Carmaux : François a rencontré des Français

Publié le 25 avril 2014 - par
Share
Je n’ai besoin de personne  holland_scooter
En Harley Davidson
Je n’reconnais plus personne
En Harley Davidson
J’appuie sur le starter
Et voici que je quitte la terre
J’irai peut-être au Paradis
Mais dans un train d’enfer

Bien évidemment vous avez reconnu un texte de Serge Gainsbourg chanté par Brigitte Bardot.

Ici il n’est pas question de Harley et son Plat-Plat-Plat caractéristique route 66, ce serait plutôt scooter casqué rue du cirque. Notre très cher président dans tous les sens du terme a tenu à rendre hommage à Jean-Jaurès. Bien lui en a pris, après tout c’est son travail, il ne sait que fleurir les tombes faute de se pencher sur les problèmes actuels, un bon président de la troisième République style bégonia. Voyez Valls si vous avez un souci de fusible au tableau électrique et Montebourg si vous avez des problèmes de redressement le soir. Le Président, lui, apporte les fleurs dans la plus grande joie des Français qui le huent. Hein ! que quoi comment, hué  ???

Le chef de l’État était descendu de voiture pour saluer des habitants massés derrière des barrières à proximité de la place Jean-Jaurès, qui abrite la statue du célèbre socialiste, quand il a essuyé des huées. (1).

Bon jusque là c’est normal avec 18% de sondage positif bien nourri de viagra, faut s’attendre à se faire un tout petit peu huer par les gueux, voire insulté, surtout quand on est parqué comme du bétail derrière des barrières parce que Monseigneur Mou a décidé que le protocole c’était comme ça et pas autrement. Il y a 364 jours par an où le bas peuple peut sans payer traverser la place librement pour laisser une journée au président Hollande la place à lui tout seul et à son service de sécurité. C’est comme ça et pas autrement sinon on n’est plus en démocratie.Non Mais.

Mais laissons notre cher président s’exprimer désormais librement puisque son conseiller s’est fait cahuzaquer il y a peu:

« Ça me fait toujours plaisir de rencontrer les Français » (1-aussi) ? et encore ? et Quid encore.

Quand je vais en vacances au Québec je peux dire aux habitants de cette belle province « Ça me fait toujours plaisir de rencontrer les Québécois ». Oui, c’est normal, on ne se voit pas souvent et ça fait plaisir de se revoir. Mais là, on surprend le Président de tous les 18% de Français dire que ça lui fait plaisir de rencontrer les Français ??? Il vient d’ou ? De la planète Mars en pédalo ? Il n’avait jamais vu de Français avant ? En fait non, il n’avait jamais rencontré de Français, des vrais, qui se lèvent tôt et mettent plus de six mois pour payer l’impôt « consenti librement ».

François a vécu une enfance malheureuse au sein d’une famille catholique bourgeoise avant de rejoindre la promotion Voltaire et de se faire résolument Socialo-libéro-démocrato-pédalo-gaucho-bobo. Il a d’ailleurs promu l’ensemble de ses copains de la même promo à des postes sympathiques autant inutiles que coûteux, Colette Horel est la dernière d’une longue liste. Si vous ne connaissez pas le personnage c’est une sous-préfète à la retraite qui a un temps exercée à la RATP dont le patron est … énarque promotion Voltaire et qui maintenant va arrondir ses fins de mois au Conseil d’Etat.

Voltaire et pensée unique d’une promotion. Troublante association ou association de malfaiteurs ?

Philippe Legrand

(1) http://www.lepoint.fr/politique/visite-mouvementee-de-francois-hollande-a-carmaux-23-04-2014-1815503_20.php

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.