Caroline Alamachère : M. Glucksmann, je vais vous expliquer pourquoi je n’irai pas en vacances au Maghreb

Publié le 19 juin 2011 - par - 8 789 vues
Share

Quand Christine m’a demandé de faire un discours je me suis demandé par quoi j’allais bien pouvoir commencer. Et puis je suis allée faire mes courses et là, à la caisse je me suis retrouvée prise en sandwich entre un niqab bleu devant et un niqab bordeaux derrière moi avec au milieu deux côtes de porc que j’ai posées fièrement sur le tapis.

Je n’aurais jamais imaginé il y a quelques années que des côtes de porc deviendraient le symbole d’une lutte des civilisations, d’un choc culturel.

J’ai bien vu ces dernières années que des changements s’amorçaient : une gamine de mon immeuble s’est mise à porter le voile, une voisine qui était toujours maquillée, bien coiffée, portant des talons … elle porte maintenant une djellaba, elle a le visage blafard et un voile noir sur la tête. Son fils qui s’habillait en jean baskets se balade maintenant en chemise de nuit.

C’était des Tunisiens modérés, ils avaient gardé quelque fois mes enfants… aujourd’hui le fils est salafiste. Je ne vous dis pas le choc en les voyant ! Et ce jour là je me suis dit qu’il se passait quelque chose de grave.

J’ai commencé à regarder d’un autre œil ceux qu’on dit modérés en me disant que du jour au lendemain ils pouvaient cesser d’être modérés pour se transformer en intégristes.

A la même période le rayon viandes de mon supermarché a changé lui aussi, il a été réduit de moitié… enfin, au début il a été réduit de moitié, aujourd’hui il est réduit des deux tiers au bénéfice du Reghalal… Et dans un an… on ne sait pas.

Et c’est à des petits détails qu’il faut faire attention, le changement est insidieux, il s’opère par petites touches. Pour un œil aguerri et vigilant il est facile de voir les transformations mais le néophyte lui, se laisse embrouiller et sourit béatement à cet enrichissement culturel. Même le nez dans le Reghalal il continue de sourire !

Hier j’ai entendu sur RMC des bien pensants évoquant le « manque de solidarité des Français » vis-à-vis des maghrébins sinistrés après leurs révolutions sous prétexte qu’ils boudent ces destinations pour les vacances. M. André Glucksmann s’en est donné à cœur joie en nous traitant de « cons et irresponsables » !! Selon lui nous ne serions que des beaufs imbéciles qui partons égoïstement en vacances pour bêtement nous reposer et nous changer les idées alors qu’il nous faudrait partir au Maghreb par solidarité…

A propos de solidarité, lorsque a eu lieu le match Maroc-Algérie il y a quelques mois avec en ouverture une minute de silence en hommage aux victimes japonaises… le public a hué, sifflé, invectivé et crié à l’injustice pour ne pas avoir eu une minute pour la Palestine et la Lybie. J’ai noté sur internet ces quelques commentaires écrits dans un français très approximatif :

– jai r1 contre le maroc ni contres les japonais mais je peu pa faire 1min de silence pour les japonais on a aucune relation avec eux autant qu’arabe muslman africain maghrebin

– on s’en bas les couilles des jap!

– ils on bien fait keske on en a a foutre serieusement du Japon c le dernier de nos soucis, on regarde d »ja chez sois et chez nos frere avant de regardez les nippon

– je t’encule toi et les jap!

– désolé mais c’est les musulmans en priorité

– si on devait faire une minute de silence pour la Palestine on serait tous muet

– le sang des musulmans vaut plus chez nous.

– ce genre de catastrophe naturel n’est qu’une punition d’Allah , ça ne mérite pas une minute de silence. Je dis bravo aux algériens de ne pas l’avoir respecter , marre de ces arabes qui ce font avoir par des occidentaux

Et après on vient nous traiter de nauséabonds et nous dire qu’on n’est pas respectueux des autres cultures…

Alors je voudrais dire à M. Glucksmann plusieurs choses :

– Que d’abord pour partir en vacances à l’étranger il faut déjà en avoir les moyens et que le crétin de beauf irresponsable serait déjà bien heureux de pouvoir se payer des vacances

– Qu’ensuite un pays qui fait une révolution et parvient à virer son dictateur ne devrait pas voir s’enfuir des centaines de milliers de personnes, pour ma part je trouve cela très louche. Mais d’après les Tunisiens qui sont restés au pays c’est compréhensible : il s’agit uniquement des délinquants… ouf, on est rassurés !!

– Que les Maghrébins de France pourraient peut-être se montrer solidaires de leurs propres pays (car quand ils parlent de leur pays, ce n’est évidemment pas de la France dont ils parlent). Or je n’ai pas entendu que M. Glucksmann les traitait de « cons irresponsables », cela ne concernait que les Français, il a été très clair sur ce point

– Que M. Delanoë a offert une très grosse somme d’argent aux Tunisiens pour les aider. Les Parisiens l’en remercient puisque c’est avec leurs impôts

– Et enfin que je ne vois pas l’intérêt de partir au Maghreb quand le Maghreb est déjà ici

M. Glucksmann, les Français sont encore libres de partir où ça leur chante et où ils peuvent se changer les idées sans avoir à vous rendre des comptes. A vous entendre, je constate une fois de plus que les gauchistes ont décidément le totalitarisme dans le sang.

Donc moi M. Glucksmann je ne partirai pas au Maghreb, je resterai en France par solidarité avec les Français volés, violés, assassinés par des délinquants, des Français, certes, aussi par des délinquants que des gens irresponsables comme vous importent sur notre sol et je vous dis bien des choses !!!!

Car la France aussi est sinistrée, pas un jour sans qu’on tue, sans qu’on viole dans les caves. Cette France qu’on ampute lentement de son passé, de ses valeurs, pour la rouler dans la boue, insulter son peuple et son drapeau, notamment par notre cher président qui n’a pas hésité à nous traiter de « consanguins »…

Nicolas si tu nous entends, les Français te disent également bien des choses !!!

Autrefois la France brillait et nourrissait les fantasmes du monde, on y parlait bon vin et saucisson, aujourd’hui des malotrus se permettent de se torcher avec son drapeau quand ils n’y mettent pas le feu. Aujourd’hui une écolo bien connue avoue ne pas avoir le droit de dire qu’elle aime le confit de porc…

Chaque jour nos libertés sont mises à mal et notre passé avec.. La France est devenue une née sous X, ses racines perdues, son état civil ignoré, son histoire violée, ses enfants martyrisés, son ADN désagrégé. Elle n’a désormais plus de passé et donc plus d’avenir. De lumineuse elle est devenue nauséabonde et pestiférée, condamnée à perdre son identité pour en avoir eu trop. Aujourd’hui la France se meurt dans l’hilarité et l’insulte.

Il est urgent de se lever, de lutter contre les oppressions qui nous menacent avant qu’elles ne nous tuent.

Il est urgent de cesser de nous diviser et de faire front contre le fascisme qui gronde, qui s’immisce en imposant ses diktats.

Nous ne voulons pas de la charia,

Nous ne voulons pas non plus qu’on nous enlève notre histoire,

Nous ne voulons pas être bafoués et vendus par des collabos sans scrupules et sans âme,

Nous ne voulons pas risquer nos vies pour avoir refusé une cigarette ou avoir bu un café pendant le ramadan,

Nous ne voulons pas que des libraires risquent leur vie tous les jours en ouvrant leur boutique,

Nous ne voulons pas être violées parce que nous portons des jupes,

Nous ne voulons pas d’une France défigurée et halalisée !

Nous voulons le vent dans nos cheveux, nous voulons manger du cochon, nous voulons rester des Gaulois, nous voulons avoir le droit d’aimer notre pays comme tous les autres pays du monde aiment le leur, nous voulons avoir le droit d’aimer notre drapeau sans être taxés de nauséabonds comme tous les autres pays du monde, nous voulons vivre libres dans une France laïque et indivisible !!!

Au nom de la « Liberté, liberté chérie » redressons-nous et battons-nous, sortons de notre petit cocon, arrêtons de râler dans notre coin et portons fièrement notre coq et nos couilles !!!!!

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.