Carence de lits d’hôpitaux : supprimons les ARS

carnaval-sauvage-marseille.png

Comment aborder ce drame exposé depuis tant d’années dans le silence intersidéral des médias, mais aussi des citoyens qui ne le découvrent qu’à l’occasion d’un problème personnel ou familial. Et ce jour, deux titres qui résument bien le dilemme :
« Lits fermés à l’hôpital : un collectif dénonce la situation « catastrophique » en pédiatrie. Selon ce collectif, des enfants en situation d’urgence ne peuvent pas être pris en charge. »

Le 28 octobre 2021 AFP et le Parisien
Le Collectif Inter-Hôpitaux (CIH) lance un véritable cri d’alarme sur la situation des services de pédiatrie. Des enfants en situation d’urgence ne peuvent plus être pris en charge par les services compétents », dénonce ce Collectif Inter-Hôpitaux (CIH) en parlant de « tri » et même de « perte de chance ».
L’autre titre marquant du jour :
Les salaires les plus élevés, ce sont les patrons de l’ARS.
Vincent Jauvert, Auteur de « La Mafia d’Etat » (le Seuil, 2021)
https://www.lci.fr/

En gros, la situation est résumée dans la contradiction fondamentale d’avoir livré le système de santé aux bureaucrates (parfois issus du monde médical, mais ça ne change rien) de leur avoir donné les pleins pouvoirs (et les hautes rémunérations en plus, non indexées sur la fonction publique) à condition de mettre au pas les médecins et soignants, de les réduire à la portion congrue sur les dépenses hospitalières et investissements.

Et comme ce sont les émoluments des personnels qui représentent 70 à 80 % des dépenses, il est évident que des coupes sombres sont réalisées depuis deux décennies et très accélérées depuis 2010 et la loi Bachelot sur le personnel.

Vous avez tous constaté que les lits ont continué à être fermés pendant l’année covid 2O2O en même temps que l’on nous faisait le cinéma quotidien du nombre de décès attribué au virus et des nécessités de confinement ou autres restrictions en raison du nombre de lits insuffisants.

Donc comme prévu depuis des lustres, on continue à fermer. On peut se demander un temps si le licenciement des soignants non vaccinés n’a pas a priori satisfait les plans machiavéliques du gouvernement. On fermera encore des lits et ce sera leur responsabilité.

Mais trop c’est trop et que la corde va lâcher. Et tout le monde fait semblant de se réveiller. Mais toujours de façon inefficace, car réclamer comme le fait la pédiatre de Necker citée par le Parisien sera très insuffisant.
« À terme, on constate une perte de chance pour l’enfant qui a besoin de soins, pour les parents confrontés à la maladie chronique, et un épuisement des soignants », a indiqué Isabelle Desguerre, cheffe de service neuropédiatrie au CHU-Necker Enfants-Malades. « Nous sommes donc aujourd’hui à la croisée de deux chemins : soit le politique décide d’abandonner l’hôpital public, soit il prend enfin le problème à bras-le-corps et engage une réforme de fond (financement, recrutement, gouvernance) qui garantira un accès aux soins pour tous de qualité », a jugé Véronique Hentgen. Pédiatre à Versailles. »

TOUS LES SEGUR DE LA SANTE ECHOUENT

Si on ne dit pas clairement « IL FAUT SUPPRIMER LES ARS » et l’imposer, on n’aboutira à rien.
L’hôpital public est détruit petit à petit, depuis la création des ARH en 1996 par les ordonnances Juppé. Le privé a suivi avec les ARS qui ont remplacé les ARH avec la loi de 2008 imposant les décisions de santé du gouvernement à l’ensemble du système de santé français. Les grèves parfois victorieuses apparemment ont abouti en général à l’attribution de quelques postes supplémentaires vite redistribués sur l’administration et l’encadrement para médical aux ordres des directions, eux-mêmes au pied de l’ARS locale.

Les syndicats se sont toujours couchés, réclamant plus d’argent, alors que l’argent était disponible mais mal réparti ! le salaire mirobolant des directeurs d’ARS le démontre si nécessaire.

Tout a déjà été dit sur les ARS et le dévoiement des subsides dédiés à la santé, de l’ordre de 12 à 13 % du PIB. Tout cela pourquoi ?

Volonté politique indispensable, forte et majeure pour en sortir, comme pour la dénonciation de l’imposture covid et du massacre lié aux pseudovaccins imposés par harcèlement moral permanent.

Nous avions écrit en 2016 « SOIGNER OU OBEIR » dont le titre montre que les médecins étaient déjà privés de leur raison d’exercer. Ce livre était à l’intention des candidats à la présidentielle.

Indifférence générale sur la santé, des politiques et des citoyens finalement… Sera-ce différent cette fois ? Si ce sujet intéresse les lecteurs nous vous expliquerons l’histoire des malfaisantes agences régionales de santé.

Nicole Delépine

 

 

image_pdf
21
0

26 Commentaires

  1. Abattoir de moutons en THAILANDE.
    Ils tombent comme des mouches.
    https://twitter.com/Diogene_2020/status/1452656479572537346

    Un enfant s’écroule en salle d’attente
    https://twitter.com/Diogene_2020/status/1454783380214755328

    HORRIBLE souffrance d’une mère et sa fille
    -Ces images sont insoutenables, cette pauvre dame est accompagnée à l’hôpital suite aux blessures de la vaxxination.
    https://twitter.com/GiNo_2019_nCoV/status/1441005862613565442

    L’actrice australienne de 40 ans Melle Stewart a eu un AVC après avoir reçu le vaccin AstraZeneca Covid
    https://twitter.com/truthp0st/status/1452358623678578702

  2. Dans ce monde de dingues ou tout est inversés
    il est clair que celui qui mettra en place un système
    de soins performant a domicile aura tout compris , un
    hopital mobile . Après tout les COVIDIOS Véran et son staff
    n ont pas les pouvoirs (pour l instant ) de supprimer nos
    propre lits .

  3. En 2003 lors de la canicule et toujours au même périodes des lits d’hospitalisation ont été fermés et jamais rouverts. La suite nous la connaissons : “un bilan de presque 15000 décès qui montrait que la surmortalité était croissante avec l’âge, étant estimée à +20% chez les sujets âgés de 45 à 54 ans, +40% chez les sujets âgés de 55 à 74 ans, +70% chez les sujets âgés de 75 à 94 ans et +120 % chez les sujets de 95 ans et plus. Par ailleurs, la surmortalité observée chez les femmes (+70%) était sensiblement plus élevée que celle qui a été observée chez les hommes (+40%) ». Depuis des lustres ils amènent une tranche de la populations à disparaitre (les plus âgés). Et nous ne nous révoltons pas ! Avons nous une peur tétanique d’être privé de notre petit confort pour que nous ne disons rien ? Si nous les laissons faire, nos enfants et petits-enfants deviendrons très vite des indigents. Il en est de même pour le « COVID-SARS2 », pass sanitaire, etc.

  4. J’ai commencé au coeur du « système » de santé (en tant que petit maillon de la chaîne de soins)il y a cinquante ans (époque Veil). J’ai vu le début de la mise en oeuvre de la gestion entrepreneuriale de l’Hôpital avec la maintenance des salaires minables des « petites mains ». J’ai tenu le coup moins de dix ans malgré une vocation de jeunesse bafouée par l’ambiance infernale (déjà), du manque de reconnaissance général, déçu par le nombre de patients qui ne lèvent pas le petit doigt pour faire bouger le les choses alors que c’est pour leur bien, leur vie. Eh bien, cinquante ans plus tard, c’est de mal en pis. Merci à tous ces ministres de la Santé (entre autres Veil, Barrot, Hervé, Aubry, Mattéi, Fillon,Bertrand (3fois), Bachelot (3fois, dont pour le fameux H1N1), Touraine (la pire de tous),Buzyn et Véran (les « fermeurs » de lits même durant la crise covid). Moralité: en 2021, ne tombez pas malade…sinon…

  5. Il n’y a pas que ‘hôpital, car avant et après l’hôpital il y a le domicile !!! Les had privés, qui sont entrain d’étendre leurs tentacules sur le domicile, les prestataires privés, les maisons de retraite privées etc …. C’est tout ke système de santé à revoir!!! Un jeune infirmier diplômé d’état en juin 2021 embauché a 1600 euros net en clinique privée en ayant des horaires décalés un wx par mois minimum et de sacrés responsabilités !!! Autant aller travailler à l’usine ! Et j’attends aussi que les grands pontes médecins de la médecine se mettent en grève pas toujours les petites mains !!! Car eux qui étaient aux premières loges ont bien vu monter ces problèmes et on ne les a pas vu faire grève !!!!

  6. les Ars sont une connerie/malhonnêteté de sarkozy qui nous préparait déjà à la pandémie, parce que ce salaud était initié au fait qu’elle allait venir…. Ca ne sert qu’à payer des fainéants de gauche qui mettent des bâtons dans les roues des médecins et des soignants…

  7. Bonjour Mme Nicole. Hier, j’ai vu une vidéo étonnante, une doctoresse dit avoir attrapé le covid et depuis elle est très essoufflée au point de parler avec beaucoup de difficulté.
    Sa vidéo est tellement étonnante que je doute qu’elle soit vraie.
    Cette doctoresse est bien capable de jouer la comédie pour que le monde aille se faire vacciner.
    On est en octobre 2021 et ils (tous les Gouvernements occidentaux) n’arrêtent pas avec leurs propagandes et leurs mensonges.
    Si vous avez « Internet Download Manager », vous pourrez télécharger la vidéo.
    Ça se passe au Canada, au Québec.
    Le site web: le Journal de Montréal.
    Date: 30 octobre 2021
    Aller dans la section COVID 19
    Titre: Le virus pour se soustraire au vaccin?:
    «Je n’arrive pas à comprendre», dit une médecin de famille
    Une médecin de famille atteinte de la COVID longue a lancé samedi un message aux infirmières
    qui cherchent à contracter le coronavirus afin d’éviter de se faire vacciner.
    En entrevue à TVA Nouvelles, la Dre Anne Behreur a avoué être complètement dépassée par
    l’idée que des collègues du réseau de la santé envisagent une telle option.

    • Ces infirmières qui cherchent à attraper le virus ont raison ! Elles seront ainsi immunisées pendant dix ans ou plus d’une façon naturelle .D’autant plus que ce virus est un variant ,contagieux peut-être ,mais non mortel .Plus de vaccins,plus de pass,plus rien .Enfin la vraie vie !
      J’essaie de l’attraper ce foutu virus mais je n’y arrive pas .Je ne sais pas où il se cache l’animal !
      Dernière nouvelle : on a trouvé des sous -variants .Faut le faire ! Bientôt des quarts de variants,puis des huitièmes de variants ! Etc .En gros…le nez qui coule un peu !

      • Le sujet n’est pas les infirmières, mais la folle, en plus une doctoresse et sa vidéo débile.
        Elle aurait attrapé le covid long. Avez-vous vu sa vidéo?
        Ça m’a interpellé: Est-elle vraiment tombée malade ou le fait-elle exprès?
        Moi, mon étonnement, c’est que depuis l’arrivée du covid, je n’ai absolument rien changé à ma vie et autour de moi, ils n’ont pas l’air paniqué. Bon, je n’irai pas dans une foule et courir le risque de l’attraper, mais peut-être que je l’ai et que je le propage autour de moi, excellent, ainsi dans 10 ans on parlera encore du covid.
        Mon opinion. Que ce virus existe, je le crois, mais qu’il tue des millions d’êtres humains, non.
        Et qu’il rende malade certaines personnes au point qu’elles doivent être intubées, d’accord, mais ce n’est pas nouveau, il y a des personnes fragiles qui tombent malades sans explication. Elles attrapent un cancer, un AVC, etc. et elles n’ont jamais fumé, c’est fou!
        Pour votre information, ces infirmières qui veulent attraper le covid, ce n’est pas pour être immunisée, mais pour ne pas perdre leur emploi. Le gouvernement les oblige à se faire vacciner, sinon, elles perdent leur emploi et sans salaire, il va de soi. Mais elles, elles refusent de se faire vacciner, alors leur parade: attraper le virus.
        Ça se passe au Canada, au Québec, pas en FRANCE!

      • Un journaliste britannique (de mémoire) a lui aussi voulu attraper le Covid pour se constituer des défenses immunitaires contre le Covid (quelle idée ?) et il en est mort. C’était il y a quelques mois, ses vidéos ont fait le tour du web.
        Je trouve tout à fait stupide de vouloir attraper ce virus dont personne ne sait comment il réagira s’il l’attrape, des tas de témoignages existent, dans les deux sens d’ailleurs : des gens a priori en bonne santé et faisant une forme grave, parfois mortelle, du Covid, et d’autres vieux, malades, ne faisant qu’une forme bénigne. Ce virus est parfois très imprévisible.
        Donc vouloir absolument attraper le virus n’est pas très fin. Ou alors, avoir un stock de médocs (AZT, HCQ, ivermectine etc.) pour traiter précocement, pour aider le SI à faire son boulot et ne pas faire une forme grave.
        J’ai beau dénoncer l’exploitation qui est faite par le gouvernement de ce virus, les restrictions de libertés, le pass sanitaire, la vaccination obligatoire, etc. ; je ne suis pas fou au point de vouloir attraper le Covid. Pareil d’ailleurs pour la grippe, la gastro ou toute autre saloperie.

    • Un Covid long est tout à fait possible, surtout si les malades ne sont pas soignés précocement.
      C’est à chacun d’estimer sa balance bénéfices/risques, et ensuite d’assumer son choix. Le problème c’est quand l’État se mêle de notre santé et nous interdit de nous soigner, puis nous oblige à nous faire vacciner, le tout sur fond de copinage avec les laboratoires pharmaceutiques et de bénéfices records (et pour cause) pour ces derniers.

      • Ah! le covid long ça existe, c’est pas des farces, merci.
        Donc, la conne de doctoresse Anne Behreur a vraiment attrapé le covid.
        Je dis conne, pas à cause qu’elle soit docteur, mais à cause de sa vidéo.

  8. Une lycéenne décède après une dose de Pfizer, la famille va « mener le combat ».
    Le rapport d’autopsie de la jeune fille fait état d’une « embolie pulmonaire massive ».
    https://fr.sputniknews.com/20210930/une-lyceenne-decede-apres-une-dose-de-pfizer-la-famille-va-mener-le-combat-1051933964.html

    Le triathlète Antoine Méchin met un terme à sa saison à cause du vaccin Moderna
    Il affirme que son embolie pulmonaire est liée au vaccin Moderna
    https://www.sudouest.fr/sport/course-pedestre/triathlon/le-triathlete-saintais-antoine-mechin-met-un-terme-a-sa-saison-et-ne-se-referait-pas-vacciner-si-c-etait-a-refaire-6234090.amp.html?__twitter_impression=true

  9. Personnellement, cela ne me dérangerait pas que la santé soit moins étatisée. Bien des pays ont un système de santé nettement plus privatisé que le nôtre et ont mieux géré l’épidémie de Covid que la France (Allemagne, Corée du sud par exemple).
    Le problème semble être que les représentants de l’État veulent à la fois détruire l’hôpital public, et mettre des bâtons dans les roues du privé – quand par exemple ils mettent sur la touche les médecins généralistes et les cliniques privées durant la crise. Ça ne va pas le faire…
    Si on conserve un hôpital public, il faut que la bureaucratie soit réduite à l’essentiel : tout l’inverse de ce qui est fait depuis au moins 20 ans dans ce pays.
    Le problème, c’est l’État français qui fourre ses doigts partout : à chaque fois, il génère des problèmes. Un privé vraiment libre est bien plus efficace.

  10. Les ARS comme tous les comités theodules ne servent à rien d’autre que de caser les copains. 60% du budget français part dans les salaires de ces pléthoriques organisations inutiles et fonctionnaires. Idem pour les subventions aux associations.

  11. Florian Philippot
    @f_philippot
    ·
    13h
    5000 inscrits pour participer aux blocages, à ce jour, et rien qu’à Paris ! Énormément aussi partout en France !
    Ça va donner ! 🇫🇷
    https://twitter.com/f_philippot

    On convoque honteusement le Pr Raoult alors qu’il faudrait convoquer Véran et les médecins de plateaux TV !
    Ils ont à s’expliquer et de sérieux comptes à rendre ! (F.PH)

    https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-didier-raoult-convoque-vendredi-par-la-chambre-disciplinaire-de-l-ordre-des-medecins_AD-202110300264.html

    • Florian Philippot
      @f_philippot
      ·
      16 min
      15 départements socialistes veulent supprimer le #RSA aux ex-travailleurs non vaccinés ! Une infamie covidiste de plus, qui s’inscrit logiquement dans leur projet de vaccination obligatoire pour tous !
      Infos et riposte ! Nouvelle vidéo ➡️

      https://youtu.be/L0J7TinrtaI

  12. véran (le VEREUX), l’idiot prétentieux et arrogant ou l’incompétence crasse faite ministre (VIDEO)

    «Veran, l’homme qui ne sait pas !»
    Quel régal de voir Veran se faire retourner comme une crêpe par une sénatrice qui lui dit à sa manière ce qu’on rêve tous de lui dire👉🏽 «On ne comprends rien à ce que tu racontes et tu n’es qu’un exécutant qui ne comprends même pas ce qu’il fait»

    https://by-jipp.blogspot.com/2021/10/veran-lidiot-du-village-ou.html

  13. Ces nazis de la raie publique veulent refuser le RSA aux non injectés qui subissent une privation d’emploi. Ces fils de p.tes ne doivent plus pouvoir mettre un pied dehors sans être conspués par le Peuple. Ils veulent nous pourrir la vie, il faut empêcher la leur.

    LA LISTE DE LA HONTE (voir tous les noms des traites et traitresses tous au PS) image : https://pbs.twimg.com/media/FC9Fth-X0AUFDhF?format=jpg&name=900×900

    Quinze présidents de départements ont écrit au Premier Ministre pour demander une suspension du RSA pour les personnes non-vaccinées privées d’emploi

    https://by-jipp.blogspot.com/2021/10/quinze-presidents-de-departements-ont.html

  14. Je suis dans une clinique , actuellement , et les gens se retrouvent souvent , à 1 personne , par chambre double !
    Donc des places , il y en a !
    Foutage de gueule , pour soit disant COVID…..

    • Beaucoup de gens se refusent de se faire soigner par peur de toutes ces insuffisances et risques dans les hôpitaux et même dans le privé.
      C’est ainsi que beaucoup de gens meurent chez eux par manque de soins.
      C’est en quelque sorte une forme de génocide douce qui frappe les français. Ce gouvernement est responsable pleinement, il doit rendre des comptes devant la justice, s’il y avait une vraie justice. Ce sont des vrais irresponsables je dirais même des criminels.

    • ben ce n’est pas le cas dans toutes les cliniques, mon expérience familiale : 2 personnes dans une chambre pour 1 lit, il y a bien 2 lits mais 1 seule armoire, 1 seul fauteuil et des soins à la course !!!!

Les commentaires sont fermés.