Ce krach inévitable qui va tous nous rincer


Un beau matin vous vous réveillerez, comme d’habitude vous allumerez votre poste de télévision, et vous observerez une effervescence inhabituelle sur les chaînes d’information en continu. Les mêmes journalistes ignares seront toujours présents, mais vous constaterez que les militaires, les spécialistes en géopolitiques et les Ukrainiennes trop maquillées, qui s’étaient substitués aux médecins, auront eux-mêmes été remplacés par des économistes, des analystes financiers et des gérants de SICAV.

Les journalistes à tête d’abrutis, eux, après avoir été épidémiologistes, puis polémologues, seront maintenant devenus des experts du marché obligataire. Ils parleront de duration, de sensibilité, de Crédit Default Swap, de points de base, de haircut et s’exprimeront dans des unités qu’on pensait réservées à la mécanique quantique ou à l’astronomie, tant le nombre de zéros est incommensurable. De nombreux économistes se succéderont également. Les Artus, les Touati, tous sans exception viendront mentir comme des arracheurs de dents. Artus viendra, comme d’habitude, expliquer pourquoi ses prévisions étaient erronées, et Touati nous soûlera de sa logorrhée.

Dans ce cas, pas de doute, le krach obligataire de la zone euro aura débuté, et il sera probablement violent. Les 0.5% de hausse des taux de la BCE, qui n’intéressent personne (pas assez spectaculaire) auront fait leur office, et cette farce financière qu’est l’outil anti fragmentation de la BCE (qui n’est autre qu’un programme d’achat de dette) aura échoué. Les dettes des pays du Sud auront été attaquées, celle de la France également, les taux d’emprunt de ces pays auront probablement augmenté de 3 à 4% en une journée. Macron apparaîtra le soir même à la télévision, à 20 heures précise, pour nous informer que nous sommes en guerre contre les taux d’intérêt.

A ce stade, il y a encore une possibilité que vous ne vous sentiez pas réellement concernés. Comme le disait le grand économiste François Mitterrand : « Dans la lutte contre le chômage, on a tout essayé ». Avec la dette c’est un peu la même chose. On entend chaque année que le déficit augmente, qu’il est de 170 milliards cette année, que la dette se mesure en trillions. Et alors ? Il en est ainsi depuis des décennies et il n’y a pas de raisons de s’affoler ; ça passera, comme d’habitude. Excepté que cette fois cela ne passera pas. Les investisseurs ont perdu confiance et ils se retirent en catastrophe, entraînant ainsi les taux d’emprunt à la hausse. Pourquoi aujourd’hui plutôt qu’hier ? c’est comme se demander pourquoi le volcan est entré en éruption ou pourquoi le tremblement de terre a eu lieu à telle date et pas à une autre. Notre capacité de calcul ne permet pas de le prévoir, voilà tout.

Très rapidement, les banques vont se retrouver en très grande difficulté, la valeur des portefeuilles obligataires va s’effondrer et la charge de la dette de l’état va exploser à des niveaux stratosphériques tels que même l’impôt ne suffira plus à payer les intérêts.
C’est à ce moment précis que vous vous inquiéterez pour votre assurance vie. Depuis toujours, l’Etat vous a fait un cadeau en vous offrant une fiscalité attrayante sur ce placement, dans l’unique objectif de drainer l’épargne massivement vers la dette d’Etat française. Depuis des années déjà, vous avez vu les rendements de ce placement dévisser pour atteindre le voisinage de zéro, ne compensant même pas l’inflation, mais au moins c’était garanti par l’Etat. Et maintenant on vous explique sur BFM que, non seulement vous allez encaisser des pertes bien supérieures à la hausse nominale des taux à cause de cette satanée sensibilité des portefeuilles obligataires dont votre conseiller bancaire ne vous a jamais parlé, mais qu’en plus la parole de l’Etat a autant de valeur que celle d’un général malien !

Il n’est pas nécessaire de vous précipiter à la banque afin de liquider votre assurance vie, le gouvernement a déjà utilisé la Loi Sapin-2 pour la bloquer pour une durée indéterminée. Vous n’avez pas pris la peine, pendant toutes ces années, de vous renseigner sur les directives européennes qui sont votées et vous ne savez donc pas que tous vos avoirs sont saisissables en toute légalité par l’Etat en cas de nécessité.

Pire encore, vous apprenez au fil de l’eau que les encours des comptes courants sont menacés en cas de faillite de la banque. Pas la peine de vous ruer vers le distributeur de billets, votre compte est déjà bloqué et vos retraits limités dans un premier temps à 200 euros par semaine. Si cette dernière est réellement au bord de la faillite, vos avoirs seront convertis en actions de cette même banque. L’arsenal juridique a été voté il y a bien longtemps au Parlement Européen.

Vous vous sentez probablement floué et même indigné. Cet argent c’est le vôtre, vous avez payé des impôts, il vous appartient ! En réalité, cet argent n’existe pas, le monde fiduciaire dans lequel nous vivons vous a entretenu dans l’idée que ce nombre que vous voyez sur votre relevé de compte correspond à quelque chose de tangible, alors que ce n’est qu’une écriture comptable. Votre argent, votre banque ne l’a pas, ou ne l’a plus.

Les biftons que vous gardez précieusement en cas de coup dur, personne ne vous les enlèvera, ils sont à vous. Prenez une loupe et regardez bien ce qui est écrit sur ces billets de banque : « BCE ». Vous n’êtes nullement propriétaire de ces billets, vous en avez tout juste l’usufruit, que l’on peut vous retirer à chaque instant, en les décrétant non valides et en les remplaçant par d’autres coupures. Ces billets ne sont d’ailleurs que des créances sur une banque centrale, qui elle-même ne vaut plus grand-chose.

Que ce soit gelé, c’est une chose, mais vous avez entendu dire que les encours inférieurs à cent mille euros sont garantis par un le Fonds de Garantie des Dépôts (FGDR), et il se trouve que vous avez pris bien soin de répartir votre argent sur de nombreux comptes. Malheureusement, l’état et votre banque ont omis de vous informer que ce fond n’a été abondé que de 6 milliards depuis sa création. Un peu léger pour garantir 2.6 Trillions d’euros.

Qu’ils bloquent les comptes à vue et les assurances vies, d’accord, mais vous restez quand même le propriétaire des actions que vous avez achetées. La banque n’en est que le dépositaire, sa faillite ne devrait donc en aucun cas avoir de conséquences sur votre pleine propriété à l’égard de ces titres. La société Vinci viendrait-elle à faire faillite, cela ne signifierait pas que vous auriez perdu la propriété du véhicule que vous auriez garé dans un de ses parking. Hélas, une fois de plus, vous n’avez probablement pas lu les petites lignes lors de l’ouverture de votre PEA. En effet, votre banque a engagé vos actions dans des opérations de prêt emprunt de titre, elles ne sont donc plus là, elles non plus.

Après vous être envoyé un ou deux whiskys dans le cornet, il vous faut faire face à la réalité. Soit la BCE se met à racheter massivement notre dette sur les marchés pour faire baisser les taux, et dans ce cas l’euro s’effondrera par rapport au dollar, ce qui engendrera de l’hyperinflation, soit elle se refuse à le faire et ce sera le défaut pour la France ; de Charybde en Scylla. Mais dans tous les cas de figure, l’état prélèvera au moins 10% de vos fonds, juste pour survivre un an de plus. La technique est déjà éprouvée, elle a été testée avec succès à Chypre en 2012. A l’époque tout le monde s’en foutait car ce sont majoritairement des détenteurs de compte russes qui s’étaient fait spolier.

Il ne vous reste donc plus qu’à retourner sur votre canapé et à regarder chaque soir à 20h précise un croque-mort, l’équivalent financier de Jérôme Salomon, qui viendra commenter l’état de la dette de la France.
On a généralement tendance à dire que l’état français et la Commission Européenne sont longs à la détente et obsédés par le juridisme, mais quand il s’agira de bloquer vos actifs et de vous spolier, je puis vous assurer que cela ira très vite et que vous n’aurez pas le temps de vous retourner. L’Europe est tellement à cheval sur les principes, qu’elle s’assied dessus quand bon lui semble. Pas la peine de résister. Comme dirait Moussa Darmanin, ça va bien se passer.
Comment en est-on arrivé là ? tout ceci était-il prévisible ?

Non seulement c’était prévisible, mais c’était même prévu. La gabegie financière a réellement commencé avec Mitterrand, en 1981, et tous ceux qui ont suivi, sans exception, ont fait vivre notre pays d’expédients financiers pendant les 40 années qui suivirent. L’euro n’a fait qu’aggraver la situation en nous permettant d’emprunter sans limite, à un taux beaucoup trop faible par rapport à la réalité de nos comptes publics, et tout le monde a fait semblant de croire qu’il en serait ainsi pour toujours.

Mais la pire des trahisons fut commise le 3 janvier 1973 et la fameuse Loi sur la Direction et l’Administration de la Banque de France. Depuis ce jour funeste, il est gravé dans le marbre que notre pays est contraint de s’endetter sur les marchés financiers par l’intermédiaire des banques privées et de livrer ainsi notre dette aux investisseurs étrangers ; or, en matière de dette, la nature de celui qui la détient est encore plus importante que le montant de cette dernière, et emprunter auprès des retraités français n’aura pas les mêmes conséquences qu’être redevable envers des fonds de pension américains.

Nous évoquions dans un article précédent la notion de haute trahison concernant les différents dirigeants qui se sont succédés, et qui ont œuvré à la destruction de notre industrie nucléaire civile.
Mais alors, comment allons-nous qualifier le fait de nous avoir sciemment endettés jusqu’à la fin des temps, hypothéquant l’avenir des quatre prochaines générations et d’avoir ouvert la porte à la mise sous tutelle de la France par le FMI, la Commission Européenne, la BCE ou les géants américains de la gestion d’actifs ?

Alain Falento

image_pdfimage_print
52

60 Commentaires

    • pr de les deux, si tu suivais le site de Pierre JOVANOVIC – http://www.quotidien.com – tu éviterais d’écrire des conneries !!

      Le fait que ça n’a pas « encore » craqué, c’est à cause de la planche à billets monopoly !!

      Et si l’on tient compte de TOUTES les dettes du pays France, nous sommes, dans les faits, au même niveau que les grecs ou les chypriottes !!!

      Toutes les ordures, les présidents français, qui se sont « succédés », avec le …succès que l’on sait, ont SCIEMMENT mené le pays France dans le mur !!

      Entre l’invasion, le coût DEMENTIEL de cette dernière, mais aussi TOUTES ses conséquences, le pays va s’effondrer, la seule question, c’est quand !!

      Eh bien, c’est quand « ils » vont le décider, ça, personne ne l’a réalisé manifestement !!!

      • Comme quand il a dit que l’Union européenne allait obliger tous les États à ne plus accepter l’argent liquide pour l’année 2018 ? Ça donne une idée du sérieux du bonhomme.

      • L’ennui c’est que JOVANOVIC dit tout en rigolant !!
        Tous les sujets les plus graves finissent en éclat de rire la preuve il se déguise en Pape pour faire le con ! Moi je m’en fous qu’il déglingue la papauté immigrationniste, mais nos sous c’est quand même plus sérieux que la tiare de machin à Rome.

    • Ceux qui l’ont élu vont moins rigoler dans très peu de temps, quand ils se verront confisquer le sang de leurs veines, je veux dire leur pognon. Ironie du sort, ce sont ceux- là mêmes, les retraités, qui vont morfler le plus. Mais ils s’en foutent, car le principal, ils auront sauvé la tranquillité de quelques mois ou années de leur vie de minables au prix de l’avenir de leurs petits enfants. Je ne mets pas tous les retraités dans le même sac. Beaucoup, ont compris et n’ont pas voté pour ce …

      • Merci de bien préciser que tous n ont pas voté pour ça et ont compris depuis longtemps.
        Hélas, certains qui craignent grave pour leurs sous vont tomber de haut.
        Il y en a aussi qui disent que les jeunes se débrouilleront comme nous avant eux sauf que ……nos parents nous avaient préparé le terrain

    • Le krach est déjà là en réalité. Le taux d emprunt de la France à 10 ans est passé de 0 a 1.5%. Les conséquences sur le budget se compteront déjà en dizaines de milliards.

    • 7.90 le pack de 6 bières Leffe de 25-30 cl, oui c’est un krack qui ne fait que se découvrir.

  1. Ce qui aurait été sympa c’est de nous donner quelques conseils.
    Acheter des pièces d’or ? Des médicaments ? …

    • Les pièces ? Pour se les faire voler chez soi.Les medicaments ?ça se périme.
      Aucune parade.fallait mieux voter.

    • Acheter des actifs tangibles :
      – or, conservé dans son jardin ou dans un coffre en Suisse (il y a des sociétés qui proposent ce service),
      – monnaies sûres : couronne norvégienne, dollar de Singapour,
      – immobilier et terres,
      – actions, achetées directement auprès de l’entreprise, sans passer par une banque, par exemple Air liquide, Total énergies…

      • ou comme autrefois, des bijoux en or 22 carats ou des pierres precieuses ( à eviter diamant blanc, prix bloqué par diamantaires d anvers, peut changer)ou semi precieuses et facilement tranportables…

        • les bijoux or 22 carat, ça n’existe pas: il n’y a que du 18 carat ou 750 millième. Seul les lingots ont le taux de 22 carat ou 999 millième, soit de l’or quasi pur. Le 22 carat ne peut pas se travailler en bijouterie car trop maléable ou mou: il faut impérativement ajouter du cuivre en proportion pour rendre l’or plus dur. Donc autant acheter des lingots (de 1g à 1kg en général, les barres de 12kg ne servant que pour les réserves bancaires). Environ 56€ le gramme en ce moment (à ne pas acheter en France à cause des taxes venant en sus du cours…)

          • oui l or 22 carats en bijouterie c est du 18, même s ils peuvent dire parfois 22, je crois que 22 c est en dentaire

  2. Article très intéressant.
    C’était prévu et prévisible à cause de pervers comme miterrand et tous les autres présidents sans exception , mal élus et illégitimes depuis giscard et toute la clique des voyous élus de ce pays ,députés ,sénateurs ,hauts-fonctionnaires désignés par le fait du prince , ministres cooptés,sous ministres de toute espèce et en tout genre, chefs de cabinets ,conseillers en toute chose et spécialistes de tout et j’en passe;
    Et je ne cite meme pas toutes les aneries realisées par eux avec l’assurance de mr je sais tout;j’espère que les FRANCAIS n’oublieront pas et qu’ils penseront au temps à venir de les honorer.

    • Les tous pourris nous ont mis dans la mouise notre argent chichement gagné ne vaudra plus rien et ce qu il vaudra vous sera prélevé par l état mafieux même si l’on vide nos comptes et que l on met dans un bas de laine ,ne servira à rien car cette argent liquide sera dévalué ! Et qui c’est les cons ?

  3. Suivons de près ce qui se passe en Angleterre.
    Soit ça fait pschittt, soit ça enfle et nous montre ce qui va se passer chez nous et nos voisins.

  4. Alain, malheureusement, trop peu de gens sont au courant des lois mises en place CONTRE le citoyen d’un pays européen …

    En conséquence, je leur promets de « venir » leur demander des « explications » le moment venu ; je ne peux écrire ici comment je vois « l’explication », mais je fournirai la corde, et, ci-possible, les baballes !!! « il a avalé la baballe » comme a dit Jean CARMET dans le film  » La chèvre  » …

    Au fait, vous saviez qu’un type, au Liban, a pris des otages, et a EXIGE de pouvoir retirer son propre argent ? Vérifiez, c’est tout simplement hallucinant !!!

    • Arrivera le moment du retour au far-west.
      Que les traîtres payent.
      Justice.
      Ces ordures n’y couperont pas.

      • De vivant, il n’y a plus que les trois sinistres S., H. et M. Pensons aussi à nos chers premiers ministres, là un peu plus nombreux (on vous laisse les compter…) Effectivement, leur impunité semble n’être plus trop de mise, le Peuple commençant vraiment à vouloir demander des comptes car ILS ont été trop loin, surtout depuis 2017.

  5. Et lorsque vous aurez vidé votre bouteille de whisky, vous voudrez en acheter une autre pour continuer à vous soigner. Problème, il vous faudra un camion de déménagement rempli de billets de banque pour pouvoir vous l’offrir …

  6. Une réponse toute simple : il faut retirer aux français le droit de vote puisque, manifestement, depuis 1945 (mais, en réalité, je devrais dire depuis 1815, date à laquelle ils ont permis le retour d’un Roi après avoir déclenché la Révolution française 26 ans plus tôt), ils ne sont pas capables de s’en servir intelligemment…
    Regardez les USA, pourtant première « démocratie » du monde : le peuple ne peut pas voter au suffrage universel direct, mais, apparemment, il ne s’en porte pas plus mal…

    • Je me répète, pourquoi voter puisque de toute façon le résultat ne sera pas celui des votes puisqu’il est trafiqué….

  7. Si c’était le premier économiste à tirer la sonnette d’alarme, je pourrais continuer à dormir tranquille sur mes deux oreilles. Mais ce n’est pas la première alerte à en juger les articles précédents rédigés par des gens parfaitement éclairés sur les turbulences de l’économie, les rouages obscurs de la haute finance et la mégalomanie obsessionnelle de nos élites qui gèrent nos finances. Ceux qui n’ont pas de placements financiers comme moi, c’est à dire rien à perdre ne verrons pas leur épargne fondre comme neige au soleil. C’est déjà une consolation. Quant aux épargnants ils auront fait preuve d’une naïveté impardonnable face à la filouterie bancaire légalisée et protégée. Vous constaterez comme moi au travers de cet article que toutes les issues permettant de rebondir sont soigneusement cadenassées pour éviter de sortir de la nasse dans laquelle on nous entraîne…

    • @andre
      non ils ne sont pas tous naifs, même informés depuis longtemps il faut etre riche pour que les banques en dehors de l euro ou les fonds d investissements privés t acceptent Les sieges des banques etrangeres non dépendants de bruxelles, ne sont pas en france ou tu dois accepter d émigrer Et oui tout est pévu pour filouter les français, épargnants ou non, avec des lois votées au…parlement Derniere : plus d especes ni cheque en 2023 Seule proprietaire : votre banque…et..ce qui est derriere

  8. La dette des USA dépasse les 30 000 Milliards de Dollars et tout le monde crie STOP,
    les positions de BNP sur les produits dérivés sont de 30 000 Milliards de Dollars, et personne ne dit rien ! Les Banques Françaises Société Générale (20 000 Milliards de $ de produits dérivés), Crédit Agricole 15 000$… Sont les 1ères sur ce marché… ????
    On les sait tellement intelligents qu’ils n’auront pris aucune position sur les produits et mines Russes, ni sur les produits, mines, ports Chinois en plein zéro COVID à Ningbo (plus grand port de Chine), Shanghai et tout juste Qingdao autre Grand port de Chine bloqué en « 0 » Covid… Ahahahaah !
    Ce sont des jeux de crédits et auto-assurances, qui sont libérés au bout de 6 à 12 mois….. TIC ! TAC ! TIC ! TAC !

  9. Un billet parfait !
    2 remarques complémentaires :

    1) Les chiffres que vous avez sur votre compte bancaire ça n’est pas VOTRE argent, mais une créance que vous avez sur la banque.. lorsque la banque défaille, votre créance aussi.

    2) Dans la loi Sapin 2 (pas fous les mecs !) ils se donnent le droit de baisser le fameux seuil de 100 k€ (en aucun cas ce montant n’est garanti par le FGDR comme vous le signalez fort justement) , la loi est passée crème un mois de juillet ou d’août.

    Churchill avait dit  » Il ne faut jamais gaspiller une bonne crise »

    J’ai plusieurs fois indiqué sur RL mes préconisations pour éviter le désastre au niveau d’un particulier.

    Dans toute crise, certains s’en tirent mieux que d’autres, et même en profitent… et c’est bien d’être prévenu avant.

      • En quelques lignes.
        1) Si vous n’avez pas votre immobilier (et aider vos enfants à en avoir), c’est la priorité
        2) Si vous avez déjà votre immobilier, vous pouvez acheter de l’or PHYSIQUE, sur les boutiques ayant pignon sur rue à Paris (Rue Vivienne par exemple, possible par correspondance) vous pouvez acheter de l’or au gramme, par exemple pour 50 ou 60% de votre assurance vie en euro qui devient risquée en plus de ne rien rapporter. (Je rappelle qu’1g d’or ne pèse pas plus lourd ni ne prend plus de place qu’un PQ de 50€). vendu sous scellé, c’est immédiatement négociable à la revente.

        3) Pour diversifier ; placer environ 10 à 20% de votre capital dormant (hors immo) dans les cryptos (BTC et ETH en particulier), pour ce faire utilisez aussi une bonne plateforme d’exchange que vous trouverez aisément grâce à votre moteur de recherche. Bien sûr c’est plus spéculatif, mais moins que votre compte en banque.

        • Utilisez aussi une bonne plateforme d’exchange !

          Ca n’existe plus de nos jours Tous des crooksdont le seul interest est de se faire de l’argent sur votre dos

          • Je n’ai jamais eu à me plaindre de la mienne : tous les frais de transactions annoncés sont transparents et effectifs, elle n’est pas blacklistée par l’AMF.. Ensuite, il ne faut pas confondre « placement » et « trading » ceux qui passent leur temps à faire du trading perdent de l’argent à 95%… les 5 autres % ramassent la mise.
            De même que pour toute transaction financière ou boursière, l’échange d’€ en BTC comporte des frais, généralement d’environ 0.1% soit de 10€ pour une transaction de 10000 €

  10. ll y a une façon de s’en sortir, mais pour ça, il faudrait une vrai président qui ne soit pas une marionnette des banksters du NWO : Décréter l’annulation des créances étrangères (c’est une prérogative régalienne) et revendre celles gagées à 10 ou 20% de leur valeur nominale aux Russes et/ou aux Chinois.
    Ce n’est pas une vue de l’esprit, la France l’a fait 8 fois depuis 1812 et 71 États ont été en défaut de paiement entre 1975 et 2010, officiellement ou non. Entre autres Mexique, Russie, Ukraine, Croatie, Venezuela, Grèce, etc… Ce qui ne les a pas empêchés de continuer à fonctionner normalement.
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/07/01/20002-20150701ARTFIG00117-des-dizaines-de-pays-se-sont-deja-retrouves-en-faillite.php

    • Oui, vous avez raison. Il sera nécessaire de procéder à des négociations avec certains créanciers et d expliquer à d autres qu on ne payera pas.

  11. Prochaine étape : le pillage des comptes en banque (déjà préparé de longue date) il faudra juste que le ramollissement des mougeons par marinade mentale atteigne les stade de l’anesthésie généralisée (ou presque, par inoculation ?) … Vous vous souvenez, « les anti-éoliennes » il faudra leur couper le courant ! Voilà un bien-pensant étalon ! Beaucoup de monde s’en est offusqué ? Carenco, l’ancien préfet qui veut couper le courant des anti-éoliennes Jean-François Carenco, nouveau ministre délégué des Outre-mer, déclarait en 2021 : “Que ceux qui ne veulent pas des éoliennes soient privés d’électricité”. C’est la démarche du NWO qui est matérialisée là ! (les Nazis n’y avaient pas pensé, mais il y a leurs descendants !)

  12. Prévenus ? nous le sommes …. depuis 2 jours : « LE PRIX A PAYER » – la finance (notre économie mise à mal par la guerre en Ukraine – ben voyons !!!)
    « Emmanuel Macron appelle les Français à « accepter de payer le prix de la liberté »

    Emmanuel Macron a dénoncé vendredi « l’attaque brutale » de la Russie en Ukraine et a appelé les Français à « accepter de payer le prix de la liberté », alors que le conflit risque d’avoir de lourdes conséquences économiques notamment en Europe.

  13. Heureusement nos parents à nous les vieux dur-â – cuire de la vieille garde , les briscards ayant fait toutes les campagnes , nous ont appris que l’argent ne fait pas le bonheur ! Aujourd’hui quand la grippe est devenue covid-9 et la syphilis une variole de singe il ne nous étonne point que le bonheur soit devenu le malheur , non ?

    • Bonjour, j’ai adoré la dernière phrase « quand la grippe est devenue covid 9 et la syphilis variole de singe », là aussi le wokisme est passé, en effet.

  14. Regardez où est tombé le Liban, vous aurez une idée de ce qui attend les Français.

  15. Bonjour, quel article intéressant.
    Et quel scénario de film d’horreur…
    Je plains vraiment ceux qui arrivent derrière nous

  16. Quoi de mieux pour camoufler ses malversations, ses crimes, ses trahisons, son complot contre l’état français, ses déviances ? Une guerre ! Car à ce moment là, tout devient secondaire. Il existe donc un immense danger que ce salopard nous entraîne dans une guerre avec le pays le plus puissant militairement du monde. Dites ça aux sales cons qui l’ont élu, ils riront encore !

  17. Bravo pour cet article de fond, petit économiste de la vie industrielle et commerciale depuis mes études technologiques avant 68 en gestion des coûts horaires en « organisation scientifique du travail » censurée par les syndicats mais réapparue sur une autre forme et convaincu que Tonton et ses acolytes sont la cause de la déchéance économique de la France y compris ceux dits de droite je ne peux espérer qu’enfin un réveil qui sera très difficile car beaucoup fe français y compris les cadres sont « accrocs » au Socialisme

  18. Pas d’accord avec le fait de citer Touati comme menteur ou mauvais économiste puisqu’il va exactement dans votre sens, qu’il voit lui aussi la dégringolade des économies de l’UE liées à l’Euro et un crack à venir d’ici peu !
    Par contre dans la famille Cohen on trouve que Pruno Lemaire est un bon ministre !
    (Voir les vidéos de Marc Touati sur Youtube)

    • Tout spécialiste des marchés financiers qui n a jamais eu l honnêteté de dire que l Euro était notre vrai problème est un menteur. Touati en fait partie.

  19. Seules les actions au « nominatif pur » ne peuvent pas être volées par les banques car ces actions sont inscrites dans les comptes de la société et la banque n’a dans ce cas qu’un rôle de gestion administrative.
    Le transfert au nominatif « pur » (pas au nominatif administré qui n’offre aucune garantie) n’est pas toujours facile mais le jeu en vaut la chandelle, ne tardez pas !

  20. Si un krach obligataire ou autre intervient dans les pays occidentaux, tous les pays du monde entrent dans la tourmente vu l’interdépendance des économies et des investissements financiers. 1929 aura été une petite gripette à côté de ce qui risque de sa passer. C’est pour cela qu’en cas de crise-krach systémique, il y aura un bretton-woods pour l’éviter. La France est affectivement l’une des plus mal barrées en Europe avant l’Italie qui hors dettes d’intérêts a un budget excédentaire et les italiens détiennent en grande partie leur dette, alors que les guignols qui nous gouvernent l’ont laissée filer entre les mains étrangères. La France est la plus mal barrée de l’UE avec la Grèce.

  21. Dans votre conclusion Monsieur Palento vous exonérez un peu vite l’ensemble des français parce que de l’état providence on en a tous profité,à différents niveaux certes et je ne parle que des français …vous savez très bien que la loi de 1973 avait été faite pour contrôler la dette et les dépenses publiques ,donc la monnaie et pour éviter de faire tourner la planche à billets, ce sont ceux qui ont géré le pays par la suite qui ont mis la France dans cette situation, combien de fois le franc a t- il été dévalue par rapport au Mark entre 1954 et 1985 ?Pompidou n’était pas un traître mais c’était sans doute le dernier à l’ Élysée.

    • Vous avez raison, mais une dévaluation n’a rien de honteux. Si on prend comme hypothèse raisonnable que nous n’aurons jamais la compétitivité de l’industrie allemande, alors la dévaluation est pour nous une nécessité.
      Quant à la loi de 1973, le problème c’est qu’elle supprime de fait un outil qui a fait le succès de notre développement: le circuit du Trésor. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas utilisé votre clé de 12 depuis 1 mois qu’il faut la jeter à la poubelle, vous pouvez toujours en avoir besoin. En fin de compte, nous nous sommes endettés tout autant, mais 55% de notre dette est détenue par des étrangers. De plus nous subissons une dévaluation de fait de l’Euro. Je préfère dévaluer de mon plein gré qu’être dévalué par les autres.

      • En tout cas je suis d’accord avec vous sur le plongeon de l’euro,en effet la BCE n’aura pas d’autre choix que de racheter les obligations d’état notamment pour l’Italie en pleine trappe à dettes.Quoi qu’ils disent ils feront tout pour sauver l’euro.

  22. Le dollar va aussi chuter sous peu, lui aussi est sur-enflé !

  23. Je suis consterné de lire les conseils de placements qui vont nous « sauver » :
    or, bijoux, monnaies étrangères, immobilier, etc….
    Mais TOUT ÇA n’est qu’une LOTERIE !!!
    Arrêtez de vous prendre au sérieux les commentateurs conseillers-conseilleurs, vous êtes dans le brouillard.

    • @mantalo le pb est que la loterie d Etat et de l UE on sait ou elle va : dans le mur ! et qui paiera ? pas les coupables qui se seront mis bien à l abri…mais les sans dents pris pour des cons !

1 Rétrolien / Ping

  1. Covid, guerre, pénuries, inflation : Résistants, tous à Paris le 3 septembre ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.