Ce ne sont pas les « fake news » qui menacent la démocratie, c’est la clique à Macron

Ceux qui prétendent que les « fake news » menacent la démocratie sont les mêmes qui confisquent au peuple sa souveraineté et passent leur temps à le trahir.

Depuis la nuit des temps, propagande, manipulations et mensonges ont été et sont encore l’arme fatale qui permet aux dirigeants de régner sans partage et de mener un programme pour lequel ils n’ont jamais été élus, au mépris du peuple qu’ils refusent de consulter.

Le mouvement des Gilets jaunes n’est pas seulement un combat pour un meilleur niveau de vie, c’est aussi un besoin de reconnaissance, un besoin d’exister face à ceux qui leur ont confisqué le droit de décider eux-mêmes de leur propre avenir.

Avec l’arrivée des réseaux sociaux, les GJ ont pu aisément propager leur mouvement sans aucun besoin de leader, de syndicat ou de parti politique.

C’est ce qui fait leur force puisque ceux qui dirigent sans partage n’ont aucune prise sur le mouvement et surtout n’ont aucun représentant qu’ils pourraient acheter sur le dos de ceux qui  se gèlent sur les ronds-points.

Pour la première fois, le peuple désorganisé, sans moyens matériels ni capitaux, a fait plier le gouvernement et a gagné ce que les syndicats n’ont jamais pu obtenir.

Non, ce ne sont pas les « fake news » qui menacent la démocratie. C’est plutôt la dictature des élus qui viole les droits du peuple, en l’ignorant superbement et surtout en gouvernant contre sa volonté.

Est-il normal que le premier parti de France, le Rassemblement National, n’ait qu’une poignée d’élus au Parlement, ce qui l’empêche d’avoir un groupe à l’Assemblée ?

Les 11 millions d’électeurs du deuxième tour sont représentés par 6 députés sur 577 ! Une violation manifeste de la démocratie.

Alors qu’au Parlement européen, le RN a 15 sièges sur 74 députés français, élus à la proportionnelle intégrale.

Est-il normal qu’il n’y ait qu’un seul ouvrier élu député en 2017 ?

Est-il normal que Sarkozy ait pu s’asseoir sur le « non » au référendum populaire sur la Constitution européenne de 2005 ?

Est-il normal que Macron ait ignoré le référendum sur Notre-Dame-des-Landes pour enterrer l’aéroport du Grand-Ouest approuvé par les électeurs ?

Est-il normal que Macron ait ouvert les frontières comme jamais (262 000 visas longue durée) et qu’il ait évacué le débat sur l’immigration, alors que près de quatre Français sur cinq ne veulent plus d’immigration et jugent que l’islam est un frein à l’intégration ?

Est-il normal qu’il ait signé le Pacte de Marrakech, qui organise la submersion migratoire de l’Europe, sans consulter ni le Parlement ni le peuple français ?

Un tiers des pays européens ont refusé de signer ce torchon onusien parce qu’il est dangereux et abandonne à l’Onu la souveraineté des pays signataires en matière d’immigration.

Le signer, c’est adhérer aux contraintes de ce texte qui interdit aux peuples de défendre leur identité et leur patrimoine culturel, au nom du mondialisme et du multiculturalisme bienfaiteur. Il est totalement contraignant dès lors qu’on le signe.

12 généraux viennent de signer une lettre adressée à Macron en l’accusant à juste titre de trahison.

Qui en parle ? La même presse aux ordres évacue ce sujet qui fâche mais ne cesse de clamer que le Pacte de Marrakech n’est pas contraignant.

Elles sont là les véritables « fake news », elles sont dans les mensonges de la presse et du pouvoir, qui trompent et trahissent le peuple en permanence.

Il est donc urgent que le RIC, le référendum d’initiative citoyenne, voie le jour pour redonner au peuple le pouvoir que les élites lui ont confisqué depuis la Révolution.

Il existe bien dans la Constitution un référendum d’initiative partagée, instauré par Sarkozy après nous avoir volé notre « non » à la Constitution européenne, mais il est inapplicable car trop contraignant.

Il exige l’accord de 20 % de parlementaires et de 10 % des électeurs inscrits.

Il n’a donc jamais servi.

Ce RIC doit être accessible si 700 000 électeurs le demandent sans que le Parlement ne puisse s’y opposer.

Ensuite, le verdict des urnes doit être contraignant pour le pouvoir, sans possibilité de le contourner.

Ce que veulent les Gilets jaunes, c’est être les acteurs de la politique de la France et non pas les dindons de la farce qui triment avec uniquement le droit de se taire.

En Suisse, pays de 8 millions d’habitants, le peuple a été consulté 309 fois depuis 1848. Il suffit de 100 000 demandeurs pour enclencher la procédure référendaire.

En France, les 9 référendums sous la Ve République, ont tous été lancés à l’initiative du pouvoir.

Si la démocratie vacille et si les Gilets jaunes veulent renverser la table, c’est parce que le peuple n’en peut plus de faire les frais d’une politique mondialiste sans avoir son mot à dire. Les GJ paient le coût démentiel de l’immigration.

On impose au peuple sa lente disparition, on brade son identité, sa culture et son mode de vie, et on lui demande de dire merci, sous peine d’être traité de salaud de fasciste, de raciste et d’islamophobe !

Le peuple n’est pas fou, il voit bien ce qui se passe mais on lui interdit de s’exprimer.

Il voit bien que ceux qui interdisent les crèches dans les espaces publics et suppriment les saints des calendriers, au nom de la laïcité, sont les mêmes qui se taisent devant les prières de rue du vendredi et les repas halal dans les écoles républicaines. Laïcité pour les uns, droit à la différence pour les autres.

Il sait très bien que les sans-papiers sont soignés et couverts à 100 % pendant que des millions de Français modestes diffèrent leurs soins faute de moyens.

Il voit bien qu’on augmente la CSG des retraités pendant que les étrangers n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France ont droit à une retraite de 830 euros (1 300 pour un couple).

Et cette justice à deux vitesses, cette odieuse préférence étrangère qui s’exerce sur son dos, le peuple n’en veut plus.

C’est tout cela le mouvement des Gilets jaunes.

S’ils agitent des drapeaux français et chantent la Marseillaise, c’est parce qu’ils aiment la France et entendent léguer à leurs enfants un pays qui garde son identité, avec ses 2 000 ans d’Histoire et ses 1 500 ans de chrétienté.

Les fossoyeurs de la nation, qui évacuent tout débat sur l’immigration par lâcheté, ils n’en veulent plus.

Marine récolte 58 % du vote ouvrier selon les derniers sondages.

Preuve que le débat du deuxième tour a été digéré.

Et si on rejouait les élections de 2017 avec les mêmes candidats, elle arriverait en tête selon un sondage Ifop paru dans le JDD.

Ce n’est pas un hasard. Le peuple sait très bien faire la différence entre un Macron manipulateur qui a toujours menti et une Marine qui aime la France et le peuple français.

Nul ne peut lui reprocher un manque de sincérité quand elle dit vouloir gouverner au nom du peuple, pour le peuple et par le peuple. C’est la seule patriote qui mérite notre confiance.

Tous les autres ne sont que des Judas ou des Brutus en puissance, prêts à sacrifier les Gilets jaunes sur l’autel du mondialisme et du multiculturalisme.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. Macron vient de déclarer qu’il faut d’urgence une « armée européenne ». (Afin que des officiers d’une armée « nationale » ne soient pas tentés par un coup d’état souverainiste).
    Alors, pourquoi aurait-il dû décider de ne pas signer, de son propre « chef », la soumission de la France à l’ONU en matière de migrants illégaux et économiques?
    Pas d’avis du parlement pour des décisions aussi lourdes, pas de référendum, rien! Sa mission: rendre irréversible la mondialisation.
    Et ils veulent quoi, les 57% d’abstentionnistes? Leur « j’menfoutisme » anti Français a fait élire Macron et ils viennent s’en plaindre?
    René Descartes a construit sa théorie sur « le bon sens, la chose du monde la mieux partagée ». Les Français et le bon sens… Il a dû écrire ça de la Hollande où il s’était réfugié.

  2. Il faut revoir la Marseillaise, cousins français! « Aux armes…, Macron, Macron… »

  3. Nous avons un fake président, un fuck président, à la fois Croquignol et filochard,
    Castagnettes en Ribouldingue, et Gérard Philippe plus Filochard que Croquignol TOUS A LA MANIF DU 22 vers OPERA ou CONCORDE ou CHAMPS ELYS2EES

  4. Il va falloir que la Police Nationale fasse le ménage dans ses effectifs, notamment parmi ces pseudo policiers, des supplétifs au profil de racaille, identifiables à leur brassard rouge porté au bras gauche et dont l’un d’eux s’est permis de traiter une femme âgée, simple passante, non agressive, de » vieille truie » (source Sputnik).

  5. Non Monsieur Guillemain, la racaille âgée qui débarque chez nous ne touche pas une retraite de 830 € mais une allocation qui est non imposable et non soumise à la CSG et tout autre prélèvement qui accable les pensions de retraite.
    N’utilisons pas la sémantique de nos ennemis. Ainsi quand la canaille médiatique entend un opposant se scandaliser d’une « retraite » que toucherait un envahisseur âgé, le journaleux genre Bourdin, Leclerc ou Elkrief a beau jeu de s’étrangler en criant à la « fake news ».Sans préciser bien sûr que le parasite touche une ALLOCATION bien plus avantageuse. Attention donc à notre vocabulaire et à veiller à rétablir les faits. Merci Monsieur Guillemain pour vos toujours excellents éditoriaux.

    • Vous avez raison! En fait c’est une allocation qui se nomme APSA qui permet à un homme ou femme n’ayant jamais cotisé à recevoir dans le cadre du regroupement familial, avec 10 ans de présence en France, (ce qui n’est pas vérifié, il suffit d’avoir une adresse et des enfants) de percevoir la différence entre la retraite de son pays d’origine, ou pas de retraite du tout, et le minimum vieillesse en France ! Ce n’est donc pas une retraite, mais bien une allocation ce qui d’un point de vue de la sémantique est différent, même si ce sont les contribuables français qui in fine paie !

  6. Vos 700.000 signatures me rappellent tristement les 700.000 envoyées au CESE, et mises à la poubelle.
    NB. C’est seulement 10 % des parlementaires.. Pas une montagne ! La France suivra !
    Mais encore faut-il le vouloir et l’initier !
    Mais QUELLE question poser ? Pas 36 !! C’est là que le bât blesse !
    Le risque ? C’est que Macron dise « Donnez-leur un RIC Hochet » ! Encore baisés !!

      • Absolument ! Je connais bien, mais c’est dans leur mental depuis 1848.
        Cantonal ou Confédéral. Tant de sujets à traiter d’un coup en France !

  7. Désolé Mr Guillemain, mais votre article comporte une fake news de taille ! Votre rapprochement entre le score de MLP au 2e tour de la présidentielle et le nombre de député FN à l’Assemblée ! Vous mélangez les torchons et les serviettes. Marine Le Pen a et c’est méritoire rassemblé 7 millions de voix puis 11 millions. Au Législatives cet électorat s’est égayé dans l’abstention, seuls 3 millions sont allés voter ! Ce n’est pas la faute des institutions ! c’est la faute de ces « patriotes d’opérettes » infoutus d’accomplir leur devoir électoral ! Sans doute aussi une erreur du FN : une stratégie trop présidentielle et pas assez législative. Bref au FN MLP et Philippot ont joué perso, les candidats-députés FN sont restés inconnus de leur électorat potentiel. Erreur navrante des dirigeants FN.

  8. ( Suite ) Rappelons que Marine Le Pen ne veut pas être de liste . Rappelons aussi qu’une liste  » Gilets jaunes  » risquerait d’interférer désavantageusement sur les autres listes  » anti-Macron « .

  9. Marine Le Pen est certainement l’une des personnalités politiques majeures qui se rapproche le plus de ce que l’on attend d’un ou d’une patriote . Il semble cependant qu’elle ait tout de même parlé d’une compatibilité entre l’Islam et la République ; mais il est vrai que la République n’est pas la France .
    Sa prise de position actuelle sur les élections européennes , où elle présenterait sa propre liste ayant en tête un très jeune promu pratiquement inconnu , est malheureusement difficile à comprendre au moment où sa nièce , Marion Maréchal , prêche l’union des droites .
    Il est pourtant clair que seule une liste d’union aurait suffisamment de poids pour lutter efficacement contre la liste  » Macron  » . Alors pourquoi refuser déjà de s’associer avec Dupont-Aignan ? ( à suivre ) .

  10. le référendum d’initiative populaire (RIP) a fait long feu, le RIC aura la même issue!
    si on s’imagine que les tenants du pouvoir vont en remettre une partie aux gueux…

  11. La « démocratie » au suffrage universel où 57% d’assistés et de désespérés ne votent plus, ce n’est pas ça, le gouvernement par le Peuple. Donner un pouvoir pour 5 ans à un président et des députés archi minoritaires dans le pays, des élus au rabais qui ne tiennent aucun compte des avis du Peuple de France, c’est une forme de dictature.
    La justice et les médias, deux pouvoirs anti démocratiques, car non élus et intouchables ceux là, servent servilement – pléonasme-les deux autres pouvoirs, l’exécutif et le législatif.
    La démocratie, c’est la vox populi, l’avis du Peuple par Référendum Citoyen.
    TOUTE décision de l’exécutif doit être validée par les électeurs au moyen d’Internet ou d’un intranet des deux assemblées. Les outils existent!

  12. ils ressemblent a des maffiosos de la bande d al caponne mack-rond et Franck Nitti au ministère de l intérieur , pas étonnant que le pays frôle la guerre civile avec cette équipe de bras cassés on est mal barrés et encore je ne compte pas toute la racaille venue des quatre
    coins du monde , quel est le nom de ce pays ? dont je n ose plus prononcer le nom .

  13. Quand il y a un projet qui comporte une atteinte à l’environnement comme celui sur l’aéroport de NDL: le référendum aurait dû concerner toute la France dans un premier temps, en cas de oui massif, alors seulement il faudrait un référendum local et en cas de non, le local primerait. De cette façon on pourrait combiner l’intérêt général et local.

  14. SUPER CONTRADICTION ET FAKE NEW SUR FREE LE 17/12/18 :Si la présidentielle se tenait aujourd’hui, Emmanuel Macron serait second
    ( mais lisez ci-après l’ analyse du journaleux ) :
    Et si le premier tour de l’élection présidentielle de 2017 avait lieu aujourd’hui, quel impact aurait la crise des « gilets jaunes » sur le résultat ? Alors que de nombreux manifestants crient « Macron démission » dans la rue et sur les réseaux sociaux, le président de la République remporterait étonnamment plus de voix qu’il y a 20 mois selon un sondage Ifop publié par le JDD qui indique qu’il recueillerait 25% des voix, 1% de plus que son résultat du 23 avril 2017.

    • Cela prouve que les sondages sont avt tout de la manipulation visant les ignares ; que les organismes en question et les médias sont des menteurs par rapport aux réalités (et non par rapport au systéme de propagande de valeurs inversées dans lequel ils nagent du matin au soir et du soir au matin) et que Free qui porte mal son nom est de la même caste de nuisibles que ces propagandistes du système avec son faux cul de pdt.
      Par curiosité, n’ y aurait – il pas confusion voulue entre électeurs inscrits et suffrages exprimès ?
      Les absentions et blancs iraient voter contre ce macron prétentieux, méprisant et insultant…qui continue à fond l invasion migratoire, sujet hyper tabou dans les médias totalitaires du système.
      On préfère dresser les classes sociales de FDS les unes ctre les autres !

  15. Quand je pense à ce jeune, éborgné, à cet autre à la main arrachée, à ceux qui sont morts, à leurs veuves et à leurs enfants, aux mutilés par les flash-ball, à ceux assommés par les canons à eau, aux handicapés à vie, à ceux rendus sourds définitifs par les grenades, aux centaines de gadrés à vue dans ďes conditions infectes, aux condamnations à la chaîne…

    Il a fait trop de mal.

    C’est inexpiable.

    Il finira comme Ceaucescu,
    .

    • OUI, EST LA DEDANS COMBIEN DE RACHID? MOHAMED? ETC PAS UN SEUL D’ARRÊTE POUR TOUTE LA CASSE ET LES VOLS ! Macron fera payer la casse uniquement aux travailleurs et retraités puisque toute cette racaille ne fait rien à par nous parasiter. Pour le péage des autoroutes, ils vont se retourner contre ceux qui ont été reconnu et leur feront pailler 20 £ / passage ! CELA NE PEUT PLUS CONTINUER, ILS FAUT QUE TOUTE CETTE MAFIA DEGAGE !

  16. Pas d’ouvriers à l’assemblée Nationale? Mais l’ENA et les IEP ont été créées pour çà! Leur accès « non discriminant » a été favorisé pour les zonnards de banlieues, mais pas pour l’O.S du bâtiment.Pour être député ou président, il ne faut pas avoir de problème de fin de mois, faire prendre en charge toute son économie domestique par des aides payées de sa poche. La ségrégation économique est clairement politique.
    Avec des G.J et non des hollando-macronistes, le retraité n’aurait pas eu sa pension amputée de 10% en 5 ans. En 2017, macron ne lui aurait pas volé 25% de cotisation de plus.
    Les ouvriers et petits retraités sont interdits de parlement, mais la macronie leur rend 1,70% de CSG. Les LR du Sénat oseront-ils dire oui à cette aumône discriminante qui « oublie » 30% des retratés?

    • Ce n’est plus depuis 40ans une assemblée nationale mais la cour de louis le quatorzieme !!! le peuple qui s’interpose a leurs projets sera affamé ou embastillé

  17. He bien a souhaiter que tous les GJ lisent cet article .toujours au top mr Guillemain.
    lire aussi sur Galvestone institute,la nouvelle loi immigration de l’Italie.

  18. Je souhaiterais inviter les lecteurs à faire un tour sur ce site indiquant « l’indice de démocratie » par pays :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_démocratie

    On y voit que sur environ 195 pays adhérent à l’ONU seuls 19 sont considérés comme en « démocratie pleine » , et évidemment la France n’en fait pas partie ça se saurait. (La France est 29 ième derrière le Botswana, le Chili et le Portugal ; la Suisse 9ième et l’Italie 21ième !
    alors lorsqu’un pacte de submersion sera voté à l’ONU le 19 décembre, il sera donc voté par 176 États dont la démocratie est pour le moins limitée et il faudrait qu’on s’y plie ?
    Va comprendre max…

  19. Une belle brochette de cons de traîtres sur la photo. Madame soleil a vue dans l’horoscope de moncon une très très mauvaise année 2019 .

  20. J’ai un jour vu sur un média le député Patrick VIGNAL député de l’ HERAULT affirmer qu’il n’était pas un député godillot, ça m’a énervé, du coup j’ai pris ma plus belle plume et j’ai envoyé un mail à ce bouffon de roi, je l’ai traité dans l’ordre de vendu (c’est un ex PS) , de godillot bien qu’il s’en défende et également de gamellard , j’attends encore la réponse.

  21. Les français sont dans la rue ,drapeau tricolore en main et choupinet envoie en catimini un de ses bouffons signer un pacte que les grandes puissances rejettent ….une façon ignoble de nous mépriser qui va lui couter cher . Les députés complices de ce genre d’infamie n’ont qu’a bien faire attention a eux s’ils ne veulent pas finir comme les radars de cambrousse
    https://rmc.bfmtv.com/emission/intimidations-chez-un-depute-sans-les-gendarmes-j-aurai-fini-a-poil-avec-du-goudron-et-des-plumes-1589888.html

Les commentaires sont fermés.