Ce grand déclassement qui va de pair avec le grand remplacement

Publié le 22 août 2018 - par - 21 commentaires - 1 976 vues

La France recule au 7e rang de l’économie mondiale. Elle a été doublée en 2017 par l’Inde, d’après le classement établi par la Banque mondiale.
Eh oui, il faut se rendre à l’évidence. La France n’est plus la cinquième puissance mondiale comme le croient – ou feignent de le croire – les partisans d’une immigration sauvage quand il s’agit d’accueillir les passagers de l’Aquarius. Elle avait déjà perdu cette place dès 2013 au profit du Royaume-Uni. Quatre ans plus tard, elle recule encore d’un cran sur le tableau, dépassée par l’Inde qui affiche un PIB de 2 597 milliards de dollars contre 2 582 pour la France.
Il est vrai que la (mauvaise) nouvelle est passée totalement inaperçue lorsqu’elle a été rendue publique, le 10 juillet dernier, par la Banque mondiale. À l’époque, toute l’attention des médias se concentrait sur la Coupe du monde. La France tout entière était dans l’attente de la victoire des Bleus. Une euphorie collective que rien, absolument rien, n’aurait pu contrarier.
L’annonce n’a pas été une surprise pour les économistes, encore moins pour le gouvernement, la Banque mondiale ne faisant que confirmer l’information révélée en début d’année par le Centre for économics and business research (CEBR), un cabinet basé à Londres, spécialisé dans la gestion des affaires, qui fait référence dans ce domaine.
Sans surprise, les États-Unis occupent toujours la première place du classement avec un PIB de 19 391 milliards de dollars, devant la Chine avec 12 238 milliards. Le Japon conservant la 3e place du podium avec un PIB de 4 872 milliards de dollars, devançant l’Allemagne (3 677 milliards) et la Grande-Bretagne (2 622).
Le PIB, rappelons-le, est l’indicateur économique qui mesure le niveau de productivité d’un pays. Sa capacité à produire de la richesse. Il prend en compte la somme des valeurs ajoutées de toutes les entreprises nationales ou internationales situées sur son territoire.
Pourquoi ce décrochage ?
« En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées ! ». On mesure aujourd’hui l’étendue des dégâts causés par ce slogan lancé au lendemain du premier choc pétrolier de 1973. On a exporté à l’étranger, et notamment vers les grands pays émergents et ceux du Tiers-monde, notre technologie, notre matière grise, le savoir-faire de nos savants, de nos ingénieurs et de nos techniciens. On y a créé des usines, des entreprises de haute technicité dans les domaines de pointe. Résultat, ces pays sont devenus aujourd’hui nos plus redoutables concurrents.
La Chine, toujours communiste mais résolument tournée vers le capitalisme, a dépassé la France en 2006 et s’est lancée à la poursuite des États-Unis pour espérer devenir, dans quelques années, la première économie mondiale. Quant à l’Inde, qui occupait le 13e rang mondial en 2006, voilà qu’elle est en train de se hisser vers le haut du tableau avec, en ligne de mire, la 5e place occupée actuellement par la Grande-Bretagne, l’ancienne puissance coloniale !
À l’inverse, la France ne cesse de dégringoler. Rien d’étonnant à cela. Son PIB est resté globalement le même depuis 10 ans. Sa balance commerciale est déficitaire depuis 2007. Si des usines se créent, elles emploient moins de personnes que celles qui ferment. Le coût du travail horaire dans l’hexagone a provoqué la délocalisation hors de nos frontières des industries nécessitant une main-d’œuvre importante. Dans le secteur de l’automobile, la production de véhicules est tombée de 3 millions en 2007 à 2 millions en 2016. Et le mouvement n’est pas près de s’arrêter. Il se mesure avec la fuite des cerveaux à l’étranger : ingénieurs de haut niveau et diplômés des grandes écoles qui doivent s’expatrier, faute de trouver du travail dans leur propre pays. Autres signes inquiétants : la diminution des dépôts de brevets français, mais aussi la création de start-up françaises, notamment dans la Silicon Valley.
Transfert de richesses.
C’est ainsi que l’on assiste à un transfert de richesses de la France vers l’étranger. Et Super Macron ne pourra rien faire pour enrayer ce mouvement. D’ailleurs, le voudrait-il, lui qui est un fervent partisan de la mondialisation ? On ne s’étonnera donc pas que les chantiers de Saint-Nazaire aient été rachetés par l’Italien Fincantieri et Alstom par l’Allemand Siemens. Tout récemment, c’est la célèbre entreprise d’armement Manurhin qui a été acquise par un groupe industriel des Émirats arabes unis sans que l’État ne lève le petit doigt pour aider cette société quasi centenaire à trouver les fonds propres que lui refusaient les banques.
Eh oui, pendant que l’État continue de brader notre patrimoine industriel au plus offrant, c’est la question des migrants et de leur accueil qui monopolise l’intérêt des médias. Une fuite silencieuse des cerveaux d’un côté, l’arrivée orchestrée d’une population miséreuse et inculte de l’autre. Ce n’est pas ainsi que le navire France pourra se redresser.
Les économistes ne s’y sont pas trompés, qui estiment que notre pays pourrait être rétrogradé au 9e rang mondial d’ici une quinzaine d’années seulement et même disparaître du TOP 10 à l’horizon 2050. Un suicide programmé !

Alain MARSAUGUY

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
tapaditout

Je crains que l’exode des français d’origine ne soit que le commencement… Qui aurait envie de cohabiter avec ces stupides créatures musulmanes qui n’entendent que soumission et jamais LIBERTE/ qui ?
Ces gens sont simplement en train de faire de notre magnifique France la seule chose qu’ils connaissent les dégradations de patrimoine et la barbarie dans ce pays qui n’a jamais voulu d’eux mais qui se sont imposés sans avis auprès des français.

patphil

on a les dirigeants qu’on mérite

DUFAITREZ

Rien à retirer de l’analyse et des chiffres cités.
Sous prétexte de délocalisation (produire moins cher) on exporte nos savoirs faire, immédiatement copiés et revendus à bas prix ! (Airbus en Chine, etc…………….)
L’industrie, dans le PIB est tombée à 12 %, contre 24, il y a 25 ans !
Géant Gaullien aux pieds d’argile Macronien
“Foutisibus, Ratisibus”. Disait mon Grand Père.

Marie d'Aragon

Étonnant, mon Grand Père disait la même chose !
L’argile ? Dans un sens étendu, il s’agit aussi d’un sédiment composé de particules fines !
Je ne pense pas que cela soit le cas !

André Léo

La France n’a pas de pétrole…
Le collabo Giscard avait imaginé l’horaire d’été aligné sur le méridien de Berlin, pour faire passer la spéculation scandaleuse des “majors” sur le pétrole. Emmerder les Français, afin de les convaincre que le doublement du prix du baril était justifié. Et 40 ans après,, pour ne pas faire de peine à hulot, ça continue. Les cons, ça avale tout… ça vote même hollande! La preuve: 17% de connards bobos souhaitent le retour de hollande selon un sondage. Pauvre France

wika

Et si l’on ajoute que ce sont les EU qui font la pluie et le beau temps chez nous en achetant quelques fleurons français, en nous interdisant de nous implanter en Iran, en nous imposant un boycott avec la Russie, qu’eux-mêmes ne pratiquent d’ailleurs pas, il est bien évident que nous sommes en train de devenir le vassal de ce pays.

butterworth

classement d un pays multiculturel et islamique LA FRANCE MULTI ETHNIQUE AUSSI https://fr.weforum.org/agenda/2018/01/ces-pays-ont-la-meilleure-qualite-de-vie/

FREYNET Noémie

Le Jupiter de bazar remplit parfaitement sa mission

pierre estrelka

“On a exporté à l’étranger, et notamment vers les grands pays émergents et ceux du Tiers-monde, notre technologie, notre matière grise, le savoir-faire de nos savants, de nos ingénieurs et de nos techniciens.”
Pour les remplacer par des FONCTIONNAIRES.

lafronde

Le déclassement est aussi celui des français. Trop de colonisation humanitaire, d’assistanat, de dépenses sociales. Des cotisations, taxes et impôts, trop chers pour le service public rendu. Ce poids fiscalo-social rend la marge trop courte pour que les emplois peu qualifiés restent rentables. D’où le chômage de masse. De plus le recrutement ne se fait plus sur les seules compétences, mais sur l’appartenance ethnique (non-discrimination ou quota de fait). C’est pire dans le logement “social” !

lafronde

Au delà du déclassement du pays en PIB/habitant, il y a sa traduction en PPA (parité pouvoir d’achat) comme l’a signalé Stratix. En outre le PIB français en gonflé par les dépenses publiques à crédit. En PIB marchand nous sommes sûrement derrière l’Italie, la Corée du Sud et quelques autres. De toute façon nous sommes ruinés par la colonisation ! Celle-ci est voulue par les mondialistes, Tant que le Peuple ne comprend pas l’arnaque de l’humanitarisme, il sera envahi, spolié, bientôt asservi.

emile

excellent article
la décadence , la dégénérescense dans tous les domaines est une évidence depuis un bout de temps pour celui qui ouvre un peu les yeux

Mad MAX

Très bon article Mr Alain MARSAUGUY compliments !

Diana

Que faut-il pour que les Français comprennent ?
Tout cela est pourtant d’une logique élémentaire…

Dans mon ancien Lycée, public certes mais très sélectif, il n’y a plus que des élèves d’origine africaine, en les écoutant parler je me suis demandée comment ils avaient réussi à aller plus loin que le CM2…

Drake

Tout-à-fait Logique. Puisque la population Française est en train d’être remplacée par des Africains, à terme, la France sera dans quelques décennies un pays avec une population Africaine et occupera, au classement mondial, la place qu’occupent les pays d’Afrique.

nce en 2022

et ce n’est qu’un debut,continuer a voter pour ceux de droite et de gauche et macron et la france deviendra un pays pauvre

BERNARD

Je l’avais personnellement signalé dans une de mes réponses sur ce site.. (classement de la france dans le concert des Nations)
Mais lorsqu’on passe en catégorie “pays en voie de sous-développement”, ça me semble normal :
Routes plus entretenues, sécurité inexistante, 80 Milliars par an pour nos “chances”, fiscalité confiscatoire, armée à l’os,.. and so one.. mais bon heureusement il nous reste les doigts de l’homme…. DANS LE CUL

DUVAL Maxime

https://www.youtube.com/watch?v=YC-hZrU6Ugw

171 ans liquidé, #ENGUERRE devenus réalité

Ajoutée le 5 juin 2018

1847 une fonderie voyait le jour dans notre cher bassin fumelois, l’histoire est longue… Évolutions, formations… Elle fait vivre des milliers de personnes (jusqu’à 4000 ouvriers EN UN SEUL LIEU celui ci le notre Notre cher usine) 1989 chute des hauts fourneaux une ère nouvelle se prépare (actionnaires financiers : mondialisation) et quel ère…

Mariette

Manu Rhin vendu aux arabes unis.
Bah ! Une balle dans la tête c’est plus rapide qu’un égorgement.

Stratix

La France est déjà le n° 10 en parité de pouvoir d’achat ( c’est ce qui compte) et en PIB/ habitant en parité de pouvoir d’achat on est n° 30 !! ., et ceci malgré un gros endettement.Avec les immigrés sans travail la chute va être sévère. la France se tiersmondialise. Une erreur dans le texte: Alstom a été racheté par GE ( general electric) et non Siemens.

Gretsch

Oui Alstom a cédé sa branche énergie à General Electric, ce qui techniquement devrait conduire l’ancien ministre de l’économie Emmanuel Macron, responsable de cette acquisition à un jugement pour haute trahison, compte tenu du fait qu’il a livré à une entreprise étrangère la fabrication des turbines des SNLE (sous-marins nucléaires lanceurs d’engins), et par conséquent compromis l’indépendance et la dissuasion nucléaire de la France.

Lire Aussi