Ce gouvernement soutient les migrants contre son propre peuple

Taubira-Cazeneuve-Valls-et-HollandeSous le titre : « En Hongrie, Viktor Orbán poursuit sa campagne anti-migrants », la correspondante de Libération à Budapest, Florence La Bruyère, a pondu un article de mutin de Panurge.

http://www.liberation.fr/monde/2015/09/02/en-hongrie-viktor-orban-poursuit-sa-campagne-anti-migrants_1374295

Reprenant un mot d’un autre La Bruyère, Jean, « Le contraire des bruits qui courent est souvent la vérité », voici donc un papier d’un journaliste hongrois en poste à Paris.

Chaque jour, plusieurs milliers de réfugiés entrent en France. Ils n’ont aucune difficulté à le faire, il n’y a plus de frontière depuis longtemps avec les pays limitrophes. En plus de la disparition des frontières, le Président français encourage la démission de la population face aux étrangers au nom du vivre-ensemble.

Des milliers de migrants campent à Paris et la télévision française ne diffuse presque que cela dans ses journaux et ses magazines prétendus d’informations. « Ce qui me choque le plus, c’est la communication du gouvernement qui fait tout pour nous faire pleurer sur le sort des barbares qui nous envahissent », s’indigne Mathilde, chômeuse de 31 ans venue constater les dégâts. Elle montre sur son portable la photo d’une affiche de propagande gouvernementale, où une magnifique noire en hijab déclare qu’elle est une migrante et chez elle en France. « Beaucoup de Français de province n’ont pas Internet et les médias publics sont leur seule source d’information», explique-t-elle songeant aux journaux de France 2 et de TF1 qui abreuvent les téléspectateurs de reportages pro-immigration.

L’effacement des frontières par les gouvernements immigrationnistes français avec la complicité de l’Union européenne n’est que l’ultime épisode d’une campagne de propagande lancée juste après l’attentat contre Charlie Hebdo. Conseillé par le bobo Jacques A., qui a officié auprès de François Mitterrand et de Lionel Jospin et qui s’est spécialisé dans les campagnes de soutien à la globalisation, aux hors-sol et aux migrants, François Hollande a trouvé un nouveau gentil ami. Après Kiev, l’Etat islamique, les Quataris, c’est l’année de l’amour des migrants.

« JE LES AIME »

Matraqués par la propagande – « ces étrangers sont des chances pour la France » –, de nombreux Français éprouvent un sentiment de compassion. « Je les aime, j’ai entendu à la télévision et à la radio qu’ils nous apportent leur richesse », confie Nicole, 22 ans, qui vit à Calais. Même les électeurs de droite approuvent l’accueil des migrants. « Il faudrait le renforcer. Nous sommes une société multiculturelle, et on veut le rester. On ne veut pas d’un pays uniquement chrétien comme la Hongrie, où il y a plein de problèmes », explique Yves, quadra en chemise rose et ordinateur sous le bras.

Les migrants sont largement visibles et réclament des droits égaux à ceux des citoyens français. Le gouvernement les soutient contre son propre peuple.

Nonobstant sa campagne d’aide, le gouvernement se retrouve pourtant face à une crise réelle. Chaque jour, entre 2 000 et 3 000 nouveaux arrivants viennent grossir le flot des réfugiés. Les centres d’accueil du pays sont pleins et outre les gares, des centaines des personnes campent sur les quais de la Seine, sous les ponts du périphérique et dans les parcs. La crise devient ingérable même si le gouvernement fait appel à la Croix-Rouge et aux ONG caritatives qu’il finance grassement. Il faudrait qu’il réagisse pour protéger les Français mais il s’en abstient car cela mettrait à mal toute sa campagne de communication. Quelques centaines d’identitaires viennent toutefois protester sur le toit de la gare d’Arras.

Après avoir encensé l’accueil des migrants, François Hollande est pris dans une spirale d’humanisme bêlant.

Au cas où les Français demanderaient plus de fermeté, le Président de la République s’apprête à faire voter par sa majorité une législation obligeant chaque famille à accueillir des migrants. Refuser le « vivre-ensemble » sera considéré comme un crime. La justice sous l’œil acéré de Mme Taubira y veillera.

Marcus Graven

image_pdf
0
0

26 Commentaires

  1. « L’amour de tous les peuples, hormis du peuple français, est au fond de l’esprit des grands docteurs de la république française. » (Charles Maurras)

  2. Que ceux qui se plaignent maintenant se regardent dans une glace en se disant pourquoi j’ai voté PS..

  3. Que ceux qui se plaignent maintenant se regardent dans une glace en se disant, j’ai été c…. de voter PS..

  4. Bonjour,
    Je reprend ce passage de l’article
    « Au cas où les Français demanderaient plus de fermeté, le Président de la République s’apprête à faire voter par sa majorité une législation obligeant chaque famille à accueillir des migrants. Refuser le « vivre-ensemble » sera considéré comme un crime. La justice sous l’œil acéré de Mme Taubira y veillera. »
    Euh, sa me parait un peu gros quand même.
    Est il possible d’avoir une source sûr de cette information ?

  5. Effectivement ce gouvernement orchestre à dessein la déchéance de la France et des Français. En effet Flamby pour être élu en2017 devra bénéficier du vote des étrangers naturalisés à vitesse de plus en plus accélérée .En même temps les Français laminés tant sur le plan économique et financier que moral ,n’auront plus la capacité nécessaire et suffisante pour s’opposer à leur inféodation politico religieuse forcée

  6. Je ressens un profond dégoût. L’amertume me remplit la bouche…
    Je regarde, impuissant, mon pays se coucher. Mais quel pays sommes-nous devenus ?
    Nous avons un gouvernement qui hait la France, composé dans sa majorité de « ministres étrangers » ! Nous avons un Président qui a pour mission de rayer la France de la carte du monde. Nous sommes envahis comme jamais dans notre Histoire. Le pays craque de toute part avec des régionalismes autonomistes voire indépendantistes pour certains qui commencent à lever la tête bannières au vent. Chacun se cherche, semble-t-il, une identité de substitution… C’est le sauve qui peut ! Ça sent l’hallali. L’odeur du sang attire et affole les prédateurs.
    Je n’ose pas croire que si la France se couche… C’est peut-être pour mourir.

  7. « une législation obligeant chaque famille à accueillir des migrants. » …
    Ok !!! … mais seulement pour tous les socialopes qui ont osé mettre au pourvoir le P(S)arti des étrangers ! …. Ils ne verront aucun inconvénients à appliquer les lois scélérates des pourris qu’ils ont élus !

    • Si un jour cela arrivait, je crois que beaucoup de français se mettraient à la cuisine expérimentale pour nourrir leurs hôtes. Ici, c’est même la commune qui fournit l’ingrédient principal… vous savez les petits grains de blé de couleur rose.

  8. Après avoir lu l’article, je suis effarée et j’espère que ce gouvernement n’en arrivera pas à cet extrême de nous obliger de prendre dans nos familles ces gens qui n’ont rien à voir avec notre culture française car ce serait la fin de notre civilisation. Bon sang, quand les gens vont ils bouger avant qu’il ne soit trop tard.

  9. (…) le Président de la République s’apprête à faire voter par sa majorité une législation obligeant chaque famille à accueillir des migrants. Refuser le « vivre-ensemble » sera considéré comme un crime. »
    Ne croyez surtout pas que cela ne peut pas survenir avec le gouvernement d’occupation au pouvoir en ce moment.
    Des lois scélérates ont été exécutées sans problème il n’y a pas si longtemps – parfois même avec empressement ! – par les préfets français, les commissaires, les généraux de gendarmerie et toute leur maréchaussée.
    L’expérience de Milgram marche pour tout un pays. Les fonctionnaires subalternes obéissent aveuglement à n’importe quels ordres, fussent-ils criminels et dussent-ils provoquer au final leur propre perte.
    Les portes du satanisme maçonnique et 4 décennie de subversion morale de la populace rendront possible toutes les abjections. Une loi déclarant raciste de refuser l’union maritale sollicitée par un migrant. La légalisation du viol. En attendant celle de la pédophilie et tout ça conformément à la religion de paix et d’amour des chances pour la Rance.
    Ne se pose plus qu’une seule question : Combien d’entre-nous sont conscients et armés ?….

  10. Les français (pas moi !!!) ont voté pour ce gros con et lui ont ainsi donné tous les pouvoirs ! Cet étron proclamait qu’il allait tout changer et des abrutis l’ont cru ! Maintenant, voici une IMPARABLE parole du Christ :
     » On reconnaît un arbre à ses fruits ». C.Q.F.D.

    • il n’a pas menti, c’est juste qu’il n’est pas entré dans les détails. il change toute la france, sa culture, son peuple…

  11. « une législation obligeant chaque famille à accueillir des migrants. »
    Personnellement, j’approuve une telle loi. Bravo !
    Car il y a trop de Français qui dorment, continuant de voter pour les mêmes, ou de s’abstenir (après moi le déluge). Lorsqu’ils seront directement, et tragiquement, confrontés à cette invasion, ils se réveilleront enfin !

    • Absolument ! Mais que l’exemple vienne d’en haut. Ceux qui en ont l’idée, ceux qui votent la loi et ceux qui les élisent d’abord. Que chacun de ces cons là en prennent une famille d’au moins 6 membres dans leur résidence principale PERSONNELLE à plein temps pendant un an, tous les frais et responsabilité civile et pénale à la charge de l’hébergeur. Après on en reparle !.

  12. que peut on espérer de la part de ces gens qui ne sont intéressé que par leurs postes et avantages y attachés ? selon eux les migrants doivent avoir tous les droits, aux français de souche les devoirs !

    • je ne crois plus en la politique, car les prochains prétendants au « trône de France », ne rêvent déjà que de pouvoirs, d’avantages, de puissance.
      Des personnages comme le général C. De Gaulle , qui aimait son pays et avait l’ambition d’en faire une grande nation, il y en a plus et le moule étant cassé, il ne peut passer maintenant que de petits personnages, certes autoritaires, mais sans charisme, sans vision à long terme, sans passion pour notre patrie et celle-ci est vraiment en péril maintenant.

  13. Et maintenant la Malaisie,l’Indonésie,le Bengladesh,le Pakistan et bien sûr les berceaux de cette perversion de l’esprit,les pays arabes. Tous ces pays,pauvres,divisés,violents,n’ont qu’un désir:exporter la seule chose qu’ils savent créer:les hommes. Et notre gouvernement est complice de ce dumping de vie humaine. Assez de cette sensiblerie chez des Hollande,Valls,Cazeneuve qui n’ont aucune sensibilité.

  14. Il y a quelques jours aux infos ont a eu droit aux gentils allemands prêts à accueillir 80.000 clandestins et aux méchants français qui ne voulaient pas. La culpabilité n’a pas dû nous toucher puisqu’hier un sondage donnait 56 % de français contre l’arrivée d’étrangers chez nous. Qu’à cela ne tienne, mauvais français qui répondent mal aux sondages, ce matin on nous colle en boucle l’image d’un gamin noyé et chaque journaliste y va de sa petite larme. Décidément, on est de sales cons de ne pas nous émouvoir devant ça. Ils nous feront tout pour faire accepter leur politique migratoire. Je m’en moque, ils peuvent bien nous rabacher à longueur de journée qu’il faut les accepter, pour moi ce sera toujours niet, je ne veux pas que mes enfants se retrouve dans quelques années obligés de se sauver de France car leur vie sera devenue un enfer à cause de ces « chances » pour la France.

  15. Il n’y avait pas quelques centaines d’identitaires à Arras
    Une législation obligeant chaque famille à accueillir des migrants « >.. Vraiment ?

    • il faudrait suivre l’exemple des gens du voyage, qui font des barrages à tour de bras et que les Français, excédés par l’incompétence et le cynisme de l’équipe de choc du moment, se manifestent pour montrer que les médias et les bobos, pleins aux as, ne font pas la pluie et le beau temps.
      Que l’invasion du pays doit être stoppée et que le peuple français, puisse enfin choisir ou pas, et éventuellement avoir le choix de trier ses migrants.

  16. Je les verrais bien ces quatres traîtres à ma France sur le même banc du tribunal qui devrait les juger pour haute trahison et intelligence avec l’ennemi … si les français était au pouvoir !

Les commentaires sont fermés.