Caroline, pourquoi mentir aussi grossièrement pour salir RL ?

Caroline Fourest, nous avons compris depuis longtemps que tu n’as pas une tendresse particulière pour Riposte Laïque. Tu avais déjà exprimé ta rancœur contre notre site dans un article du Monde, en octobre 2009, où entre autres gentillesses, tu nous accusais de connivences avec des sites nationalistes chrétiens, et de signer peu courageusement nos articles sous pseudos.
[http://carolinefourest.wordpress.com/2009/10/02/retour-de-flamme-anti-islam/->http://carolinefourest.wordpress.com/2009/10/02/retour-de-flamme-anti-islam/]
Nous attendions que tu t’exprimes sur la polémique Quick halal. Mais sans doute encore fâchée que notre journal – qui le premier a révélé ton appartenance à la fondation Anna Lindh – ait publié, il y a quelques semaines, sans en partager forcément l’ensemble, un article de Paul Landau et une interview de Bat Ye’Or, tu t’es cru obligée de revenir à la charge, dans un entretien accordé au site « Conspiracy Watch », montrant que ce que notre journal appelait « ta haine obsessionnelle contre RL  » n’était pas retombée.
[Une-mise-au-point-sur-Eurabia_a485.html->http://www.conspiracywatch.info/Une-mise-au-point-sur-Eurabia_a485.html
Nous savons que nombre de laïques et de féministes sont exaspérés par ces polémiques sans fin, qui affaiblissent notre camp, alors que les attaques se font de plus en plus menaçantes.
Mais nous pensons faire œuvre pédagogique utile, en publiant un dossier sur les désaccords qui nous opposent depuis plus de deux ans.
Cette énumération de textes montre trois choses.
[http://www.ripostelaique.com/Resume-des-principales-divergences.html->http://www.ripostelaique.com/Resume-des-principales-divergences.html
– Les divergences que nous avons, toi et nous, ne sont pas mineures, que cela soit sur l’affaire Truchelut, la sortie du film Fitna, la caractérisation de Geert Wilders, la loi contre la burqa, la conception républicaine et laïque, le boycott de Durban 2, la presse internet, la votation suisse, et bien sûr l’appréciation de l’islam…
– Nous constatons qu’à chacune des questions mettant en cause l’offensive islamiste, tu es montée immédiatement au front pour minorer la gravité des faits, et tenter de salir les vrais résistants qui s’opposent à l’islamisation de notre pays. Ton hostilité féroce à toute loi contre la burqa, tes propos contre les électeurs suisses, qualifiés de « Talibans » et ton approbation bruyante de la condamnation honteuse de Fanny Truchelut l’illustrent mieux que de longs discours.
– Les articles que nous publions sont très argumentés, toujours dans le souci de convaincre. Nous n’avons relevé aucune bassesse contre toi, même si, nous le confessons, il nous arrive d’utiliser l’humour à tes dépens, dans la meilleure tradition gauloise, celle que tu appelles la France rance.

Nous aurions été ravis de t’ouvrir nos colonnes, et de te laisser répondre à ces articles. C’est notre déontologie.
Or, loin d’envisager une telle démarche, voilà ce que tu oses écrire, dans cette interview, à propos de notre media : « Il ne s’agit plus de défendre la laïcité face à tous les intégristes mais la France et sa tradition judéo-chrétienne face à l’islam… Nous sommes plusieurs à avoir mis en garde et à refuser de suivre cette dérive (Mohamed Sifaoui, Henri Peña-Ruiz, Catherine Kintzler). Les rares militants de Riposte Laïque, qui écrivent tous sous plusieurs pseudonymes, ne nous le pardonnent pas et passent l’essentiel de leur énergie à nous attaquer. »
Passons sur notre défense supposée de la France judéo-chrétienne, sans doute illustrée par notre montage du pape buvant un grand verre de bière…
Passons également sur la réécriture manichéenne d’une histoire où les méchants de RL passeraient leur temps à dire du mal des gentils laïques qui refusent de suivre notre supposée dérive (quelle condescendance, tout de même !)… oubliant certains articles infâmes publiés contre nous dans Prochoix et ailleurs.
Attardons-nous sur ce passage : « les rares militants de Riposte Laïque qui écrivent tous sous plusieurs pseudonymes ».

Comment une militante aussi connue que toi peut-elle mentir aussi grossièrement aux lecteurs de ce site ? Comment peux-tu être si malhonnête intellectuellement ? La rédaction de Riposte Laïque compte 16 membres, dont trois seulement, pour des raisons professionnelles ou personnelles, écrivent sous pseudo.
Lors des 40 ans de mai 68, 15 de nos rédacteurs ont écrit leur histoire, dans la transparence, se mettant parfois à nu, et livrant des témoignages émouvants, qui illustrent, s’il le fallait, que l’existence détermine la conscience.
http://www.ripostelaique.com/-Numero-39-.html
Lors de la sortie de notre livre, « Les dessous du voile », sur 17 chapitres, seuls deux contributeurs, là encore pour des raisons personnelles, ont utilisé un pseudo, quinze rédacteurs ont signé de leur propre nom.
S’exposer ainsi n’est pas sans risque.
Christine Tasin, qui a fait des vidéos à visage découvert, et anime un blog, a reçu des menaces de mort, et a vu sur facebook une liste de 150 noms constituer un groupe qui exigeait, un mois après sa mutation professionnelle, son départ de son nouveau lycée.
Radu Stoenescu, qui lui aussi fait des vidéos à visage découvert, est régulièrement l’objet de menaces de mort sur son blog.
Parlons des autres…
Un pseudonyme, le nom de Pierre Cassen, notre fondateur, qui a animé, l’an passé, avec toute la publicité des associations qui l’invitent, une vingtaine de réunions publiques ?
Un pseudonyme, le nom de Maurice Vidal, professeur de philosophie, qui vient de signer un livre intitulé « La colère d’un Français ».
Un pseudonyme, le nom de Brigitte Bré Bayle, qui s’affiche en première de couverture du livre de Maurice ?
Des pseudonymes, les noms d’Anne Zelensky, présidente de la Ligue du Droit des Femmes, ou d’Annie Sugier, présidente de la Ligue du Droit International des Femmes, héritières de Simone de Beauvoir, et toutes deux accusées avec élégance par Caroline Fourest d’être de vieilles féministes manipulées ?
Un pseudonyme, le nom de Robert Albarèdes, maire de Gréasque de 1977 à 1989 ?
Un pseudonyme, le nom d’Hubert Sage, militant laïque connu de toute la gauche, qui a parlé au nom de l’Association des Libres Penseurs de France (ADLPF) lors de la mission parlementaire sur le voile intégral ?
Un pseudonyme, le nom de Pascal Hilout, lui aussi auditionné dans le cadre de la mission Gérin, et régulièrement invité sur les plateaux de télévision de France 24, où il défend, lui le musulman, la République, la laïcité et le droit des femmes, valeurs incompatibles avec un Coran dont il dénonce le contenu ?
Un pseudonyme, le nom de Guylain Chevrier, historien, animateur de nombreuses conférences, militant syndical à la CGT et éducateur spécialisé ?
Un pseudonyme, le nom d’Alain Rubin, syndicaliste de Force ouvrière, ancien militant trotskiste, qui montre régulièrement, dans ses articles, la connivence de toute une extrême gauche avec les fascistes islamistes ?
Un pseudonyme, le nom de Chantal Crabère, professeur d’Education physique de la région toulousaine, femme de gauche révoltée par l’aveuglement de son camp politique devant l’offensive islamiste ?
Et que dire des nombreux contributeurs-lecteurs de RL (déjà 400 rédacteurs, ponctuels ou réguliers, qui représentent plus de 30 % du contenu de chaque journal), qui osent signer leurs articles de leur propre nom, en assumant les risques que cele peut engendrer, et des autres, qui, eux, choisissent un pseudonyme, par peur, ou par précaution professionnelle ?
Tu sais tout cela, Caroline, et pourtant, en utilisant ce grossier mensonge, tu ne fais que reprendre les peu glorieux arguments du distingué Christian Eyschen, qui parlait, dans un article de « La Raison », de « trois connards derrière un ordinateur ».
Nous savons, par ailleurs, grâce au témoignage de quelques-uns de nos amis, que, dans tes conférences, tu n’hésites pas, jouant de ta notoriété, à qualifier notre site de « raciste ». Ce n’est pas bien, outre le peu d’élégance du procédé, de reprendre les arguments de Tariq Ramadan, des islamistes et du Mrap, qui voient dans toute critique de l’islam du racisme.
Pourquoi ce besoin, outre le mensonge grossier, de salir, de calomnier, de diffamer Riposte Laïque ?
Tout simplement parce les textes de RL (comme ceux d’Ayaan Hirsi Ali, de Wafa Sultan, de Pat Condell ou de Geert Wilders), sans concession sur la réalité de l’offensive de l’islam, nouveau totalitarisme du XXI° siècle, mettent à nu le discours édulcorant, relativiste et démobilisateur de tous les institutionnels laïques, dès qu’ils abordent la « religion d’amour, de tolérance et de paix ».

Comme toutes les élites de la bien-pensance, tu réussis l’exploit de frétiller devant Ayaan Hirsi Ali, dont tu oses te prétendre l’amie devant les caméras, et tu craches sur Geert Wilders ou Riposte Laïque, qualifiés d’adeptes du « choc des civilisations », de xénophobes, de populistes, de racistes et d’extrêmistes droite, alors qu’ils disent la même chose qu’Ayaan ! Mais Ayaan est de couleur, c’est donc une résistante, Geert est blond aux yeux bleus, c’est donc un fasciste ! Et tu veux nous donner des leçons d’anti-racisme ?
Dans cette interview, tu choisis la calomnie, plutôt que le débat. Nous t’invitons donc à relire la célèbre tirade de Basile, dans le Barbier de Séville, de Beaumarchais.
« La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville, en s’y prenant bien ; et nous avons ici des gens d’une adresse !… D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez Calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ? »
A Riposte Laïque, nous résistons tranquillement à cet air de la calomnie, que tu entonnes depuis deux années avec l’Ufal, Respublica, Prochoix, Brancher, Sifaoui ou la Libre Pensée version Blondel-Eyschen…
Nous ne nous laissons pas intimider par des personnages qui, une fois qu’ils ont éructé « connards », « raciste », « fasciste », « lepéniste » ou « pétainiste », continuent à couvrir, par leur silence complice, la gravité de l’offensive du véritable fascisme du 21e siècle, l’islam totalitaire (tu pourrais d’ailleurs te demander s’il ne s’agit pas là d’un pléonasme).
Nous sommes totalement libres, et d’esprit, et de ton, et même économiquement, parce que nous sommes tous bénévoles et que nous refusons tout mécène, toute obédience, toute publicité.
Nous n’avons pas besoin, contrairement à toi, du système pour vivre. Cette indépendance totale nous permet de ne craindre la dictature des petits commissaires politiques du prêt-à-penser, dont tu es de plus en plus une digne représentante médiatisée.

Toi qui nous reproches d’amalgamer « islam » et « islamisme », nous te proposons de méditer sur cette image, et de conclure cet échange en lisant attentivement ces textes, qui, s’ils étaient signés par des rédacteurs de RL, vaudraient sans doute à leurs auteurs une excommunication immédiate de ta part.
« Parler librement est en effet le seul moyen de mettre au jour le fardeau de l’islam, et d’abord pour les musulmans. Plus on le fera, plus on leur permettra de réfléchir sur leur religion, ce qui est tabou dans l’islam. 1,2 milliard de musulmans ne peuvent voir qu’une seule vérité, celle que le Prophète a permise »
Ayaan Hirsi Ali, interview dans L’Express, 2005, citée dans « Les dessous du voile », page 153.
« Toute croyance qui coupe la tête de ses critiques est condamnée à devenir terrorisme et tyrannie. C’est la situation de l’Islam de ses débuts à aujourd’hui ».[…]  » Si l’Islam n’était pas ce qu’il est, les caricatures n’auraient jamais existé ».[…] « Les musulmans doivent apprendre la critique des autres ».[…] « Les réactions des musulmans qui sont caractérisées par leur violence, leur barbarie, et leur arriération n’ont fait qu’accroître la valeur de ces caricatures et leur ont donné plus d’importance qu’elles n’en méritaient simplement parce que ces réactions ont prôné que ces caricatures étaient vraies, que le message qu’elles faisaient passer était vrai. Le musulman est une créature irrationnelle dominée par ses instincts. »
Wafa Sultan, sur Al Jazeera, juin 2008
« Il faut critiquer l’islam, c’est un acte utile pour ceux qui vivent dans ces pays. Sous l’islam, ni la démocratie, ni les droits de l’Homme, ni les droits de la femme, ni la liberté d’expression ne peuvent survivre. Ce dont les pays islamistes ont le plus besoin, c’est d’introduire la laïcité, d’abolir d’urgence les lois islamiques pour sauver les femmes. Si vous voulez réellement du bien aux pays islamiques, vous devez combattre l’islam ».
Taslima Nasreen, interview au Nouvel Observateur, 2002, cité dans « Les dessous du voile », page 13.
« Depuis plus de cinq cents ans, […] les règles et les théories d’un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies ».
Mustapha Kémal ou la mort d’un empire, Jacques Benoist-Méchin, éd. Albin Michel, 1954, p. 323
« Ne pas critiquer l’islam, c’est non seulement donner raison aux intégristes et leurs porteurs de valises ici en Occident, mais encourager tous ceux qui au nom d’une pathologie personnelle veulent organiser le monde aussi pour autrui, pour plagier la belle formule de Michel Onfray. L’islam n’est pas la propriété des musulmans. Et comme il parle de tout le monde, tout le monde peut parler de l’islam ».
Hamid Zanaz, auteur de l’Impasse islamique, interview accordée à Riposte Laïque le 21 septembre 2009

COMMANDER LA COLERE D’UN FRANCAIS

Il est en vente au prix de 15 euros, plus 4 euros de frais de port.
Pour le commander, il suffit d’envoyer un chèque de 19 euros à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.
Vous pouvez le commander chez votre libraire, qui nous contactera.
Sur Amazon :
[http://www.amazon.fr/Col%C3%A8re-dun-Fran%C3%A7ais-Maurice-Vidal/dp/2953604200/ref=sr_1_4?ie=UTF8&s=books&qid=1267025083&sr=1-4->http://www.amazon.fr/Col%C3%A8re-dun-Fran%C3%A7ais-Maurice-Vidal/dp/2953604200/ref=sr_1_4?ie=UTF8&s=books&qid=1267025083&sr=1-4]
——————

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

[http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/->http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/]
————-

LES CONFERENCES RIPOSTE LAIQUE

Jeudi 18 mars 2010
20 heures
Paris
Le Local – 92, rue de Javel, 75015 Paris
A l’invitation du Cercle Aristote
Comment défendre la laïcité en 2010 ?
avec Pierre Cassen, animateur de Riposte Laïque
Mardi 6 avril
Toulouse
Conférence-débat
Salle du Sénéchal 17 rue de Rémusat ( métro du capitole)
Accueil à partir de 20H 15.
Défendre la laïcité dans la France de 2010
Avec Pierre Cassen, animateur de Riposte Laïque
Vendredi 30 avril
Conférence de Maurice Vidal, autour du livre « La colère d’un Français ».
à 18h30 dans la salle Rabelais au château du Terral, à St Jean de
Védas (près de Montpellier).
————-

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Identité nationale, votation suisse, mission parlementaire sur le voile intégral, débouché politique : entretien de 1 heure avec Pierre Cassen par Radio La Luette.
[http://luette.free.fr/spip/spip.php?article271->http://luette.free.fr/spip/spip.php?article271]
[http://fr.sevenload.com/videos/Cr8ztj1-Pierre-Cassen->http://fr.sevenload.com/videos/Cr8ztj1-Pierre-Cassen]
Interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal (aller sur notre site, à droite, sous la présentation du livre « Les dessous du voile ».
Audition de Pascal Hilout, à la mission parlementaire sur le voile intégral, le 2 décembre 2009.
[http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp->http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp]
Conférence Pierre Cassen à Saint-Leu
– [1re partie->http://www.dailymotion.com/video/k14NaKiTststIv1fcca]
– [2e partie->http://www.dailymotion.com/video/k3BDQrO5rv0zgp1fckN]
– [3e partie->http://www.dailymotion.com/video/k4o0XUDKROuMjY1fcJ1]
—————-

LES CONFERENCES PROPOSEES PAR RIPOSTE LAIQUE

Comment défendre la laïcité en 2010 ?
La laïcité, un rempart contre le communautarisme
La laïcité et le féminisme, alliés naturels
Identité nationale, République laïque et Nation
Les conséquences de la votation suisse
L’islam est-il compatible avec la laïcité ?
La laïcité est-elle une spécificité française ?
Laïcité et athéisme
Comment défendre la laïcité face à l’offensive islamiste ?

PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

[http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html->http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

VIDEOS DE RIPOSTE LAIQUE

[http://www.youtube.com/user/ciceropicas->http://www.youtube.com/user/ciceropicas]

image_pdf
0
0