Le Cambadélisme, c’est l’alliance socialo-djihadistes

Publié le 10 juin 2015 - par
Share

cambadelisdessinChassez le naturel, il revient au centuple galop.

L’aventurier politique, qui se plaindra des mesures expéditives prises à l’encontre de lui-même et de son petit groupe (« convergence socialiste ») au sein de l’organisation « lambertiste », a renoué avec  la tradition brutale et totalitaire née avec la bureaucratisation du parti de bolchevique : « on se met de soi-même en dehors du « parti »…

Pour fustiger Montebourg, – cet iconoclaste, mais aussi ce peu de courage, pour Cambadelischvili, ayant eu l’impudence de commettre une tribune dans la presse, en critiquant vertement la « Ligne général e» hollandiste-cambadéliste, un nouvel avatar du centralisme dit « démocratique »- l’homme, qui passera en moins de deux semaines du lambertisme pur et dur à la non-social-démocratie mitterrandolâtriste, pose au chef qui en a vu d’autres.

L’attaque personnelle, l’attaque sur la forme, sont le moyen  pour déconsidérer la critique politique ; il ressort les vieux masques mortuaires des icônes du terrorisme bureaucratique.

Dans le même temps, trois responsables socialistes donnent un éclairage singulier au contenu de cette trique bureaucratique, placée au-dessus de la tête des 130.000 membres de ce qu’il reste du vieux parti socialiste : Cambadélis flirte avec les Frères musulmans, en la circonstance, avec le CCIF.

Le CCIF est un faux nez pleurnichard, visant à faire passer la matrice du djihadisme pour une maison de retraite pour monothéistes mahométans apaisés, rivalisant avec le gandhisme…

Camba s’est réuni avec ces personnages lugubres considérant comme des martyrs injustement soupçonnés*, les gens de Forsane Alizza (un groupe qui avait, il y a quelques années, manifesté dans les rues de Limoges et y avait brûlé le Code civil en expliquant que la charia allait bientôt régner en France, y devenir la loi et se substituer au Code contraire à l’islam).

lettrecambadelisJe vous invite à lire ce que les responsables socialistes, d’origine nord-africaine et probablement musulmane, opposent à l’irresponsabilité du Secrétaire Général se prenant pour le Staline du PS.

Szyja Waldman

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.