Causeur et Riposte Laïque : débattre entre Républicains, sans trop se chamailler…

Il est une tradition, chez certains politiciens : le véritable ennemi n’est pas celui qui défend les thèses les plus opposées au vôtres, il est celui dont les discours sont les plus proches. Nous l’avons vérifié à de nombreuses reprises, à Riposte Laïque. Ceux qui nous ont agressés le plus salement ne sont pas les islamistes, ni d’autres intégristes, ce sont des personnes qui prétendent parler au nom du camp laïque : Fourest, Sifaoui, Respublica-Ufal, Libre Pensée, commission laïcité du GODF. Un réflexe sectaire et boutiquier, qui consiste à défendre son fond de commerce, contre la concurrence.
Certains sites républicains seraient-ils en train de tomber dans ce travers ? Nous n’avons pas oublié, lors du fameux apéro saucisson-pinard, la manière dont Marianne, en ligne ou papier, a systématiquement déformé, à charge, les positions de Riposte Laïque.
Si nous étions paranoïaques, nous pourrions nous demander ce que nous avons fait à Causeur. En moins d’un mois, ce site nous a gratifiés de trois articles particulièrement malveillants. Jérôme Leroy a commencé avec un article intitulé « Islam où est le problème ? », où ce sympathique camarade écrivait : « J’ai un problème, aussi, avec les boutefeux de la guerre civile ethnique qui n’ont pas fait leur service militaire mais veulent rouler des mécaniques rue Myrha dans des apéros « républicains » heureusement virtuels, car ces gens-là aiment bien allumer l’incendie mais envoient toujours les autres les éteindre ».

Dans la foulée, un nommé Malakine nous qualifiait, rien de moins, de « djidhadistes laïques » !
Ces deux articles ont été publiés dans l’édition papier mensuelle de Causeur, sans qu’aucun papier ne fasse contre-poids.
Enfin (?) nous avons eu droit, en fin de semaine, à un article de Guy Sitbon, qui, exprimant son amour pour l’islam et pour la France saucisson Coran nous qualifiait de « Riposte panique », et nous sommait d’accepter islamisation et immigration comme une saine fatalité.
« Boutefeux de la guerre civile ethnique », « djihadistes laïques » et « riposte panique », cela fait certes beaucoup, en quelques jours, sur le même site.
Néanmoins les choses ne sont pas aussi simples qu’elles en ont l’air : nous ne pouvons pas nier qu’Elisabeth Levy, la grande cheftaine de Causeur, a donné la parole à Radu Stoenescu, qui a pu publier librement « Pas de fatwa contre Riposte Laïque ».
http://www.causeur.fr/pas-de-fatwa-contre-riposte-laique,7700
Nous ne pouvons pas ne pas constater, d’autre part, que l’article de Sitbon – qui lui a valu des centaines de lettres d’engueulades sur le site Causeur – a été contre-balancé par celui de Cyril Bennasar, qui a répondu point par point aux énormités proférées par le journaliste-actionnaire de Marianne, sans cacher une certaine sympathie pour Riposte Laïque.
http://www.causeur.fr/on-n%e2%80%99a-pas-toujours-tort-d%e2%80%99avoir-peur,7759
Sitbon s’est cru obligé de publier un deuxième article, pour essayer, fort laborieusement, de justifier le premier.
Bien évidemment, nous devrions nous féliciter de cette culture du débat revendiquée par Causeur. Mais doit-elle consister à laisser publier des articles particulièrement désagréables contre des sites qui partagent la majorité de vos orientations ? Que diraient les animateurs de Causeur si, au nom de la liberté d’expression, Riposte Laïque laissait passer des papiers qualifiant Elisabeth Levy « d’hystérique sioniste » à cause de son tempérament et de sa défense d’Israël, « d’émule de Le Pen » parce qu’elle appelle au respect des lois de la République contre les racailles, ou de « complice des talibans » sous prétexte qu’elle publie des torchons indignes de son site comme l’article de Sitbon ?
Certes, nous saurions, nous aussi, équilibrer ces articles, avec d’autres contributions défendant Causeur. Mais pour nous, la culture du débat, cela ne consiste pas à laisser salir, dans nos colonnes, celles et ceux qui nous sont proches. Au nom de la liberté d’expression, nous pouvons polémiquer fraternellement avec nos proches. Mais nous ne publierons jamais un article insultant pour Elisabeth Levy, Eric Zemmour, Ivan Rioufol ou Philippe Cohen, parce que nous les considérons de notre camp, et que nous ne sommes pas si nombreux, face aux armées médiatiques de la bien-pensance, à défendre la République laïque et l’amour de la Nation, pour nous étriper.
Nous apprécions Elisabeth Levy depuis plus de quinze ans. Nous avons aimé que cette jeune journaliste, aux côtés de Philippe Cohen, aujourd’hui rédacteur en chef de Marianne en ligne, essaie, dans les années 1995, au sein de la fondation Marc Bloch, de regrouper les républicains des deux rives. Son parcours parle pour elle, nous sommes bien évidemment derrière elle dans des débats difficiles, face à des Dieudonné, Dumas ou Soral, où son courage n’est plus à démontrer.
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_L%C3%A9vy
Dans une intervention, à l’invitation de trois loges du Bnai Brith de Paris, à la mairie du XVIe arrondissement, le 29 avril dernier, Pierre Cassen avait parlé de ces journalistes résistants, et il avait cité Eric Zemmour, Philippe Cohen et Ivan Rioufol aux côtés d’Elisabeth Levy – sans savoir que la mère de celle-ci était présente dans une salle archi-comble et conquise.
Des membres de la rédaction de Riposte Laïque ont fait le déplacement, quelques mois plus tard, le 19 octobre dernier, dans le même lieu, pour écouter la rédactrice en chef de Causeur, sur le thème de « l’islam, de la République et de la Nation ». Apprécier Elisabeth Levy, et la respecter, c’est savoir lui faire part de nos désaccords avec elle. Ce soir là, nous sommes restés sur notre faim. Nous l’avons trouvée confuse, tout au long d’un exposé de 1 heure 20 minute. Elle fut d’une approximation étonnante sur la réalité de l’islam, disant tout et son contraire. Elle a commencé son intervention par la fin, martelant que la République n’était pas en danger d’islam… sans donner une seule piste solide pour étayer une telle affirmation, qui semblait surtout la rassurer. Affirmer, comme Elisabeth, que l’intégration des immigrés en France a toujours marché, et donc marchera toujours, c’est de l’incantation, pas de l’argumentation.

Les derniers tea-shirt à la mode, de plus en plus portés… Peut-on tolérer cela encore longtemps ?
Le débat qui suivit fut « passionné » comme on dit, notamment entre Christine Tasin et Elisabeth Levy, deux fortes personnalités, deux intervenantes pleines de tempérament, dont la première rencontre ne pouvait qu’être un peu « explosive ». Est-ce parce qu’elle a mal accepté ces critiques, et qu’elle a conservé une dent contre notre journal, qu’Elisabeth se croit obligée, à la fin de l’excellent article de Cyril Bennasar, d’ajouter ces quelques lignes ?
« Il y a cher Cyril, une différence de taille : à Causeur, nous ne pensons pas tous la même chose. Et, à titre personnel, cet alignement de tous sur une ligne qui rend le débat impossible me tiendra toujours éloignée de « Riposte Laïque ». Je trouve inquiétant qu’un groupe constitué pour lutter contre « une idéologie totalitaire » se hérisse dès qu’on refuse d’adopter son point de vue et sa grammaire. EL »
Pourquoi cette vacherie gratuite ? C’est la première fois, à notre connaissance, qu’un rédacteur en chef se permet un commentaire réprobateur à la fin de l’article d’un de ses journalistes ou contributeurs. C’est comme si elle donnait un coup de règle sur les doigts de Cyril, lui reprochant implicitement sa trop grande complaisance pour notre site !
Après trois articles malveillants et ce commentaire incroyable, il nous fallait réagir, faute de quoi notre silence passerait pour du mépris ! Ce sera donc ce dessin, plus humoristique que méchant, de Ri7.

Nous aimons autant le débat qu’Elisabeth Levy, et il faut mal connaître Riposte Laïque pour nous penser monolitiques. Nous avons peut-être moins de tabous qu’elle, nous acceptons toutes les invitations. Nous n’hésitons pas, d’autre part, à interviewer, cette semaine, des personnalités aussi différents qu’Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, et Serge Ayoub, animateur du « Local ». Bien évidemment, nous répondrons à quelques propos du premier, et nous savons que l’interview du dernier va susciter des cris d’orfraie, et nous valoir les calomnies habituelles de nos adversaires. Qu’avant de hurler, les aboyeurs lisent le contenu de l’interview. Qu’ils écoutent les propos du syndicaliste Jacques Philarcheïn, le 28 octobre dernier, au Local, sur le thème : « Pour un syndicalisme patriotique et solidaire ».
http://rutube.ru/tracks/3751167.html?v=d6df5499d0d15ad6e61cf5a08965c471
Ensuite, nous ouvrirons, bien évidemment, nos colonnes à nos lecteurs pour commenter ces interviews, et cette conférence. Notre démarche est aux antipodes de celle des ayatollahs de la pensée unique, qui prennent leurs lecteurs pour des demeurés, passent leur temps à lyncher médiatiquement tout ce qui dépasse du moule, sans laisser aux victimes la possibilité de répondre.
Nous avons un socle : la laïcité, la République sociale, l’égalité des hommes et des femmes, la pensée libre, la Nation souveraine, et le refus de l’islamisation de la France. Sur ces bases, tout débat est possible, dans nos colonnes, mais nous ne publierons jamais un article comme celui de Sitbon, car il est d’abord médiocre, et surtout aux antipodes de nos combats, et de nos valeurs. Mais si le journaliste actionnaire de Marianne, qui s’en prend plein la tête par nos lecteurs, veut un droit de réponse, nous le publierons sans problème.
Causeur et Riposte Laïque ne sont pas des adversaires, et le débat peut se dérouler sans vacheries inutiles et blessantes. Nos deux sites sont complémentaires, et, chacun à sa façon, amène un ballon d’oxygène dans l’univers médiatique actuel. Rien d’étonnant qu’ils soient visités par environ 20.000 lecteurs, tous les jours, si on en croit le site « Pertinence », soit 20 fois plus que ceux de nos principaux détracteurs.
http://pertinence.org/http://www.causeur.fr/
http://pertinence.org/http://www.ripostelaique.com
Par ailleurs, nous ne désespérons pas de convaincre Elisabeth, le plus vite possible, sur la réalité de l’islam, et sur le péril qu’il fait courir aux valeurs de notre pays. Il serait en effet invraisemblable qu’une journaliste si talentueuse, souvent classée comme une rebelle, puisse continuer à être aussi aveugle sur cette question, et à tenir des discours proches de ceux des Sifaoui-Fourest.
Cette intervention, le 30 octobre dernier, du député britannique Paul Weston, à Amsterdam, y contribuera-t-elle ? Nous l’espérons de tout coeur, car le combat que nous menons a besoin de son talent, de sa combativité et de son côté « guerrière », au sens le plus noble du terme.
aux-dirigeants-qui-livrent-loccident-a-lislam-nous-vous-demanderons-des-comptes/all-comments/#comments

————————————

LES BANQUETS REPUBLICAINS DE RR SE METTENT EN PLACE

Jeudi 11 novembre, à Lyon, avec Pierre Cassen et Christine Tasin. Thème : Religion, Liberté, Laïcité en France et dans le monde : une cohabitation de plus en plus impossible ?
Vendredi 19 novembre, à Lille, avec Christine Tasin et Pierre Cassen. Thème : laïcité et islam
Vendredi 26 novembre, 19 h 30, à Vernouillet (78) : Banquet républicain, avec Christine Tasin et René Marchand, écrivain, auteur de « La France en danger d’islam ». Thème : islamisation de la France, fantasme ou réalité, comment défendre la laïcité en 2010 ?
Mercredi 1er décembre, à Bordeaux, avec Christine Tasin et Pierre Cassen. Thème : l’islamisation de la France, fantasme ou réalité ?
Jeudi 9 décembre, à Toulon, avec Pierre Cassen et Christine Tasin

CONFERENCE RESISTANCE REPUBLICAINE

Jeudi 25 novembre
à 19h30
Qu’est-ce qu’être résistant, en 2010 ? par Christine Tasin
Le Local, 92, boulevard Javel, 75015 Paris

PROCHAINES APPARITIONS DE RIPOSTE LAIQUE

Dimanche 14 novembre
Maurice Vidal, Pierre Cassen et Christine Tasin dédicaceront les ouvrages de Riposte Laïque, de 14 heures à 18 heures, au salon du Livre du Bnai Brith, Mairie du 16e arrondissement, 7, avenue Henri Martin, Métro rue de la Pompe, à Paris.
Jeudi 18 novembre
A l’invitation du Comité Vendômois de Défense de la Laïcité
Le Minotaure à Vendôme (41100)
La République face aux communautarismes
avec Pascal HILOUT, rédacteur à Riposte laïque
« Face au communautarisme islamique, la laïcité est totalement dépassée par les événements »
et Maurice VIDAL, professeur de philosophie et rédacteur à Riposte laïque
« Pourquoi les fondements du communautarisme heurtent-ils la République? »
Vendredi 26 novembre
20 heures. Brigitte Bré Bayle animera, à Saint-Savin (86), une conférence sur le thème : Comment défendre la laïcité au 21e siècle ?
————————————
COMMENT AIDER RIPOSTE LAIQUE
Chèque de soutien à envoyer à l’ordre de Riposte Laïque, à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.
Commander « Les dessous du voile », « La colère d’un Français » : chèque de 19 euros (frais de port compris) à l’ordre de Riposte Laïque
Commander « Résistance Républicaine » : chèque de 20 euros (frais de port compris) à l’ordre de Riposte Laïque.
—————-
Contact avec Résistance Républicaine :
http://www.resistance-republicaine.fr
Commander le livre « Résistance Républicaine » : Envoyer un chèque de 20 euros (16 euros et 4 euros de frais de port) à l’ordre de Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.
Commander le livre sur Amazon :
http://www.amazon.fr/Résistance-Républicaine-Cyrano-équipe-RL/dp/2953604219/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=books&qid=1275659145&sr=1-3

image_pdf
0
0