1

Carl Lang : la France n’est pas terre d’islam et ne le deviendra pas

CarlLangFaceafaceCe n’est pas la laïcité  «  bouclier en carton face à l’Islam », qui parviendra à mettre fin au cycle infernal de l’envahissement islamique, mais bel et bien la réaffirmation des valeurs chrétiennes d’une Europe et d’une France multiséculaires. Le président du Parti de la France appelle au réarmement moral et physique des Français, notamment par la création d’une Garde Nationale Civile.

 

Invité de l’émission Face à Face, Carl Lang est revenu sur l’actualité dramatique de l’été (le massacre de Nice ; l’exécution du Père Hamel sur l’autel de son église en plein office ; l’affaire du burkini et la réaction des Corses, etc). Il a ensuite  démontré que l’islamisation de la France est  -aussi- la conséquence directe d’une immigration incontrôlée, comme en témoigne le chiffre record de clandestins atteint dans la « Jungle de Calais ».

 

 

Le droit français est au service de l’islam

 

Le communautarisme musulman utilise les valeurs de la république pour la détourner et c’est grâce à notre législation nationale que les terroristes islamistes sont organisés en France. Grâce aux lois type Gayssot et consorts, les lois des traîtres. Le volet laïcité n’est  en aucun cas une protection, mais un bouclier en carton contre l’islam. Tel est l’entrée en matière de la rentrée politique de Carl Lang.

 

D’emblée il a averti : « la France n’est pas terre d’islam et ne le deviendra pas ; la laïcité est le cheval de Troie de l’islamisation de la France ».  Il n’a évidement pas loupé Florian Philippot (FN) quant à ses propos sur la grande croix, insupportable à ses yeux. « que veut-il? donner raison à l’envahisseur? et puis en finir avec les crèches de Noël? »  

 

A contrario, le Parti de la France ne fera aucune concession, ni aux terroristes, ni aux « migrants ». Il faut mettre les terroristes en danger et il faut dire aux « migrants » installés, et à la dizaine de millions potentielle : «… si vous venez en France, vous n’aurez rien. Aucune possibilité professionnelle, aucune aide sociale. Vous n’aurez rien, et vous serez expulsés. Il y aura tolérance zéro pour l’immigration légale et illégale… »

 

A propos de Calais : « si des gens veulent émigrer, qu’ils émigrent ailleurs. L’après breixit doit nous délivrer du traité du Touquet ». En clair, la France n’a plus à jouer le garde frontière de l’Angleterre. 

 

 

Il faut une Garde Nationale Civile et une Nation en armes

 

Le programme est très clair  : « les terroristes vont continuer à frapper d’abord là où c’est le plus facile. Les casernes et les gendarmeries, ce sera pour plus tard. Face à ces menaces, il faut, qu’en plus de l’existant, les personnels des forces de l’ordre soient constamment armés, y compris en civil et  en dehors de leur service ».

 

Et Carl Lang de préciser que l’armement doit concerner, les volontaires, formés et encadrés, dans tous les domaines de la vie quotidienne. En entreprise, dans les transports, à l’école… «  … il faut mettre les terroristes en situation de danger face à des hommes et des femmes capables de les abattre, c’est à dire, face à une Nation en armes… »

 

Evidemment le projet de Garde Nationale Civile n’a rien de commun avec la mascarade de Hollande sur le réemploi de la Réserve militaire  http://ripostelaique.com/hollande-va-devoyer-garde-nationale.html

 

Concernant les candidats au jihad international : « il faut les laisser partir et leur interdire de revenir en France »

 

 

Le Parti de la France présentera des candidats aux législatives

 

L’objectif est de présenter 50 femmes et 50 hommes pour 2017, si tant est que le financement  par les dons le permette (le PdlF ne perçoit pas de subventions publiques).

 

Carl Lang a aussi évoqué un possible partenariat avec l’idée de Jean-Marie Le Pen d’investir des candidats au sein des Comités Jeanne : http://ripostelaique.com/faute-de-vouloir-affronter-lislam-philippot-attaque-toutes-religions.html.       http://www.parti-de-la-france.fr/Carl-Lang-invite-du-Face-a-Face-du-5-septembre-2016_a2303.html   

 

A suivre.

 Jacques Chassaing