dans la haine des Français – et des Bretons, en l’espèce.

    Quand cette affaire sera finie, les habitants de Callac, qui ont toujours voté communiste, cesseront-ils d’élire des gens qui leur veulent du mal ?
    Cette femme coche toutes les cases de la gauche malfaisante, mais ce sont bien les Callacois qui l’ont élue !…

    « Pour les Macronistes, l’immigration n’est pas un problème mais un projet ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=CCjaWrYjILE

    • Ainsi interbitzin serait d’origine suisse…alemanique assurément. Des amis installés en suisse mont indiqué préférer fréquenter les suisses alémaniques, sérieux ,industrieux ,responsables plutôt que les francophones qui sont à leurs yeux-où plutôt à leurs oreilles -des « cons de socialistes » ayant une mauvaise influence au conseil fédéral. La première chose qu’ont faite les banques suisses après la « suppression » du secret bancaire a été de renvoyer les employés français qui y travaillaient,devant la baisse consécutive de leurs activités..apparemment , notre perceuse en gruyère par un tropisme évident aurait trouvé sa place dans une municipalité communiste . Que nos amis suisses gardent leur connards chez eux, c.est le trop plein chez nous.

  8. stupidité et méconnaissance font des imbéciles destructeurs le drame de notre pays Breton ;;; qu’ils aillent voir le monde et ils comprendront le péril:: ceci dit elle menait la contre manif violente et reste en place à la mairie ?????

  9. « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons  » dit l’imam Qaradawi. Eh oui pendant ce temps Erdogan et son parti font campagne électorale dans les mosquées turques en Allemagne, où un message d’Erdogan est communiqué aux fidèles.
    (Voir l’article ci-dessous paru dans die Welt).
    https://www.welt.de/politik/deutschland/article242135211/Erdogan-verteilt-diesen-Brief-an-Tuerken-in-Deutschland.html

  10. Mais c’est bien sûr! Il installe des éoliennes qui ne tournent que quand le vent répond à certains critères dont la vitesse. Si le vent est trop fort on arrête les éoliennes, s’il n’est pas assez fort ça ne marche pas. Pour éviter la déformation des paliers des axes de rotation il faut fournir de l’énergie pour qu’elles tournent quand même. Et pour ça, elle fait venir des Shadocks!
    Dommage que la réalité soit moins drôle que la fiction.

  11. Elle a jamais vécue avec les CPF, pourtant quelques années dans une fabuleuse cité du 93 et inscription de ces enfants à l’école publique du coin, lui ferait le plus grand bien. Effets garantis ! Ont à toujours le droit de rêver ….

  12. Inter-bousine, c.est un nom breton pour intégrer le bagad de callac-les-ouagadougou en cours de formation. Elle ne manquera pas de baguettes de tambour pour l’accompagner.unvrai défilé.

  13. Visage d’un nouveau fascisme radical de gauche ?
    Je plains glacialement les Callacois

  14. Il est vraisemblable qu’une majorité de français à tous les niveaux de la population, y compris chez les élus, politiciens et gouvernants, n’ont aucune conscience de la réalité de ce qui se profile en terme d’immigration, et des problématiques qui en découleront. La plupart de ces militants, n’ont jamais côtoyés de personnes issus d’autres continents, qui ont évolué depuis des générations dans des mentalités, fonctionnements psychologiques, moeurs et habitudes comportementales viscéralement divergentes. Ayant travaillé auprès de nombreux d’étrangers, je peux certifier que les problématiques seront insurmontables et ubuesques
    sur tous les plans (cognitifs et linguistiques, psychologiques et symboliques, comportementaux, sanitaires et somatiques, relationnels, intra familiaux, face au travail, à l’autorité, aux femmes etc.). Dans 50 ans, si l’immigration reste constante, la France (et d’autres pays) subiront un effondrement civilisationnel dramatique.

    • Vous avez raison, beaucoup de Français a priori favorables à l’immigration, qui regardent cette question d’un oeil distrait, endormis et intoxiqués par la TV, ne sont absolument pas conscients des réalités et des problèmes gigantesques qui se poseront quand les immigrés seront plus nombreux : c’est la fameuse naïveté occidentale mâtinée de bonne conscience.
      Nos peuples se sont embourgeoisés, assoupis, ils ont perdu tout repère moral et sont devenus relativistes : la voie royale vers la décadence et la disparition. Mais avant 50 ans, au train où ça va.

  15. Avec un maire et une adjointe de cet acabit il n’y a plus qu’à tirer la chasse
    Pulvériser aussi une bombe désodorisante par précaution

  16. Français, exactement, lorsque toutes ces bonnes femmes, leurs gosses, voir mari auront été violés, agressés, voir assassinés par les envahisseurs qu’elles réclament à corps et à cris, elles seront vite calmées et supplieront pour que MLP / RN viennent les en débarrasser !

  17. C’est quand même ahurissant que dans un village comme Callac les « élus » ne tiennent pas compte des doléances des administrés . C’est un bel exemple de « démocratie » ces islamôgôchistes sont vraiment la lie et le « cancer » de la FRANCE . Si c’est Me Inderbitzin qui porte la culotte a Callac ,et bien il faut lui enlever . Je les plains ces coprolithes , car vivre dans un village avec un tel climat , la solution est de dégager manumilitari de Callac . Et d’aller se terrer dans un trou en « Corée du Nord ».

    • Le templier, c’est comme pour les présidentielles, vous avez le meilleur baratineur qui raconte aux gogos ce qu’ils veulent entendre et ensuite une fois élu FAIT TOUT LE CONTRAIRE de ce qu’il avait promis. Ca fait plus de 40 ans que ça dure, les veaux ont enfin compris ? Bien sûr que non, ils replongent et aide les cassos musulmans et la mafia à remettre en place celui qui les détruit. Dans les villages c’est pareil. Dans certains c’est le plus friqué qui devient maire, dans d’autre, comme personne ne veut de la place au sein du conseil municipal c’est celui dont les habitants ne voulaient pas qui devient maire et ensuite c’est le secrétaire de mairie qui fait tt le boulot ET QUI COMMANDE !

  18. Rendez-vous compte : Dans une petite commune comme CALLAC, les administrés pourtant largement majoritaires semble-t-il contre le projet soutenu par « la Inderbitzin », ne sont pas capables d’y faire front ! Hallucinant non ? Alors, transposez à l’échelle Nationale et vous aurez compris le fondement de la renonciation pathologique des Gauloises et Gaulois pour tout ce qui touche à leur qualité de vie… Cette race de veaux est à désespérer.

    • plus de 40ans,de propagande de gauche et d’extreme gauche,dans les ecoles et dans les mediats,ont faient des francais,un peuple de moutons,qu’on amene a l’abattoir hallal

  19. Réfugiés politiques ? Bien sûr que non …Gros Liban que l’on nous promets ! La Bretagne c’est beau mais jusqu’à quand ? Quelle ambiance avec cette contestation ? Ça ne marchera jamais …

  20. Avec une belle faute d’orthographe sur la pancarte. « Réfugiés, ne nous laissez pas seuls avec les français ». Ecrit avec un F minuscule alors qu’il faut une majuscule pour les nationalités. Pas mal pour une professeur de français.

  21. Tout cela est très interessant. On commence à y voir un peu plus clair. Une femme instable obsédée par ses idées démoniaques qui cherche à s’imposer à n’importe quel prix. Le maire faible et manipulable s’est fait mettre le grappin dessus par cette sorcière. Je verrai le même type de caractère que la mère Cohen : j’ai raison, taisez vous, on sait mieux que vous…
    Et surtout, l’insulte et la menace facile…..

  22. Ne pas oublier qu’en sous main le FONDS MERCI a pu financer la manif des gauchiasses, voire graisser la patte de la Laure-Line. Dans ce genre d’embrouille il faut rechercher d’où vient l’argent, et en particulier avoir les bilans du FONDS MERCI, qui, comme par hasard, ne figurent ni au greffe ni sur leur site. La mairie a signé une convention, elle est obligée de vous la fournir sinon vous saisissez la CADA.

  23. La « prof » de breton qui fait accueillir les clandestins…
    Pour son compte … personnel ???

  24. Mais cessez donc d’utiliser les termes des collabos : il n’y a pas de migrant mais bien des envahisseurs !

    • Moi je continue à les appeler « clandestins », ce qui en fait des hors-la-loi.
      Ce que détestent les journaleux.

  25. Il me semble (mais vous me corrigerez si je me trompe) que dans les pays musulmans, il n’y a pas de migrants chrétiens qui viennent s’installer en masse, et surtout des hommes ! Il n’y a pas d’association musulmane ou laïque qui encourage une immigration chrétienne ! Il n’y a pas d’état musulman qui finance avec l’argent public local, une « migration » de familles chrétiennes dans les pays musulmans !
    Est ce que je me trompe ?
    Comme le disent ces braves bretons dans la vidéo, les migrants doivent rester chez eux ! Point. Les gauchistes peuvent quitter la France s’ils ne l’aiment pas. Point.

  26. Les gauchistes et la vérité c’est comme les chats et l’eau ou les vampires et la lumière : ils n’aiment pas…
    Alors IMPRIMER le présent article et l’ENVOYER PAR LA POSTE à l’adresse postale publique de Laure-Line Inderbitzin que vous trouverez sur la page
    https://www.pagesjaunes.fr/particuliers/097285587600000000
    Pour imprimer : https://www.printfriendly.com/p/g/RRH7nD
    Choisir Taille de texte 110% et taille d’images 100% puis cliquer sur PDF.
    En fin d’article, après la signature, cliquer sur les chiffres et icônes « parasites » pour les effacer.
    Sélectionner Taille de la page A4 et télécharger la version PDF en 4 pages pour l’imprimer sur deux feuilles recto-verso 1-2 et 3-4.
    Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.
    Faire fumer de colère une Nosferatu de l’invasion ça ne coûte qu’un timbre.

  27. J’avais raison (voir mes posts précédents au sujet des caillés sur RL), lait caillés, c’est à la fois la transition écologique et la transition démographique, le bonheur pour faire honneur à notre Grand Seigneur Emmanuel Macron, plébiscité deux fois par le -b-c-on peuple franconnais, et encore bien plus plébiscité par les chapeaux ronds des cons de breton chouchénisés dès 8h00 du matin (ils n’ont rien à faire d’autre par ailleurs) ! Bravo et merci à eux, ils ont des chapeaux cons, vive les brecons.

  28. Elle enseigne le breton, sans voir que la venue des migrants affaiblira ce qui reste de l’identité bretonne !! Incroyable !!!

  29. Eh bien moi, je suis intéressé de connaître les rumeurs qui bruissent dans Callac, sur certains faits passés inquiétants que par respect pour sa vie privée vous taisez, parce que, je ne sais pas si vous avez bien regardé la photo, mais celle-ci laisse deviner un regard qui ne trompe pas.

  30. Faudra t’il à cette pauvre hystero gaucho, pour qu’elle prenne bien la mesure de ce qu’elle veut imposer, qu’elle doive aller identifier à la morgue le corps de l’un de ses enfants violé et égorgé par un de ces sauvages qu’elle apprécie tant ?

    Faut-il le souhaiter ?

  31. La traître herrou,ex maire de Guingamp, toujours dans les bons coups fourrés immigrationnistes.

Les commentaires sont fermés.