1

Metz : Jamal est islamiste, taré, fiché S, armé, mais les salauds, ce sont les flics !

Jamal, décrit comme calme, réservé et respectueux… mais armé d’un coutelas… quand même !

Mais ça va s’arrêter quand, cette traque d’innocents musulmans (d’origine ou convertis) par une police sectaire, pourchassant impitoyablement les barbus en djellabas, « joyeux lurons » taquinant les non-muzz en chantant « Allahu akbar », sous prétexte qu’ils seraient armés de couteaux ?

Non je n’ai pas fumé la moquette, je fais juste du second degré… ou plus exactement je reproduis la réaction des stupides idiots utiles, vecteurs de la pensée unique de nos gouvernants, à l’annonce de la réponse, enfin normale et légitime, de nos policiers, à deux reprises récemment, en tirant sur deux individus menaçant gravement la sécurité d’autres citoyens, ce qui n’est autre que leur fonction principale !

Le premier d’entre eux, à Villejuif (Val-de-Marne), a d’ailleurs, selon le scénario habituel, tué (et blessé deux autres) un homme courageux qui a payé de sa vie son intervention pour protéger son épouse… et pour une fois il a reçu cash le paiement de son acte odieux par la réaction des policiers… comme cela devrait être chaque fois qu’une ordure s’en prend à un être humain, simplement pour une différence de croyance !

Le second, à Borny (quartier de Metz), n’est que blessé, mais cela n’a pas empêché un de ses voisins de le prétendre innocent, selon le refrain habituel des proches d’un tueur, affirmant que celui-ci était « doux comme un agneau », et que par conséquent il avait certainement été odieusement provoqué par sa ou ses victimes !

En l’occurrence, le voisin pourrait bien être soit un congénère, soit un abruti ayant absorbé comme une éponge toute l’odieuse propagande d’État de la bien-pensance, celle qui fait dire aux parents d’une victime que le(s) tueur(s) n’aura pas leur haine, voire carrément pactiser avec l’ennemi, comme le démontre si bien Patrick Jardin, père sain d’esprit de Nathalie, une des victimes du Bataclan !

https://ripostelaique.com/salines-devient-ami-avec-le-pere-musulman-de-lassassin-de-sa-fille.html

Ici, selon le témoignage de ce grand naïf, taré intégral… ou simplement « frère », qui veut témoigner « par devoir et pour rétablir la vérité » mais en gardant l’anonymat (?), celui qui heureusement a été appréhendé par les policiers… avant d’utiliser son arme, serait un pauvre innocent (air connu) !

« Jamal, je le connais depuis que je vis à Borny, il y a huit ou neuf ans. C’est quelqu’un de calme, de réservé et respectueux. Suivi pour des problèmes psychiatriques, il venait de trouver un travail dans une association d’insertion… Si j’avais été sur place, j’aurais pu m’interposer sans avoir peur de lui. Malheureusement aujourd’hui, on sait comment cela se passe. Il suffit que quelqu’un dise « Allahu akbar » dans un quartier sensible pour qu’il soit pris pour un terroriste. Je peux affirmer que ce n’est pas le cas de Jamal… Et même s’il a fait quelque chose de travers, il ne méritait pas ça. La meilleure nouvelle de la journée, c’est qu’il est en vie… »

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-metz-et-agglomeration/2020/01/05/borny-jamal-l-homme-qui-brandissait-un-couteau-n-est-pas-un-terroriste-selon-un-proche-voisin?

Sur la vidéo qui suit, on entend, juste avant le témoignage d’un policier, un abruti s’offusquant que les policiers ayant osé utiliser leurs armes contre un homme juste muni d’un couteau… même si celui-ci était « d’une taille impressionnante » comme l’indique la journaliste de France-Bleu Lorraine-Nord.

Sans doute encore un gros malin beuglant « mais que fait la police » quand il est directement concerné et que celle-ci n’intervient pas assez rapidement à son goût !

https://www.youtube.com/watch?v=OhiOaMJUwik&feature=youtu.be

Quel plaisir en revanche de constater la quasi-unanimité de la classe politique, pour louer la rapide réaction des policiers :

https://twitter.com/i/status/1213873823830945792

Même Castaner y va de son salut à « l’action rapide », ce qui, il y a encore très peu de temps, aurait valu de gros ennuis à ceux qui osaient utiliser leur arme sur un des protégés de son gouvernement !

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-metz-et-agglomeration/2020/01/05/interpellation-de-borny-la-classe-politique-reagit-sur-twitter

Serait-ce un réel changement de cap de la part de nos habituels lèche-babouches, prenant enfin la mesure de la colère des « gens qui ne sont rien » grondant de plus en plus fort ?

Ou alors un de leurs habituels numéros d’enfumage des masses, destinés à nous faire prendre des vessies pour des lanternes… tellement sûrs que les citoyens crétins continueront indéfiniment à fixer le doigt qui leur montre la lune ?

Peu importe ; l’essentiel étant que coup sur coup, les racailles islamistes viennent de recevoir deux avertissements du ras-le-bol des policiers devant l’incessante montée de leurs méfaits et de leurs provocations… et comme on ne voit pas pourquoi ils s’arrêteraient en si bon chemin, cela peut enfin signifier que dorénavant les forces de l’ordre, au lieu de se focaliser sur les Gilets jaunes ou autres manifestants pacifistes, répondront à tous ceux qui les provoquent… pour mieux ensuite glapir à l’injustice et au racisme !

Nouvelles instructions venues d’en haut, ou bien simple détermination des policiers trahis par leur hiérarchie en de nombreuses occasions passées, et suite logique au mépris affiché par Macron envers l’ensemble des citoyens, dans ses vœux bidon, totalement opposés à son attitude face au refus de sa réforme des retraites ???

Connaissant la stupidité et l’arrogance des trublions islamistes et gauchistes, il n’est pas interdit de penser qu’il ne faudra pas attendre longtemps pour avoir une très prochaine réponse…

D’ailleurs, déjà un troisième cas d’interpellation d’individu porteur de couteau vient de se produire Gare d’Austerlitz à Paris… et curieusement il s’agit d’une femme entièrement voilée !!!

https://www.lepoint.fr/societe/une-femme-integralement-voilee-porteuse-d-un-couteau-interpellee-gare-d-austerlitz-06-01-2020-2356267_23.php#xtor=CS2-238

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression




Marc Trévidic le confirme : l'islamisme s'est propagé partout


Ce qui me torture personnellement, c’est l’indifférence (ou la lâcheté ?) des gens. Parfois, je tente de convaincre une amie, un voisin (discrètement, bien entendu), un collègue, la plupart du temps, je me fais remballer, voire repousser !
Cher voisin, chère collègue, écouterez-vous Marc Trévidic, qui a été juge d’instruction au pôle antiterroriste du Tribunal de Grande Instance de Paris durant dix ans avant d’être nommé premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille en 2015 ? Il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes des filières islamistes, auteur de deux ouvrages très remarqués, Au cœur de l’antiterrorisme et Terroristes. De 2009 à mai 2012 Marc Trévidic a été également président de l’AFMI, Association Française des Magistrats Instructeur, dont il est toujours vice-président.
https://people.bfmtv.com/actualite-people/les-youtubeurs-a-suivre-marc-trevidic-le-magistrat-specialiste-du-terrorisme-lance-sa-chaine-1832536.html
« Merah tire dans la tête d’une petite fille de quatre ans, j’ai été surpris de voir à quel point les gens qu’on écoutait trouvaient ça bien ». L’avez-vous entendu, vous aussi, cher voisin ? Et vous en dites quoi ?
L’attentat de la préfecture commis par Mickaël Harpon ne m’a pas surpris, a-t-il déclaré. Ces dernières années, l’idéologie islamiste s’est propagée PARTOUT. Je connais le cas de la fille d’un général de l’armée française qui s’est radicalisée.  Même au sein du parquet antiterroriste, on a eu une assistante radicalisée dont il a fallu nous séparer. Un jour, un juge français pourrait se radicaliser sans qu’on s’en rende compte.
D’ailleurs, les récentes décisions de la Justice française engendrent quelques réflexions sur l’impartialité des juges français et leur liberté de juger face à la pensée unique…
6 jeunes nationalistes ayant revêtu le gilet jaune le 1er décembre ont écopé de peines sévères après avoir été reconnus coupables de « participation à une entente en vue de commettre des violences» : (4 mois de prison avec sursis, interdiction de se rendre à Paris pendant six mois, et 6 mois de prison avec sursis et 105 heures de travaux d’intérêt général ; pour le dernier, le seul à comparaître détenu, 3 mois de prison ferme, sans mandat de dépôt.
« Cette fois ça y est, vous avez vos fachos ! », a tonné Me Pichon, le conseil d’un des six prévenus au tout début des débats. « Il a une carte du Front national, une raison de plus de l’enfermer ! » a-t-il ajouté. Selon une note anonyme rédigée par un service de renseignements spécialisé et transmise à la justice, ces jeunes nationalistes sont qualifiés de “néo-fascistes”. Le qualificatif qui tue ! La justice française soudainement inflexible ? Elle qui a l’habitude d’user d’une si large clémence lorsqu’il s’agit de « jdeunes » de banlieue. Il suffit de lire France Orange mécanique de Laurent Obertone pour avoir une petite idée du laxisme judiciaire lorsqu’il s’agit de nos « chances pour la France » !

Autre décision : le militant identitaire Boris Le Lay a été condamné à 6 mois de prison ferme pour avoir écrit « il n’y a pas de celtes noirs ». Le rappeur noir Nick Conrad, lui, n’a été condamné qu’à une amende de 5 000 € avec sursis pour avoir chanté « Pendez Les Blancs ». En avez-vous entendu parler, vous aussi, cher voisin ? Et vous en dites quoi ?
(Source : Deux poids. Deux mesures. Justice aux ordres du politiquement correct. Justice injuste. Francesca de Villasmundo )
 Le juge qui, en avril 2015, se déclarait très inquiet des éventuels débordements qu’induirait le projet de loi relatif au renseignement, qui pourrait être « une arme redoutable si elle est mise entre de mauvaises mains »affirme   : « On voit des policiers, des militaires radicalisés, bientôt un juge radicalisé ? Ça s’est dilué dans toute la société française » Tout est envisageable. Tout, Monsieur le Juge ! Novembre 20219 : Un radicalisé surveillait les geôles du Tribunal de Grande instance de Paris. Panique au Tribunal de Grande instance ! En urgence, le parquet a demandé l’exfiltration immédiate d’un premier surveillant de prison, connu pour sa radicalisation, qui officiait depuis quelques mois au dépôt du Palais de Justice. Les sous-sols abritent 250 geôles dont une centaine au sein de la « Souricière ». Cette partie de la détention reçoit tous les jours les détenus extraits de leur prison et sur le point d’être jugés. C’est là que ce personnel de la pénitentiaire avait été affecté. De quoi faire froid dans le dos. Mais pas à vous, cher voisin ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_relative_au_renseignement
La direction interrégionale de l’administration pénitentiaire a confirmé le signalement et DISCRÈTEMENT muté l’agent dans des services administratifs « sans lien direct et habituel avec des personnes détenues ». Il aurait fait l’objet d’une surveillance du renseignement pénitentiaire bien avant sa nomination au TGI de Paris.
Marc Trévidic : « Le moteur du terrorisme islamiste est la haine du Français ».
Cher voisin, chère collègue, vous pouvez cent fois me répondre que vous n’avez pas le temps (Pas le temps d’envoyer un mail lorsque vous avez observé un comportement antifrançais ? Pas trois minutes pour défendre votre pays ? L’avenir de vos enfants ? Vraiment ?). Vous pouvez me conseiller d’arrêter de râler, de profiter de la vie, je vous répondrai que je râle quand je veux, que cela me prend seulement une ou deux heures par jour (que c’est excellent pour la santé et vous évite les ulcères gastriques) , et je vous assure qu’une fois ma flambée de colère étanchée, je profite incroyablement de la vie. Plus que vous, certainement. Reprocheriez-vous à un chirurgien cardiaque de se soucier du cœur de ses patients, même le soir ? A un ébéniste de se faufiler dans son atelier, même le dimanche ? Voilà, je me faufile, parce que je pense que je peux aider. Sans vouloir vous commander, si vous faisiez pareil, les choses changeraient peut-être.
Anne Schubert
P.S. : Voici mon article terminé. Si je vous racontais tout ce que je vais faire maintenant, vous seriez bien étonné ! Je vais profiter de la vie. A fond. Jusqu’à demain, même endroit, même heure.




Marre que mes compatriotes tombent un par un, tués par des islamos !


J’avais, lors d’un précédent article, adressé mes vœux à mes compatriotes en leur souhaitant qu’en 2020 il y ait beaucoup moins d’attentats islamistes. Hélas, mes chers compatriotes, il n’aura fallu attendre que 3 jours pour que, de nouveau, un Français soit tué et deux autres sévèrement blessés ! Évidemment les médias sont extrêmement discrets sur le fait que cette ordure soit un islamiste. Par contre, France Info n’hésite pas à nous indiquer que cette ordure était régulièrement hospitalisée. Je vous le donne en mille, en psychiatrie, bien sûr. D’ailleurs, lors de la perquisition de son domicile, même si en commettant son crime il criait « Allahu akbar », on a découvert une tranche de jambon dans son frigo, un livre d’Éric Zemmour sur son chevet, et il allait à la messe tous les dimanches, attestant bien évidemment avec certitude que cet homme n’était pas un islamiste mais juste un détraqué (décidément en 2020 on répète les mêmes conneries)!
JUSQU’À QUAND VA-T-ON SE FOUTRE DE NOTRE GUEULE ? En fait, j’aurais dû souhaiter aux Français qu’en 2020 on cesse de les prendre pour des cons et qu’enfin on ait le courage, le gouvernement comme les médias, de METTRE UN NOM SUR LES FAUTEURS D’ATTENTATS qui sont TOUS DES ISLAMISTES !
Messieurs Macron, Philippe et Castaner, vous êtes en train de mettre un bordel incommensurable dans notre pays, avec votre réforme des retraites, et en plus VOUS ÊTES INCAPABLES d’assurer la sécurité à laquelle chaque Français a droit !
Je ne sais pas si les Français pensent comme moi, mais moi j’en ai ras le bol que nos compatriotes se fassent descendre un par un ! Que faut-il pour que vous réagissiez ? Qu’un membre de votre famille soit atteint à son tour ? Réagissez, car un jour il y aura le mort de trop et ce jour- là, il vous faudra fuir car la colère du peuple sera incontrôlable !
Je rends ici hommage à cette personne décédée qui a eu le courage de s’interposer entre l’agresseur et son épouse et qui, par son geste, a sûrement sauvé son épouse, même si elle demeure dans un état préoccupant. Je présente à cette famille endeuillée mes plus sincères condoléances et étant passé par là, je leur souhaite tout le courage nécessaire pour affronter cette terrible épreuve.
Macron, comme d’habitude, adresse son soutien aux victimes. C’est bien gentil, mais désormais nous exigeons de sa part et de la part de son gouvernement des actes, et des actes forts ; à chaque fois ce sont des islamistes qui passent à travers les radars de nos services ! Une seule et unique solution : ÉRADIQUER DE NOTRE SOL TOUS LES ISLAMISTES ! Attention, je ne parle pas ici des musulmans, mais des islamistes ! La nuance est importante, car il y a des musulmans qui pratiquent leur religion sans pour autant chercher à tuer des mécréants ! On en a marre de cette immigration qui répand l’obscurantisme. C’est le 163 838 229e attentat islamiste ! Combien d’innocents vont encore tomber avant que Macron ne lutte enfin contre le mal de notre pays : L’ISLAMISME ! Son inaction le rend COMPLICE de ces meurtres et ce n’est pas en copinant avec des ordures qui menacent de mort Zineb, comme cette pourriture de Bellatar, que cela va s’arranger, bien au contraire !
Moi, on m’a viré de Twitter par ce que j’ai eu le culot de dire que les djihadistes devaient être exécutés dans le pays où ils avaient commis leurs meurtres avec leurs « enfants » (si on peut appeler ça des enfants ! pour moi ce sont des monstres qui, à 9 ans, ont égorgé des soldats syriens) mais Bellatar qui appelle au meurtre de Zineb, lui, n’est pas viré ! Cherchez l’erreur ! Mais voilà, il n’a sûrement pas été dénoncé par l’islamo-collabo et délateur Nicolas Hénin, l’ancien otage atteint du syndrome de Stockholm, qui est le seul au monde à croire à la déradicalisation !
Je veux rendre hommage ici aux service de police qui ont éliminé cette ordure. Ils ont procédé à une mesure de salubrité publique en débarrassant notre société d’une tumeur pestilentielle, et j’espère dorénavant qu’il en sera de même à chaque fois que, malheureusement, cela se reproduira.
Patrick Jardin




L’islamiste Anasse Kazib appelle les grévistes à lever une armée !

Revoici Anasse Kazib, la grande gueule de RMC, le syndicaliste à Sud-Rail qui, après avoir mené, avec Marwan Muhammad, une manifestation aux cris « d’Allahu akbar » dans les rues de Paris en compagnie de Mélenchon, Autain, Obono et Coquerel, est en tête dans un combat contre la France, en se servant du prétexte des retraites !

Militant d’un syndicat d’extrême gauche islamisé, il souhaite faire une révolution !

Ce syndicat est allié aux salafistes et aux Frères musulmans, tout comme d’une manière plus discrète, la CGT de Philippe Martinez ! Ce Kazib n’est vraiment pas un ami de la France et des patriotes luttant pour la souveraineté ! Il affirme sur un tweet : « On a été trop gentils » « Faut être une armée » « On va rentrer dans l’illégalité » « Faut que la peur, elle change de camp » « Il faut bloquer les bus » « Tous les jours, il y a 1 000 balles qui rentrent » ! (Source)

https://twitter.com/CARPEdI56046538/status/1209471656244199425

Est-ce un discours de révolutionnaire ? Évidemment ! Est-il sérieux ? Bien sûr ! Mais de quelle révolution s’agit-il ? (Source)

Pas celle des Gilets jaunes ! Pas celle des sans-dent ! Pas celle des vieux qui crèvent tout seuls et en silence ! Pas celle des retraités à 600 ou 800 € par mois qui font leur marché dans les poubelles des supermarchés ! Pas celle de ceux qui travaillent pour « 1 000 balles » et à qui Macron fait croire que ce sera une chance pour eux d’avoir 1 000 balles pour leurs retraites !

  • Toute une vie de labeur, de misère, d’espérance dans des jours meilleurs,
  • Toute une vie d’euros comptés sur la table le 12 du mois
  • Toute une vie avec des gosses qui vont dans des écoles où règne l’insécurité permanente, la peur des « djeunes »
  • Toute une vie d’angoisse sur l’avenir de la famille, et de désespoir personnel !

Une vie où ils constatent que leurs mômes sortent avec des Bacs dévalorisés, donnés par des dirigeants, des profs, des inspecteurs, des recteurs, pour se plier à la doxa socialiste des 85 % de Bac par classe d’âge, et qui ont fini par détruire les espoirs et les rêves de ces enfants à la première année de faculté ! Une scolarité où même la langue française n’est plus respectée, pas plus que les cours d’histoire et de géographie.

Quand ces mômes trouvent du boulot, ils tombent sur des Kazib qui les pourrissent encore plus avec un discours qui les encourage à la révolte, alors même qu’ils auraient besoin de structures, d’informations, de culture, d’apprentissage et de remise en cause !

Anasse Kazib est le prototype même de l’agitateur islamiste, un remueur de boue, voire pire ! C’est surtout un agitateur qui fait du prosélytisme à chacune de ses apparitions sur RMC entre autres ! (Source)

Il est parfaitement informé ! Il sait, comme ses compères islamistes d’ailleurs, que s’ils veulent renverser un gouvernement, cela passe par l’agitation, la violence, la peur générée ! Ils savent que par leurs actions, ils ont avec de la chance, et la maladresse de ceux qui nous gouvernent, voire leurs complicités, ils savent qu’ils peuvent espérer changer la donne, et pourquoi pas le système politique. Éric Zemmour le dit assez souvent : une république peut parfaitement être islamique et donc totalitaire !

« On a été trop gentils » « Faut être une armée » « On va rentrer dans l’illégalité ».

Tous ces propos sont des appels à renverser l’ordre établi, à mettre la pagaille dans un pays, à le fragiliser ! En d’autres temps, un Bonaparte, un Clemenceau, un de Gaulle, auraient réglé ce détail, cette agression ! Mais sous nos minables Présidents qui, depuis 40 ans, n’ont pas les reins, la force et l’échine pour prendre les décisions qui s’imposent, celles de l’autorité et de la vraie justice !

Nous savons que le gouvernement lâchera du lest devant le conflit !  La police obéira à ses chefs comme d’habitude !  La justice fera ce qu’elle fait depuis 30 ans, elle sévira contre le petit qu’elle enverra en taule, trouvera des excuses aux plus violents pour ne pas faire d’histoire, et elle se couchera devant les politiques aux échines trop souples !  

Les hommes comme Kazib sont nombreux et sévissent dans des syndicats, des associations qu’ils ont investies, privatisées et islamisées. Ils se tiennent à l’affût et attendent le bon moment !

Vous le savez, nous le savons ! Nous, les patriotes, nous sommes tous informés des dangers, mais nous n’avons personne qui fasse l’unité, qui puisse en ce moment incarner nos soifs de justice, nos désirs de patriotes, notre résistance, et nous subissons ce qui nous semble être inéluctable !

Je vous souhaite tout de même, une bonne fête à tous !

Gérard Brazon




Défendons la France assaillie

Deux informations nous interpellent cette semaine.

La première est que plus de 1 500 centenaires, supposément vivants, résidant en Algérie ou dans d’autres pays du Maghreb, seraient pensionnés par la France. Quelle preuve a-t-on de la réelle survivance de ces ayants droit ? Aucune. Il se pourrait bien qu’un certain nombre d’entre eux ne soient plus de ce monde et que leur solde aille directement et frauduleusement à d’autres individus. Ceci expliquant cela, peut-être une partie, sans doute pas négligeable, du déficit du régime général des retraites, se trouve-t-il dans ces possibles versements indus.

Nous apprenons par ailleurs qu’une trentaine de militaires « français » ont rejoint en quelques années les rangs de l’État islamique et épousé la cause djihadiste. Un petit nombre d’entre eux, les plus condamnables, sont des convertis et la grande majorité est en revanche musulmane et d’origine non française ayant opté pour la naturalisation.

Ces informations ahurissantes et inquiétantes posent une interrogation fondamentale sur la façon dont nous devons appréhender les contours de la France d’aujourd’hui et de ses ressortissants.

Il devient légitime aujourd’hui de se poser la question « qu’est-ce qu’être français ? »

Le problème paraît compliqué pour les pouvoirs publics dont la réponse est toujours alambiquée et insatisfaisante sur le sujet.

L’exécutif a, depuis 40 ans, une vision très élargie et très floue de la notion de nationalité. Son appréciation est, à cet égard,  guidée  par une volonté opportuniste de favoriser par priorité le domaine de l’économie, sans se préoccuper le moins du monde de l’intégrité et de la cohésion nationale. Il favorise la valorisation des avoirs de l’oligarchie mondialisée, constituée de la plus infime partie de l’humanité, c’est-à-dire celle qui possède la plus grosse part des richesses. En France, celle-ci a pour représentants des personnalités comme messieurs Arnault (2e fortune mondiale), Pinault, Bolloré, Mulliez et autres Dassault et Lagardère qui font et défont le pouvoir politique à leur guise.  Le parti pris de ces dirigeants illégitimes accompagne leur mépris de tout attachement patriotique et de toute considération portée à la Nation.

Le législatif, incarné par  l’Assemblée nationale, est devenu sous la Ve République – et plus encore depuis l’instauration du quinqennat – la voix de son maître (pour l’heure Macron) et n’est plus qu’une chambre d’enregistrement qui entérine sans broncher ses desiderata.

Le judiciaire quant à lui n’est guère concerné par la défense des intérêts du pays quand il s’agit pour lui de ne sauvegarder que les seuls principes légaux établis par une législation naturellement portée à la dilution du lien, et qui transcendent l’unité du pays . Par ailleurs, l’appareil juridique est établi de telle façon qu’il est parfaitement inféodé à l’exécutif. De nombreuses affaires récentes le démontrent, sans ambiguïté, comme par exemple le fait que le 3e personnage de l’État soit encore président de l’Assemblée nationale en dépit de sa mise en examen, quand d’autres, pour bien moins que cela, ont vu leur mandat déchu.

Reste le 4e pouvoir, la presse… Malheureusement, celle-ci est aux mains d’oligarques peu nombreux et puissants qui, en échange des subsides de l’État, font campagne permanente pour le candidat proche de leurs intérêts (aujourd’hui Macron). Il n’y a donc de ce côté rien à attendre pour le soutien de la Nation et de son intégrité.

C’est ainsi que le peuple de France, dans son essence et dans sa nature même, se voit dénaturé, défiguré et même nié avec le concours actif de ses instances dirigeantes.

Alors, face à ce saccage en règle, prémédité et mené sous les yeux de notre peuple millénaire, que faire pour éviter le naufrage prévisible ?

Choisissons de sanctuariser l’existence de notre peuple avant qu’il ne soit dilué dans une vague ininterrompue de migrations intrusives et transfiguratives.

Le droit du sang ou en latin, jus sanguinis, est la règle de droit attribuant aux enfants la nationalité de leurs parents, quel que soit leur lieu de naissance. C’est le principe dominant dans la plupart des pays. La France a fait un autre choix, c’est-à-dire celui du sol. Dès lors, tout enfant né en France devient à peu près automatiquement français même si son affection se porte, la plupart du temps, sur un autre pays, par exemple celui de ses parents. Ils ne sont ici surtout pas par amour de ce pays mais par l’attrait de ses régimes sociaux qui leur octroie une manne qu’ils n’auraient pas dans leur pays d’origine.

La France accueille par dizaine de milliers et par flots continus des migrants, dont il nous faudrait considérer qu’ils sont tous des réfugiés, alors que ce  sont des gens qui cherchent à trouver ce qu’ils n’ont pas et qu’ils ne cherchent surtout pas à réaliser chez eux, puisqu’il est si facile d’en profiter sans effort ici.

Décidons de n’accorder le privilège de la naturalisation qu’à des entrants qui accepteront de ne parler que le français, cela étant le premier moyen d’une assimilation réussie. Exigeons qu’ils respectent ce pays qui consent à les intégrer. Soyons vigilants à ne tolérer que ceux qui aimeront ce pays comme de vrais Français.

Une Nation, c’est un peuple uni sur un territoire sanctuarisé, ayant une histoire, des références et une culture qui définisse les contours d’une civilisation et un État qui sache tracer la voie pour les temps à venir.

Il me paraît temps d’agir pour sauver notre Nation.

Jean-Jacques FIFRE




Retour des djihadistes : j’ai déposé plainte contre l’État français

J’ai déposé une plainte contre l’État pour mise en danger de la vie d’autrui ! Cette plainte a été transmise au procureur Jean-Michel Ricard, du parquet national anti-terroriste. En effet j’en ai marre que l’État fasse revenir sur notre sol d’anciens djihadistes d’origine française. La plupart sont des Français partis en Syrie ou en Irak pour aller faire le djihad. Certains se sont pris en film en train de déchirer leurs passeports et leurs cartes d’identité pour bien montrer qu’en fait, ils n’en ont rien à foutre de la France.

Certains combattrons même contre nos propres militaires, PERDANT DE CE FAIT, À MES YEUX, LEUR NATIONALITÉ FRANÇAISE. Nos gouvernants, dans leurs bien-pensance mortifère, s’ingénient, je ne sais pas au nom de quoi, à faire revenir sur notre sol ce genre d’individus, qui risquent à tous moments de mettre en danger la vie de nos concitoyens. Jugez plutôt : ils ont fait revenir la nièce des frères Clain, les salopards qui ont revendiqué les attentats de Paris, où j’ai eu l’immense douleur de perdre ma fille !

Certains ont été jugés en Syrie et condamnés à mort dans ces pays où ils ont commis les pires des délits ! Et nos abrutis de ministres essaient par tous les moyens de les faire revenir ! Et qu’on ne me dise pas qu’on va les rejuger en France, notre justice étant mieux adaptée ! Jugez plutôt : des individus partis en Syrie faire le djihad ont été reconnus posant avec des kalachnikovs et avec, entre leurs mains, une tête coupée. Ils ont été arrêtés, suite à des braquages, à leur retour en 2013, et ont été jugés pour cela à 13 et 14 ans de prison, puis en avril 2018, condamnés à 15 ans seulement de prison, ce qui est vraiment peu pour entreprise terroriste et meurtre. Ils voulaient repartir en Syrie. Et bien, tenez-vous bien, ces deux pourritures ont fait appel, et la Cour d’appel, le 5 décembre 2019, dans sa folie meurtrière, A RÉDUIT LA PEINE À 10 ANS DE PRISON, assortis d’une peine de sûreté de 6 ans seulement !

Cela veut dire que notre pays accepte que notre justice soit aussi laxiste, folle et meurtrière. Je ne comprends même pas qu’on n’ait pas appliqué le chef d’accusation d’intelligence avec l’ennemi, car Daesch était bien l’ennemi combattu par notre armée. Dans ce cas-là, le quantum de la peine est complètement différent, puisqu’il s’agit de 30 ans de prison. Nous avons une justice qui ne suit pas les réquisitions du parquet, qui ne suit pas le Code pénal, et qui ne donne que 10 ans à des meurtriers qui osent poser et se faire prendre en photo avec une tête coupée. Cela contribue grandement à l’insécurité qui règne dans notre pays.

Voilà pourquoi je considère Badinter comme le plus grand meurtrier de France, pour avoir aboli la peine de mort. Et voilà pourquoi je milite pour remettre la peine de mort dans notre arsenal répressif.
D’autres bien-pensants me reprocheront de ne pas faire de distinguo entre les enfants de ces djihadistes et les djihadistes eux-mêmes, mais moi, quand je vois des monstres de huit à dix ans égorger des soldats syriens agenouillés, pour moi ce ne sont plus des enfants, mais des monstres. Et ces mêmes bien-pensants, je me demande s’il oseraient, sans aucun souci, mettre leurs enfants ou petits-enfants dans les mêmes classes que ces monstres ? Je n’en suis pas certain. Alors, évidemment, je ne parle pas des nouveaux-nés. Car même si ces djihadistes sont partis faire la guerre, ils ont quand même trouvé le temps d’engrosser leurs bonnes femmes. Et bien là, comme en France, appliquons le droit du sol, c’est-à-dire si les enfants sont nés en Syrie ou en Irak, ils sont syriens ou iraquiens, et surtout qu’ils restent là-bas. La France n’est pas la poubelle du monde, nous avons déjà notre lot de pourritures sans en faire un élevage !

Patrick Jardin




Les djihadistes français qui tenaient une tête coupée seront libres d’ici peu

Vous vous souvenez de cette photo horrible, qui a disparu depuis des réseaux sociaux, deux djihadistes qui posaient fièrement, en tenue de combat, l’un tenant dans sa main une tête tranchée à l’aide d’un couteau et le second une kalachnikov menaçante dans la sienne ?

Ces deux djihadistes étaient « français ».

Ils étaient partis de Toulouse pour aller combattre en Syrie, tout d’abord dans les troupes de « Jabhat al-Nosra, l’un des groupes les plus cruels, puis avaient rejoint les rangs de l’État Islamiste, entre les mois de mai et août 2013.

Tous deux ont participé à de nombreuses actions militaires et à des exactions sanguinaires.

Dès leur retour en France (comment ont-ils pu revenir sans être reconnus, appréhendés, condamnés et incarcérés, on se le demande ?) ils avaient tenu des réunions dans un appartement toulousain, pratiquant le prosélytisme auprès d’individus afin de les inciter à rejoindre Daesh en Syrie.

Finalement arrêtés, lors de leur procès, en avril 2018, alors qu’une peine de 20 ans de réclusion criminelle avait été requise contre eux, les juges avaient finalement prononcé des peines de 15 années de réclusion, donc inférieures aux réquisitions.

Mounir Diawara, âgé de 23 ans, et Rodrigue Quenum, 22 ans, ce sont ces deux « pauvres gosses des quartiers populaires de Toulouse », jugeant ces condamnations tout de même trop lourdes, avaient fait « appel » et, jeudi dernier, les juges parisiens de la Cour d’assises d’appel spéciale, « les ont compris » et leurs condamnations ont été réduites à dix ans de réclusion criminelle (source AFP), assorties d’une période de sûreté des deux tiers et d’une inscription au fichier des « Auteurs d’infractions terroristes » (FIJAIT).

Ces « deux héros », pour les jeunes délinquants qu’ils continueront à radicaliser en prison, seront libérés dans quelques années et s’empresseront de « remercier » la France à leur manière, alors que leur place serait au bagne, loin de nos frontières métropolitaines, relégués afin qu’ils ne puissent plus jamais revenir.

Manuel Gomez




Conseil européen des imams : comme la vérole sur le bas clergé ?

Dans la plus grande discrétion, le 18 novembre dernier, une semaine après la marche contre l’islamophobie, a été créé à Paris, le « Conseil européens des imams » à l’initiative d’imams européens, parmi lesquels Ahmed Jaballah, membre du Conseil européen pour la fatwa et la recherche et fondateur de l’IESH, l’Institut européen de sciences humaines, dont les bases en France sont à Paris et Château-Chinon.

Ce Conseil serait affilié à la Fédération des organisations islamiques en Europe, créée en 1989 dans la nébuleuse des Frères musulmans, pour représenter les intérêts des musulmans européens.
L’objectif de ce Conseil étant de rallier l’ensemble des musulmans européens à la conception de l’islam portée par la confrérie des Frères musulmans.
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/creation-du-conseil-europeen-des-imams-paris-comment-les-freres-musulmans-preparent-une-opa-sur-lislam-deurope-113276

Dix jours après, Castaner, ce « cornecul » dont l’incompétence est prise à tout instant en flagrant délire, a osé affirmer le 28 novembre que « l’islamisme est le pire ennemi de l’islam, il n’a rien à voir avec la religion, il la dévoie ».
https://ripostelaique.com/lislamisme-est-le-pire-ennemi-de-lislam-castaner-a-tout-compris.html

Alors qu’attend cet imposteur Castaner pour interdire tout ce qui se revendique des Frères musulmans ?

À moins que Castaner ne soit déjà gravement contaminé par la vérole ?

On rappellera à Castaner que cette nébuleuse abrite notamment le Conseil européen de la fatwa et de la recherche, dirigé par Youssef al-Qaradawi, théologien des Frères musulmans.

Que Youssef al-Qaradawi, guide spirituel de la confrérie, a déclaré que « les attentats suicides sont un devoir », que les Juifs devaient être tués, ainsi que les homosexuels.

Qu’il est contre la liberté de conscience. Et donc pour la peine de mort des apostats, ceux qui quittent l’islam :
https://www.youtube.com/watch?v=ak3Wy0T5m5Y

Et pendant ce temps-là, des islamo-vérolés au dernier degré par l’islam totalitaire osent critiquer le mouvement des « ExMuslim », ces anciens musulmans qui défendent leur droit à l’apostasie et à la critique de l’islam.
https://www.nouvelobs.com/societe/20191124.OBS21515/exmuslims-ces-anciens-musulmans-qui-fustigent-l-islam.html

Car le hashtag #Exmuslim fait le tour du monde. Les premiers apostats se sont manifestés en Allemagne et au Royaume-Uni, en 2007, à l’initiative de deux intellectuelles iraniennes, Mina Ahadi et Maryam Namazie.

Aujourd’hui, le mouvement prend de l’ampleur en France, avec Zineb el Rhazoui et beaucoup d’autres.
Mais bien entendu pour l’Obs, et l’islamo-gauchosphère, tous ceux qui critiquent l’islam, c’est d’extrême droite.

Que tous ces traîtres à la Nation comprennent l’objectif de cette idéologie totalitaire de conquête qui avance au gré de leurs compromissions et de leurs soumissions.

Comme en témoignait en toute impunité Anjem Choudary, ce prédicateur britannique qui faisait l’apologie de l’État islamique et annonçait la prise de pouvoir prochaine des musulmans à l’échelle mondiale :

https://www.youtube.com/watch?v=b7eZMXACXyQ

Car l’objectif du Conseil européen des imams « sur le chemin de Paris, la capitale des Francs », c’est bien d’élargir son spectre d’influence auprès des institutions et faire de l’islam la civilisation de demain.

Et pendant ce temps-là, Macron et son gouvernement de traîtres vérolés regardent ailleurs.

Alain Lussay




Le rappeur catholique Toony : L’islam veut la Terre entière

wRealu24 : « Entre quatre yeux », janvier 2017
Lien en addendum pour les initiés en langue polonaise

Le rappeur patriote bodybuildé polono-allemand va droit au but lors de son interview sur wRealu24.pl, un portail catholique polonais. Sur le site apparaît actuellement la bannière « YouTube nas ocenzurował ! » : YouTube nous a censurés ! Une sauce saucensure bien connue de RL et RR !

De son vrai nom Tomasz Chachurski, Toony est né en 1984 en Pologne. Ses parents émigrent vers Düsseldorf avant la chute du Mur. Jouissant de la double nationalité, Toony a l’avantage de pouvoir appréhender de concert, si je puis dire, les réalités et polonaises et allemandes.

Interview « L’islam veut accaparer la Terre entière »

Que nous dit-il ? Que l’Europe occidentale vit sous un fascisme idéologique de gauche où les patriotes sont régulièrement muselés, que la différence entre islam et islamisme est inexistante d’après son expérience vécue à Düsseldorf, que le multiculturalisme est un piège à cons et que les mass médias sont un Big Brother qui chamboule la perception des réalités.

En tant que catholique prônant la vie de Jésus, Toony a pu discuter avec bon nombre de musulmans allemands. Le constat est toujours le même : Mahomet Über Alles, cathos Untermenschen. Hitler est mort, mais pas pour tout le monde…

Toony, c’est évidemment la vox populi et non la vox zemmouri. Mais le gars s’exprime élégamment et sa diction ferait pâlir plus d’un député polonais. Il est intéressant de noter à quel point ce parcours polono-allemand mène aux mêmes conclusions que celles des patriotes français postant leurs avis sur RL & RR !

Apologie de Trump

En fin d’interview, Toony note que le pourcentage de Noirs et de Latinos ayant opté pour Trump était bien supérieur aux prévisions. 9 novembre 2016, correspondant BFM TV à Washington : « On nous avait dit que les femmes ne voteraient pas Trump, que les Noirs ne voteraient pas Trump, or si on regarde les sorties des urnes, personne n’a vu venir ces résultats ».

Il dénonce également les campagnes médiatiques de stars comme Beyoncé et Robert de Niro et les menaces pleurnicheuses d’émigration vers le Canada. Toony leur pose la question mal-pensante : « Pourquoi au Canada et non au Mexique, bande d’antiracistes ? »

Toony avait d’ailleurs prévu la victoire de Trump en lui dédiant un morceau rap, voir ci-dessous.

Anschlag auf Toony – Attentat sur Toony

Et ça bien sûr, on ne censure pas ! You•entube

Cette fraîcheur patriotique mêlant assez étonnamment et pour mon plus grand bonheur Pologne et Allemagne ne plaît évidemment pas à tout le monde et le scénario de sa mise à mort a même été posté sur YTNC (YouTube Non Censuré), ça vous étonne ?

Le rap hip-hop n’est pas condamnable en soi

C’est une forme artistique comme une autre, un cri du cœur. S’il est vrai que ce trend musical est essentiellement monopolisé par le message cosmopolite égalitaire, Toony démontre qu’il peut aussi véhiculer le cosmétique identitaire.

Perso, je conserve précieusement mon LP MC Solaar « Le Nouveau Western » même si Ma préférence à moi ira vers Véronique Sanson et Étienne Daho. Son « Tombé pour la France » est hélas d’une bien triste actualité.

Richard Mil

Addendum

Message d’espoir aux patriotes catholiques français

Les choristes polonais interprètent Hallelujah en plein air, canon !
https://www.youtube.com/watch?v=mNPKBmQ-1go

Retour sur Toony

« Je n’étais pas rat•peur mais je suis toujours chasseur d’islam »

Toony • Vater Unser, Notre Père
https://www.youtube.com/watch?v=mWm1YYEAFJQ

Toony • Donald Trump
End : doigt d’honneur aux mass médias anti-Trump
https://www.youtube.com/watch?v=meMLr97AmdY

Interview 22:43, janvier 2017
https://www.youtube.com/watch?v=9D9rxPYCn1M




Avec Uber, vous serez tripotée muzz si vous le valez bien !


Car pour le recrutement de ses chauffeurs VTC, Uber affirme que son offre d’emploi « c’est bien plus que de transporter des passagers. C’est devenir indépendant, faire des rencontres, maîtriser son emploi du temps ».

On pourrait se demander alors si cette invitation n’est pas prise au pied de la lettre par des chauffeurs, dépourvus des « codes culturels », dont les embardées sexistes ou sexuelles se multiplient en France et dans de nombreuses villes du monde où cette compagnie est implantée.

On n’oserait pas non plus y voir relation de cause à effet avec l’entrée au capital d’Uber, de « Saudi Arabia’s Public Investment Fund », qui a injecté 3,5 milliards de dollars dans l’entreprise en juin 2016.
Car c’est un « important investissement stratégique » selon Yasir Al Rumayyan, dirigeant de ce fonds, qui a obtenu un siège au conseil d’administration d’Uber.

Il faut savoir qu’en Arabie saoudite, la justice a puni d’une double peine de flagellation une victime de viol qui a parlé publiquement de son cas.
https://www.genreenaction.net/Arabie-Saoudite-Une-victime-de-viol-punie-pour.html

Mais on n’y est pas encore. Et donc depuis quelques jours, on voit passer sur les réseaux #UberCestOver, à l’initiative de la lanceuse d’alerte Anna Toumazoff, des centaines de témoignages de femmes ayant subi des agressions sexuelles par des chauffeurs Uber.
https://www.marieclaire.fr/agressees-par-leur-chauffeur-uber-des-femmes-temoignent,1330878.asp#xtor=EPR-195

Comme ce témoignage : « Toi, @UberFr qui ne m’a pas aidée en juillet dernier, quand j’ai porté plainte contre ce chauffeur qui se touchait et me demandait de regarder, en me traitant de chaudasse, enfermée dans sa voiture. Quand allez vous agir et dénoncer ? #UberCestOver ».

Ou comme celui-ci :

Et Uber s’est empressé, par erreur ou pour ne pas désobliger son actionnaire saoudien, d’effacer tous les signalements postés sur son site, avant de se raviser et d’affirmer qu’il s’engage pour la sécurité des femmes dans l’espace public :
« La sécurité des utilisateurs est une de nos priorités absolues. Nos employés ont à cette fin été spécifiquement formés par les associations de lutte contre les violences sexistes et sexuelles ». 
https://www.madmoizelle.com/agressions-sexuelles-chauffeurs-uber-1030905

On comprend alors pourquoi ces donzelles féministes exigent du gouvernement un milliard, tant le nombre de chauffeurs à remettre dans le droit chemin est directement proportionnel au nombre des adeptes de la charia, qui veulent imposer leur djihad sexuel comme Allah, en application des versets 23-24 de la sourate 4.

Mais bien entendu, interrogée sur le plateau de Laurence Ferrari, Anna Toumazoff a parlé des fantasmes de ceux qui voudraient insinuer que ces agressions auraient à voir avec des personnes venues d’ailleurs ou n’ayant pas la même culture.

Dans la continuité des féministes sélectives @NousToutes qui expulsent, de la manifestation contre les agressions sexuelles, des femmes dénonçant les violences commises par des étrangers.

De ces féministes à œillères qui ne peuvent pas voir, qu’en plus des 52 % d’étrangers, se cachent dans les 48 % restants, nombre de Français de papier de culture coranique.
À l’instar de la population carcérale ?

Donc si vous en avez marre d’être « transportripotée » par Uber qui vous « charia » bien, si vous avez compris que le risque d’agression sexuelle est grand comme Allah avec Uber, laissez donc votre place à toutes ces féministes islamo-compatibles comme Caroline de Haas ou Clémentine Autain qui n’ont pas encore été pénétrées par le multiculturalisme coranique ou qui en auraient envie au péril de leur vie.


Alors pour vous transporter en toute quiétude en Île-de-France, préférez Kolett, un service de « chauffeures » VTC dédié et réservé aux femmes.
https://www.kolett.co

Mais avec Kolett, l’homme ne sera le bienvenu que s’il est accompagné d’une femme.
Dommage. Car là, j’aurais pu faire assaut de courtoisie.

Alain Lussay