Ce ne sont pas les identitaires qui menacent la civilisation française…

Ce n’est pas du racisme que de défendre l’identité française et ses racines gallo-romaines et chrétiennes. Le racisme est de vouloir imposer sa culture au nom de son identité religieuse à son pays d’accueil pour pouvoir un jour le dissoudre dans son système idéologico-cultuel ? Les extrémistes sont ceux qui œuvrent à la destruction de la France comme l’ont fait naguère leurs aïeux en Egypte et en Ifrikiya.

Plutôt que de s’adapter à leur nouvel environnement, ils préfèrent le réduire en cendres pour qu’ils finissent par ressembler à cet univers lunaire d’où leur croyance est sortie.
Au moins ils n’auront pas à faire l’effort de se changer eux-mêmes. La meilleure façon de s’adapter au monde est le détruire comme ils le font depuis 1438 ans.

Le racisme est le non-respect et la transgression délibérée des lois de leur pays d’accueil. Jusqu’à preuve du contraire ce ne sont pas des identitaires qui ont massacré des Français au Bataclan. Ce ne sont pas des adolescentes de cette France martyrisée par le terrorisme et le politiquement correct qui projettent de commettre un attentat terroriste contre un symbole du mode de vie à la française.
Il est grand temps d’arrêter de diaboliser et de stigmatiser ces Français qui ne veulent que leur France perde son âme et sa culture pour devenir une nouvelle Somalie.

Ces Français qui sont vent debout contre l’islamisation galopante de la France sont les Mousquetaires de la République qui se battent contre les forces de la réaction et de l’obscurantisme, du suprématisme religieux, de la ségrégation sexuelle, de l’exclusion de la femme du champ social et de son assujettissement à l’homme.
Ce n’est pas de l’extrémisme que de vouloir refuser à ce que la France ne voie s’éteindre sur elle la lumière de la vie pour devenir un cimetière pour morts-vivants comme en Arabie.

Les identitaires ne sont pas une menace pour les valeurs de la France, ils sont les avertisseurs sur les dangers d’une politique trop laxiste et trop accommodante avec des extrémistes issus d’une culture antinomique, hégémonique et nuisible pas seulement pour la France mais pour toute forme de vie sur terre.
N’en déplaise aux esprits chagrins et aux islamo-naïfs, ces identitaires engagés dans un combat civilisationnel ne défendent pas une autre France, ils défendent la France qui est en nous. Une France de l’esprit et de la vie. Une France qui a donné plus que quiconque ses lettres de noblesse aux mots liberté, fraternité et égalité. Une France  anti-communautariste, sans clivage religieux et apartheid sexuel, une France maîtresse de son destin humain et souveraine, intransigeante sur ses valeurs et fidèle à elle-même.

Il n’y a rien de raciste que d’exiger des nouveaux arrivants que de respecter son identité, son histoire, son intégrité territoriale, son unité et sa personnalité.
Les identitaires ne sont pas les ennemis de la France, ils sont ses enfants portés par leur idéal France en butte aux agressions répétées et ensanglantées d’un autre idéal, le musulman. Celui au nom duquel on est en train de plonger le monde dans les nuits froides de la mort.
Ce ne sont pas les identitaires qui terrorisent et endeuillent l’humanité au quotidien et lapident et décapitent leurs victimes, ce sont ceux qui jouissent d’une impunité coupable de nos gouvernants et l’intelligentsia collaborationniste.

Que ceux qui les condamnent et compatissent sur le sort des soldats d’Allah dont ils se font les avocats inconditionnels sachent qu’un jour viendra où ils n’auront plus le bonheur de déguster leur verre de vin et savourer leur bière accompagnée d’un jambon-beurre à la terrasse d’un café parisien.
C’est aussi cette France-là qui est au coeur du combat des identitaires. Ce n’est ni du populisme, ni de l’extrémisme, ni de la beaufitude, ni du racisme, ni de la xénophobie c’est tout simplement la France qui fait rêver le monde entier.
En faisant le choix des forces hostiles à l’art de vivre et au mode de vie français, ils seront les premiers à regretter d’avoir dénigré et tourné le dos à ceux qui militent pour la perpétuation de ces libertés humaines qui auront encore plus de sens le jour où elles leur manqueront.

Les identitaires ne militent pas contre la France, ils militent pour une France debout et pérenne. Il n’y a pas pire trahison que de jeter à la fosse aux lions les résistants à l’islamisation et qui ne veulent pas une France de la charia, au paysage pollué par le halal.
Le crime est de rester spectateur impuissant face aux poussées invasionnistes qui sont en train de l’ensevelir. C’est aussi d’honorer de la légion d’honneur et de dérouler le tapis rouge aux pieds des représentants d’une communauté ethnocentrique, féminicide, raciste et antisémite qui n’a que mépris et haine pour des valeurs différentes des siennes et qui caressent le dessein d’imposer la dictature de son système doctrinaire à l’humanité tout entière.

Il est de leur droit que de ne pas vouloir de cette France capitularde qui caresse l’hydre islamique dans le sens du poil.
Ce n’est plus une manifestation du rejet de la France que de refuser les minarets sur son territoire et défendre sa richesse patrimoniale qui fascine le monde entier. Une France majestueuse et altière comme ses cathédrales qui sont pour elle ce que sont les Pyramides pour l’Egypte sauvées de l’oubli de l’histoire et mises en valeur par leurs aïeux.
Les stigmatiser revient à trahir la France et cracher sur son histoire, sa culture, son génie et ses immenses apports au bien commun de l’humanité.

Les identitaires ne sont pas le mal de la France, ils  sont des patriotes-donneurs d’alerte qui s’inquiètent de l’avenir sombre qui l’attend si on ne fait rien.

Salem Ben Ammar

image_pdfimage_print

25 Commentaires

  1. Toujours aussi lucide, Monsieur Bennamar. J’aime vous lire, vous êtes une bouffée d’oxygène dans ce marigot-islamo-gaucho putride qui nous étouffe, NOUS les Français. Merci mille fois pour vos propos courageux auxquels je souscris totalement. Amicalement. Christine.

  2. Que l’auteur Français de ce texte ne porte ni nom ni prénom en hommage à la tradition de notre pays me fait penser que cette opinion est hypocrite.

    • Les a-t-il choisis ? Son engagement est me semble-t-il bien supérieur au vôtre. Doutez si vous voulez mais vous pourriez au moins y mettre les formes

  3. Monsieur Ben Ammar, je vous admire, vous êtes un grand homme et méritez mille fois plus que d’autres d’être un vrai Français, dans le sens noble du terme!
    Vous connaissez mieux l’islam que la majorité des Français et vous alertez, mettez en garde contre ce poison!
    À ce titre et parce que comme moi vous aimez de façon charnelle ce Pays qui est devenu le vôtre, vous méritez que je vous appelle mon Frère!
    Si seulement, tous les immigrés venaient avec ce même amour de notre histoire, nos racines, notre culture, notre idéal, nous serions alors un Pays magnifique capable de soulever des montagnes pour relever tous les défis actuels et futurs!

  4. bravo Salem Ben Ammar !
    Tout est dit , et bien dit !
    Un article majeur à diffuser !

  5. A part que le racisme est une lutte contre une race..pas contre une culture et traditions…
    A part que ces musulmans sont chez nous pour prendre notre place et mondialiser leur « religion »…..qu’ils ne veulent pas s’intégrer, ne sont pas là pour ça mais pour nous saigner à blanc dans tous les sens du terme!!
    A part qu’ils nous ont déclaré la guerre, nous l’ont dit 100 fois…!! …
    ………………

  6. Eh oui le chantage au racisme à l’islamophobie des que l’on ose dire que l’on aime la France a dramatiquement marché.Les gauchos les « anti-racistes » nous ont bien eus !!
    Et quand Hollande a avoué dans le fameux livre (un président ne devrait pas dire ça)que l’islam est un problème et que nous allons vers une partition de la France. Je n’ai qu’un seul mot. GUILLOTINE.

    • AVANT DE VOTER RENSEIGNEZ VOUS sur LA PERSONNE QUE VOUS AVEZ CHOISIS,vous avez internet, allez sur internet sur les YOUG LEADERS,association loi 1901,creer en 1976 par giscard et gerald ford,le but recruter dans le monde des personnes capable de prendre le pouvoir aussi bien en politique,mediats presse,associations ect…plusieurs stages en amerique,financer par la banque lazard,figure ,,juppe,,les clinton, ect… hollande et macron en font partis mais aussi laurent waukiez et dupont aignan alors mefiez vous avant de voter pour eux ce sont des soldats de la finance mondialistes,la meme politique depuis plus de 30ans,une fois au pouvoir il font tout le contraire,c’est attali qui a presenter macron a hollande,hollande sachant qu’il serait battu,il etait la pour mettre en place macron,

  7. Salem Ben Ammar, vous avez 100% raison.
    Une personne ne peut entrer chez vous sans invitation.
    Même invitée, elle doit se conformer à vos us et coutumes.
    A Rome, il faut faire comme les Romains.Sinon, la porte.

  8. salem, vous avez encore une fois écrit un article de qualité!
    aucune assoss (comme ils se nomment maintenant) ne dénonce la fuite des cerveaux du tiers monde et l’accaparation de toutes ces chances pour la France!

  9. Si tous les « identitaires » de France (ils sont majoritaires à 60 % au moins) voulaient bien se donner la main et présenter un front uni, on reviendrait vite dans la bonne direction…

  10. C’est Mélenchon, je crois.
    En tout cas, ça cadre bien avec son caractère haineux

  11. il me tarde de voir les islamiques au pouvoir en france ,et imposer la charia comme ils le firent dans l’algerie independante de 62,en interdisant,par exemple…la vente d’alcool

  12. Selon moi, ils ont raison… et tort !
    Votre article est parfait ! Mais dans le Monde de maintenant, celui du Korrect, le mot « Identitaire » est une provocation. Aussitôt classés fachos !
    Les Médias, hélas, ça compte !

  13. Comme tjs, les français s en rendront compte quand il sera trop tard. Votre texte est un bel hommage à notre cher pays

  14. Merci M Ben Ammar très bel article, plein de bon sens mais ne prêche t-on pas dans le désert ?

  15. “Les patries en tout genre et leurs cortèges de vieilleries me dégoûte au dernier degré : tout cela n’est qu’un repli frileux et crispé sur les identités les plus pauvres. Parler hébreu, danser au rythme des danses klezmers, marcher au son des clarinettes yiddishes… tant d’épaisse sottise m’écœure.”
    Je viens d’écrire cela et dèjà Mélenchon m’interpelle :  » ceci n’est pas une opinion mais un crime-pensée antisémite « 

  16. France va accueilli 3000 nigérians en plus en France ,la France est foutu les gars ,en France il rentre de plus en plus de migrants de tout race confondu tout les jours et sa rentre par millions on va bien que s’est la destruction de la France qui est en marche provoqué par l’état franc-maçonnique et les associations et la justice tous coupable ,
    s’il ne se passe se rien s’est mort
    seigneur jésus venez nous sauvé des étrangers qui viennent avec leur démon pour nous détruire avec la complicité des associations ,la licra et toutes les autres anti -blanc avec la complicité de l’état pour nous détruire a jamais vous seul vous pouvez nous sauvé contre tout ses démons ,seigneur que votre justice soit faite svp merci amen

  17. Merci pour votre excellent article plein de bon sens … Comme vous avez raison ! mais personne n’entend notre détresse et une encore trop grande majorité de Français à mon grand désarroi se laisse abuser en votant inlassablement pour les mêmes pourritures

  18. bravo et merci pour cet article,Salem.il fallait oser,un prelude a un nouvel appel,d’un beau jour de juin 40.cet article peut nous remuer les tripes,reveillera t’il,ceux deja plumber dans la collaboration,par ideal ou par trouille.de tous ces salauds,pret a la convertion,et qui plus est,n’avait,et n’on jamais crus en rien.les identitaires depuis leurs debuts ont 100% raison.

  19. merci Mr Ben Ammar ! Je crois que la France et L’Europe souffrent moins d’un immigration que d’une colonisation qui évolue en invasion, prélude à une probable islamisation par submersion. Si l’immigration était bien régulée par le Droit national, le Droit supra-national européen est beaucoup trop favorable à l’immigration, au point de la doter de droits-créances : regroupement, droits sociaux, procédure judiciaire individuelle pour le droits d’asile, libre circulation. Le tort des Etats-membres de l’UE est d’avoir transposé en l’aggravant, au besoin par le Code pénal, ce Droit humanitaire, véritable droit colonial au profit du migrant. Enfin la CEDH a proscrit toute discrimination sur le critère national, sapant le principe d’une Communauté nationale, au profit de migrants-créanciers.

Les commentaires sont fermés.