Ce gouvernement se comporte comme un homme qui bat sa femme

Dans mon dernier texte https://ripostelaique.com/libertes-et-societe-faire-peur-a-la-population.html  j’avais affirmé que le gouvernement était allé vers la suppression des libertés, mais je ne m’étais pas prononcé totalement sur le pourquoi.

Parce qu’ils ont peur, ont écrit certains de nos lecteurs. Oui sans doute, mais cela ne suffit pas comme explication. À titre personnel, quand j’ai peur, je ne prends pas de décisions abruptes mais au contraire, je suis plus prudent.

J’ai tendance à penser que cette surenchère liberticide, qui ne semble pas vouloir s’arrêter, est justifiée simplement par l’attitude de ceux qui l’appliquent. Ils y ont pris goût. Ils ont constaté que peu de personnes, d’organes politiques ont contesté ces décisions. À mon avis, une grave erreur des opposants. Donc ils continuent.

Honnêtement, ils se comportent vis-à-vis des Français comme un homme qui bat sa femme, qui ne s’arrête jamais tant que les amis de sa femme ou la justice n’y mettent pas le holà. Il y a pris goût, il en abusera jusqu’au bout. Voilà pourquoi il faudrait que les organismes qui le peuvent multiplient les référés contre chaque décision liberticide (pour l’instant seul Philippot et les « Patriotes » vont dans ce sens et je tiens à préciser que je ne suis ni membre ni sympathisant de ce parti).

La peur oui, un homme qui frappe sa femme a peur qu’elle soit libre, qu’elle lui échappe. Oui, ce gouvernement a peur de la liberté de ces citoyens. Or nous savons que la lutte contre la liberté affaiblit un peuple, une nation. Si à chaque fois que nous faisons un choix, nous devons nous poser la question « Est-ce que c’est autorisé ? », nous allons être tétanisés, paralysés et finalement ne rien faire. Cela se voit déjà dans l’économie, j’ai peur, hélas, que 2021 ne soit encore pire que 2020.

Par ailleurs, un homme qui frappe sa femme est avant tout un voyou. On ne peut pas se soumettre à un voyou, quand on est un homme libre.

Platon du Vercors

image_pdf
0
0

5 Commentaires

  1. l’homme et la femme sont complémentaires c’est pourquoi il est dit dans la Bible qu’un homme qui se marie avec une femme forme avec elle « une seule chair » !
    l’apôtre Paul dans une de ses épîtres dit aux juifs devenus chrétiens ,qui avaient l’habitude de frapper leurs femmes ,de ne plus le faire car « aucun homme ne s’est jamais battu lui même!!! »
    la femme porte d’ailleurs le nom de son mari en l’épousant.
    on peut « battre » son conjoint en l’insultant également ou en parlant en mal de lui à autrui….
    on peut penser ce que l’on veut du vrai christianisme mais moi j’ai toujours été subjugué par ce genre de paroles qui associent l’amour à une logique imparable…
    Quand je pense qu’il y’a des zozos pour dire que Bible et coran c’est pareil !!!
    ils n’ont lu ni l’un ni l’autre !

  2. Nous sommes les citoyens libres d,’un pays libre,et nous affirmons que la liberté est notre bien le plus précieux.Malheur a ceux qui ne l’ont pas compris .Leurs têtes tomberont.

  3. mais un homme qui n’a pas de couilles … que doit il faire ?
    et celui qui fait semblant d’en avoir ?

    • Il y en a beaucoup aussi qu ils ont des couilles collés à leur cul à force de se le faire mettre faut dire que sa leur plais surtout avec une homosexualité galopent. Pas une pub ni un film sans. C est si beau un homme qui sodomise un autre homme au sens figuré.

  4. La peur oui, un homme qui frappe sa femme a peur qu’elle soit libre, qu’elle lui échappe / dixit

    Donc vous voyez (je réitère ma bafouille d’hier ), c’est bien la même peur ! (l homme qui est en train de perdre sa femme, et les gouvernants perdant le peuple).

Les commentaires sont fermés.