Catholique, j’ai quitté la France réelle pour survivre

Publié le 30 décembre 2014 - par - 2 704 vues
Share

Chers amis de la Résistance,castres-polémiques-crèches

Vous me savez chrétien, catholique, converti depuis environ 2 ans. Bref, je vous adresse un billet d’espérance

Voilà, j’ai décidé de faire mon exode de l’intérieur. Caroline Alamachère décrit le pays que j’ai quitté il y a environ 2 ans.

http://ripostelaique.com/je-vis-dans-un-etrange-pays-ou-tout-a-ete-deconstruit-en-quarante-ans.html

J’ai voulu quitter la France réelle, celle qui semble ne pas du tout exister pour une élite protégée, celle qui oblige des journalistes à sortir le mot « Padamalgam » pour qualifier tout acte de violence commis par un déséquilibré qui crie « Allez au bar » (humour) avant de renverser par voiture, de tuer… Bref, la France compte trop d’alcooliques, on le sait bien, l’Islam est là pour régler le problème (humour). L’élite ultra protégée devient, me semble t’il, de plus en plus rare, mais elle est toujours aux manettes du pays.

Alors, voilà mon pays, je vous le décris, pour ceux que cela intéresse.

Première décision :

Je ne fréquente plus les zones où vit une population trop mélangée, trop traumatisée aussi, depuis 2006, par faiblesse personnelle que je reconnais et que j’ai accepté de voir en face, de reconnaître, qui, de temporaire, s’est installée. Je n’y vois que signes de provocation, cela me faisait trop mal. J’ai rejoint plus souvent des contrées verdoyantes, imprégnée de Vérité, où la Nature ne s’est pas fait massacrer par les êtres assoiffés de richesses matérielles, sur le dos de la Nature prodigieuse et infiniment belle.

Deuxième décision :

Je me suis rapproché durablement des chrétiens, afin de me rendre compte que le trésor de la France est là, éternel. Parler de la France éternelle, c’est en fait évoquer la France chrétienne. A chaque messe en effet, nous abordons le thème de la Vie éternelle (celle de l’Amour à 100%) . Je me suis rapproché, pas par conviction politique, mais parce que j’ai eu une grâce de conversion, comme cela est arrivé à Jean Marie Elie Setbon, ancien Rabbin Orthodoxe, ou à tant d’autres, chefs d’entreprises, business angel, etc…

Troisième décision :

J’ai décidé de m’ouvrir sans distinction à tous chrétiens, blancs, noirs, jaunes, mélangés, protestants, évangéliques, tradis…

Quatrième décision :

Ancien Villiériste convaincu, je ne m’étais pas déplacé pour voter en 2007, j’avais voté blanc au 2eme tour en 2012, et en 2017, je ferai de même, même au 1er tour.

Cinquième décision :

Je continue à monter en compétence pour aider nos frères musulmans à quitter l’Islam, après avoir été formé par de nombreux sites de réinformation comme precaution.ch de Alain Jean-Mairet dès 2005, puis Riposte Laïque, l’Abbé Pages, des soirées de louanges, des retraites spirituelles, des livres de témoignages de chrétiens, pour les amener à rencontrer personnellement le Christ, qui, comme le rappelait Eric Zemmour a permis à la laïcité de pouvoir s’établir en « rendant à César ce qui appartient à César ».

Ainsi des Saïd Oudjibou, des Joseph Fadelle, des Wafa Sultan, etc. et combien d’autres sont devenus les meilleurs amis du Christ et aussi d’une certaine idée de la laïcité. Un chrétien ne peut avec raison en aucun cas s’opposer à la laïcité, dès lors que la laïcité ne devient pas un rouleau compresseur destructeur de la culture qui l’a fait émerger. Il conviendrait donc à mon avis que la laïcité admette qu’elle ne peut exister qu’en harmonie avec une société restée chrétienne, donc dans l’Amour inconditionnel des autres. Les athées n’ont aucun souci à se faire avec des chrétiens, vivant l’expérience du Christ dans leur quotidien, de cela aussi, il est bon de le dire. Car vivre l’expérience du Christ dans sa vie est si exigeant envers soi-même que l’on a bien peu de place pour laisser toute place à la colère, à la haine, à la perte de temps.

Ce qui semble manquer depuis des décennies, à la France républicaine et laïque, ce sont des chrétiens qui n’aient plus peur de parler avec confiance et en vérité, du Christ, à cause des représailles exercées contre eux, même sur le plan professionnel (j’ai vécu moi même récemment une convocation pour avoir parlé en défaveur de la GPA, dans mon boulot, en réponse à des jeunes qui m’interrogeaient). La jeunesse qui apparait hautement manipulée, et que j’estime désormais quasi hautement dangereuse pour elle-même à l’heure actuelle, en raison de toutes les lois sociétales actuelles s’est vu plaquer un filtre aveuglant empêchant la lumière du Christ de toucher sa propre conscience. Enfin, l’exemple cité par Caroline Alamachère, sur ce jeune angevin, enfermé dans des conditions réellement inhumaines, et qui a vécu un traumatisme fort, (avec la visite surprise sur ordre de commissaires, de policiers venus dévaster -où est l’Esprit Saint en franc maçonnerie?- son appartement à deux reprises, tels des voyous…) doit nous interroger profondément sur la France que nous voulons.

Pour moi, cela est clair : laïque et républicaine, cela est indispensable pour favoriser l’accueil des étrangers ne connaissant pas notre Histoire, notre Culture, oui, mais fondée sur un creuset spirituel centré sur le Christ, pour que demeure un égrégore chrétien puissant qui façonne les esprits des Hommes qui vont continuer à faire avancer la France sur le chemin de la seule Lumière qui soit, la lumière divine, incarnée par le Christ, Yéshouah.

Mais, plus que tout, oui, on peut , aujourd’hui quitter le monde injuste et mauvais, cité par Caroline Alamachère, cela est possible, pour un monde juste et bon, sans beaucoup bouger physiquement, et sans se tromper de vote non plus…

Bonnes fêtes  de fin d’année et bonne année 2015 à chacun « L’Islam est en passe de s’autodétruire, malgré toutes les apparences »

Olivier Marot

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.