Catalogne : fallait-il empêcher par la force un référendum illégal ?

J’ai pour principe de ne pas me mêler de la politique d’un pays dont je ne suis pas citoyen à part entière, c’est le cas de l’Espagne, car j’ai déjà bien trop de soucis avec le « cloaque » politicien dans lequel se complaît le mien de pays, la France.

Cependant, j’ai assisté avec désolation aux péripéties de cette parodie de référendum qui s’est déroulée en Catalogne, et plus spécialement à Barcelone car le reste de la province était bien moins concerné.

Ce référendum était illégal et son résultat aurait été également illégal.

Il me semble donc qu’il aurait été bien plus judicieux que le gouvernement légal de la république espagnole le laisse se dérouler normalement, sans intervenir par la force de la loi.

Une grande partie des Catalans auraient ainsi pu s’exprimer et le résultat aurait, peut-être, surpris les « indépendantistes » eux-mêmes car, avec l’intervention musclée des forces de l’ordre, seuls les partisans de l’indépendance, ceux du « oui », se sont déplacés vers les quelques urnes laissées à leur disposition et cela explique évidemment les 90% de « oui » annoncés pour seulement quelques milliers de votants sur plusieurs millions.

À cause de ces interventions un climat révolutionnaire va s’installer durant quelques semaines en Catalogne, attisé par l’extrême gauche des « Podemos », principale partie prenante, les syndicats et les quelques politiciens régionaux qui se veulent les « héros » de cette journée des dupes et qui n’ont que cette vitrine indépendantiste pour se placer sur le devant de la scène, au détriment d’une province qui aurait bien trop à perdre si elle les suivait dans leur utopie.

On ne peut qu’espérer que cela n’ira pas plus loin et que les esprits reviendront très vite à la raison car l’Espagne a subi durant de trop nombreuses années le terrorisme basque et il serait désastreux que ce terrorisme se déplace en Catalogne, déjà suffisamment meurtrie par le terrorisme islamiste dont la cause principale est justement son « multiculturalisme ».

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

53 Commentaires

  1. Quelques milliers seulement auraient voté? Vous faîtes une lourde erreur. Il suffit de voir la moindre manifestation et le nombre de personnes qui s’y trouvent… Je connais beaucoup de catalans et la plupart sont indépendantistes: pur hasard?
    Quant à l’argument de la légalité, il ne vaut rien quand le peuple rejette cette légalité. Aucune constitution, aucune loi ne sont sacrés: ce sont des textes qui peuvent changer quand la société change. Sinon on peut dire que l’esclavage était légal, que l’infériorité des femmes était légal etc…
    De toute façon, monsieur Rajoy a définitivement réglé la question: après ce qui vient de se passer, l’indépendance est inévitable.

    • Gomez à Raison à peine 40% de votants 94% de oui et encore trafiqué par les indépendentistes seuls derrieres les urnes ! sans aucun controle il valait mieux demander un controle multi partis avec une campagne vérité sur la sortie de l’europe et de l’euro
      qui a miné les voix meme chez nous de MLP ;la majorité de la poblation en catalogne est
      originaire du sud et ne veutpas perdre la nationalité et le passaporte Espagnol et vquant elle va se reveiller se sera une guérre civile avec l’armée Espagnole au Perthus !

    • Désolé, cher Eric, mais vous êtes totalement dans l’erreur. La Catalogne ne s’est pas exprimée et il n’y aura pas d’indépendance ni demain ni après-demain !

      • Monsieur Gomez, et qui l’a empêchée de tenir un vote de façon sereine? Le gouvernement espagnol n’avait qu’a laissé faire ce referendum et même s’assurer que les conditions soient toutes réunies et il pouvait faire une campagne pour expliquer l’intérêt de rester dans l’Espagne. C’est ce qu’ont fait les britanniques avec l’Ecosse. Ils pouvaient gagner cette élection, mais non ! ils ont préféré un usage délirant de la force (et qu’on ne me parle pas de « fake news », j’ai des liens très directs avec la Catalogne et je sais ce que les gens ont vécus…). L’indépendance est désormais inévitable du fait même de la colère de la population,y compris chez beaucoup de catalans d’origine andalouse !

  2. « il fallait laisser se dérouler le référendum »…ben voyons…voté en catimini alors que l’opposition est absente. Jugé totalement illégal par le TSJ, il fallait aussi assister les bras croisés à ce qui est quand-même un coup d’état non?… Mais bon..peu importe. Le ver est dans le fruit. La Catalogne indépendante? chiche. Mais que deviennent les 55 milliards de dettes envers l’état espagnol? (2ème région plus endettée d’Espagne) qui paye actuellement les fonctionnaires d’état ( et en particulier les Mossos) sinon l’état central. La Catalogne fière de ses racines et de sa culture, actuellement vérolée par une immigration (choisie mais incontrôlée) et par une corruption endémiques?
    et les 50% de catalans non indépendantistes? Valise ou cercueil?

    • 1. L’immigration est de la responsabilité de l’état, donc de l’Espagne
      2. La Catalogne a des dettes car elle donne plus que ne lui reverse ensuite l’état
      3. Je connais des maisons en Catalogne arborant de gigantesques drapeaux espagnols et personne ne leur a fait le moindre mal…

    • NON§ Nemesis, Rajoy n’est pas Franco… Rajoy est contre cette indépendance de la Catalogne, car la Catalogne appartient à tous les espagnols comme le Pays basque, l’Andalousie, ou autres régions d’Espagne… Barcelone et la Catalogne ont été construites, édifiées, défendues par l’ensemble des autres régions d’Espagne… Nous n’avons qu’à donner l’indépendance au pays basque, à la Bretagne, à l’Occitanie, à Provence Alpes Côte d’Azur, and so on, et quoi? On se la ferme? On accepte? Non, merde! Un pays doit rester uni et INDIVISIBLE… Point barre! Je suis né à Barcelone, je suis catalan de souche, mais je ne veux pas de cette indépendance de merde qui ne servirait qu’à diviser l’Espagne… Pourquoi ne pas l’avoir réclamée à l’époque de Franco?
      Pas assez de c…lles? ça doit être çà!!!

  3.  » le gouvernement légal de la république espagnole le laisse se dérouler normalement », erreur gravissime, L’Espagne est un royaume de droit divin, une sous dictature catholique et chrétienne héritée de Franco et Hitler. Le peuple espagnol est exploité par une aristocratie bourgeoise au service de Merkel, de l’UE, de l’OTAN et finalement des USA qui imposent un roi de pacotille, des migrants et une prolétarisation extrême de la jeunesse, qui ne travaille pas, ne fait plus d’enfants, pour permettre le remplacement par des immigrés plus faciles à exploiter et avides de consommer les sous produits qui en feront des obèses. tel est l’avenir dans le royaume chrétien d’Espagne, avec ou sans la Catalogne.

  4. Moi ils me font marrer tout ces islamo-collabos d’indépendantistes (les catalans, les basques, les bretons etc etc) qui parlent « d’identité »…
    L’ennemi, c’est l’Islam pas les pouvoirs centraux!

    • il n’y a pas que l’islam qui porte atteinte à leur identité!
      et ils sont bien plus hostiles à l’islam que les français qui se laissent colonisés !!

    • Ne prenez pas les catalans pour des français! Petits exemples qui montrent la différence: à Ripoll l’arrestation d’un terroriste aurait tourné au lynchage sans la police, à l’enterrement du jeune égorgé lors du vol de sa voiture par un terroriste à Barcelone, sa mère lui a dit en parlant du dernier terroriste liquidé par les Mossos : « tu peux partir en paix, ils l’ont eu » ; et son frère, toujours en parlant de l’islamiste abattu : « c’est un baume pour notre douleur ». On est très loin du « vous n’aurez pas ma haine ».Mais, évidemment, la Catalogne a aussi ses bobos bêlants, comme partout…

  5. Je suis perplexe. Je compare à la France et je me dis que si comme en catalogne, nos flics étaient plus durs, nous ne serions peut-être pas pas dans la mouise. Remplacez les barcelonais maltraités par des antifas….avouez que ça changerait bien des choses.
    De toute façon, force reste à la loi. Ils ont défié la loi, ils doivent en supporter les conséquences.

    • La grande obsession des français : la loi… mais quand une loi a fait son temps, est injuste, s’oppose au désir d’un peuple etc… on fait quoi? on la garde parce que c’est « la loi »? Une loi, c’est un règlement, pas une chose sacrée.

  6. D’accord avec Manuel Gomez. La Catalogne est gouvernée par une alliance entre affairistes corrompus de droite, comme l’était Pujol, et extrême-gauche très favorable à l’immigration et qui naturalise les immigrés à outrance. Rajoï a raison de résister. Mais, en effet, il n’aurait pas du victimiser les indépendantistes. Il devrait réorganiser un referendum dans des conditions normales et faire campagne. Le résultat ne serait peut-être pas favorable aux indépendantistes. .

  7. soros derrière l’éclatement des nations…l’UE s’en frotte les mains.

  8. 1) Il n’était illégal que pour la puissance colonisatrice mais légitime pour le pays colonisé.
    2) La violence pour des électeurs pacifiques était totalement inappropriée!

  9. Ce que je retiens surtout, c’est l’impartialité médiatique :
    Crimée 2014 : référendum = Europe scandalisée, mesures de rétorsion, embargo sur la Russie, Poutine à abattre, etc.
    Catalogne 2017 = il est normal de laisser le peuple s’exprimer.
    Il est vrai que l’UE serait ravie d’avoir des « Länder » (suivez mon regard) à la place des états et des nations. Plus faciles à maitriser et racketter.

  10. Vive la Catalogne ‘indépendante’!!!
    Ce sera la première république islamique d’Europe…Enfin !!!!

    • Il faut vraiment ne rien savoir des catalans et de leur histoire pour dire des énormités pareilles… Pour l’instant la France me semble une meilleur candidate.

  11. Le souci c’est que l’Espagne a une constitution et que Mariano Rajoy, en tant que chef de gouvernement, ne peut pas s’asseoir dessus et accepter un référendum anticonstitutionnel. Seul le roi peut donner son aval à une réforme constitutionnelle, et de toutes façons ça ne se fait pas à la va-vite. Il y a 40 ans que les mafieux catalans manipulent leurs administrés : falsification de l’histoire alors que la Catalogne n’est pas et n’a jamais été une colonie mais a été intégrée au royaume d’Espagne au 12e siècle par le mariage du comte de Barcelone avec la reine d’Aragon, c’est à dire avant la réunification totale du pays par la prise de l’Andalousie aux Sarrasins. Ce que veulent ces affairistes, c’est piller le butin fiscal catalan, aujourd’hui reversé à l’état.

    • En matière de corruption , allez poser des questions à Rajoy et au roi, ces grands amis de l’Arabie Saoudite. Et jusqu’en 1714 la Catalogne était associée au royaume de Castille, pas fondu dedans comment le pouvoir madrilène tente de le faire depuis trois siècles. C’est ce dernier qui est revenu en 2010 sur les accords sur la primauté de la langue catalane et sur l’impôt : ils ont rompus unilatéralement le contrat et ils sont tout étonnés de voir les catalans vouloir reprendre leurs affaires en mains !

  12. OUI MAIS, l’intégrité d’un état ancestral doit être une barrière infranchissable pour un gouvernement et un souverain. Et si le résultat avait été favorable à l’indépendance? Cela aurait eu le même effet « révolutionnaire » et aurait entraîner d’autres régions dans d’autres pays d’europe à en faire autant.
    Le seul fait que des autorités constituées dans la province ait eu l’idée d’aller jusque là est un crime et elle devrait être arrêtée. Certes, en France et ailleurs, tout doit être possible: qu’un garçon devienne une fille, qu’on la double ou triple nationalité, qu’on chez nous chez les autres etc etc… A ce rythme le chaos est la voie royale vers la mort et il suffit de regarder à quoi ressemble les grandes villes du monde pour s’en convaincre.

  13. Oui mais… la démocratie n’est pas justement la possibilité pour tous les citoyens de dire ce qu’ils pensent et d’avoir le droit à l’autodétermination comme les colonies y ont eu droit… en Suisse les citoyens disposent de 3 instruments légaux pour s’exprimer : la pétition, l’initiative et le referendum et ça fonctionne –

  14. Oui mais… et les autres régions qui en ont marre de payer pour les autres comme le Nord de l’Italie, la Flandre, et les autres comme l’Ecosse, et porquoi pas la Corse?
    il faut s’interroger sur les raisons de ce mouvement indépendentiste qui s’étend

    • Bonjour Anne
      N’ écoutez pas trop les on-dit qui laissent à penser que la Corse se fait entretenir. Les soi-disant (le mot est invariable je crois ?) subventions qui nous sont octroyées et versées nous n’ en voyons pas trop la couleur.
      Vous savez beaucoup de Corses pensaient indépendantisme mais ils ont vite réfléchi qu’ un indépendantisme des régions corses n’ amènerait rien de bon. Tout simplement parce que nous n’ avons aucune industrie lourde et que ce n’ est pas en vendant des produits régionaux que nous pourrions acheter à l’ extérieur des gaz médicaux, des automobiles… par exemples.
      Par contre je suis un fervent nationaliste (Corsu hè capita) car je tiens à conserver et préserver notre culture, notre mode de vie et j’ ose espérer que mes enfants les garderont.

  15. la « république espagnole » ? il a fulé quoi, l’auteur de ces inepties? quand on ignore tout d’un pays, on ne ramène pas sa « science » (lol)

  16. Les Espagnols (pour qui j’ai beaucoup de sympathie) sont réputés pour avoir le sang chaud, non? Ils sont plus violents que nous. Rajoy a dû envoyer la Garde civile sur le coup de la colère…

  17. Moi, quelques soient les circonstances, je soutiens la POLICE et les Forces de l’ordre.

    • Cher ami , qui fréquentez le même site que nous , gardez en mémoire la rue Lauriston ; amitiés !

  18. oui mais… et si les Français, exaspérés mettaient fin au gouvernement Macron, ça ne serait pas légal non plus…

  19. 90% de OUI mais de 42% de votants ce qui ne représente QUE 37,8% des inscrits. Comme l’immense majorité des votants vient du camp indépendantiste, on peut penser que, si le référendum s’était déroulé sans entraves, les indépendantistes l’auraient eu dans le baba…

    • J’allai dire la même chose ; observons que les nervis plumitifs des médias occultent ces chiffres .

    • Peut-être…mais c’est Rajoy qui s’est opposé au vote: qu’il ne s’étonne pas de convaincre les indécis qui préféraient encore l’autonomie et de les voir basculer dans l’indépendantisme.

      • stoper vos inépties Rajoy ni aucun résponsable de quelque parti n’y peut rien !
        voir plus haut il faut changer la constitution Espagnole il y a une procédure
        votée aussi par les catalans lorsqu’ils avaient le feu au cul à la sortie de la dictature où ils avaient pour la plus part fait leur beurre avec l’encouragement
        au tourisme par le Franquisme pas par la Sardane;et qu’ils avaient encouragé l’exploitation du prolétariat Andalou du Sud qui va leur péter à la figure !
        QUE VIVA ESPANA

        • Evidemment que les catalans votèrent la constitution de 78: c’était quand même mieux que la dictature. Mais Rajoy n’envisage pas le moins du monde de demander aux espagnols de changer la constitution. De toute façon, même s’il demandait cela aux espagnols, ceux-ci rejetteraient cette possibilité d’accorder un droit de sécession, donc nieraient le droit à l’auto-détermination. Retour à la case départ…
          Le roi vient de faire un discours sans compassion pour les blessés: il est censé incarner l’unité et il montre clairement la voie de la guerre.

  20. C’est tout simplement un déni de démocratie.

    Quand on empêche les nations de s’exprimer cela ne porte pas d’autre nom.

    Si : dictature. Terme dont la définition se résume d’ailleurs à « déni de démocratie ».

    Point.

    • Donc en France si chaque région demande son indépendance vous allez applaudir ?
      Si c’est pour rejeter l’immigration musulmane je serais d’accord mais ce n’est a priori pas le cas des marxistes de catalogne

      • L’argument d’Albert est juste logique. Et combien de régions de France souhaiteraient réellement leur indépendance? Je vis en Provence et je n’ai jamais entendu parler cette langue dans la rue.. on pourrait dire pareil pour la Bretagne. Le facteur clef, c’est l’attachement d’une population pour sa langue et ses traditions : peut-être la Corse? Et puis même, le monde s’écroulerait?
        Quant aux marxistes catalans, ils sont bien minoritaires ; d’ailleurs, Puidgemont, le président de la Generalitat, est de centre-droit.

        • Eric, en effet vous avez compris mon argument. Je faisais simplement appel à la logique « Ceteris paribus » c’est à dire « toutes choses égales par ailleurs ». Je ne nie pas les arguments des uns et des autres, je rappelle simplement un principe incontournable de la vraie démocratie.

    • Faux archi faux ! simplement anticonstitution votée aussi par les Catalans!à la sortie de la dictature Rajoy ni le roi ni un autre ni l’Europe peuvent pas violer la constitution il faut la modifier c possible démocratiquement prévu on se tue à vous le dire !
      si non sortie de l’europe et de l’euros et puis + de 50% de la population n’est pas d’origine catalane surtout immigration intérieure venue du sud pas prete de renoncer à une nationalité espagnole universelle on la verra bien lorsque le scrutin sera légalement
      possible et les « illuminés » catalanistes ‘ne veulent pas de cette procédure légale
      En attendant on risque de se diriger vers un conflit armé pour la garde des frontiéres

  21. Opinion iconoclaste !!
    Dans un temps où les Souverainetés Nationales et Régionales sont exacerbées…
    (Ecosse, Irlande, Corse, Bretagne, Italie du Nord, etc… attendent…)
    « Laisser faire » eut été plus habile pour démontrer l’inanité du projet ! Un FLOP !
    (Politique, Financier, européen, militaire, etc…)
    De quoi dégoûter toutes les autres velléités !
    Dossier refermé, alors qu’il va continuer !

    •  » ‘Laisser faire’ eut été plus habile pour démontrer l’inanité du projet ! Un FLOP ! »

      Oui. A mon avis c’était là que se trouvait la meilleure stratégie. Même en admettant que le processus d’indépendance démarre, il serait apparu très vite que ce processus menait à rien, à un pays complètement boiteux, et il serait mort de lui-même. Et le gouvernement espagnol en serait sorti grandi. Non seulement en montrant qu’il respectait alors le principe de la démocratie réelle et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ce qui aurait été apprécié non seulement des autres espagnols mais AUSSI des catalans… mais en plus il aurait ainsi DÉMONTRÉ sans aucune difficulté que le projet était absurde.

      Le gouvernement a choisi le refus « par la force », donc stratégiquement la pire.

  22. (Ne ma juge pas sur mes fautes ortogtaphes,je suis un patriot francaise đ ‘origine serbe devenu francaise pendant service militaire dans les rangs de la legion etrangere).
    UN REFERENDUM dois etre principal armee de la democratie a travers la quelle volonte des peuple est exprime.Malheuresement utilisation et legalite des référendums divers a travers l’europe est relative.
    Moi,qui aime la france j ai quitte la france car je peux plus suporte ni regarde laxisme d’etat et hypocrise et egoisme de majorite des citoyens qui ignore problems des autres citoyens et compatriotes.
    Je profite de dire encore une fois j ‘adore la France,j adore parle français,j adore cet berceau de civilisation européenne devenu un model mondial d une démocratie parfaite,un mentalite….

    • Merci Marco d’aimer la France.
      Mais, tu sais, la France c’est encore vaste. Il y a des tas d’endroits ou tu ne verras rien d’autre que la Belle France. Bon, dans 50 ans, je ne dis pas. Mais ce sont nos gosses qui sont si intransigeants avec le pensée unique qui en bénéficieront. Nous ne serons plus là pour voir ça.
      En plus du plus, l’histoire montre que les salauds finissent toujours par perdre la partie. Pas sur que dans 50 ans nos gosses seront foutus.
      L’islam a l’air puissant parce qu’il est agressif. Tout cela ne dure qu’un temps….Comme dit un hadith le serpent retournera dans son trou de serpent..
      cette guerre, puisqu’il y a une guerre, rien ne me laisse à penser que nous allons la perdre, comme depuis plus de 1000 ans.

  23. …J’aime la france qui etait model pour monde entier,j aime diversité des régions,j’aime tout en france mais la france d avant.Je quitte la France quand un français de souche m acuse de extremisme pendant de temp ou je ma suis manifeste contre la sistem.Un peu je suis dégoûté,desous car france d’aujourdhui ce pas celle qui j adore.

  24. Pour termine moi devenu francaise je serai la pour la france si combat pour les valeurs francaise demare mais en france de politiquement correct je trouve pas ma place.Courage mes cheres compatriotes vive la France aujourdhui,demain et pour l’eternite.??

    • , Dans le cas où la Catalogne proclamerait son indépendance, elle ne serait plus liée par les traités signés par l’Espagne et devrait donc lancer un processus d’adhésion à l’Union européenne. L’élargissement à des « pays tiers » prévu dans l’article 49 du traité sur l’Union européenne, est une procédure longue et complexe.

      Surtout, une telle adhésion nécessite une ratification par l’ensemble des pays européens, y compris l’Espagne – ce qui paraît très improbable. Mais d’autres pays pourraient aussi poser leur veto à une décision qui risque de créer des précédents.

      • Tant mieux! la Suisse se porte très bien sans l’UE. La Catalogne a, elle, l’avantage de l’accès à la mer, quand la Suisse se trouve incluse au milieu de pays « UE » et « OTAN »

  25. 800 blessés pour des gens qui veulent simplement voter. Bravo ! Résultat des courses, la majorité qui ne voulait pas l’indépendance, la veulent aujourd’hui. C’est l’émeute. En terme de sottise, même les gouvernements français sont vaincus.
    Reste à savoir si nous ne devrions pas souhaiter d’avoir des abrutis pareils à notre direction pour que l’orage éclate. In fine ça permettrait à 70 % des français d’exprimer ce qu’ils ont à dire.

Les commentaires sont fermés.