Capgemini : une entreprise française à la pointe du LGBTcul-cul

Publié le 4 juin 2021 - par - 31 commentaires - 2 049 vues
Traduire la page en :

Qui aurait pu imaginer il y a seulement 5 ans que Capgemini serait tombé dans la folie du genré, dans le délire LGBT cul-cul qui doit se faire retourner dans sa tombe monsieur Kampf mort en 2016.

Des entreprises françaises succombent à la mode LGBT cul-cul.

Capgemini est une entreprise française de services du numérique créée par Serge Kampf en 1967 à Grenoble, sous le nom de Sogeti. Il s’agit du cabinet de conseil qui a le plus gros chiffre d’affaires du pays et elle figure parmi les dix plus grosses entreprises du secteur mondial.

Capgemini affirme qu’elle a une vision qui serait celle d’hommes et de femmes qui donnent toute sa valeur à la technologie. N’en croyez rien finalement, parce que cette entreprise est tombée dans le sexe indifférencié. Pas d’homme, pas de femme, juste des genres.

Dans sa publicité sur ligne, on peut lire des éléments qui me semblent amusants ou révélateurs. « Capgemini vous permet de transformer votre organisation et d’améliorer votre performance » et elle ajoute « La collaboration est au cœur de la manière dont nous exerçons nos activités ».

Certes j’extrapole, je m’amuse à détourner des propos, mais tout de même, il y a là, dans tout cette logorrhée publicitaire, un fond qui peut interpeller.

Pourquoi pose-t-elle des questions sur les tendances sexuelles, les ressentis, etc. À qui s’adresse ce questionnaire et qui doit y répondre ? Est-ce aux clients ou aux salariés ?

Si c’est aux clients, j’avoue que je serais particulièrement choqué de recevoir des questions intrusives sur mes orientations sexuelles.

J’en conclus que cela s’adresse aux salariés de l’entreprise, à moins que ce soit à ceux qui postulent pour entrer dans l’entreprise.

“People matter, results count” que l’on peut traduire par “Les gens importent, les résultats comptent”.

Encore une de ces entreprises qui ont fait de l’anglais leur langue de communication. Mais de quelle communication s’agit-il ? 

Celle des offres d’emplois racisées comme nous pouvons le constater sur cette photo ?

I

Les résultats comptent et c’est bien la question première. De quels résultats s’agit-il ?  Qu’elle est la finalité des responsables des ressources humaines de poser des questions aussi personnelles ? Ce qui interpelle, c’est bien ce questionnaire qui devrait faire hurler tous les syndicats et salariés de Capgemini et au-delà. 

Comment peut-on poser ce type de questions en sachant bien que l’anonymat a la même valeur que les promesses. C’est-à-dire, celle d’y croire. 

Est-ce que l’entreprise souhaite savoir le nombre de toilettes genrées, les faire mixtes, ou indifférenciées ? Quel est le but de ce questionnaire ? Capgemini répond qu’elle souhaite une entreprise plus “inclusive” ! Quel tartuferie ! 

Demain, il serait bien possible, à travers ce type de questionnaire proposé à tous les Français, de chercher à déterminer le nombre de personnes qui se sentent femmes, hommes, incertains, pas au courant, qui n’ont pas compris à quoi servait leur sexe, voire qui n’ont pas vu la différence… Affligeante perspective.

Il semble bien, pour l’instant, qu’il s’agisse des salariés actuels.

Ils sont 270 000 salariés chez Capgemini. Combien y aura-t-il de salariés à la prochaine “Gay Pride”, cette journée de la fierté, comme ils disent ?

Gérard Brazon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Argo

Ah les poignées d’amour! La journée des fiertés? Bon, je veux pas être désagréable, il n’y a pas de quoi être fier de se trimballer comme ça!

Hans

Le défilé des clowns! pitoyable! ça fait même pas rire!

Sniper 338

Censuré. Evitez les injures dans l’intérêt du journal et des lecteurs.

Sniper 338

Censuré. Evitez les injures dans l’intérêt du journal et des lecteurs.

Heraklite

Toi au moins tu aurais fait un parfait nazi et tu n’auras aucun mal à te convertir à l’Islam le plus rétrograde. Quand je pense que tu te vantais d’être athée autrefois et que tu finis bigot à la sauce Torquemada. Tu n’es pas le seul à blâmer. On assiste à un effondrement sans précédent du QI en Occident qui facilite le retour au religieux le plus obscurantiste. On le voit aussi dans l’évolution de RL.

Peau de la Vieille Hutte

Heraklite,
Il est vrai que les propos des commentateurs sont outranciers, mais je n’arrive pas à leur donner tort, tant on entend et voit du matin au soir sur les “réseaux sociaux”, à la radio et à la télévision du LGBTisme et de l’homosexualité à toutes les sauces. Pour ma part ça commence à vraiment me gonfler, et pourtant sur le plan de l’homosexualité je suis très tolérant !

Heraklite

Moi ce qui me frappe quand j’écoute les news à la télé ou la radio ce sont les meurtres dont ceux de femmes, les agressions (du citoyen lambda aux FDO), les trafics de drogue (en plus j’habite pas loin de « Stalincrack »), l’islamisme qui gangrène la société et les institutions. Un nombre incalculable d’hétéros qui foutent la merde en France. Et ça c’est intolérable. Il y aussi les délires ecolo et les délires sur le genre. Mais c’est tellement marginal par rapport au reste. Le dernier film que j’ai vu au ciné : The Father. Pas un LGBT en vue. Ç’aurait peut être mieux valu. Ç’aurait pu être drôle. J’ai failli me tirer une balle en sortant de la salle. Par contre, je me suis toujours marré en allant voir un film d’Almodovar surtout les premiers. Je ne vais pas sur les réseaux sociaux.

thierry

bigot, va vaut mieux que pédé ( ou bi parce que on dit plus omo on dit “bi” ca fait moins detraque pour ces tarés de l anus😂)…

Heraklite

Tu devrais t’occuper de ton cul plutôt que de celui des autres. Ça tourne à l’obsession.

Heraklite

Attends que les bigots musulmans prennent le pouvoir. Tu ramperas comme une sous merde. Tu leur payeras la jizya, Tu leur offriras ta mère, ta femme et ta fille pour leur harem. Mais tu seras tellement heureux d’avoir échappé à la « décadence » LGBT. Donner un petit coup de main pour pousser un homo d’un immeuble même s’il s’agit d’un membre de ta famille te rendra tellement fier.

thierry

En tous cas une seule place pour ces taré(e)s -ecriture inclusive oblige, ou la la attentiiooon😂- : hopital psychiatrique. C est pour ca que cette vermine et leurs idees de merde ne sont pas près d y arriver en Russie de VVP ou en Hongrie de VO. Qu ils ou elles essayent ces franc maçons tarés omo compatibles de nous vendre leurs idées de merde pour voir qu on rigole un peu🤣🤣🤣. C est pas demain la veille kils viendront nous pourrir sur la place rouge avec un plug anal ou 1 belin de tapiole ou un travelo magrebin a l eurovision pour nous representer…Au moins chez nous ils resteront tricards pour la nuit des temps. ouf! 1 gd Merci a la Sainte Russie de barrer la route a ces tarés. Pauvre france.

Fabiola FERRANTE

“On tourne souvent en rond avec les gens dont on a vite fait le tour.”
Michel DELACOUR

Fabiola FERRANTE

Merci Gérard d’avoir eu le courage exceptionnel de traiter de ce problème : la “Gôchiasserie” a touché le fond et veut entraîner les gens normaux avec elle.

Il n’y a plus de places dans les hôpitaux psychiatriques, il faudrait peut-être voir dans les zoos ?…
Puisqu’ils aiment s’exhiber, autant enfermer tous ces détraqués dans des cages, cela permettrait de laisser nos rues exemptes de toutes ces extravagances qui n’ont pas leur place dans un monde normal !

Il y a des gens qu’on devrait étrangler à la naissance pour sauver la société de leur folie.

Heraklite

C’est vrai que tuer quelqu’un à la naissance pour sa future orientation sexuelle n’a rien de fou. Comme quoi vous avez trouvé une raison de rendre anodin l’avortement à 9 mois pour détresse psychosociale. En fait ce que vous prônez ça s’appelle l’eugénisme et je vous le confirme vous êtes bien une fasciste.

la méthode de Duterte est la meilleure

Sur la photo, des “fondementalistes” qui privilégient le fion plutôt que la forme .

a.hourquette d'arre

De tout coeur avec les personnes normales qui doivent travailler avec ces gens là!!
Est ce qu’il y a des musulmans dans cette entreprise?

REGINA

les gens normaux vont ils prendre la fuite car c’est tarés veulent que tous le monde soit comme eux on a du mourrons a se faire

lionel malein

Dans cette entreprise, les vrais chanceux sont ceux qui s’apprêtent à partir à la retraite. Et au cas où il y aurait aussi des musulmans, dans peu de temps les gens qui y travaillent vont assister à des combats de gladiateurs. Musulmans et LGBT dans les mêmes ateliers, ça risque de saigner.

Gérard Brazon

Il doivent être soit apostat, soit très mal à l’aise comme tous ceux qui refusent la propagande LGBT+.

Caughnawaga

Lgbt cul cul la praline.

patphil

la déconstruction est en marche avant toute
en laisse comme un chien !
et les gens se laissent faire en continuant à s’abstenir d’aller voter ! allez donc mettre un bon coup de pied dans la fourmilière si vous n’êtes pas d’accord

Rems

Fier d’être ça c’est hallucinant quand même !

REGINA

non à notre époque c’est tout à fait normal les hétéros ne sont plus des gens normaux

REGINA

on peut l’acheter ou? Il me plais bien se tee shirt

Raoul

It’s so fun. I kiss you everybody tous des hallucinés vite Neron revient…

HARGOTT

Tout à fait, c’est le bon (?) personnage qui ressemble à notre époque.

Gérard Brazon

En Français svp
Traduction: C’est tellement amusant. je vous embrasse tout le monde

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Ce genre de questionnaire n’est ni plus ni moins une intrusion brutale dans la vie privée. En outre, quelle que soit la situation de la personne qui y répondra court le risque de se trouver catégoriser, le salarié, le client, ou le candidat à l’embauche qui se demandera si son recrutement sera ou non subordonné à une condition sine qua non inconnue de lui.
Ce genre de questionnaire devrait être purement et simplement interdit car tout ceci fleure le glissement vers la discrimination positive.

Gérard Brazon

On remarquera qu’aucun syndicat, de la CGT, de SUD à la CGC en passant par FO et la CFDT n’a protesté ni fait une communication.
Ces syndicalistes se taisent.

Lire Aussi