Caroline de Haas : raciste, rentière du viol et des violences faites aux femmes…

Publié le 12 janvier 2018 - par - 86 commentaires - 7 562 vues
Share

On distingue, depuis quelques jours, deux sortes de femmes. Les féministes historiques, aigries, souvent haineuses, qui n’ont qu’une cible : le mâle blanc hétérosexuel. Pour ces hystériques, souvent lesbiennes, tout homme, surtout s’il est blanc, est un violeur potentiel, et toute approche constitue une agression sexuelle insupportable. Caroline de Haas, au visage si ingrat, incarne cette première catégorie, dans laquelle on pourrait coller quelques autres constipées du slip qui envahissent les plateaux de télévision et ont trop souvent le monopole de la parole des femmes.

Et les vraies femmes, justement, épanouies, ayant un vécu, y compris sur le plan amoureux et sexuel, et qui, parce qu’elles ont suffisamment confiance en elles, ne craignent pas le regard des hommes, et pas davantage les avances et la drague, fut-elle parfois maladroite. Elles aiment les hommes, le sexe, et ne cachent pas ne pas se reconnaître dans le féminisme haineux des hommes, mais aussi de la sexualité, de celles qui leur reprochent leur tribune parue dans Le Monde. Catherine Deneuve, Catherine Millet, Brigitte Lahaie, dans un autre registre Elisabeth Levy, incarnent ces femmes souvent superbes, très libres, sans tabou. On peut ne pas partager leurs expériences, voire parfois leur exhibitionnisme, ou d’autres de leurs engagements, mais elles sont des femmes superbes, que le monde envie à notre pays.

Alors forcément, quand Brigitte Lahaie débat avec Caroline de Haas, on est dans deux mondes que tout oppose. Et quand la pleureuse de Haas nous fait son discours gémisseur, qui justement enferme les femmes agressées dans un statut d’éternelles victimes, Brigitte la mouche de première en disant qu’on peut jouir lors d’un viol. Et le pire est que personne ne le conteste, ce qui ne signifie pas que Brigitte faisait l’apologie du viol, simplement elle tordait le coup, à sa façon, au discours éternellement pleurnichard de de Haas et de sa clique.

Revenons sur cette Caroline de Haas. Quel est le parcours de la bougresse ? C’est la fille d’un couple de médecins, avec une mère très engagée dans la défense du catholicisme. Elle est l’aînée d’une famille de huit enfants. Elle milite à Amnesty International, aux Petits frères des Pauvres, et finit à l’Unef, dont elle devient rapidement permanente et trésorière.

Bien évidemment, elle adhère au Parti socialiste, et y obtient rapidement un poste qui lui permet de passer à la caisse sans passer par la case travail. Elle devient attachée de presse du porte-parole du PS, Benoit Hamon.

Elle lance un truc, « Osez le féminisme », histoire de capter quelques solides subventions des différents organismes et collectivités tenus par le PS.

Puis en 2012, toujours bien planquée, elle devient conseillère au sein du ministère de Najat Vallaud-Belkacem, avec un titre pompeux : « conseillère chargée des relations avec les associations et de la lutte contre les violences faites aux femmes ».

Mais même si elle n’aime pas les réalités de la vie professionnelle, la bougresse n’oublie pas pour autant de défendre ses propres intérêts. Et pour cela, elle apprend vite les bonnes combines, pour utiliser les fonds publics pour sa pomme. Mode d’emploi.

D’abord, créer son entreprise. En 2013, elle fonde donc Egae, entreprise et plusieurs autres associations, chargées de conseiller les entreprises, mais aussi les associations et les syndicats, sur l’égalité hommes-femmes, contre les violences faites aux femmes.

La combine est fort juteuse, en 2018, 420 millions d’euros de subventions (et de Haas gémit que ce n’est pas assez) iront à cette noble cause. Faisons confiance au copinage pour que les entreprises-conseils créées par de Haas prennent leur part, et largement, dans ce butin.

Finalement, Caroline de Haas – comme le soulignait la journaliste Eugénie Bastié – a trouvé la combine, comme bien d’autres, pour ne jamais bosser, et passer à la caisse, avec les fonds publics, qui l’arrosent, en même temps qu’ils arrosent syndicats et associations qui lui paient ses prestations. Elle n’est pas belle la vie, pour ces rentières du féminisme, fonctionnaires des prétendues violences faites aux femmes ?

Elle tient sa notoriété également du fait qu’elle a avoué avoir été violée il y a 15 ans. Comme Clémentine Autain. Et comme l’Insoumise, elle ne donne pas l’origine du violeur, alors qu’elles n’arrêtent pas de relativiser les violences faites aux femmes quand elles viennent de la diversité. On peut donc penser que, comme pour Autain, son violeur n’était pas un blanc européen, sinon, elle l’aurait signalé.

https://www.facebook.com/carolinedehaas/videos/357803238014734/

Mais le pire n’est pas là. Ces femmes, qui se font un nom en révélant leur viol, tiennent un discours qui enferme totalement les femmes, toute leur vie, dans un rôle de victimes dont elles ne doivent pas sortir. Car si les femmes violées ne sont pas traumatisées à vie, à quoi servent les féministes du genre de Haas, véritable rentière du viol… comme Autain, qui partage ce créneau. Une dénonciation de viol, même dix ans plus tard, et vous avez droit à tous les coups à l’une des deux sur les plateaux de télé. Finalement, elles sont devenues des rentières du viol.

Exactement comme les antiracistes sont des rentiers d’un pseudo combat anti-raciste, et comme nombre de parasites qui n’ont jamais gratté vivent fort bien des subventions généreusement octroyées par leurs copains élus, qui n’ont pas davantage bossé qu’eux.

Les guignols qui voulaient nous imposer l’écriture inclusive étaient les mêmes qui étaient déjà prêts à vendre des formations dans les ministères… avec nos sous.

Dernière chose, ces féministes, Autain, de Haas et nombre d’autres, ont un comportement ouvertement raciste, puisqu’elles ne dénoncent que les « porcs » européens, et jamais les clandestins africains, dont elles prennent la défense, à Cologne (Autain) ou à La Chapelle (de Haas), allant jusqu’à proposer d’élargir les trottoirs. Or comme le disait Lydia Guirous, porte-parole LR, ne s’en prendre qu’aux Gaulois, et absoudre les crimes des autres populations, c’est du racisme.

Par ailleurs, je ne ferai aucun autre commentaire sur le physique de Caroline de Haas, qu’on dit mariée et mère de deux enfants, si ce n’est que je connais des femmes et des mères qui paraissent plus épanouies…

Jeanne Bourdillon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
thorgal

Quel est le but de cet article ? Je me pose réellement la question. Je n’ai jamais entendu aucune de ces 2 femmes (Autain et de Haas) s’en prendre exclusivement aux gaulois comme vous dites. Cette affirmation gratuite est juste posée pour discréditer leur point de vue. Que dire de Brigitte Lahaie (ancienne « starr » du porno) qui parle de jouissance de la femme violée ? En ce qui concerne le fond de l’affaire, le comportement machiste dans nos sociétés quelque soit son origine doit être combattu, c’est une évidence, non ? Nous ne sommes plus à l’époque où les femmes… lire la suite

Fifi

Caroline De Haas, comme nombre de féministes de gauche, sont d’une complaisance incroyable sur les hommes non blancs… Tout le monde qui écoute un tant soi peu les infos l’ont remarqué. Pour les migrants agresseurs sexuels et harceleurs à la Chapelle-Pajol, qui rendent impossible aux femmes d’accéder à ce quartier, Caroline De Haas reportait la faute non pas sur ces hommes, clandestins, mais sur les trottoirs et sur la luminosité…
Chapelle-Pajol, les femmes ont disparu https://www.youtube.com/watch?v=UVD9R9d6L5A
http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-ce-quartier-chapelle-pajol-ou-les-femmes-ont-peur-20-05-2017-6966390.php

Fifi

Chassées des rues de leur propre quartier, des habitantes de La Chapelle-Pajol, dans le Nord de Paris, se mobilisent pour dénoncer les agressions dont elles sont victimes depuis plusieurs mois. Remarques sexistes, insultes, parfois agressions… Les habitantes du quartier La Chapelle-Pajol préfèrent déserter les trottoirs, la station de métro, les cafés et les restaurants depuis près d’un an, raconte Le Parisien. Un climat de danger pour les femmes. Les témoignages recueillis par Le Parisien évoquent des injures et des agressions. Menaces avec un couteau au milieu d’une dispute entre vendeurs à la sauvette, injures et réflexions incessantes, jet de cigarette… lire la suite

Fifi

…des rues de ce quartier leur territoire. http://www.europe1.fr/societe/harcelement-de-rue-des-femmes-desertent-les-rues-dun-quartier-de-paris-3335291

« Après Cologne, des féministes « dans le déni » pour Elisabeth Badinter » https://www.marianne.net/societe/apres-cologne-des-feministes-dans-le-deni-pour-elisabeth-badinter
Elisabeth Badinter ne peut que déplorer la réaction des têtes d’affiches du féminisme en France après les agressions de Cologne. Des centaines de femmes agressées durant la nuit de la Saint-Sylvestre par des hommes étrangers, et un réflexe de la part de ces féministes comme Caroline de Haas ou Clémentine Autain : craindre en premier lieu les « instrumentalisations racistes ».

thorgal

Je ne vois pas dans tous ces liens une référence quelconque à une opinion de ces 2 personnes. Vous parler de féministes comme … Mais ça ne veut rien dire donnez moi une citation directe

Fifi

« La solution de Caroline de Haas au harcèlement de rue a la Chapelle-Pajol est d’élargir les trottoirs et améliorer l’éclairage » https://www.youtube.com/watch?v=D4ghYQ_uRSw Alors que bien entendu, ce n’est ni un problème de trottoirs, ni un problème d’éclairage, mais de la concentration de migrants, d’hommes clandestins dans une même zone, venant de pays où les femmes ne sont pas considérées et traitées de la même façon qu’en France (c’est culturel et religieux) et Caroline De Haas le sait très bien mais fait semblant de ne rien comprendre. Il y a bien entendu chez ces néo féministes, un déni total sur l’immigration, sur… lire la suite

Fifi

@carolinedehaas
« Ceux qui me disent que les agressions sexuelles en Allgne sont dues à l’arrivée des migrants : allez déverser votre merde raciste ailleurs. » https://twitter.com/carolinedehaas/status/685011692846190592
Alors qu’elle savait très bien que c’était dû à l’arrivée massive de migrants que l’Allemagne a accueillie. Les agresseurs de Cologne étaient tous nord-africains. Comme je vous le dis, il y a un déni total de ces féministes sur ces hommes venus de pays où la femme n’est pas considérée et traitée de la même façon qu’en France.

Fifi

CLÉMENTINE AUTAIN (FDG) : « L’EUROPÉEN DE SOUCHE EST UN ARABE NOIR ! » http://www.prechi-precha.fr/clementine-autain-fdg-leuropeen-de-souche-est-un-arabe-noir/ https://twitter.com/Clem_Autain/status/687028749909516288 Donc suite aux viols de Cologne, la première réaction de Clémentine Autain a été de minimiser les faits, de les comparer aux victimes de viols pendant la guerre alors que ces migrants ont été accueillis et qu’ils auraient dû avoir de la gratitude, et elle niait le fait que l’origine des auteurs des agressions et viols les a amenés à faire ce qu’ils ont fait. Voici son tweet qu’elle avait fait : https://twitter.com/Clem_Autain/status/68702874990951628 « entre avril et sept 1945, environ 2 millions d’Allemandes ont été… lire la suite

Fifi

Ceci s’explique simplement parce que la gauche a une complaisance avec l’islam, l’islamisme…
Suite à ce reportage qui montrait deux militantes de « La brigade des mères » qui montraient que les femmes dans les territoires islamisés en France, n’ont plus accès à certains endroits. On y voyait bien sûr aussi que les femmes doivent faire attention à leur tenue etc…, Clémentine Autain s’était sentie obligée de montrer que c’était complètement faux…
https://www.francetvinfo.fr/societe/societe-quand-les-femmes-sont-indesirables-dans-les-lieux-publics_1958225.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-clementine-autain-brave-loi-bled-sevran-benoit-rayski-2909837.html

torghal

Je ne vois nulle part trace de la complaisance de ces 2 femmes vis à vis de l’Islam. Elles mettent sur le même pied toutes les religions, Rejeter le problème du Harcèlement sur les femmes aux seuls musulmans est trop facile. C’est se défausser de nos propres tares. Je ne vois ici qu’un procès à sens unique, jamais de remise en question de notre propre culture. Face à un extrémisme, nait forcément un autre extrémisme, c’est le principe de l’escalade. On parle du droit à être importunée mais quid du droit à ne pas l’être ? Et ceci quelque soit… lire la suite

Fifi

Si avec ça, vous n’avez rien compris, c’est que vous ne voulez rien voir…

Fifi

De plus, vous parlez de culture, mais vous ne pouvez pas mettre sur le même pied d’égalité, une culture comme la nôtre, en France, et comme celles des autres sociétés occidentales, en ce qui concerne le respect des femmes et leurs droits, et des cultures qui n’ont rien à voir, comme celles dans toute l’Afrique, où les femmes parfois, en matière de droits, n’ont pas les mêmes, mais qui subissent surtout beaucoup de violences, où on trouve des mariages forcés, l’excision, polygamie ect…., où les femmes en fait, ne sont pas du tout considérées et traitées comme en France, c’est… lire la suite

torghal

Je n’ai jamais dit cela mais ma grand mère disait avant d’aller balayer chez les autres, il faut balayer chez soi. Moi je m’occupe de la France avant tout en tant que patriote. Je combats toutes les formes de racisme et de discrimination ici. Secondairement, je considère ce qui se passe à l’étranger.

Fifi

Oui, mais par l’immigration massive accueillie par la France venant de ces pays, par le multiculturalisme, tout ce qui se passe en Afrique du Nord et du Sud, vient se propager en France, et les néo féministes ne veulent pas le voir, elles préfèrent regarder ailleurs, quitte à laisser cela se répandre de plus en plus, et que ça prenne une place de plus en plus importante dans notre société. Ce que je voulais démontrer, c’est qu’en regardant ce qui se passe en Afrique d’une manière générale, nous voyons ce qui se passe en France dans certains quartiers populaires qu’on… lire la suite

Fifi

Et je ne parle même pas de la délinquance, de la haine de la France, du fondamentalisme musulman qui se répand dans les quartiers… A partir du moment qu’il n’y a aucune assimilation de la population immigrée pour une bonne partie, qui est pour beaucoup musulmane, en plus, et qui fait énormément d’enfants, toute notre société sera en train de se modifier considérablement au fil du temps. Et beaucoup ne veulent pas le voir, dont les néo féministes qui préfèrent s’attaquer aux hommes blancs, alors que notre société a justement besoin de s’attaquer aux priorités, non pas à des détails… lire la suite

Fifi

Je voudrais aussi rajouter un point important, c’est que Clémentine Autain veut simplifier le droit d’accueil http://www.bfmtv.com/politique/clementine-autain-la-france-trie-les-migrants-1346991.html https://www.breizh-info.com/2018/01/13/86360/clementine-autain-migrants Elle voudrait donc que la France accueille beaucoup plus d’immigrés venant d’Afrique, car elle sait d’où viennent les migrants : de pays africains et musulmans. Alors qu’elle sait très bien ce que l’immigration représente une modification de notre société. Il y a donc comme je vous dis, un paradoxe énorme sur ces « féministes » de gauche. Clémentine Autain pense d’une manière électoraliste et clientéliste car les immigrés constituent son électorat. En Seine-Saint-Denis, par exemple il y a maintenant six députés insoumis.

Fifi

(suite) Et tous ces hommes, clandestins, que nous voyons débarquer chez nous et qui harcèlent et agressent les femmes, viennent de pays justement où les femmes sont considérées comme des moins que rien, d’où qu’ils continuent, ce n’est pas parce qu’ils viennent chez nous, que subitement, ils vont changer de comportement et de culture, (et de religion).
La violence conjugale reste « un grave problème » en Afrique du Sud http://www.lepoint.fr/societe/la-violence-conjugale-reste-un-grave-probleme-en-afrique-du-sud-05-04-2013-1650662_23.php

Fifi

Femmes – Viols en Afrique : une réalité très préoccupante
DATA. L’Afrique est championne du monde des viols si l’on en croit le dernier rapport des Nations-Unies sur les femmes. Affligeant ! On viole beaucoup plus en Afrique qu’ailleurs dans le monde.
http://afrique.lepoint.fr/actualites/femmes-viols-en-afrique-une-realite-tres-preoccupante-22-04-2016-2034199_2365.php
Femmes battues en Afrique : une violence banalisée
Nombre de femmes africaines subissent des violences conjugales. Gifles, insultes, coups et humiliations sont leur lot quotidien. Une violence banalisée dont les médias se font peu l’écho, plus habitués à décrire les atrocités commises sur les femmes en période de conflit.
http://www.afrik.com/article15766.html

Fifi

Et nos sociétés qui encensent le « multiculturalisme, ne font que permettre leur culture qui viennent de leur pays où entre autres, les femmes sont considérées comme des moins que rien et maltraitées, de prospérer ici (territoires perdus, islamisés, qu’on voit en France. Sur le reportage où on voyait les deux militantes des brigades des mères dont j’ai mis le lien, les hommes musulmans disaient qu’ici, on est dans le 93, c’est comme le bled… ce n’est pas la France)…

Et toutes ces « néo féministes » sont complètement aveugles et font juste du déni sur tous ces faits, sur la réalité.

Fifi

Quant à l’islam, c’est la religion sexiste par excellence (voile pour cacher la femme, héritage, la parole d’une femme vaut moins que celle d’un homme etc…). En somme, mettre, autant en matière de religion, que de culture, tout le monde sur le même plan, c’est ne pas vouloir voir la réalité. Autant les hommes que les femmes de culture occidentale, sont à des années-lumière de ceux de culture africaine (du Nord ou du Sud). Il faudrait que des Caroline De Haas, Clémentine Autain et les autres aillent voir ailleurs dans le monde, là où les femmes ne sont pas traitées… lire la suite

torghal

Je ne dis pas le contraire sur ce point. Il faut combattre les violences faite aux femmes quel qu’en soit l’origine. Mais si nous n’arrivons pas déjà à modifier nos comportements en France, comment pourrons-nous modifier ceux des autres ? La violence en Afrique est endémique dans de nombreux pays, ce n’est pas qu’une question culturelle, Si vous êtes tant préoccupé par la situation dans ce continent, engagez vous dans une ONG, il y en a de très bien.

Carole

Cette Haas et ses complices sont effectivement des rentières du viol. Elles n’ont aucun intérêt à ce que cesse cette horreur. Si elles le voulaient réellement , elles n’absoudraient pas les vrais coupables que sont les migrants, dont les noms sont restés inconnus de leurs victimes, et pour cause, elles ne lanceraient pas des hashtags de délation anonyme et publique des blancs, connus, eux ! Elles auraient agi pour les femmes maltraitées par leur conjoint : or, il y en a toujours autant ! La délation dont ces femmes font l’apologie, soutenus par une presse abjecte, est vaine et ne… lire la suite

Fifi

Je crois que Caroline De Haas, la seule chose qui l’intéresse dans tout ça, c’est son business car la seule chose va ressortir de tout ça, c’est probablement une augmentation des subventions versées aux associations comme la sienne. « Fin 2017, elle (Caroline De Haas) critique le manque de moyens du plan gouvernemental contre les violences faites aux femmes (420 millions d’euros en 2018). La journaliste Eugénie Bastié relève alors que l’entreprise de Caroline de Haas est spécialisée sur la formation des entreprises, des syndicats ou encore des collectivités locales en matière d’égalité femmes-hommes, estimant que « son business repose principalement… lire la suite

Fifi

Et, oui, vous avez raison sur toute la ligne. Ces « féministes » n’agissent absolument pas là où les femmes en ont réellement…

Fifi

J’ai oublié le mot « besoin » après « réellement ».

Fifi

Mais je crois que Caroline De Haas préfère aller dans les entreprises où elle y vend ses formations, qu’aller dans des quartiers islamisées, là où les femmes sont réellement considérées comme des êtres inférieurs, donc là où des féministes réelles auraient beaucoup à faire pour y faire changer les esprits dans ces territoires perdus islamisés… Mais en fait, non seulement Caroline De Haas ne pourrait rien y vendre, ce serait moins rentable, mais en plus, elle se dirait que ça stigmatiserait de pauvres hommes qu’elle pense « racisés », et elle ne recevrait donc plus les mêmes subventions de l’Etat pour son… lire la suite

Fifi

Et toutes ces associations qui fonctionnent avec des subventions de l’Etat (comme les médias), c’est aussi ce qui fait que toute notre société fonctionne avec cette pensée unique car les associations qui obtiennent nombre de subventions, ce sont des associations qui sont toutes avec la même idéologie dite, soit-disant, « de gauche »… Alors qu’elles sont surtout dans cette idéologie mondialiste donc aussi entre autres, pro immigration donc pro migrants… D’où que les « néo féministes » sont toutes dans cette idéologie quand bien même ça va à l’encontre des valeurs du féminisme…

Sylvie Danas

Concernant Caroline de Haas, le sujet n’est pas la plastique de son visage, mais le rictus vindicatif et revanchard qui, a force d’y être arboré, s’imprime en lui et le déforme. Il y a des femmes dont le visage serait ingrat s’il n’était pas illuminé d’un sourire rayonnant, qui les rend sympathiques et parfois merveilleuses. C’est Serge de Becketch qui disait: « à partir de 40 ans, on est responsable de sa gueule ». Il avait parfaitement raison

Marianne

C’est clair que le « féminisme » (si on peut dire …) des Haas, Autain et autres Muller et compagnie a deux poids deux mesures. Pour elles, il y a d’une part les porcs français – qui draguent et qu’il ne faut pas hésiter à dénoncer publiquement comme au bon vieux temps des corbeaux – même si pour certains journaleux la délation devient une « libération de la parole » (tu parles d’un euphémisme hypocrite …) sur leur infâme hashtag écœurant de bassesse et de vulgarité et il y a par ailleurs les toujours innocents migrants qui violent, agressent … mais dont il ne… lire la suite

André Léo

Le Citoyen commence à comprendre ce déchaînement de haine instrumentalisé par le communautarisme féminin. Une piste: lors d’une cérémonies de renvoi d’ascenseur entre friquées du show bizz, une majorité s’étaient déguisées en noir, façon burqinées. « Solidarité » disaient-elles, avec celles qui « protestaient » contre ces mâles qui les avaient naguère propulsées sur le divan, pardon, le devant de la scène et qui, aujourd’hui les laissaient tomber.
Un militantisme sectaire qui porte un nom: communautarisme.
C.Deneuve et ses amies ont eu le courage de le dénoncer.

bacquet

Associations, ONG, syndicats, fondations, boites de conseils,centres stratégiques et de recherches, instituts, groupes de réflexions, laboratoires d’idées, commissions, think tanks, des conseillers qui conseillent des conseillers auprès de …, des chercheurs en recherches de fonds publics, des sociologues, des politologues,des experts, des spécialistes, des énarques, des psy, des référents, des attachés et chargés en communications, …etc … Et ben oui, cela représente des Milliards d’euros d’impôts pour engraisser des Parasites d’un état en faillite !

NOEL

Qui voudrait enquiller une purge pareille à voir sa sale gueule .

Zoé

Avec sa gueule, elle ne risque pas de se faire violer la pauvre !

Karl Heinz Lammerding

Au passage , merci madame Bourdillon pour l’ élimination de mon commentaire !

La Générale BOHL

Les Suédoises qui sont obligées de se teindre les cheveux en brun, les femmes et filles qui ne peuvent pas sortir dans la rue, sans croiser des regards désapprobateurs ( au mieux) ne lui disent pas merci!!!!

dufaitrez

Indispensable, maintenant dans un CV d’avoir été violée !
Mais on oublie que nous avons TOUS été violés, dès le plus jeune âge, par l’E.N. !
Non dans le Corps, mais dans les idées !

Casseburnes

Elle devrait porter le voile !…. Avec son esprit voile et une tête a bouffer des biscuits secs , elle ferait bien de s’écraser que de raconter des histoires a dormir debout …. Ce genre de femmes n’offrent rien de positif a qui ce soit……

Fragglenemo

Caroline de MY Hass ….. ça rajoute une particule à sa connerie

Pierre Lagrange

Anormale, cette haine des hommes ! Cette obsession du « porc » alors que tant de femmes ont été agressées à Cologne et jusque sur les trottoirs de Paris que ce genre de tarées scandaleusement subventionnées soutiennent en ne les stigmatisant pas mais en demandant de créer des trottoirs unisexes ! Grotesque !
Il y a des porcs, des malades, des obsédés partout. Mais ce genre de femmes a une haine du mâle blanc obsessionnelle alors qu’elles se voilent la face (rire) à propos des vrais malades du bas-ventre. MALSAINES !

Marianne

@Pierre Lagrange. Il faut tenir compte aussi de l’orientation sexuelle de ces prétendues féminismes car elle n’est sans doute pas étrangère à leur haine des hommes (surtout des blancs mais là c’est pour des raisons politiques).

Belenos

@Jeanne Bourdillon -> Vous accusez Caroline de Haas de racisme. Sans doute celle-ci en fera autant à votre égard ou pour d’autres de ses adversaires. Vous n’êtes donc pas si éloignées l’une de l’autre puisque toutes les deux vous défendez la doctrine criminelle de l’anti-racisme qui détruit la France.

Lili

#balance ta moche…… #balance ta dégénérée….. #balance ta truie

Fanny

Un quarteron de mémères frustrées pond en ce moment des articles nous expliquant qu’elles adoraient se faire emmerder par des gros lourdingues du moment que c’étaient des Francais. Leur référence: Brigitte Lahaie…
On touche le fond, là…

Marianne

Tandis qu’une tribu de mégères féministes mais hommasses incitent les Françaises à dénoncer des hommes qui ne les ont certainement pas draguées, elles, les féministes, vu leur tronche (les dragueurs ont bon goût) , mais protègent ceux qui les vraiment violées en ne regardant que leur cul..

Marianne

Désolée mais les frustrées ne sont pas celles que vous désignez mais celles qui haïssent les hommes qu’elles jalousent à mort. Freud avait des explications à ce sujet ! Et si vous aviez lu Brigitte Lahaie, vous sauriez qu’elle n’est pas du tout celle que vous croyez, malgré une jeunesse assez sulfureuse il est vrai. C’est une femme devenue sage, connaissant bien la vie et la nature humaine, indulgente et très bien dans sa peau, elle. On touche le fond quand on trouve normale la délation publique et anonyme, qu’on ose la baptiser libération de la parole. ça, c’est vraiment… lire la suite

Fifi

A mon avis, Brigitte Lahaie n’a été critiquée que par ceux qui ne l’ont jamais écoutée à la radio car c’est une femme intelligente, fine psychologue, particulièrement pondérée (bien plus que la grande majorité des gens), experte dans les relations homme/femme et est très à l’écoute des gens.
http://www.marieclaire.fr/en-larmes-brigitte-lahaie-s-explique-sur-ses-propos-tenus-sur-le-viol,1249486.asp

patphil

>
> Malraux, 1948, postface des « conquérants »
> les techniques discursives du stalinisme, c’est d’abord de déshonorer l’adversaire, rendre impossible la discussion, attaquer surtout sur le plan moral, il faut que l’adversaire soit un scélérat.
> le son unique de cette propagande c’est l’indignation, la fin qui justifie les moyens…

rien de nouveau donc…

Isabelle James

Je suis abasourdie de voir que des femmes puissent justifier les propos de détraquées (Millet, Lahaie) faisant l’apologie du viol, et présentées comme des modèles de femmes libres. Qu’il y ait des divergences de vues, c’est une chose, et je suis la première à être critique vis à vis des femmes et des féministes, mais là, ça dépasse l’entendement.

Wika

Il n’y a pas apologie du viol, Il y a une constatation.
Différentes enquêtes et études ont révélé que certaines victimes ont éprouvé un orgasme lors d’un viol.
C’est dérangeant mais c’est comme ça

Isabelle James

Je ne vois pas vos sources. Voici quelques éléments accessibles :
http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/11/brigitte-lahaie-et-catherine-millet-sur-le-viol-ce-que-la-science-leur-repond_a_23330796/
Le viol est un crime, rien ne peut justifier la violation du consentement, c’est dérangeant mais c’est comme ça.

Carole

D’innombrables femmes, des hommes aussi se sont confiés à Brigitte Lahaie ce qui lui permet d’avoir une certaine connaissance de l’humain et de sa sexualité. En disant que des femmes violées ont pu néanmoins éprouver un orgasme, elle ne fait pas pour autant l’apologie du viol même s’il aurait été préférable de n’en rien dire car il était évident que certains allaient immédiatement interpréter ses propos dans ce sens. Le corps n’obéit pas forcément au cerveau, il a ses propres réactions. Un homme « violé », forcé par une femme qui ne lui plairait pas pourrait réagir de même. Mais le viol… lire la suite

Drone

Wika vous me semblez avoir bien pratiqué la question sur d’innocentes femmes pour parler comme ca???

Bartabac

Elle ne fait pas l’apologie du viol, c’est terrible cette société ou les gens sont devenus incapables de comprendre le sens premier des mots et se sentent obligés d’interpréter des propos pourtant très clairs.

Guylaine

APOLOGIE DU VIOL ?? Vous ne savez pas lire ou bien vous ne comprenez pas le sens des réponses qui ne vous plaisent pas ?

Wika

Je suis une femme hétérosexuelle et je me suis renseignée sur le sujet
Je ne comprends pas la réaction outrée de certaines personnes sur ce site dès lors qu’on bouscule leurs certitudes
J’ai lu la déclaration et j’ai pris connaissance des propos de Brigitte Lahaie
Ils sont très courageux

marco

Personne ne fait l’apologie du viol Isabelle.
La polémique porte sur le ressenti de jouissance que certaines peuvent éprouver malgré elles, et que personne ne conteste d’ailleurs.
Tu es juste hors sujet.

Drone

Marco n’a qu’a essayer, on le lâche dans une arène de migrants, on verra s’il a pris son pied..mdr

Well

elle doit jamais être invitée dans les pince fesses

rabarabé

Entre la vilaine frustrée et l’ex-star du porno il y a un monde! je ne voudrais pas non plus qu’on valorise trop les propos de cette dernière. Le fait qu’on puisse affirmer de cette façon qu’une femme peut jouir durant un viol, c’est quand même laisser entendre que ce n’est pas si grave. Et bien non, je ne pense pas que ce soit la généralité! une femme normale, non obsédée sexuelle, si elle se fait violer brutalement, si elle se prend des coups, je l’imagine mal jouir! Le viol ce n’est pas un sourire ni une caresse fortuite, le viol… lire la suite

Bien d’accord.

Claude

Personne, ici, ne nie que le viol d’un être humain, enfant, femme, homme, est une monstruosité, un acte abject qui mène parfois les victimes des violeurs au suicide.
Mais de là à laisser supposer que TOUS les mâles âges de 15 à 77 ans sont des porcs, donc des cochons, des vicelards, d’hypothétiques violeurs, des mangeurs d’enfants et, par dessus tout, les ennemis jurés des femmes, personne n’y croit.

paul

C’est génant pour certains(certaines),c’est vrai mais faites vous une raison… Ce sont toujours les plus machos qui ont attiré les femmes! Sinon comment expliquer que des nanas embourgeoisées,bien nourries,bien coocoonnées vénérées par papa,maman,pépé,mémé rejoignent dans leurs idées,leurs combats des sauvages qui vomissent nos valeurs,nous méprisent? C’est simple: nous ne sommes plus des HOMMES,nous apprenons à nos bébés garçons à jouer avec des jouets de filles,aux filles à jouer au camionneur…Bref à renverser la vapeur EUX les font rêver,ne changent pas de troittoir quand on les bousculent,se font craindre,à 15 ans volent des bagnoles,crachent sur les flics…Insultent,rackettent leurs petits copains de… lire la suite

Watto

Non, c’est surtout un propagande culturelle, dans les films, la musique, les jeux, la mode, les publicités ect … Même si une femme normalement constitué cherche aussi la bravoure et le courage chez un homme ainsi que le sens des responsabilité. Mais les jeunes filles et femmes et même aussi les femmes âgée fréquentent des noires et des arabes car dans la société d’aujourd’hui c’est la mode et la propagande culturelle va dans ce sens.

hathoriti

Paul, si des femmes ou des jeunes filles rêvent devant des sauvages qui caillassent, brûlent, violent, crachent sur les flics et autres joyeusetés importées, c’est leur problème et je pense qu’elles ont déjà un problème dans leur tête . Il est vrai que les hommes, en Occident (et en France !) ont été tellement féminisés que les vraies femmes les rejettent ! Voir des hommes (dévirilisés) faire le ménage, la bouffe et les courses, changer les couches de bébé, bref, se transformer en parfaite ménagère, alors que leurs femmes travaillent, c’est à gerber ! Mais chacune ses goûts ! Moi,… lire la suite

Fifi

Oui, les femmes, quelles qu’elles soient, détestent les hommes efféminés qui acceptent tout, qui sont soumis, qui se font marcher sur les pieds, même les castratrices comme ces féministes à la Caroline De Haas, elles les détestent tout autant mais simplement, c’est inconscient chez elle, et c’est juste là où est la différence ! Ces féministes sont juste dans un système de paradoxe mais dont comme je l’ai dit, elles n’en sont absolument pas conscientes, d’où leur problème et leur haine contre les hommes, qu’elles veulent d’un côté, les soumettre, tout en détestant les hommes soumis ! Et effectivement, il… lire la suite

marco

Personne ne laisse entendre « que ce n’est pas si grave », ou « que ce soit une généralité ».
Et une « femme normale » comme tu dis, peut très bien être la victime d’un viol et ressentir une jouissance incontrôlée.
Que tu les trouves anormales est ton point de vue, mais ça ne change rien au problème.
Je pense qu’il faut arrêter de penser pour les autres au prétexte d’une hypocrite bien-pensance.

Marie35

Le type qui a violé ça avait dû rester longtemps en mer…. très très longtemps. Et c’est pareil pour Autain.

Ces harpies sont une honte pour beaucoup de femmes, je partage rarement les idées de Deneuve, mais sur ce coup là, bravo. Dommage que les « célébrités » manquent tant de courage pour la rejoindre dans la tribune, mais devoir renoncer à un rôle parce qu’on n’est pas dans le camp des bien pensants c’est certainement trop pour elles.

Markorix

Pour le coup ces femmes se sont montrées plus courageuses que les hommes qui auraient eux aussi pu prendre la parole pour dénoncer cette inquisition qui met tout dans le même sac, mais non ils sont en fait quelque part implicitement réduits au silence, et je n’aime pas ça. Ils n’osent plus, de peur d’être dénoncés, on atteint un niveau d’abjection intolérable.

hathoriti

D’accord avec vous, Marie35 ! Laetitia Casta a fait, elle aussi, une déclaration formidable !

Claude

Mesdames AUTIN, De HASS, sachez que les hommes aiment les Femmes qui sont bien dans leur peau. En dépit de vos sempiternelles jérémiades, l’immense majorité de la gente féminine se sent très bien dans ses baskets, aime se faire belle, aime séduire, aime la vie. Je suis prêt à parier que vous n’avez jamais connu l’amour, que vous n’avez jamais goûté aux délicieuses caresses d’un amant tendre, un peu coquin, disons un homme normal, tout simplement. Tant pis pour vous, restez au fond de la piscine pour faire rire vos petites copines, personne ne peut plus rien pour vous. Aucun… lire la suite

paul

Bien dit :)

hathoriti

Oui !

Marion

Claude, sachez que les femmes n’en ont rien à foutre de votre avis !
En dépit de votre sempiternel besoin de reconnaissance, l’immense majorité de la gent masculine, mais aussi féminine, se sent assez bien dans ses baskets pour reconnaître les inégalités auxquelles font face les femmes.
A bientôt Claude ;)
PS : Je sais, c’est dur à avaler.

Marie-Claude

Je ne supporte plus ces donzelles, je leur ai envoyé un tweet leur disant qu’elles n’avaient aucune légitimité pour représenter toutes les femmes, car les femmes qui s’assument n’ont pas besoin qu’on légifère dans tous les sens pour soit-disant les protéger, et qu’en fait elles sont des parasites qui n’ont que ce moyen pour gagner leur vie.

Claude

Ce n’est pas dans mes habitudes de me moquer ou de cibler un individu en raison de son apparence physique, au simple motif que je n’aime pas sa gueule. Mais je dois reconnaître que le regard de cette femme, Caroline De Hass, m’inspire la défiance tant il me semble froid, dépourvu de gentillesse. A fuir ! Une femme, pour être attirante, n’a pas besoin d’être « parfaite », un corps de rêve, de grands yeux en amande, une taille de guêpe, la silhouette des danseuses du Crazy Horse. Chacun ses goûts, d’aucuns préfèrent les brunes très mates, d’autres les blondes à la… lire la suite

Zorglub

Ben je suis pas un obsédé du sexe , mais seul sur une île déserte avec madame de Haas , je crois que j’opterai pour la vie monastique.

hathoriti

Oh, Zorglub ! Là, c’est vache ! (rire)

PEQUIGNET

Je rejoins tout à fait ces remarques pertinentes?. J’ai 70 ans et je n’ai jamais violé personne , il faut être malade pour le faire donc il faut se soigner. Quant aux « pisse-vinaigres » qui ,sans cesse rêvent de la mort sexuelle des hommes, elles feraient bien de s’interroger sur leur palace dans la nature humaine. ….

Patrick Granville

Réflexion sereine et épanouissante digne d’une femme libre qui aime les hommes et est aimée par eux. Les Deux Haas n’ont rien d’une femme mais devraient s’allonger ds le fauteuil d’un psy avant de profiter outrageusement du système victimaire qui les engraisse.

Titi

Les chialeuses sont en général des remèdes contre l’amour qui ont une revanche à prendre sur leur vie de merde : ceci explique sans doute cela…

butterworth

du travail pour les feministes lgbt QUEL RACISME HONTEUX http://news.abidjan.net/h/402888.html

Timba

Je préfère milles fois Brigitte lahaie qui est bien plus belle et intelligente ,que cette dégénéré de travelo Caroline de Haas

Ali à l\'eau

Quel regard sublime, c’est du moins ce qu’un ami du nom de quasimodo m’a dit dans un songe, je n’ai pas osé lui sonner les cloches….car lui…il était sublime en réalité.

reuri

Le bon sens et la raison , je suis d’accord à 100 % avec lui, enfin un avis sensé :
https://www.suavelos.eu/droit-dimportuner-neo-reac-montrent-davantage-dempathie-frotteurs-metro-femmes-blanches-agressees/

Yohann le debattant

Un démon cette femme…