1

Rationner et immobiliser les citoyens européens pour mieux les soumettre

Les événements aux Pays-Bas, les accords dits de libre-échange avec la Nouvelle-Zélande (en attendant le Chili et d’autres comme le Mexique et le Mercosur) ont en vue de détruire l’agriculture européenne afin de rendre dépendants les citoyens d’importation qui seront distribués à terme par “passe” à l’instar de ce qui se passe au Venezuela ou naguère dans l’ancienne URSS.

Quant à la récente annonce de vouloir nationaliser EDF, il s’agit juste d’un gage donné à l’Allemagne pour qu’elle puisse continuer à fermer les yeux devant l’accroissement de la dette française puisque cette nationalisation implique que le déficit d’EDF sera financé par elle, l’Allemagne y gagnant étant donné que cette entreprise va investir de plus en plus dans l’éolien, les minicentrales nucléaires “promises” servant à compenser son intermittence et d’éviter une dépendance au gaz et au charbon, alors que pour l’instant et depuis la fermeture de Fessenheim et le quasi-sabotage, de fait, de la moitié des centrales nucléaires la France devient de plus en plus dépendante du… charbon allemand… Cherchez l’erreur (il n’y en a pas).

Par ailleurs, et comme l’a rappelé Christian Girondaux dans son dernier livre sur la voiture électrique, il est clair que sur longue distance la plupart des gens seront forcés de prendre le train étant donné l’extrême difficulté de la recharge hormis les grosses cylindrés inabordables.

Ainsi s’esquisse durablement le monde qui vient : rationner peu à peu par des pénuries et l’inflation galopante les populations pour qu’elles se tiennent continuellement tranquilles ; en même temps leur faire peur par un énième virus fabriqué, les pousser ainsi peu à peu à moins se déplacer (“le” virus est partout) et à aller de plus en plus dans le Métaverse (au sens large : séries, porno, talk show inutiles) pour “vivre” ses imaginaires, à l’identique au fond de ce qui était prévu dans Matrix…

Le monde réel est visiblement de plus en plus réservé à la Secte qui peut se transporter à sa guise en compagnie de ses esclaves SM made in Bergé, et de ses migrants lui servant de serviteurs “racisés” ; le monde  hyperréel, lui, et déjà là, sert de plus en plus de réserves d’indiens pour un peuple inutile sinon comme réservoir d’organes et de chair fraîche pour le renouvellement de la Secte en cadres “bi” idéologiquement (style Cohn-Bendit, Ménard, Roussel, Rousseau…), en esclaves “multi” en serviteurs “poly” (mais polis).

Par ailleurs, avec la disparition à terme de l’autonomie monétaire individuelle, tous les échanges devenant numériques, les “salaires” ne seront que des validations autorisées ou non distribuées par une sorte de blockchain globale interétatique, du moins en Occident et dans l’espoir que ce mécanisme deviendra seulement bicéphale (Occident lobotomisé, Orient sous contrôle maoïste, Russie défaite ou sous la dépendance de ce dernier : reste l’Inde, l’Afrique, le Brésil…).

Et cette numérisation des relations interpersonnelles et collectives va de plus en plus de pair avec un marché noir autorisé pour les influenceurs/euses qui n’ont pas pu se vendre comme experts médicaux et/ou climatiques sur les médias de grand chemin.

Bien sûr, tout ceci se déroule avec le terme enchanteur à la bouche du moment : sauver la planète. Ce nouveau mantra (toujours aussi faux que lorsqu’il avait été prononcé dans les années 60) fait office de gong ou de nouveau chant du muezzin pour des populations avides d’être soumises.

Acculés dans nos “réserves” (de sens) le fait de savoir s’il “nous” faut un Cochise ou un Geronimo semble bien pour le coup superfétatoire…  D’autant qu’il nous faut les deux, mais placés et gagnants façon Alexandre, Louis XIV, et surtout l’époque victorienne. Au lieu de ces querelles de clochers comme l’expression le précise si justement…

Lucien Samir Oulahbib




Raoult, Pays-Bas, C19 : la dérive sectaire s’accentue

Plus cette Secte immonde s’enfonce dans l’échec de plus en plus patent plus elle s’arcboute à l’ignoble tel Hitler qui au fond de son bunker condamnait en refusant de capituler le peuple allemand à sa destruction totale sous les bombardements alliés faute soit disant de ne pas lui avoir obéi aveuglement ; aujourd’hui un nouveau rapport à charge contre Raoult vient de sortir allant jusqu’à le menacer de poursuites pénales car il aurait prescrit des remède dits non recommandés alors qu’il n’existe aucune plainte de patients en la matière, bien au contraire, mais, par contre, pléthore de poursuites à l’encontre des membres de cette Secte suite aux effets secondaires de ses injections farfelues, bien peu recommandables en tout cas inopérantes ; pourtant, la Secte persiste opiniâtrement, jusqu’à l’obsession entêtée, fiévreuse, tels ces criminels donnant non pas un mais dix vingt trente coup de couteaux à promouvoir cette saleté injectable au vu de ses effets secondaires et malgré la preuve patente désormais de sa totale inefficacité y compris pour les formes dites graves.

Nous nageons donc et de plus en plus en plein délire scientiste hygiéniste affairiste organisé de plus en plus visiblement par des charlatans des menteurs et des vicieux : ils attendent en effet le dernier moment concernant le départ à la retraite de Raoult pour lui ternir son image en le traitant de vulgaire délinquant trafiquant distribuant à la sauvette des médicaments que nombre de pays ont cependant adopté; ce qui leur a permis d’éviter les rebonds et autres aggravations qui aujourd’hui explosent mais qui sont effacées par des catégorisations hasardeuses comme “mort mystérieuse” et autres corrélations imbéciles telles que faire trop de jardinage, de sport qui pourraient induire des troubles cardiaques chez les moins de quarante ans…

Une autre idée fixe qui fait rage également consiste à faire croire que les dix pour cent de contribution de l’Europe (0,9 pour la France) aux émissions de gaz dits à effet de serre (la première étant la…vapeur d’eau) nécessite dans l’urgence la destruction de la moitié du cheptel (à commencer par les Pays-Bas) au même titre que les moteurs thermiques eux réduits au silence quand ils sont neufs d’ici une douzaine d’années. C’est bien la preuve même que le pouvoir a été confié à des illuminés ricanant sans doute de leurs méfaits dans les alcôves de la Secte lorsqu’il s’agit de psalmodier entre-soi les versets quotidiens de cette anti-Bible rassemblant des rapports aussi farfelus que honteux (sans gaz à effet de serre plus de vie sur Terre : -18° au lieu des 15 de moyenne) montrant du doigt l’espèce humaine à l’instar de ces prophètes de malheur condamnant l’Humanité parce que leur ego démesuré n’aura pas été reconnu à sa juste valeur.

Et l’effet narcisse du média aidant il va de soi que se voyant à la une constamment ces créatures malignes veulent sans cesse en rajouter jusqu’à par exemple enchaîner des cinq colonnes à la une sur une “7ème vague” fabriquée de toutes pièces par des injections facilitantes excitant un moment quelques anticorps avant de disparaître telles ces boissons gazeuses qui donnent l’impression de rafraîchir alors qu’elles ne font qu’en injecter l’illusion (et beaucoup de sucres).

Et d’ailleurs, tout est de plus en plus enveloppé de propos doucereux sucrés ouatés qui appâtent à l’instar de ces kidnappeurs d’enfants et leur sac de friandises. Et tous les égotistes illuminés frustrés abandonnés furieux aussi de voir leur vie s’effilocher au fil des secondes gâchées par tant d’aigreur vont s’empresser de remettre leur muselière en bons esclaves sado-maso attendant leur Bergé afin d’être redistribués dans les réseaux interlopes du marché intertextuel des animaux savants.

On pourrait en rire alors que c’est à pleurer. Comment se fait-il que des ignorants aussi veules continuent à caracoler ainsi tout en (se) dépensant sans compter façon Colin-Maillard coquin dans les jardins de Versailles (alors que tout s’effondre à l’extérieur de leur cocon)sinon parce qu’ils correspondent bien en effet miroir à toute une faune de ratés vendus collabos aigris obsédés esseulés dont personne ne veut sauf les salles d’attente pour hypocondriaques revanchards des émissions confitures en veux tu en voilà.

C’est Tartuffe au royaume des merveilles se transformant au fur et à mesure en palais des horreurs (façon Disney Destroy). Leurs malades imaginaires pullulant tels les escargots (berk berk berk) aussitôt que la pluie médiatique les a arrosé jusqu’à plus soif de fausses nouvelles estampillées pourtant “vraies” et même sous de vrai-faux noms comme AFP, Reuters, Bloomberg, repris par des feuilles de choux avariées façon Libé, le Monde, la BBC, CNN, le NYT, le Figaro pour lequel Beaumarchais doit sans doute se retourner dans sa tombe par honte d’observer dans quel état erre désormais ce journal qui ose encore se réclamer de lui.

Comment arrêter ces forcenés ?… Ce n’est pas en leur faisant relire Foucault comme le croient Finkielkraut et Onfray que cela changera quelque chose, bien au contraire puisqu’il a été leur mentor en disant tout et son contraire, le terme “biopouvoir” par exemple ne signifiant en aucun cas que la médecine a pris le pouvoir mais que ce dernier est détenu par des êtres vivants imposant leurs jeux de vérité dans des rapports de forces permanents ; Foucault reprend ainsi l’antienne marxiste bégayée par Bourdieu réduisant le “pouvoir” au seul “rapport de forces” alors qu’il est aussi question de force des rapports: ce qui inclut également charisme et autorité à persuader et diriger selon des compétences acquises et révélées comme l’a bien analysé Max Weber; or nous sommes bien loin du compte, les gens actuellement au pouvoir ne le sont que par l’emploi de manips mentales surfant sur la destruction de tout esprit critique depuis bien une cinquantaine d’années, lorsqu’un Sartre s’extasia devant des meurtriers se prétendant libérateurs (suivant ici Genet plutôt que Camus) tout en traitant tout “anticommuniste” de “chien” alors qu’il était devenu lui même le chien de garde du soviétisme maoïsé, le vrai néo-libéralisme, c’est-à-dire précisément ce que nous vivons aujourd’hui (tout pour la Secte rien pour les porteurs de sandales, le populo) mais façon Warhol :  en décalcomanie.

Lucien Samir Oulahbib




Attention : une majorité Macron risque de pérenniser l’état d’urgence

assemblee_nationale

EXIGEONS DE CONNAÎTRE LE CONTENU COMPLET DE CE PROJET DE LOI ET INFORMONS LES ÉLECTEURS LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE.

Pétition flash pour connaître le contenu du projet de loi covid du 22/06 avant les législatives – Les Patriotes (les-patriotes.fr)

Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement, a annoncé le 8 juin un nouveau projet de loi portant sur la gestion de l’épidémie de Covid-19. Celui-ci sera présenté en Conseil des ministres le 22 juin, avant une première lecture au Sénat annoncée dans la semaine du 11 juillet. Avec ce texte présenté en Conseil des ministres le 22 juin, le gouvernement veut « être en mesure d’intervenir si nécessaire, avec la mise en place de mesures de freinage si la situation… ».

Pourquoi passer une loi qui prévoit d’autoriser de nouveaux confinements ou d’autres mesures liberticides et inefficaces alors que rien ne le justifie, car depuis qu’Omicron a immunisé une grande partie de la population le nombre de malades est infinitésimal ?

Qu’y a-t-il dans ce projet de loi Covid 6/22 qui nous attend trois jours après le deuxième tour ?

Relayez, partagez la pétition, car Florian Philippot a raison, moins les députés Macron seront nombreux, plus le gouvernement aura du mal à imposer la poursuite et le renouvellement des mesures liberticides de l’état d’urgence.

Voici ce que dit le site des Patriotes à ce propos :

« À la surprise générale, le 8 juin dernier, la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire a annoncé l’arrivée en Conseil des ministres le 22 juin prochain d’un nouveau projet de loi Covid.
Ce projet de loi, dont le contenu reste largement mystérieux, vise dans sa philosophie à pérenniser l’état d’urgence sanitaire qui doit s’arrêter le 31 juillet prochain.

Il est inadmissible que les électeurs français ne connaissent pas précisément le contenu de ce projet de loi qui va toucher leur vie quotidienne et leurs libertés avant le 19 juin, c’est-à-dire avant la date du second tour des élections législatives, qui vont être déterminantes ! »

Ce projet sera sur la table des Conseils des ministres, annoncé par la porte-parole le 8 juin 2022, le but du projet de loi est clairement la pérennisation par la loi des mesures de l’état d’urgence.

Dans ce but Olivia Grégoire fait croire à un léger retour du virus :

« nous en profitons et nous profiterons pour rappeler la quatrième dose et les mesures coercitives, et éventuellement légiférer à nouveau. »

Alors que tout cela est mensonger. Il n’y a pas de quatrième, septième ou vingt-cinquième vague ! Et de toute façon nous savons que les injections de rappel sont inefficaces (on ne compte plus les quadri-injectés malades comme tout, récemment la reine Elizabeth) et dangereux (voyez l’état de Céline Dion ou Bieber) [1] les traitements précoces multiples pour traiter les patients éventuels.

La propagande de la presse aux ordres :

« un léger retournement de tendance »

« hausse de l’incidence »

« nous en profiterons pour rappeler la 4e dose (sic !), les gestes barrière que nous ne devons pas oublier… »

Contenu : « portant l’ensemble des mesures qui ont vocation à tomber naturellement au 31 juillet (loi du 11/11/2021) » C’est donc bien la pérennisation de l’état d’urgence que Macron veut nous imposer !

Les médias aux ordres ont traduit :

« retour en force possible des restrictions covid » « le covid 19 refait surface en France » [2]

« Après deux mois de baisse, le nombre de cas positifs au Covid-19 semble bien repartir en France. Selon Santé publique France, l’épidémie a commencé ces derniers jours à rebondir avec une reprise des contaminations. En moyenne 23 000 personnes ont été testées positives au Covid par jour cette semaine. La moyenne était de 18 000 il y a tout juste 10 jours. Certaines régions sont plus touchées. Par exemple la Corrèze où l’on recense 283 cas pour 100 000 personnes ». 1 850 cas pour 100 000 habitants en Martinique.

Cela reste bien loin du taux d’incidence dans les outre-mer. En Martinique il y a 1 850 cas pour 100 000 habitants. Pour l’instant, on ne ressent pas d’impact dans les hôpitaux, puisqu’il y a toujours un décalage de deux à trois semaines entre la hausse des contaminations et les entrées à l’hôpital ». Via Europe n° 1.

Donc, ils font tout pour relancer l’inquiétude ; c’est la phase de terreur décrite par Laurent Toubiana et qui doit succéder à la phase de sidération normale devant une épidémie qui a eu lieu et qui est maintenant terminée.

Ils recommencent à mentir, car il n’y a aucun rebond de l’incidence !

Laurent Toubiana donne chaque semaine les vrais chiffres de la maladie cette semaine sur https://covid.irsan.eu

Cette semaine : 10 « malades »/100 000 habitants !

Les chiffres de « contamination » brandis par la propagande médiatique sont totalement trompeurs, car ils sont fabriqués à partir du test PCR qui, lorsqu’il est positif chez un asymptomatique, ne prouve ni qu’il est porteur du virus, ni qu’il est, ni qu’il sera malade, ni qu’il peut contaminer quiconque.

Ce fait scientifique a été formellement reconnu par le tribunal de la chambre d’appel de Lisbonne qui a exigé la libération immédiate de touristes mis en quarantaine sur la foi en ce seul test. (PROCESSO N.º 1783/20.7T8PDL.L1-3 covid Tribunal da Relação de Lisboa Data11 de novembro de 2020)[3]

La fréquence des faux positifs lors du dépistage d’asymptomatique atteint en effet 97 %. [4]

La FDA elle-même a demandé qu’un test plus spécifique le remplace et le 20 janvier 2021, l’OMS l’a reconnu [5] en pesant soigneusement les termes de ses recommandations.

Seul compte le nombre de « malades » effectifs, ceux qui souffrent de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires…) Cette semaine : 10 « malades »/100 000 habitants !

DANS LE MÊME TEMPS, L’OMS CONVOQUE UNE RÉUNION POUR STATUER SUR L’« ÉPIDÉMIE VARIOLE DU SINGE »

L’Organisation mondiale de la santé (#OMS) a annoncé qu’elle convoquait une réunion de son comité d’urgence le 23 juin pour évaluer si la #VarioleDuSinge représente une « urgence de santé publique de portée internationale » #AFP ! quelle coïncidence !

Et même temps, l’UE a prévu une pérennisation du certificat européen [6]

 

Europe — Certificat COVID de l’UE : accord entre les députés et le Conseil pour prolonger les règles une année supplémentaire

Par Parlement Européen, le 15 juin 2022

Le dispositif actuel expire le 30 juin 2022

Les négociateurs du PE et des États membres ont trouvé un accord pour conserver le dispositif du certificat COVID numérique de l’UE durant une année supplémentaire, jusqu’en juin 2023.

Lundi soir, les équipes de négociation du Parlement et du Conseil ont conclu un accord visant à prolonger le dispositif du certificat COVID numérique de l’UE — dont la validité arrive à expiration le 30 juin — d’une année supplémentaire.

Avec cette prolongation, les législateurs de l’UE souhaitent garantir la liberté de circulation[7] des citoyens de l’UE en cas d’apparition d’un nouveau variant inquiétant.

Les négociateurs ont convenu que les États membres devraient s’abstenir d’imposer des restrictions supplémentaires à la libre circulation des titulaires du certificat. Les États membres ne seront autorisés à le faire que si ces restrictions sont nécessaires, proportionnées et non discriminatoires, dans le but de préserver la santé publique.

Les députés ont tenu à ce qu’une clause soit ajoutée, demandant à la Commission d’évaluer si le dispositif est toujours nécessaire au bout de six mois (fin 2022), en se fondant sur l’avis scientifique du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et du comité de sécurité sanitaire (CSS). La Commission devra alors également publier un bilan décrivant toutes les évolutions du certificat au niveau national et international. Le dispositif devrait ensuite être abrogé dès que la situation épidémiologique le permettra.

Prochaines étapes

L’accord informel devra désormais être officiellement approuvé par le Parlement et le Conseil afin d’entrer en vigueur le 30 juin, date à laquelle le dispositif actuel prend fin. Le vote en plénière est prévu lors de la session des 22 et 23 juin à Bruxelles. »

Parlement Européen (15-06-22)

#actualites #Europe

Là encore les députés européens mentent ce n’est pas pour « garantir la liberté de circulation des citoyens de l’UE en cas d’apparition d’un nouveau variant inquiétant » qu’ils veulent prolonger leur Certificat COVID, mais au contraire pour interdire aux non injectés de circuler !

Alors qu’en aucun pays du monde les passes n’ont montré qu’ils pouvaient limiter les contaminations

Ces trois évènements couplés, projet de loi du 22 juin au Conseil des ministres en France, réunion de l’OMS et prolongation du certificat européen prouvent bien la volonté de l’oligarchie mondialiste au pouvoir de poursuivre le narratif de la peur, alternant virus, guerre, famine ou autre chose.

Il est temps que la volonté des peuples s’oppose à ce théâtre mondial, refusent en particulier l’injection prévue des enfants par ces produits toxiques.

Dans l’immédiat, pour sauver nos libertés faisons tout pour que Macron n’ait pas de majorité.

Dr Nicole Delépine

 




Macron et les plans maléfiques du Forum économique mondial contre l’humanité

Pour être considéré comme un théoricien du complot, il suffit de suggérer que le monde est contrôlé par des zélites maléfiques déterminées à asservir la race humaine pour leur seul profit. Pourtant, les zélites maléfiques sont bien déterminées à détruire nos vies. Aux sommets annuels de Davos, le Forum économique mondial (FEM) de Klaus Schwab tente de légitimer et de normaliser son influence maléfique sur le monde.

En ce qui concerne leaders mondiaux, les plus grands noms des médias, de la politique, des affaires, de la science, de la technologie et de la finance sont représentés au FEM. Comment faire la propagande de la lutte contre les inégalités, le changement climatique et pour la coopération internationale ?

C’est pourquoi un thème dominant émerge : Le contrôle total de l’humanité en utilisant les médias, la science et la technologie, tout en gommant les démocraties pour former un gouvernement mondial au profit d’un petit groupe d’individus riches et puissants qui opèrent au-delà des frontières nationales.

Le Forum économique mondial (FEM) : Grands noms, grandes entreprises, grande influence ! Par le biais de diverses organisations, ces zélites maléfiques se réunissent dans le plus grand secret pour décider des politiques qu’elles veulent voir appliquées au niveau mondial. Ça ressemble à une théorie du complot !

Voici les étapes proposées par le Forum économique mondial (FEM) :

  1. Infiltrer les gouvernements : Klaus Schwab, le fondateur et chef du FEM, n’est pas un démocrate. Pour lui, la démocratie est un obstacle à un monde entièrement globalisé mieux géré par une coalition auto-sélectionnée de sociétés multinationales, de gouvernements (y compris par le biais du système des Nations unies) et d’organisations de la société civile (OSC) sélectionnées. Exactement le contraire d’une démocratie.

Le Transnational Institute (TNI) a décrit le FEM comme un coup d’État mondial silencieux !

Le FEM infiltre les gouvernements du monde entier. Angela Merkel et même Vladimir Poutine ont tous été des jeunes leaders mondiaux du Forum économique mondial. Plus de la moitié du cabinet du Premier ministre Trudeau sont des Young Global Leaders du Forum économique mondial.

C’est vrai en France, avec Macron, un Young Global Leader. Macron a été « préparé » par le FEM. Il ne s’agit pas d’une théorie du complot. C’est la vérité absolue, confirmée par le chef du FEM lui-même.

  1. Contrôler les esprits à l’aide des médias. La propagande des médias par le bourrage de crâne peut vous rendre dépendant. Elle peut être utilisée pour contrôler l’esprit d’une personne à distance. On connaît les messages subliminaux pour imposer des publicités beaucoup plus véhémentes.
  2. Imposer des confinements brutaux. En 2020 et 2021, des villes du monde entier ont été soumises à des confinements massifs et drastiques, provoquant des pertes d’emplois, des suicides, des overdoses de drogues, l’isolement, des problèmes de santé mentale, des violences domestiques, des faillites et des sans-abris. Pendant cette période horrible, les enfants n’ont pas pu aller à l’école pendant des mois et n’ont pas pu interagir avec d’autres enfants. Un grand nombre de petites et moyennes entreprises ont été détruites alors que les grandes sociétés se remplissaient les poches de subventions sur le dos des contribuables.

Malgré cela, le FEM n’a pas pu cacher son amour pour les fermetures drastiques et destructrices des vies dans une vidéo intitulée : « Les confinements améliorent tranquillement les villes du monde entier. Les confinements ont considérablement réduit l’activité humaine conduisant à la période la plus calme de la Terre depuis des décennies« . Ignorant complètement l’immense souffrance humaine causée par ces confinements, le FEM a considéré que cela en valait la peine car les émissions de carbone ont diminué de 7% en 2020.

C’est pourquoi le FEM aimerait voir la vie sous la tyrannie covidienne devenir permanente.

  1. Un coup d’œil sur l’avenir ! Le FEM ne se soucie pas de ce que vous pensez. Il veut juste planter toujours plus d’insanité dans votre esprit. C’est le futur que ces zélites maléfiques veulent pour vous.
  2. Pousser à une Grande Réinitialisation. Le FEM voit la pandémie comme une opportunité. Il s’agit de remodeler la structure mondiale entière selon ses principes. Le FEM l’appelle la Grande Réinitialisation. Il s’agit de mettre les bonnes personnes au bon endroit au bon moment conformément à son programme. En clair, le système électoral est truqué et la conformité à son agenda est obligatoire dans la nouvelle économie.
  3. Limiter la liberté d’expression. Un moyen d’identifier les leaders mondiaux qui sont préparés par le FEM est de les voir s’élever sans cesse contre la liberté d’expression et demander qu’Internet soit censuré et fortement réglementé. Pour cela, il faut réfléchir à un recalibrage de toute une série de droits de l’homme qui se jouent en ligne. La liberté d’expression, c’est la liberté de la haine et de la violence en ligne ! Le FEM appelle à la censure de la liberté d’expression en ligne à la chinoise en tant que véritable droit de l’homme !
  4. Le FEM veut vous contrôler avec vos vêtements. Utilisant la protection de l’environnement, le FEM a annoncé la création de vêtements dotés de passeports numériques pouvant être tracés à tout moment. Soutenus par Microsoft, ces vêtements devraient inonder le marché d’ici 2025 avec des puces RFID et des QR codes partout. Selon le FEM, ces puces permettront aux marques de mode de revendre leurs vêtements.

Cette technologie serait un excellent moyen de suivre ceux qui ont abandonné leurs smartphones.

  1. Se débarrasser de son smartphone pourrait devenir impossible. Les smartphones seront connectés dans votre corps d’ici 2030. Cela coïnciderait avec l’arrivée de la technologie 6G qui devrait être lancée à la fin de la décennie. La poussée incessante de l’élite vers le transhumanisme consiste à fusionner les humains avec les machines. Ils veulent accélérer cette transition avec les choses dont les gens ne peuvent se passer.
  2. Vous ne posséderez rien. Et vous serez heureux. Bienvenue en 2030. Je ne possède rien, je n’ai aucune vie privée et la vie n’a jamais été aussi belle. Je ne possède rien. Je ne possède pas de voiture. Je ne possède pas de maison. Je ne possède aucun appareil électroménager ni aucun vêtement. Le shopping est un lointain souvenir dans la ville de 2030, dont les habitants ont craqué l’énergie propre et empruntent ce dont ils ont besoin à la demande. Dans ce futur, il n’y a pas de produits que l’on peut posséder.

Seulement des services qui sont loués et livrés par des drones. Ce système rendrait tous les humains complètement dépendants des entreprises contrôlées par le FEM pour chaque besoin fondamental.

Il n’y aurait plus aucune autonomie, aucune liberté et aucune vie privée. Et vous serez heureux.

Justification : Suivi individuel de l’empreinte carbone ! Le FEM utilise la protection de l’environnement pour promouvoir la micro-gestion des comportements humains Le FEM veut surveiller où les gens voyagent, comment ils voyagent, ce qu’ils mangent et ce qu’ils consomment.

En conclusion : Le FEM infiltre les gouvernements en utilisant les Global Leaders. Il veut aussi infiltrer les esprits en utilisant la censure et la propagande. Le FEM veut contrôler ce que nous pensons, où nous allons, ce que nous disons, ce que nous mangeons et ce que nous portons. En Chine, la censure utilise un système de crédit social qui contrôle les comportements des gens. Le COVID est utilisé comme excuse pour des confinements massifs et un contrôle total de la population, y compris des camps de concentration au sens propre. Malgré cela, les officiels chinois sont constamment présents aux réunions du FEM. Pourquoi ?

Parce que la Chine est un laboratoire pour les politiques du FEM et pour le COVID !

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays.

Thierry Michaud-Nérard

Source : Les 10 plans les plus diaboliques du Forum économique mondial pour l’humanité (anguille sous roche.com)

 




On nous ment sur tout depuis quarante ans

En avril 2021, j’avais réagi sur l’affaire de l’école coranique d’Albertville dirigée par une association ouvertement islamiste sous influence et financement turcs, Miligorus, dossier qui nous éclairait, au passage, sur le vrai nombre de musulmans, juste dans une ville quelconque de province, on imagine donc dans nos grandes villes…

https://youtu.be/_vIcFCmgTyE?list=UUh_J7oF5h–aT8sRT_teO1w

Au-delà de ces mensonges d’État depuis 40 ans sur le vrai nombre d’immigrés extra-européens, de sans-papiers, de faux mineurs étrangers, de musulmans et au sens large sur l’insécurité et l’ensauvagement qui ne seraient donc qu’un simple sentiment d’un peuple de 67 M d’hypnotisés ? OK, pourquoi pas, mais hypnotisé par qui ?

90 % des médias vendus cautionnent cette version frelatée du « sentiment » donc est-il possible d’être hypnotisé par la réalité, les témoignages de proches, sa vie quotidienne ou ses propres expériences dans les transports publics, les rues etc. ? Évidemment que non…

Souvenez-vous, par exemple, que le nombre de musulmans est présenté comme stable depuis 30 ans à 4 millions alors que les autorités consulaires algériennes donnent un chiffre d’environ 7 millions d’Algériens, binationaux (qu’eux qualifient juste d’Algériens) compris et sauf erreur ou omission de l’Histoire, 99 % des Algériens sont musulmans…

Souvenez-vous, également, que la violence, l’ensauvagement, l’explosion de la délinquance même et surtout gratuite (souvent résultant d’une sorte de vengeance et revanche intergénérationnelles de la colonisation ou de l’esclavage) n’ont aucun lien ni rapport avec l’immigration… Pourtant, plus de 70 % des 60 000 détenus de nos prisons et 90 % de certains types de délits ou crimes sont commis, soit par des binationaux issus de l’immigration récente extra-UE, soit d’étrangers ou sans papiers, mais, aucun rapport, circulez il n’y a rien à voir, on vous dit, sinon vous êtes racistes et fachos…

N’oubliez pas que nous avons, en France, le taux le plus faible d’Europe de nombre de places de prisons et de juges pour 100 000 alors que la violence et l’insécurité y sont largement plus graves et répandues que dans ces autres pays comparables comme l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie ou l’Espagne, mais tout est logique puisque la prison doit être l’exception comme le martèlent les trois derniers ministres de la Justice.

TAUBIRA, une indépendantiste indigéniste qui affirmait qu’il ne fallait pas mettre sur les musulmans le poids des méfaits historiques de l’islam (il faut réserver la haine revancharde aux Blancs) et qui a stoppé les programmes de constructions de prisons, BELLOUBET, une bobo baba cool idéologue déconnectée à l’allure de sorcière dont le but était de vider les prisons et qui a même profité de la covid pour libérer plus de 12 000 détenus et enfin, le pompon, DUPOND-MORETTI, un avocat idole des racailles et des voyous, lui-même corrompu flambeur, mi-alcoolique, mi-crasseux qui a commencé sa mission en nous disant, lui aussi, que la délinquance baissait et que nous étions tous fous ou sous influence, malgré les chiffres clairs qui le contredisaient…

On ne peut plus nous dire que ce ne sont que des erreurs de casting, surtout si on fait aussi le tour des derniers ministres de l’Intérieur… ces profils sont choisis pour appliquer le laxisme à géométrie variable, la culture de l’excuse et du manque de codes etc. visant à maintenir l’impunité des racailles et donc, par ricochet, augmenter encore l’insécurité même physique des gens normaux dans leur quotidien…

Quand vous ajoutez le dernier ministre de l’Éducation nationale, indigéniste, pro-immigration, pro-BLM, militant antiraciste gavé de mémoire sélective et woke, on comprend que cette idéologie « haine de soi » et suicidaire pour la Nation et l’Histoire de France doit être ingurgitée et diffusée dès le plus jeune âge, à l’école pour que les futures générations trouvent ça normal, juste et logique que le Français blanc devienne une minorité culpabilisée, chez lui…

Bref, donc en conclusion, la lutte contre l’islamisme, contre l’immigration, contre la délinquance, entre autres, ne sont que des vastes plaisanteries, des mensonges, ils ne font rien concrètement. Nous sommes condamnés, tant que nous ne nous levons pas, en construisant « Autre chose », « Stop politiciens » et « Quoi avant qui » contre ces castes de partis consanguins, politiciens, énarques, technocrates d’une caste de corrompus qui se protègent, se nominent, se couvrent et même se « logent »… Obéissant à une idéologie et un plan européo-mondialistes que les peuples n’ont pas choisi en toute connaissance de cause et de toutes les conséquences… Une véritable escroquerie globale.

Comment de tels mensonges cachant, soit de l’incompétence, soit de la lâcheté, soit de l’aveuglement idéologique, soit, plus certainement, une volonté claire de noyer la France et détruire la Nation pour la plonger plus facilement dans le grand bain et projet mondialistes, peuvent-ils encore tenir sans un réveil, une réaction et une révolte des autochtones ?

Walter BOUJENAH




Sortir des instances supranationales, de l’Europe davocratique ou périr

Le « haut  dignitaire » du forum économique mondial (à l’ascendance nazie) discutant sereinement avec le PDG du laboratoire Pfizer (condamné pourtant à plus de *4.661.000.000$ d’amende sur 20 ans) des moyens à mettre en œuvre pour imposer à la population occidentale un abonnement perpétuel aux injections de **graphène (à des fins de contrôle mental et démographique) avec l’appui du cabinet conseil étranger voyou McKinsey (responsable de la promotion de médicaments ***opioïdes à l’origine de 500 000 décès aux Etats-Unis) qui opère notamment en France, avec la bénédiction traîtresse de nos politiques en conflit d’intérêt financier direct ou par l’intermédiaire de leurs proches. Tel est le modèle économique mafieux promu par le Nouvel Ordre Mondial en marche !

https://www.youtube.com/watch?v=M8W-9_40m98

http://coronafolie.unblog.fr/2021/06/29/magnetgate-apres-avoir-decouvert-loxyde-de-graphene-dans-les-vaccins-la-quinta-columna-publie-une-video-ou-elle-expose-sa-theorie-concernant-la-p

https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/mckinsey-solde-laffaire-des-opioides-avec-les-etats-americains-1287508

Echapper au futur « homo injectus et numérisus »

Le XXI siècle sera-t-il celui de la fusion du biologique et du numérique (annoncée par Klaus Schwab) décidée et mise en œuvre par une caste de sociopathes milliardaires pour aboutir au contrôle total (physique et mental) des individus ? Une société technologique atomisée et automatisée (QR code, identité numérique, passeport « vaccinal », système monétaire numérique…) constituera alors une prison numérisée dans laquelle chaque individu pourra être désactivité et voué à la mort sociale d’un simple clic en cas de désobéissance notamment le refus des injections mortifères perpétuelles qui visent à terme l’obsolescence programmée de la longévité humaine (résolution du problème des retraites).

D’une économie de consommation à une économie de consumation

La caste oligarchique eugéniste, afin de maintenir ses privilèges exorbitants face à une saturation des marchés manufacturiers et à une baisse du taux de profit, a programmé une réorientation de ses prétentions industrielles vers un nouveau marché planétaire illimité, celui des corps humains, sous le prétexte fallacieux de promouvoir la Santé, abandonnant les notions de santé préventive, curative (interdiction criminelle faite aux médecins de soigner leurs patients (DU JAMAIS VU !!), privilégiant de manière obsessionnelle, mensongère, religieuse une pseudo santé prédictive fantasmée basée sur des études frauduleuses pour aboutir à l’injection perpétuelle des individus sains. Dépopulation et maîtrise démographique sont les véritables objectifs !

Santé, secret des affaires, secret défense

Depuis 1986 les fabricants de produits injectables sont exonérés de toute responsabilité en cas d’effets indésirables liés à l’administration de leurs produits qui pour nombre d’entre eux sont pourtant obligatoires (malgré la présence d’adjuvants nocifs). De plus, la pharmaco vigilance qui ne recense qu’entre 5 à10% des effets secondaires ne joue pas son rôle de surveillance sanitaire. Les laboratoires avancent l’argument du secret des affaires pour cacher la composition de leur potion injectable. Notre chef de guerre (contre quoi ? ou qui ?) se retranche derrière un secret défense illégitime pour imposer des décrets liberticides et inconstitutionnels. Tous ces éléments ne peuvent plus plaider en faveur de l’historique « responsable mais pas coupable » concernant nos dirigeants politiques. Ils sont bel et bien « coupables et responsables » et, pour certain d’entre eux, encore l’oeuvre aux plus hautes fonctions actuellement ; coupables d’imposer à la population une expérimentation médicale avec un chantage à l’emploi digne d’un comportement mafieux incompatible avec des objectifs de santé ! C’est bien la trahison des populations et non une gouvernance bienveillante qui est à l’œuvre actuellement !

Une ère de déferlante pandémique annoncée et d’injections forcées

Il y a eu le « galop d’essai » de 2009 avec l’épisode de la grippe H1N1, le changement de la définition du mot « pandémie», l’apparition du terme abscons « immunité vaccinale », la mise en œuvre du plan Event 201 en 2019 (consistant à instaurer la peur pour justifier toutes les mesures liberticides face à l’apparition du Covid). Aujourd’hui, le psychopathe milliardaire, plus gros investisseur de l’OMS et des laboratoires pharmaceutiques, nous annonce un futur pandémique récurrent que seul des injections perpétuelles pourront enrayer. Hier le Covid, aujourd’hui la variole du singe, demain la pécolle du castor….Instaurer une peur panique par l’intermédiaire d’un narratif médiatique anxiogène pour asservir la population ! C’est le stratagème continuellement utilisé par cette caste de milliardaires psychopathes criminels ! Nos concitoyens vont-ils se réveiller ?

Souveraineté sanitaire des nations et corporelle des êtres humains versus intérêts privés

Les mondialistes organisent actuellement le transfert de pouvoir en matière de politique sanitaire qui devrait être contraignante et totalitaire, vers une OMS illégitime (car au service d’intérêts privés de fondations pseudo philanthropiques aux nombreuses filiales opaques et des multinationales pharmaceutiques) et dont le directeur actuel a appartenu à une organisation classée terroriste par les Etats-Unis. Ainsi, des délinquants et/ou des affairistes sans scrupules, via des obligations supra nationales,  orchestrent la marche forcée vers le gouvernement mondial en prétendant poursuivre des objectifs pseudo médicaux!

Corruption et conflits d’intérêt au sein de l’État et de l’UE

L’attribution de marché concernant l’achat de process numérique et de produits pharmaceutiques est entachée de conflits d’intérêt financiers très lucratif, souvent obscurs concernant d’une part, particulièrement un certain commissaire européen adepte du pantouflage entre instances politiques et  économiques et d’autre part, la plus haute responsable et ses proches, au sein de l’instance européenne!

La même déviance concerne le pilotage de la politique sanitaire attribué à des tarifs exorbitants à un cabinet conseil étranger aux dépens de la compétence de nos hauts fonctionnaires pourtant rémunérés pour de telles missions. Depuis belle lurette, pouvoir, place de rentier et intérêts financiers sont les seules préoccupations de cette caste au pouvoir et n’oeuvrant que pour un enrichissement personnel et/ou familial !

Une caste oligarchique aux tendances génocidaires oriente depuis 2001 ans l’humanité sur la voie d’une gouvernance mondiale totalitaire en construisant un arrière fond polymorphe anxiogène (entretenu et parfois réactivé) selon le même stratagème et pour un objectif précis : sidérer la population pour mieux l’asservir.

Nous avons abordé l’ère du XXI siècle sous les auspices du terrorisme (d’État ??) : la grande sidération de 2001 suivie de répliques jusqu’en 2015. Puis la manipulée Greta Thunbert est venue  pointer notre responsabilité dans le réchauffement climatique (au sein même de la chambre des députés (rien de moins !). Actuellement la menace réelle d’une guerre potentiellement nucléaire attisée par une coalition de dirigeants occidentaux bellicistes et irresponsables s’articule avec l’annonce d’une nouvelle pandémie (savamment construite médiatiquement).

Et pourtant, dans le silence assourdissant d’une campagne législative fantasmagorique, aucun responsable de structures politiques encore existantes bien que moribondes n’évoque le Hold up de la Santé par une caste mafieuse mondialisée qui vise ni plus ni moins la transformation du génome humain voire la disparition d’une certaine partie de l’Humanité. La corruption est-elle à ce point généralisée ou bien existe-t-il encore quelques forces bienveillantes pour stopper le train fou du Nouvel Ordre Mondial dans lequel nous avons été embarqués de force et qui nous conduit vers le précipice d’un génocide planifié ?

Philippe Rossi

 




Vive la guerre en Ukraine !

henri-guaino-archive-2012_5516261.jpg

Henri Guaino a publié une tribune très commentée dans le Figaro où il relève des analogies entre la situation internationale née de la guerre en Ukraine et l’état de l’Europe en juillet 1914. Sans renvoyer dos à dos l’agresseur et l’agressé, et tout en distinguant le bellicisme de Moscou et le discours de Washington, il s’alarme du durcissement des positions en présence qui ne laisse aucune place à une initiative diplomatique et à une désescalade. Le déclenchement de la guerre de 14-18 n’a pas été un crime, mais une tragédie.

En 1914, aucun dirigeant européen n’était dément, aucun ne voulait une guerre mondiale qui ferait vingt millions de morts mais, tous ensemble, ils l’ont déclenchée. Et au moment du traité de Versailles, aucun ne voulait une autre guerre mondiale qui ferait soixante millions de morts mais, tous ensemble, ils ont armé la machine infernale qui allait y conduire. Le 7 septembre 1914, après seulement un mois de guerre, le chef du grand état-major allemand qui avait tant plaidé pour que l’Allemagne attaquât avant d’être attaquée écrivait :

« J’ai l’impression que je suis responsable de toutes ces horreurs et pourtant je ne pouvais agir autrement. Tout était dit sur l’engrenage qui mène à la guerre. » Henri Guaino décrypte l’engrenage infernal qui conduit chaque peuple à prêter à l’autre ses propres arrière-pensées, ses desseins inavoués, les sentiments que lui-même éprouve à son égard. Il explique comment les dirigeants incompétents des USA et de l’UE ont réveillé chez l’ours russe le sentiment d’encerclement cause de tant de guerres européennes en repoussant les frontières de l’UE jusqu’à la Russie, sentiment conforté par le soutien occidental à la révolution de Maïdan contre un gouvernement ukrainien pro-russe.

La signature d’un partenariat entre USA et Ukraine le 10 novembre 2021 a montré une alliance explicitement dirigée contre la Russie, avec l’entrée de l’Ukraine dans l’Otan. Les Russes ne peuvent pas ne pas craindre une Ukraine devenue tête de pont de l’occidentalisation du monde russe. De la même manière l’annexion de la Crimée et le soutien au Donbass ont laissé penser à l’Occident que la menace russe existait.

Et comment tous les pays qui, comme la Pologne, la Lituanie, la Finlande… qui ont vécu des dizaines d’années sous le joug soviétique pourraient-ils ne pas craindre le retour d’une menace russe ?

Il s’agit, au travers de l’Ukraine, d’une guerre de Occident mondialiste anti-national libéral libertaire LGBT contre la Russie qui peut déboucher sur un affrontement direct par une escalade incontrôlée.

Et l’Occident ne comprend pas, ne voit pas la Russie éternelle telle qu’elle se pense avec ses mythes.

Le slavophilisme cultive ce sentiment de supériorité spirituelle et morale face à l’Occident corrompu et libertaire LGBT qui est dans le cri du cœur de Soljenitsyne devant les étudiants de Harvard en 1978 :

« Non, je ne prendrais pas votre société comme modèle pour la transformation de la mienne. »

L’Ukraine est le berceau de la Russie… On est face à une guerre de sécession. Et les guerres de sécession sont les pires. Si la guerre froide n’a pas débouché sur la troisième guerre mondiale, c’est parce qu’aucun de ses protagonistes n’a jamais cherché à acculer l’autre. Dans les crises les plus graves chacun a fait en sorte que l’autre ait une porte de sortie.

Aujourd’hui, au contraire, les États-Unis, et leurs alliés, veulent acculer la Russie. Et Biden dit et fait tout ce qu’il faut pour que la Russie se sente acculée. Et Biden le sénile se lâche : « Pour l’amour de Dieu, cet homme ne peut pas rester au pouvoir » et il demande au Congrès 20 milliards de dollars en plus des 3 milliards et demi déjà dépensés par les États-Unis pour fournir en masse des chars, des avions, des missiles, des canons, des drones aux Ukrainiens… Mais le sénile Biden sous-estime la capacité du peuple russe :

Acculer la Russie, c’est la pousser à surenchérir dans la violence. Jusqu’où ?

Tout faire pour acculer la Russie, ce n’est pas sauver l’ordre mondial, c’est le dynamiter.

Quand la Russie aura été chassée de toutes les instances internationales et que celles-ci se seront désintégrées comme la SDN au début des années 1930, que restera-t-il de l’ordre mondial ?

Au lieu de faire entendre sa voix pour éviter cette folie et arrêter les massacres, les médiocres de l’Union européenne emboîtent le pas des États-Unis dans l’escalade de leur guerre par procuration. Mais que feront les Européens et les États-Unis au pied du mur de la guerre totale ? Et où est la voix de la France ?

Ce pays qui, le 14 février 2003, disait à l’ONU non à la guerre en Irak, qui en 2008 sauvait la Géorgie et s’opposait à l’adhésion de celle-ci et de l’Ukraine à l’OTAN.

Henry Kissinger disait en 2014 : « Si l’Ukraine doit survivre et prospérer, elle ne doit pas être l’avant-poste de l’une des parties contre l’autre. Elle doit être un pont entre elles. L’Occident doit comprendre que pour la Russie, l’Ukraine ne pourra jamais être un simple pays étranger. »

Nous marchons vers la guerre ! Henri Guaino a rendu un hommage appuyé à René Char : « Faire aujourd’hui des concessions à la Russie, c’est se plier à la loi du plus fort. N’en faire aucune, c’est se plier à la loi du plus fou. » Tragique dilemme comme celui vécu dans la Résistance par le poète René Char : « Que répondrons-nous aux regards qui nous imploreront d’arrêter le malheur quand nous l’aurons fabriqué ? »

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays.

Thierry Michaud-Nérard

Source : Christine Tasin, Résistance Républicaine : Henri Guaino : Comme en 1914, nous marchons vers la guerre comme des somnambules.

 




Voter Macron mène à nous laisser bercer d’illusions

Depuis le début de la guerre des USA en Ukraine, la position de Macron est confuse et embrouillée : condamnation de l’intervention russe contre les coups foireux de l’OTAN et soumission à la politique gazière de l’Allemagne toute puissante, hésitations sur l’intégration de la Suède et de la Finlande à l’OTAN !

Depuis sa réélection présidentielle, à quel jeu l’anti-démocrate européiste Macron joue-t-il ?

Après des années de tensions entretenues par les États-Unis en Ukraine et de coups foireux contre la Russie, le président Biden semble se rapprocher du camp occidental depuis le début de la guerre en Ukraine.

Macron a voté en faveur de la résolution de l’ONU condamnant l’intervention russe. Peut-on parler en même temps d’une réelle évolution de la position de Macron ? Il ne le pense pas, mais tout et son contraire…

Macron mène une politique de soumission pour négocier avec l’Allemagne. Macron est totalement piégé. Sa politique dépend entièrement du bon vouloir de l’Allemagne. De ce point de vue, Macron sait qu’il ne peut pas prendre ses distances vis-à-vis de l’Allemagne et des États-Unis. Ensuite, Macron n’avait pas vu venir l’intervention russe en Ukraine, comme tous les pays, à l’exception des États-Unis et du Royaume-Uni.

Macron à la présidence tournante de l’UE a cru que cette guerre était une occasion pour améliorer sa très mauvaise image à l’échelle internationale en devenant un conciliateur inefficace pour passer à la télé. Or, il est évident que Poutine ne veut pas de Macron pour médiateur. Le rêve de Macron d’obtenir le prix Nobel de la paix est donc tombé à l’eau. Il est possible que la Russie accepte demain une sortie de crise avec l’aide d’Israël et de la Chine si la situation devenait ingérable, mais l’intervention russe en Ukraine n’a pas atteint ses objectifs et ce jeu de Macron aux petits pieds n’a pas fonctionné. Or la Russie estime détenir en Ukraine une carte majeure dans sa politique de défense à l’égard des intrigues des Américains et de l’OTAN.

Les États-Unis ont produit des conditions de guerre incroyables à l’égard de la Russie en Ukraine. Et dans ce bras de fer face aux intrigues des Américains et de l’OTAN, Poutine n’avait aucune marge de manœuvre. Malgré cela, son image en Europe a été écornée. Quel profit les Américains cherchent-il à tirer de la guerre en Ukraine ? Les Américains et l’OTAN ont été à l’origine de décennies de crises dans le monde.

Cela explique la capitulation de la France, de l’Allemagne et de l’UE devant les États-Unis en Ukraine.

On constate un effacement de la France qui s’imaginait être une puissance en matière de diplomatie en Méditerranée orientale et dans le monde arabe. Malgré cela, les gesticulations de Macron croient pouvoir améliorer son image à l’étranger. Les gesticulations médiatiques de Macron ont tenté de montrer qu’il n’est pas fâché avec la Russie, car il discute avec Poutine, bien qu’il soutienne et arme en même temps l’Ukraine.

Macron est incapable de trouver une solution pour faire la paix. Poutine n’est pas dans cette optique, ni les Ukrainiens. Pour comprendre l’évolution de la Russie face à l’OTAN et aux Américains, il faut sortir de la médiocrité géo-politique à laquelle nos zélites nous ont habitués dans les démocraties occidentales.

Le régime de Macron 2 est devenu un bateau ivre. Des crises majeures éclateront inévitablement. Aujourd’hui, s’opposer frontalement à la Russie sans aucun moyen de rétorsion militaire est suicidaire.

Que Macron prenne à ce moment-là une posture ambigüe passant pour pro-russe le fragilise encore plus à l’international. Il essaie d’améliorer son image par ses gesticulations médiatiques en période de tension jusqu’à une nouvelle crise. Le système totalitaire de Macron ne peut plus vivre sans crise, interne ou externe.

Utiliser le terme de totalitarisme pour qualifier ce régime peut sembler abusif, mais Hannah Arendt parlait ainsi des systèmes totalitaires : il leur devient impossible de se circonscrire le temps, à chaque crise en succède une autre et ils détruisent même la mémoire des crises dans lesquelles ils ont été impliqués. Pour comprendre la politique de la Russie face à l’OTAN et aux Américains, il faut comprendre que les positions cyniques russes s’inscrivent dans la durée quand les gouvernements de l’Occident changent tous les 4 ou 5 ans.

Thierry Michaud-Nérard

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays

 




Schwab à Davos : nous avons les moyens d’imposer le sort du monde

SchwabMacron.jpg

Actuellement je vois des analyses sur le pourquoi et le comment du nouvel échec électoral des natios. Ça part dans tous les sens, y a tout et son contraire, c’est le festival de la sociologie, ça tartine sur la France périphérique, péri-urbaine métropolisée rurale, bref c’est de la branlette pour colloques, pas la colloc ukrainienne, ne pas confondre…

En deux lignes je vous explique la situation, pas en baratins de deux heures qui aboutissent sur rien. En fait c’est très simple, contrairement aux déductions savantes des coupeurs de citron en 25, il n’y a pas trois blocs électoraux à peu près égaux, non il y en a deux.

1/3 de natios et le reste les islamo-macrono-gauchistes, les 60 % incompressibles (les cons de compétition) dont le grand point commun est d’en avoir plus rien à foutre de la France, son histoire, son identité, sa culture, etc. Vous pouvez prendre le problème dans tous les sens, ils s’en battent complet, leur seul horizon est leur existence minable et ça ne changera pas, la démonstration arrive de suite…

Et en ce moment, dans l’indifférence générale, se déroule la réunion du Spectre sous la présidence de Blofeld, plus communément appelée Forum de Davos de Klaus Schwab.

À la différence de 007, nous ne sommes pas en présence d’une organisation secrète, occulte, ici c’est officiel, ils s’affichent et annoncent clairement leur programme et jusqu’à présent il a été appliqué. Au moins ils ne prennent pas en traître !

Bien entendu les Narcissius 1er et compagnie n’en sont que les zélés exécutants.

Voilà un petit échantillon de leurs discussions cette semaine…

https://twitter.com/i/status/1528804584399024128

https://twitter.com/i/status/1529087798921375746

https://twitter.com/i/status/1529544365361831937

https://twitter.com/EricMassaud/status/1529406182246338560/photo/1

Ceux qui n’ont toujours pas compris les objectifs, à part leur filer des crayons de couleur pour l’album, je ne vois pas ce que l’on peut faire de plus !

Quel constat doit-on faire ?

Davos, la plupart des blaireaux sont dans l’ignorance totale et entendent y rester,  quant à ceux qui en ont entendu parler vaguement, quand tu leur expliques, certains t’écouteront poliment et considéreront que t’es un hurluberlu ou un jobard, les autres se contenteront de répondre que de toute façon ça ne changera pas leur vie. Conclusion, comme pour le reste ils en ont rien à cirer, le sujet ne les intéresse pas et côté rassurant de la chose, c’est toutes classes sociales confondues !

Sur ce sujet, mais plus globalement, aucun ne fait, ou ne veut faire, l’effort de s’informer sérieusement, alors que cela n’a jamais été aussi facile avec les technologies à disposition.

Tous se satisfont des infos distillées par les 20 h de TF1, F2, les 4 grandes radios, les JT régionaux et la presse locale à 80 % composée d’articles de l’AFP, oubliez les chaînes de désinfos BranquesFM and Co, elles ne comptent pas dans l’histoire, niveau audience elles ne font pas le poids.

Donc les incompressibles n’ont aucune excuse à leur ignorance crasse !

Force est de constater que cette situation leur convient, et qu’ils sont satisfaits de leur sort…

Voilà, telle est la réalité et les belles analyses intellos n’y changeront rien ! Les blaireaux resteront des blaireaux, mais made in France, donc champions olympiques.

https://youtu.be/TMcPuDuNgwk

Paul Le Poulpe




Les protections de Jacques Bouthier, accusé de viols et séquestrations de mineures

A priori un fait divers hélas banal. Un vieux pervers pété de thunes a été arrêté samedi. Il devrait bénéficier de la présomption d’innocence, malgré l’accumulation des témoignages. Mais une addition d’anomalies conduit à focaliser sur lui.

Des réactions rapides et coordonnées pour tout effacer

On peut s’étonner que la page Wikipédia le concernant ait été promptement caviardée.

« Désolé, dit lundi le robot wiki-menteur, cette page a été récemment supprimée. Elle ne répond pas aux critères d’admissibilité de Wikipédia ».

Et mercredi : « Wikipédia ne possède pas d’article à ce nom. » Qui est intervenu pour qu’on cache la poussière sous le tapis ?

On peut aussi trouver étrange de noter, parmi les protagonistes de cette affaire, la présence incongrue d’un officier du GIGN, utilisé pour intimider des témoins… Au point que l’ancien major de cette prestigieuse unité se retrouve incarcéré avec des Pieds Nickelés !

À ce niveau-là d’implication, on est en droit de s’interroger : Qui a protégé  jusqu’à présent ce Bouthier qui n’en était pas à ses premières « incartades » ? Qui, jusqu’au dernier moment, avant que la justice pénale s’en saisisse, a mis des bâtons dans les roues des enquêteurs officiels ? Masquant des preuves ou les orientant vers des fausses pistes.

Pourquoi les médias main stream, dans un premier temps, se sont escrimés à minimiser cette affaire ? Péchés véniels à leurs yeux ? Il est vrai que Bouthier n’est pas raciste. Il consommait aussi des jeunes filles exotiques.

L’histoire prend un tour rocambolesque quand on découvre que deux de ses « anges gardiens » avaient convaincu leur patron qu’ils avaient des contacts avec des enquêteurs de la police judiciaire. Et que ceux-ci seraient prêts à fermer les yeux sur ses crimes contre un million d’euros !

Madame Bouthier a reconnu, en garde à vue, s’être assurée du versement de l’argent à ces canailles. D’ailleurs 300 000 euros ont été retrouvés à leurs domiciles.

Un parcours exemplaire chanté sur tous les merdias, jusqu’à ce que…

… un communiqué officiel vienne souiller la belle success story du brave petit vendeur d’assurances, sans diplômes ni relations, qui grâce à sa ténacité et son labeur est devenu une des plus grandes fortunes françaises avec un patrimoine personnel estimé autour de 160 millions d’euros. En plus de ses sociétés florissantes.

L’annonce claque comme un coup de fouet dans le landerneau de la bien-pensance : « Jacques Bouthier, 75 ans, dirigeant du groupe Assu 2000, a été mis en examen et incarcéré samedi avec cinq autres personnes dans une enquête pour « traite des êtres humains », « viols sur mineures », « recours à la prostitution de mineurs » et « agressions sexuelles sur mineures de moins de 15 ans ».

Sans qu’on leur demande quoi que ce soit, les cerbères chargés de protéger des injustes ragots le dictateur et ses séides ont claironné que nos bons maîtres ne connaissaient pas Bouthier et n’étaient au courant de rien.

Les photos qui ne manqueront pas de circuler seront qualifiées soit de faux, soit de rencontres professionnelles normales, soit de croisements mondains fortuits.

Le principal mis en examen a d’abord tout nié en se prétendant victime de chantage à l’aide d’enregistrements truqués.

Mais selon Maître Marie Grimaud, avocate de l’association « Innocence en Danger » qui va se constituer partie civile dans cette affaire :

« Bouthier a le réseau humain et les moyens financiers de pouvoir faire taire n’importe quel témoin,  faire disparaître n’importe quelle preuve. Il a accès à un niveau de professionnalisme hors norme…

Ces réseaux pédophiles dans les plus hautes sphères,  financières, politiques et médiatiques de notre pays sont une réalité qui n’est pas révélée au public. »

Du gratiné de chez Gratinos !

L’enquête a débuté en mars, quand une jeune femme de 20 ans s’est présentée aux policiers parisiens, expliquant que depuis six ans, elle était « captive » d’un homme richissime qui la violait, l’emmenait dans des clubs échangistes et l’obligeait à pratiquer des orgies (gang bang en français !) avec des groupes d’hommes moyennant une participation forfaitaire de 100 euros chacun. Même pour un richissime PDG bien installé dans les hautes sphères, il n’y a pas de petits profits !

Devenant, selon ses dires, « trop âgée pour lui », la jeune femme aurait été forcée de trouver une « remplaçante » pour prendre sa suite. Une adolescente de 14 ans a alors pris sa place dans l’appartement. La plaignante est parvenue à les filmer ensemble dans un lit, avant de confier la vidéo aux enquêteurs.

 Au moins sept jeunes femmes mineures ou tout juste majeures (la majorité sexuelle est de 15 ans en France) l’auraient suivie et remplacée dans l’appartement du vieux satyre. Pfizer lui faisait-il un prix de gros sur le Viagra ?

Les enquêteurs ont déterminé que les victimes correspondaient peu ou prou à des profils similaires : déscolarisées ou fugueuses, en rupture avec leur famille ou la société, plus ou moins droguées, certaines tenant la prostitution pour une activité comme une autre.

La dénonciatrice a été placée en détention provisoire, sous l’accusation de proxénétisme, puisqu’elle avait échangé sa liberté contre une remplaçante. Comme chez les barbeaux de Barbès. Cela se défend au plan du droit. Mais une fois encore, les petits juges marchent à côté de leurs pompes !  Car comment connaître les crimes les plus graves, et obtenir des témoignages à charge, si on n’accorde pas une immunité aux seconds couteaux comme en Italie ou aux USA ?

Des comportements de mafieux après des viols compulsifs

Le PDG déchu est soupçonné d’avoir mis sur pied une équipe chargée de kidnapper la jeune femme qui l’avait dénoncé, afin de saisir la vidéo, et de la forcer à quitter la France sous menace de mort. À moins qu’elle ne préfère être enfermée dans un bordel d’un pays de l’Est.

Auraient participé à l’opération la femme du septuagénaire, deux personnalités du monde des assurances, une jeune femme ex-amie de la plaignante, ainsi qu’un ancien membre du GIGN, devenu homme de main à tout faire comme on en voit au cinéma. Tous ont été mis en examen et incarcérés samedi 21 mai.

Selon ses anciens collègues, le super-gendarme impliqué serait un grand costaud de près de 2 mètres pour plus de 110 kg, « une bonne pâte, toujours prêt à rendre service» (sic) paraît-il.

Même si on sait que l’intelligence des brutes est assez limitée, on peut tout de même se demander qui a réussi à convaincre cet homme au parcours jusqu’alors irréprochable de passer du côté obscur de la force ? Quelles promesses lui ont été faites ? Quelles influences haut placées lui ont fait croire à l’impunité ?

L’homme aurait participé à plusieurs opérations de libération d’otages, d’interpellation de forcenés et de neutralisation de terroristes. Il aurait même été décoré pour ses hauts faits d’armes… et serait devenu un truand du jour au lendemain ?

Les psys trouveront sûrement des explications alambiquées dans la Blédine qu’on lui servait quand il était bébé… Et si c’était plus simplement le réflexe conditionné d’obéissance à des « autorités supérieures » ? Une sorte de soumission révérencielle à des supérieurs ou tenus pour tels ?

Après avoir quitté le GIGN, le Robocop a rejoint la banque Rothschild  où il exerçait les fonctions de responsable de la sécurité. Belle reconversion. Cette banque ne recrute que les meilleurs !

La banque Macrothschild a immédiatement réagi en déclarant : « À la suite de ces révélations, l’entreprise a pris toutes ses dispositions pour mettre un terme à la collaboration de cette personne. »

Cette histoire sordide à rebondissements multiples est quand même autrement plus croustillante que les partouzes musicales à l’Élysée, l’homosexualité présumée (et affichée aux Antilles ?) du paltoquet, ou les supputations sur le sexe réel (ou ce qu’il en reste ?) de Jean-Brizitte.

Un droit de cuissage explicite mais personne n’osait porter plainte

Selon des membres de son entreprise, pas vraiment surpris par cet épisode judiciaire : « Tout le monde savait que Bouthier était un gros porc. Quand vous croisiez sa route, il ne fallait pas être jeune et jolie. Il était incapable de ne pas faire des réflexions lourdes et graveleuses dès qu’il croisait une femme attirante. »

Propos tenus en toute impunité en raison de son statut du PDG. Personne ne réagissait. Car le groupe, c’était lui. Il dirigeait tout. Et donc, il y avait le risque de perdre son boulot… Mais son attitude était connue de tous. Un témoin ajoute :

« Des problèmes se posaient toujours lors des séminaires. Le nombre de stagiaires auxquelles il a proposé de monter dans sa chambre est énorme. Mais pour lui, les formations, c’était son terrain de chasse. Et il s’en prenait toujours aux plus jeunes. »

Le « suicide » de Jeffrey Epstein devrait faire réfléchir Bouthier

Évidemment, on peut imaginer que Jacques Bouthier possède un carnet d’adresses bien garni, avec tout le gratin de la politique, des médias et des zartistes. Tous ces gens qui décident pour les autres, pontifient en délivrant des leçons de « morale républicaine », et pour qui violer un gamin ou une petite fille est un passe-temps anodin. Quand ils s’ennuient un peu entre leur yacht, leur jet privé, les coke parties, les casinos, les beuveries et les palaces.

Même si la police et le juge insistent, il serait bien inspiré d’oublier où il a rangé son calepin ou le fichier numérique qui en tient lieu.

Il a encore une chance raisonnable d’échapper à une lourde condamnation avec un bavard qui plaidera l’anosognosie et la sénilité, appuyé par des experts complaisants.

Dans le cas contraire, il y a fort à parier que la caméra filmant sa cellule souffrira d’un fâcheux dysfonctionnement, dont il profitera pour se pendre aux barreaux de sa fenêtre avec une manche de chemise déchirée entortillée autour des oreilles.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/