1

Ce ne sont pas Hidalgo et Autain qui voyageraient seules avec un routier marocain…

Le décès de Sonia Losche, 28 ans, étudiante à vie, immigrationniste professionnelle, présidente des Jeunesses du SPD en Bavière, sœur d’un militant historique des Grünen allemands, fait couler beaucoup d’encre de l’autre côté du Rhin. Cette militante avait décidé, pour une fois qu’elle n’aidait pas les clandestins sur l’île de Lesbos, de partir pour l’Espagne, sans doute attirée par le nouveau gouvernement socialiste si gentil, puisqu’il avait accepté d’accueillir l’Aquarius. Elle monta donc, près d’une station essence, dans un camion conduit par un routier marocain.

Et évidemment, arriva ce qui pouvait arriver, la malheureuse se fera agresser, violer, massacrer et assassiner. Je l’avoue, dans un premier temps, j’ai eu tendance à avoir la même réaction que Christine Tasin. Dans un article intitulé « De la pitié pour une pro-migrante assassinée par un Marocain, vous rigolez, non », elle exprimait, en pensant aux proches des victimes d’attentats islamistes ou d’agressions musulmanes, son absence totale de compassion pour la victime.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/06/21/de-la-pitie-pour-une-pro-migrants-assassinee-par-un-marocain-vous-rigolez-non/

Elle concluait ainsi : « Il va bien falloir que chacun, un jour, paye pour ses trahisons, petites ou grandes. Nous appelons, quant à nous, un nouveau tribunal de Nuremberg, parce que nous sommes légalistes et que nous ne voudrions surtout pas que, comme en 44-45, des milices privées s’arrogent le droit de faire la justice, de tuer, de tondre, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Mais, en attendant, nous ne pouvons jeter la pierre à ceux qui ne pleurent pas sur une  immigrationniste tuée par un de ceux qu’il s’évertue à nous imposer« .

Je pense franchement que Sonia Losche était une petite conne, grande bourgeoise de gauche détruite par la haine de soi véhiculée par son pays, l’Allemagne, depuis plus de 70 ans. Je n’ai, comme Christine, aucune pitié pour elle, parce qu’elle était une adulte responsable, et qu’elle a payé au prix fort ses délires exotiques et son idéologie immigrationniste. J’ignore si elle était en recherche d’expériences amoureuses nouvelles, en montant dans un camion conduit par un Marocain seul, ou si c’était vraiment une imbécile d’une candeur consternante. Je présume que, main dans la main avec les islamistes, elle traitait de « raciste » et de « nazi » les militants de Pegida ou de l’AfD. Paix à ses cendres (sachant que l’assassin avait, selon la tradition musulmane, commencé à brûler le cadavre), c’était une jeune imbécile, mais c’est quand même idiot de mourir ainsi, à 28 ans…

Par contre, ce dont je suis certain c’est que jamais nos grandes bourgeoises de gauche, qui imposent l’immigration à notre peuple, en s’en préservant comme il faut, qui vivent avec des gardes du corps partout autour d’elles, tout en prônant le « vivre ensemble » pour la populace, ne se seraient mises dans une situation aussi suicidaire. Tout simplement parce que elles savent ce que sont réellement les clandestins muzz, et leur considération pour les femmes.

Vous imaginez Hidalgo aller en Espagne, seule, avec un camionneur marocain ? Pas folle, la guêpe, et puis les jets privés, cela va plus vite !

Vous imaginez Clémentine Autain, qui a fait son début de carrière en racontant son viol (sans jamais parler de l’origine du violeur, preuve que c’est un Africain), aller en Espagne, seule, avec un camionneur marocain ?

Vous imaginez Caroline de Haas, qui insulte les mâles blancs hétorosexuels, tout en masquant les agressions sexuelles des migrants dans le quartier de La Chapelle, aller en Espagne, seule, avec un camionneur marocain ?

Vous imaginez Marlène Schiappa, après ses trois jours exotiques, à Trappes, protégée par 80 policiers, se risquer dans un tel voyage ?

Vous imaginez Nicole Belloubet, celle qui libère les djihadistes de prison, vivre aussi dangereusement ? Et Nyssen, qui veut rendre obligatoire l’hymne au vivre ensemble sur Internet ?

Et Caroline Fourest qui nous raconte que l’immigration n’a rien à voir avec la montée des violences musulmanes en France ? Et toutes les petites journaleuses qui font la leçon sur les plateaux de télévision aux patriotes ? Et les juges « Murs des Cons », qui multiplient les condamnations contre ceux qui protestent contre l’invasion migratoire. Et toutes les chercheuses planquées du CNRS ? Et toutes les petites enseignantes gaucho-bobos qui lavent la tête de nos mômes avec l’accueil obligatoire dû aux migrants ? Et les artistes putassières du festival de Cannes, qui clament leur amour du clandestin, entre deux partouzes arrosées au champagne ? Et Trierweiler qui, à peine séparée de Hollande, se précipitait à Calais pour la photo, et plus si affinités ?

Finalement, cette sotte de Sonia Losche a été au bout de son délire exotique, de son amour de l’Autre et de sa haine de Soi.

Tandis que nos bourgeoises de gôche, qui n’ont jamais hébergé un clando de leur vie, et se contentent de faire des selfies comme preuve de leur anti-racisme et de leur ouverture à l’autre, préfèrent faire la leçon au peuple de France, tout en profitant, dans leurs beaux quartiers, protégés par des policiers qu’elles méprisent, de l’entre-soi des nantis.

Si un jour il arrive à l’une d’entre elles ce qui est arrivé à Sonia Losche, c’est promis, je fais péter une bouteille de champagne pour célébrer l’événement, car la plupart du temps, ce sont les nôtres qui laissent leur peau, à cause des salauds qui accélèrent l’invasion de notre pays par des barbares…

Martin Moisan