Caritas, filiale du Secours catholique…

Publié le 16 janvier 2014 - par - 1 714 vues
Share

caritasVous devez connaitre le Secours Catholique mais pas forcément sa filiale Caritas.

C’est trop mignon avec l’enfant Jésus, l’aide aux pôvres avec vos dons, un logis et des repas pour les démunis dans ce froid rigoureux (sortez les kleenex et préparez votre carnet de chèque) alors que vous êtes odieusement vautrés dans un canapé à lire la vie sexuelle d’un homme normal vu par Closer. Rachetez vous donc une moralité, bandes de voyeurs, en versant votre obole à quelques miséreux, Dieu vous le rendra au centuple dans une banque située dans l’au delà, un paradis fiscal en quelque sorte.
C’est beau, c’est bien dit et vous pouvez défiscaliser une partie de vos dons. L’accès gratuit au paradis assuré moyennant un peu de sous, pensez aux bénévoles salariés de Caritas, songez qu’un jour vous pourriez être vous même dans une précarité, ce n’est qu’une question de temps, telle que vous pourriez être vous même jeté à la porte de votre entreprise et dans la foulée de celle de votre logis pour cause d’impayés, ce qui est la suite logique.
Sauf que ce paradis n’est peut être pas aussi paradisiaque que celui qui est vendu par le marketing Caritas. Ca ressemble même fortement à une arnaque dans le genre « Offrez-vous un appartement de 180m2 à Meribel pour 150.000¤ FAI ». Génial, vous signez pour apprendre un peu plus tard que l’appartement en question est partagé entre différents propriétaires, que celui-ci est loué en haute saison, et qu’il vous reste 15 jours entre mai et avril.
Si vous voulez skier, ouvrez la porte du congélateur.
Là c’est pire. Vous pensez avoir payé votre salut mais les portes du paradis restent closes, au fallacieux prétexte que: « nous ne pouvons accueillir des Italiens et des étrangers ensemble, cela engendrerait trop de tensions dangereuses. »  ICI (1)
Oui, et ce n’est pas une blague, ça se passe en Italie complètement débordée par des immigrants dont la religion leur interdit de passer une nuit ou de partager un repas avec un « non pratiquant ». Exit les Italiens des centres Caritas, faut faire de la place, c’est le grand remplacement selon Renaud Camus et ce grand remplacement va forcément impacter la France dans la foulée.
Alors vous allez dire, je ne fais pas de dons à Caritas. Ben si ! Et sans le savoir puisque 10 millions d’Euros financent cette organisation (rien que pour la France) au travers de subventions, donc de vos impôts. Je vous laisse ci-dessous un magnifique camembert 100% hallal et pour avoir les comptes complets voir le rapport d’une organisation ICI (2).
 Origine_ressources_caritas
Si j’ai tout bien compris, un groupe d’islamistes peut faire fuir ceux qui ont financé son hébergement et cela avec la bénédiction de ceux qui perçoivent directement ou indirectement votre argent. C’est à dire une organisation caritative catholique qui au savoureux prétexte de ne pas donner dans le mélange pour vous protéger vous prive de son assistance pour des musulmans. Qui prive des nationaux d’un hébergement d’urgence au profit de produits d’importation.
J’allais dire bienvenus dans ce monde de fous, oui bienvenus ! Signez votre chèque et restez dans la rue parce que votre ticket d’entrée implique la conversion à une magnifique religion de paix et d’amour à coup de sabre et de charia.
Philippe Legrand
Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.