Calomnié par le Mrap, Alain Dubos défend son honneur dans Boulevard Voltaire

Resistants-collabos-une-lutte-a-mortNotre ami Alain Dubos publie un remarquable article, dans Boulevard Voltaire, où il explique la mésaventure qui lui est arrivée.

http://www.bvoltaire.fr/alaindubos/piece-de-theatre-annulee-dedicaces-empechees-le-mrap-fait-sa-loi,288572

Il est en effet victime d’une campagne sordide de calomnies, orchestrée par le Mrap des Landes et son gourou stalinien Gérard Kerforn.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/l-ecrivain-landais-alain-dubos-au-coeur-d-une-polemique-1476288489.

Les conséquences pour lui sont graves. Une pièce de théâtre, « Echec au Roy », où il racontait l’histoire, peu connue, de l’abandon de l’Acadie (Canada) par Louis XIV, qui devait être jouée sur ses terres, à Mont-de-Marsan, a été déprogrammée, sous la pression et les menaces du Mrap des Landes.

Des dédicaces de son dernier livre, « Le dernier combat du docteur Cassagne » ont été annulées, toujours sous la pression, revendiquée, du Mrap local.

Qui est vraiment Alain Dubos ? C’est un médecin et par ailleurs un écrivain.
Le médecin a été vice-présidence de Médecins Sans Frontières durant six années.
Il a mené, au péril de sa vie, des missions humanitaires au Liban, en Afghanistan, au Kurdistan iranien, en Iran (guerre contre l’Irak), en Thaïlande, en Afrique Noire.
Il est créateur et collaborateur de différentes revues médicales.
Il est le Co-créateur de la chaîne médicale Canal Santé.

L’écrivain est l’auteur de seize ouvrages, et Calmann-Levy, devant les résultats de ses ventes, lui en a commandé un dix-septième.

Les Seigneurs de la haute Lande, Presses de la Cité (Prix Mémoire d’Oc 1996)
La Palombe Noire, Presses de la Cité
La Sève et la Cendre, Presses de la Cité
Le Secret du Docteur Lescat, Presses de la Cité
Constance et la Ville d’Hiver, Presses de la Cité
La <mémoire du vent, Calmann-Lévy, 2010 ; éditions V.B.D., 2011 (gros caractères)
Landes de terre et d’eaux, Éditions Passiflore, 2011
La Corne de Dieu, 2012
Acadie, Terre Promise, Presses de la Cité
Retour en Acadie, Presses de la Cité
La Baie des Maudits, Presses de la Cité
Rouges Rivières, Le Timée
Les Amants du Saint-Laurent
Les Tribus du Roi, Presses de la Cité (Prix Historia du roman historique, 2012)3.
La Ferme de Bonne-Espérance, Calmann-Lévy, 2014
Le Dernier Combat du docteur Cassagne, Calmann-Lévy, 2016

Comme on le voit, c’est un amoureux de l’Histoire de notre pays, auteur de magnifiques romans, souvent autour de ses deux amours : l’Acadie et la Gascogne.

Sa pièce de théâtre a été jouée dans de nombreuses villes canadiennes, et à chaque fois qu’avec sa troupe ils retournent là bas, c’est un événement.

Cette pièce rencontre également un franc succès à chaque fois qu’elle est jouée en France

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Loisirs/Theatre-danse/n/Contenus/Articles/2015/11/12/Acadie-et-si-tout-avait-ete-different-!-2529824

Les commissaires politiques du Mrap ont décidé, derrière le stalino-mrapiste Gérard Kerforn, que les Montois ne devaient pas avoir le droit de voir ce spectacle. Le crime de l’auteur : avoir écrit 241 articles dans Riposte Laïque.

Le dernier livre d’Alain Dubos s’intitule « Le dernier combat du docteur Cassagne ». Il évoque, avec une plume dont on devine la qualité, quand on lit son article de Boulevard Voltaire, la fin de vie d’un docteur qui vient d’enterrer son unique fils, et, qui, suite à ce drame, devra s’occuper de son petit-fils autiste.

Une histoire pleine d’émotion, autour d’un grand-père malade et d’un petit-fils autiste, qui s’apportent beaucoup mutuellement. Bien évidemment, la trame de cette histoire se situe dans les Landes.

C’est ce livre que les commissaires politiques du Mrap et leur gourou ont décidé d’interdire de signature, avec la complicité de libraires lâches et serviles.

Alain Dubos, à 73 ans, continue à soigner les malades, à Mont-de-Marsan, pour cause de désertification médicale. C’est cet homme, sincèrement amoureux de son pays, qui, né en Tunisie, connaît parfaitement l’islam et ses objectifs, que des crapules nostalgiques du communisme ont décidé de faire taire, et de tuer socialement, en le salissant.

Pour ceux qui veulent mieux connaître le Mrap local de ses exploits, vous pouvez aller sur leur site, où ils publient ce torchon à l’encontre de notre ami. Vous remarquerez qu’ils regrettent ouvertement de ne pas avoir traîné Alain et notre site devant les tribunaux, rien de moins.

http://www.mrap-landes.org/spip.php?article868

Pour ceux qui pensent que le combat inlassable du Mrap pour l’islamisation de la France méritent des félicitations, nous vous donnons les moyens de les transmettre aux vaillants dirigeants de cette officine.

Le MRAP des LANDES

Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples.
COMITÉ DE MONT DE MARSAN:
Domiciliation : Maison des associations René LUCBERNET
6 rue du 8 mai 1945
40000 Mont de Marsan
tel 05.58.05.92.55
mrap.landes@wanadoo.fr

COMITÉ DE MIMIZAN GRANDE LANDES ET PAYS DE BORN:
tel 05 58 09 34 15
06 79 20 65 67
22 rue des mimosas
40 200 Mimizan

Naturellement, nous reviendrons, dans les prochains jours, sur cette affaire, et apporterons tout notre soutien à un ami dont les détracteurs n’arrivent pas à la cheville.

Paul Le Poulpe

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. Mont-de-Marsan, Gascogne terre de mousquetaires , l’épée du roi Henry et de nos bretteurs gascons et béarnais embrochera tous ces vendus,

  2. Le MRAP, association de résidus de capote, voire de fausses couches sera dissoute avec perte et fracas aprés les législatives……..et il y aura des procés Allah pelle……pour ces musulmerdes !

    Amen !

  3. On parle de l’acharnement thérapeutique dans le domaine médical pour les personnes en fin de vie. C’est abject et inouï cet acharnement politique du Mrap local des Landes contre le docteur ALAIN Dubosc. On doit respecter l’opinion des uns et des autres. Chacun est libre de dire ce qu’il pense et aux contradicteurs d’apporter la contre argumentation.

  4. Je suis allée sur le site du MRAP des Landes par curiosité. Mal m’en a pris, j’en ai encore la nausée. Difficile de voir tant de HAINE s’exprimer dans un site d’une assoc. reconnue et entretenue par nos impôts. Ce site, donc, est d’une intensité dans le mensonge, la vindicte, la haine, le racisme qu’il m’a fait penser à certains passages du « mein kampf » et du « coran ». Ce sont de véritables nazillons ! Dégoûtant !

    • De toutes les associations dites antiracistes le MRAP est de loin la plus raciste. Elle doit être dissoute dans les plus brefs délais.

  5. Je ai lu .’les tribus du roi, la fin des mandarins’……j apprécié Alain dubos et ses écrits. …..vos ennemis du mrap veulent vous pourrir la vie et celle de rl, c’est clair….ce sont les futurs gardiens de goulags…..et des coupeurs de têtes pensantes.

  6. ils sévissent aussi dans les Landes.???? décidément ils sont partout! et pour nous em….

  7. J’ai évoqué une fois ou deux Félix Arnaudin dans mes commentaires. Vous devez le connaître, j’imagine !

  8. Franc soutien à vous, Monsieur Dubos.

    J’ignorais que vous étiez un dramaturge et un écrivain ! Dès que j’aurai quelques sous (je suis fauché en permanence, malheureusement, grâce à l’économie florissante de la France et à l’augmentation des prélèvements sociaux), j’achèterai vos livres.

  9. Merci pour la liste des livres, ça agrémentera quelques soirées d’hiver avec un bon livre !

  10. Soutien immense à Alain, dont on connaît le grand talent par ses nombreux articles dans RL, et bientôt par ses livres que personnellement je vais très vite commander grâce à la liste dévoilée par Paul Le Poulpe.
    Serait-il possible, après nous être occupés des pourris du MRAP, de connaître les coordonnées des libraires lâches et serviles, capables d’annuler des signatures pour obéir aux nouveaux kapos … afin de leur faire savoir tout le bien que nous pensons de leur couardise ?

    • Mais que font toutes ces associations en France ? Et financées par qui.
      En plus des fichiers S, le ménage devrait être fait là dedans

      • DANS LE PROGRAMME DE MARINE : SUPPRESSION DES SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS QUELLES QU ELLES SOIENT si elles veulent oeuvrer il faut qu’elles s’en donne les moyens normaux pas toujours quémander et surtout pas aux structures de l’ETAT car l’ETAT c’est nous et nous ne voulons pas encore verser des impots surtout à tous qui nous enc….ensuite

Les commentaires sont fermés.