Castex : le gadget terroir de Macron déja à bout de souffle


Beaucoup de commentateurs avaient susurré, après la nomination de Jean Castex à Matignon, qu’il s’agissait pour Macron d’éviter que son Premier ministre ne lui fasse de l’ombre. De ce point de vue, c’est une réussite. Le dernier sondage Elabe pour « Les Échos » donne Castex à 28 % d’opinions favorables, deux mois après son intronisation. Du jamais vu, même Ayrault et Cresson n’avaient pas connu une disgrâce aussi fulgurante. C’est sûr, Castex ne présentera pas de danger sur la route de Macron en vue de la présidentielle de 2022. Par contre, il pourrait bien plomber sa réélection, vu sa cote de popularité actuelle.

Castex devait renouer les liens entre le gouvernement et les territoires, après l’épisode des Gilets jaunes : mais l’accent du Sud-Ouest et la faconde méridionale ne suffisent pas. Pire, cela donne l’impression d’un Premier ministre alibi, gadget, convoqué pour tromper grossièrement l’opinion sur la marchandise. Car on ne voit pas en quoi Castex a contribué au dialogue avec les élus locaux, comme l’a démontré l’épisode des fermetures de commerces marseillais, décidées de façon abrupte, autoritaire et sans aucune concertation. À bien y regarder, tout indique que Castex est un jacobin pur jus, ancien fonctionnaire à la Cour des comptes. L’illusion n’aura tenu que deux mois : l’accent n’aura pas suffit à abuser les Français plus longtemps.

Castex, c’est aussi et surtout un carriériste pur jus : à l’heure où Macron et LREM sont en plein naufrage, lui et quelques traîtres transfuges des LR viennent tenter de renflouer le navire en détresse, moyennant des postes et des avantages. Sans le ralliement de personnalités de droite, Castex en tête, on ne donnerait pas cher de Macron pour 2022. Avec Castex, Darmanin, Le Maire, il conserve des chances, peut rassurer une partie de l’électorat de droite peu convaincu par Marine Le Pen, et orphelin d’un vrai leader capable de présenter une stature présidentielle. Au final, si le fiasco de la gestion de la pandémie s’aggrave, un Castex démonétisé ne pourra plus jouer le rôle de bouclier du Président, et c’est toute la stratégie de Macron qui risque de s’effondrer comme un château de cartes. Car il est désormais trop tard pour changer à nouveau le fusil d’épaule : Macron devra faire jusqu’au bout avec Castex, pour le meilleur, et espérons- le, pour le pire.

Olivier Piacentini

image_pdfimage_print

18 Commentaires

  1. Ce gouvernement est tellement incompétent et corrompu jusqu’aux os, que j’en suis à me dire que je préférais encore flanby;.. comme quoi lorsqu’on croît être au fond de l’abîme, on peut encore creuser.

    A propos de corruption à tous les étage, je vous propose la dernières de Philippot.. à mon avis ses jours sont comptés s’il continue comme ça. (encore une grosse gamelle à se partager entre commensaux cette suez/véolia)

    https://www.youtube.com/watch?v=u8hXtRn_gpg

    De profundis clamavi ad te, Domine !

  2. Ce Castex, à une tête à trainer dans les pissotières, et n’inspire aucune confiance!

    • Avec sa tete et son accent il me rappelle ces grands slooghis à qui on collait des beignes en mèlée ….Il n’aurait jamais du quitter Prades, là bas, il faisait illusion….

  3. castex est un vrai touriste, dès qu’il peut se montrer quelque part, il y court avant que moussa n’arrive, parader à la télé c’est ce qu’il font le moins mal

  4. Quand j’entends ce gus à la télé le bon côté c’est que je pense cassoulet au confit d’oie, au foie gras, à une bonne poêlée de cèpes accompagnée d’un magret de canard arrosé d’un MADIRAN, tout cela issu de son GERS natal, pour le reste, zéro pointé.

  5. Débaucher des « ²républicains » ayant une expérience politique, c’est depuis le début la préoccupation de macron. Sans les philippe, darmanin, Lemaire… il n’avait que des schiappa, des belloubet ou des bergé. Mission impossible !
    Avec le renégat Castex, nommé chef-déconfineur, le choix de jupiter tourne à la catastrophe. 77 morts de la COVID 19 le 8 octobre, soit plus qu’un jour « ordinaire » de fin mai!
    Depuis les masques interdits aux masques enfin autorisés, mais pas partout, les résultats de tests PCR communiqués au malade 5 jours APRÈS sa fin de contagion, la pétaudière devient catastrophe. Après les matches de foute, les rassemblements de ramadans encouragés, voilà le rassemblement de 1000 gitans « évangélistes » venus de partout, « autorisé » par décret de sous préfet macroniste.

  6. Début juin, Macron avait envisagé sa propre démission pour se représenter aussitôt. Finalement il nomme Castex le 3 juillet à la surprise générale.
    Il ne faut pas oublier que Castex était secrétaire général adjoint de l’Élysée sous Sarkozy lequel Sarkozy a représenté Macron à plusieurs reprises à l’étranger ( Oman, Japon, Géorgie).
    Quelques jours avant la nomination de Castex comme Premier ministre, le Sénat – donc, son président – a publié un rapport : « sur les enseignements de la consultation nationale menée par le Sénat auprès des élus locaux pendant la période de confinement » , qui coïncide étrangement avec la mission dudit Castex de réconcilier les élus locaux avec l’Exécutif…..

  7. ….Tout aussi étrangement, on reparle d’une candidature Sarkozy pour 2022…
    Pour ceux qui en doutaient encore, LR est au soutien de Macron jusqu’à lui fournir un Premier ministre fantoche qui doit encore obéir au doigt et à l’œil de son vrai chef qui est, à mon avis, une sorte de vice-président non nommé mais bien réel.

  8. Si je croisais Castex dans la rue, je ne le reconnaitrais même pas. Il est le 1 ministre le plus effacé de la 5 République… mais pas forcément le moins capable ;mais çà c’est autre chose.

    • C’est un fonctionnaire, confrérie de parasites réunissant un maximum de psycho-pathologies, et heureusement pour eux, n’ont jamais « obligation de résultats »

  9. Le castex a fait toute sa carrière dans les hautes administrations il ne peut être au courant des difficultés que rencontrent les francais. Il est juste la pour occuper le poste de 1er sinistre

  10. Terminé pour Castex,il gère l’intendance jusqu’aux prochaines élections,depuis sa nomination d’ailleurs,imaginons Castaner à sa place ?????????

Les commentaires sont fermés.