Ce n’est pas Giscard qu’on pleure, c’est la France d’avant

Giscard est mort, mais son cortège de choix nous poursuit : depuis le regroupement familial – première pierre de l’édifice immigrationniste dont il n’est plus besoin d’égrener les effets dévastateurs, même si sous conditions à l’époque – jusqu’à cette obsession de l’Europe (il fut notamment président de la « Convention sur l’avenir de l’Europe »), fossoyeuse de notre souveraineté. Il s’enferrera toute sa vie dans l’exaltation de l’Europe, déclarant sans rire : « L’euro, c’est une grande réussite, et c’est ce qui irrite. » Je ne parlerai pas plus avant de la loi sur l’IVG – interruption volontaire de grossesse – qui était à l’époque nécessaire, mais a été depuis tellement dévoyée…

J’avais trois ans à la mort de Pompidou ; autant dire que je n’en ai aucun souvenir. Mais Giscard, je m’en souviens très bien. En quelque sorte, il a été mon premier Président : celui de mon enfance. Une enfance où les programmes pour enfants ne dissimulaient pas de messages insidieux sur l’identité sexuelle ou l’obligatoire antiracisme,  où Maritie et Gilbert Carpentier nous offraient d’authentiques programmes de divertissement. C’était, plus généralement, le temps d’une France encore maîtresse d’elle-même et surtout, fière d’elle-même.

Pendant les années Giscard, le cinéma français n’avait rien à envier au cinéma américain, avec des Claude Sautet, Henri Verneuil, François Truffaut, Romy Schneider, Catherine Deneuve, Yves Montand, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Louis de Funès, etc. Nos films ne déversaient pas encore des anathèmes inlassables contre le Blanc hétérosexuel, contre nos origines chrétiennes, contre notre Histoire.

En parlant de cinéma, on n’oubliera pas la mise en scène un peu forcée des adieux de Giscard qui venait « ce soir [nous] dire très simplement au revoir ». Mais peut-être pressentait-il ce qui nous attendait avec Mitterrand, qui sait :


https://www.youtube.com/watch?v=5PS0gY1juCE

Ce n’est sans doute pas Giscard que nous regrettons, mais une époque dont il a été, quoi qu’on en dise, un symbole. Une époque qui est aujourd’hui devenue ruines. Cependant, à bien y regarder, Giscard possédait encore un certain sens de la France, s’inscrivait dans une continuité historique. Cette continuité que son successeur, François Mitterrand, s’est ingénié à briser tel un vase en cristal jeté au sol. Je suis convaincu que Mitterrand n’aimait pas la France. Là est toute la différence avec Giscard. Une chose est sûre, Mitterrand, s’il n’a pas eu « le monopole du cœur », a eu au moins celui du cynisme dévastateur et auto-satisfait à l’égard de la France, et aucun de ses successeurs n’a jamais atteint un tel niveau de cruauté.

D’ailleurs, plus qu’au vengeur Chirac faisant barrage au président en exercice, Mitterrand doit surtout sa victoire à Giscard, lequel connaissait le ténébreux passé de son adversaire. Cependant, suivant un certain sens de l’honneur que l’autre n’avait pas, il ne s’en est pas servi. Ce qui aurait (peut-être ?) mis un terme à l’ascension de cet odieux personnage.

Doit-on évoquer l’affaire des diamants offerts par Bokassa, qui s’est depuis avérée aussi creuse qu’une bouteille sifflée ? Une affaire instrumentalisée par la presse de Gauche, déjà à l’époque. À ce propos, je me contenterai de répondre ce que l’intéressé a répondu à l’époque : « Il faut laisser les choses basses mourir de leur propre poison. »

Enfin, qu’on l’ait apprécié ou pas, aujourd’hui qu’il est mort, Giscard emporte avec lui un temps où la France s’aimait. Et ça, ça n’a pas de prix…

Charles Demassieux

image_pdf
0
0

55 Commentaires

  1. suite

    Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame,
    Ronan Gosnet, Pascal Verdenne, Anupong Suebsaman, Kamal Naghchband,
    Antonio Megalizzi, Bartosz Piotr Orent-Niedzielski, Damien Ernest major, responsable d’une unité de locale de police,
    Anthony Lancelot gardien de la paix, Brice Le Mescam, Aurélia Trifiro, Janusz Michalski, Thierry Nivon, Julien Vinson,
    Samuel Paty,
    Vincent Loquès, le sacristain de la Basilique de Nice, Simone Barreto Silva Nadine Devillers.

  2. Giscard a envoyé tous ces gens à la mort grâce au regroupement familial.
    Il peut être fier de lui.
    Victorin
    Rabbin Jonathan Sandler, 3 écoliers
    1 agent de maintenance, 8 journalistes de Charlie Hebdo, 1 invité, 2 policiers
    Clarissa Jean-Philippe, Aurélie Châtelain, Hervé Cornara, Jean-Baptiste Salvaing
    Jessica Schneider, 40 Français, 5 Italiens, 5 Algériens, 4 Marocains, 4 Tunisiens, 4 Kazakhstanais, 3 Allemands, 3 Américains, 3 Suisses, 2 Estoniens, 2 Malgaches, 2 Brésiliens, 2 Russes, 2 Polonais, 1 Roumain, 1 Ukrainien, 1 Arménien, 1 Belge, 1 Géorgien, le Père Jacques Hamel, Xavier Jugelé, policier
    Les deux cousines Mauranne et Laura,
    Christian Medvès, le chef boucher du Super U de Trèbes, Hervé Sosna..

  3. Déjà dit plus haut…. 45 ans après ? Oui ! La France était Belle ! Qui le sait encore ?
    Ecrivant… je lis le post suivant ! « Casse toi pauvre c.n, bon séjour en enfer » ! (pub)
    Je préfère me taire ! Ayant vécu cette époque et connu VGE !
    A quoi ça sert ? A vomir !

    • Si la France était belle ce n’est pas grâce à VGE, avec ou sans lui elle aurait été belle !
      Pendant les Trente glorieuses, une chèvre aurait eu le même résultat que VGE!
      C’est l’économie (et le fait qu’il n’y avait pas de b..gnoules) qui rendait la France belle.
      Les ZUP-poubelle et l’immigration incontrôlée ont commencé sous son règne.
      VGE, Mitterrand, Chirac, Sarko, Hollande, Macron sont des marionnettes, ne contrôlant rien et se foutant de la France. On voit le résultat maintenant, à chaque élection la France chute d’un niveau.

    • Il suffit de lire vos posts pour comprendre… que vous ne comprenez rien. 45 ans qui s’écoulent et vous n’avez rien capté !
      C’est à cause de gens comme vous que giscard et ses successeurs ont mis notre pays dans l’état où il est. Moi, ce sont les gens comme vous qui me donnent envie de vomir.

      • Respect.
        Si il y avait plus de personnes sensées comme toi, le monde changerait.

    • Aux 4 suivants….
      Si vous défendez l’expression de « PUB », je vous plains ! Bon niveau !

  4. Européiste fanatique,grand ami de Shroeder,( en d’autres temps,on aurait dit collabo) ,Giscard a été le précurseur et l’ instigateur de nos miseres actuelles.Mais nos vingt ans dans les années soixante-dix ont eu la vie belle,libre,un peu trop insouciante,dans une France qui savait encore tenir son rang.Les trente glorieuses s’achevaient…en apothéose.

  5. Giscard d’Estaing, mort de la Covid… Faut-il (peut-on) en rire ?!… Deux voisines proches sont mortes à 50 ans, l’une d’un cancer généralisé foudroyant, l’autre d’un cancer au cerveau. Chacune avait 2 enfants. Il y a des degrés aussi dans la tristesse. Dans les années soixante dix, nous étions déjà à notre compte, restaurateurs. Si je me souviens de Giscard, c’est grâce à l’arrivée d’une avalanche de taxes et d’impôts nouveaux, le début de la fin des petits entrepreneurs. Je me souviens aussi de la chasse à l’éléphant, vieille passion de Giscard, et de ses copains africains, tueurs de pachydermes. Je regrette le cinéma et la musique (et la liberté de moeurs) de l’époque, mais Giscard est absent de ma nostalgie avec ses séances d’accordéon et ses « dîners ». Merci Charles. Philippe Decousset

  6. En France sous Macron les personnes âgés ne meurent plus de maladies dû à leur grand âge MAIS DU COVID, et Giscard ni échappe pas. Nous avons pu constater lors de différentes cérémonies que l’ancien président n’était pas au mieux de sa force, eh bien ça n’est pas vrai, les collabos médias pro Macron nous  » INFORMENT  » que Giscard a succombé AU COVID. RAS LE BOL de ne plus pouvoir regarder ou écouter les infos sans ENTENDRE DES MENSONGES SUR TOUT ET N’IMPORTE QUOI ! Nous voulons retrouver le temps des années 70, le temps où nous avions de VRAIS JOURNALISTES, pas des collabos au pouvoir en place qui contre du fric vendent leur âme au diable. Les mensonges sont devenus tellement monnaie courante que même pour des conneries les journaleux ne peuvent s’empêcher de nous les débiter.

  7. C’était encore le bon temps, la France de la sécurité où l’on pouvait sortir tranquille sans crainte de se faire agresser, violer, égorger en allant au théâtre, au restaurant. Où la police était respectée et crainte. Le temps où les gens n’étaient pas encore individualistes. Les enfants jouaient ensemble sans portable. Le temps où les gens ou voisins se parlaient, pas comme aujourd’hui où ils n’ont que des amis sur Facebook à qui ils racontent leur vie sans les connaître. Le temps où le Français était ENCORE chez lui, où les politiques ne manipulaient pas la presse pour leur raconter des mensonges. Le temps où les élections n’étaient pas encore TRUANDEES. Sans oublier tout le reste qui a disparu depuis. Bien sûr Giscard a eu la STUPIDITE de mettre le regroupement en place, MAIS…

    • Suite, MAIS si Giscard ne l’avait pas fait le regroupement, un Mitterrand ou un autre gauchiste l’aurait fait et nous en serions au même point. Quand on voit à quelle vitesse Macron en seulement 3 ans a détruit la France par l’ENVAHISSEMENT, L’IMPORTATION, LA PROTECTION des racailles, LE MENOTTAGE de la police et tout le reste, on se dit  » SI SEULEMENT ON POUVAIT REVENIR EN ARRIERE C’ETAIT LE BON TEMPS ET NOUS NE LE SAVIONS PAS !!!

    • BRAVO « Une patriote » !!
      C’est souvent quelque chose que je me dis : « …c’était le bon temps et nous ne le savions pas !!! »…
      Tout ce que j’espère c’est que ça ne va pas empirer mais qu’un VRAI et BON chef d’Etat rétablisse le mieux possible la situation et que nous retrouvions notre LIBERTE et la joie de vivre !

      • En 2017 ceux qui ne l’avaient pas encore compris ont pu s’apercevoir de ce que valaient tout ces partis de droite / gauche / centre lorsque Macron a prit le pouvoir. Tous à l’EXEPTION DE MLP ET DU RN se sont vautrés aux pieds de Macron POUR SE RALIER A LUI, laissant TOMBER TOUT CEUX QUI AVAIENT VOTES POUR EUX en leur apportant un vote de confiance. Lâcher ceux qui croient en vous juste pour partager LE FRIC ET LE POUVOIR derrière un psychopathe, c’est PATHETIQUE d’être aussi MINABLE. Mais que cela serve de leçon aux français qui depuis 40 ans remettent les DESTRUCTEURS ARRIVISTES AU POUVOIR !

  8. Je n’étais pas fan de Giscard en 1981 à l’issue de son septennat. Beaucoup de désaccords, surtout le regroupement familial qui était dit-on une idée de Chirac cosignataire du texte, il faut le rappeler. Mais face à Mitterrand j’ai voté Giscard, en remerciement de l’opération de sauvetage des européens à Kolwezi (République « démocratique » du Congo) où les massacres de « blancs » avaient commencé. Une réussite de la Légion (REP) réalisée dans le plus grand secret. Giscard a bien manoeuvré, pendant que Mitterrand pérorait pour demander un vote de l’assemblée autorisant une intervention. VGE était encore la France! il avait fait la guerre courageusement dans les blindés jusqu’en Autriche au 8 Mai 1945! après avoir bataillé durement. Je ne serais pas de ceux qui vont cracher sur son cercueil.

  9. 💢 Envers les Français , beaucoup d’étrangers n’ont de mémoire que pour les reproches, rarement pour les remerciements..
    Je pense par exemple à certains footballeurs , acteurs , rappeurs , producteurs de musique , ministres , députés .💰💰💰💰.
    Ils sont tellement malheureux chez nous qu’ils refusent de partir… Quelle vie auraient-ils eu dans leurs pays d’origine ?

  10. 💢 La France d’avant le Regroupement Familial , j’ai eu la chance de la connaître , d’y être adolescente , elle était un pays Européen NORMAL🏡👨‍👧‍👧👩🏼‍🤝‍👩🏼 ,
    Les Français n’avaient pas au fond du coeur cette incertitude qui les empêche de s’épanouir, cette inquiétude qui réjouit tellement leurs ennemis .
    Les Africains crient « au voleur !  » contre Giscard pour les diamants de Bokassa en oubliant que grâce à Valéry, des millions d’étrangers sont aujourd’hui Français comme Maurice ou Bernard .😏

    • Le problème est justement celui que vous évoquez.. ce sont des français de papier, certains surtout les premiers, étaient motivés pour le travail dans notre pays mais depuis plusieurs dizaines d’années seules les avantages pécuniaires les intéressent. L’immigration clandestine actuellement est un désastre en particulier pour les premiers arrivants…!

  11. J’ ai déjà posté l’ essentiel sur VGE sous l’ article de Raphaël DELPARD dans l’ édition de ce jour. Certes, il a commis deux erreurs hypothéquant l’avenir avec l’avortement et le regroupent familial mais qui ne commet pas d’erreurs ? Cependant, il était honnête et droit et très attaché à la prospérité de la France et des Français malgré les difficultés entraînées par les chocs pétroliers de 1973 et 1979. Depuis son départ, la misère s’est abattue sur la France et les Français et les libertés se sont évanouies. Il n’y a plus de liberté.

  12. Le roi est mort vive le ROI !
    La république est un poison comme l’islam….
    Jean Vaquier  » la bataille inférieur et la bataille supérieur.
    La contre révolution seule voie possible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  13. …que Dieu dans sa miséricorde l’accueille et le regroupe en famille. Une « anecdote » ? Lors de l’élection contre Mitterrand ..il y avait des groupes du PCF … qui appelaient à voter pour lui …intuition politique ???

    • Non, c’est sur ordre du PCF (à la « demande » de Moscou) que des militants sont allés voter Giscard. Pour ses bonnes relation avec l’ URSS qui se méfiait de Mitterrand, l’homme des américains. Ce qui n’a pas empêché les bourrages d’urnes dans les très nombreuses municipalités tenues par la Gauche.

  14. « Après que le Patriarche s’est vu signifier son congé (avril 1969, contrecoup de Mai 68) par la voix combinée des agents de change de la Bourse et des agents du changement de la Sorbonne, Pompidou le latiniste, né à Montboudif de parents instituteurs, débarrasse le plancher devant Giscard l’économiste, né à Coblence d’un père financier international. L’humanisme classique passe le flambeau au systémisme du M.I.T., les normaliens des cabinets ministériels aux brain-trusts d’énarques. La vieille bourgeoisie d’Etat à la nouvelle bourgeoisie financière ». (Régis Debray in Mai 68, une contre-révolution réussie).

  15. Oui mais bon… Le passéisme ne nous mènera à rien. C’est le présent qu’il nous faut changer en pensant à l’avenir.
    A mon avis c’est Pompidou qui aura le plus modernisé la France. Giscard en aura été le continuateur.

    • Ne parlons surtout pas du passé, comme ça on ne parlera pas de toutes les fautes que vous et les gens comme vous ont commises en votant pour lui et ses successeurs ? N’est-ce pas ?
      Ce « président » que vous regrettez tant n’a été le continuateur de rien du tout, il a juste été le précurseur des bouzilleurs qui lui ont succédé, auquel il a montré le chemin.

  16. Voilà la bonne nouvelle de fin d’année ; ce malfaisant laissera , dans l’Histoire , le souvenir de la loi du 3 Janvier , du regroupement des assistés à perpétuité , et de celui qui a installé la mitte aux  »affaires » ; c’est beaucoup pour un faux ci-devant . Bonjour à tous !

    • Celui qui a installé la Mitte aux affaire est le traître Chirac. Mais personne n’a obligé les Français à voter deux fois Mitterrand pour quatorze années de galère. Ensuite Chirac n’a rien fait pour corriger si peu que ce soit les mauvaises orientations. Encore en 2017 ils ont voté Macron , alors vous savez quoi? Qu’ils aillent se faire voir nos indécrottables c.ns d’électeurs!

  17. Dans la majorité des commentaires, dès qu’on prononce le nom de Giscard, on pense regroupement familial. Cette tache indélébile poursuivra sa mémoire pendant des siècles. Dans 300 ans, en France islamique, les derniers dhimmis maudiront encore sa mémoire. Le granit de nos cimetières aura servi à construire leurs mosquées.

  18. Moi j’aime bien la France de Giscard, avec le recul. C’etait plan plan, mais bon, tranquille dans l’ensemble…la crise débutait et Giscard n’a pas été capable de moderniser les industries. Il a préféré le regroupement familial, lourde faute. Sans regretter le personnage, c’est plutôt la France de cette fin des années 70 qu’on regrette.

  19. A l’inverse de Charles Demassieux, je serai beaucoup moins indulgent à l’égard de Giscard.

    Les Français n’ont retenu de son septennat que le regroupement familial, ils oublient l’iVG, ignorent que Giscard est celui qui a porté la première pierre à la dé-crédibilisation de notre Dissuasion nucléaire, et l’associent à une France encore souveraine alors qu’en fait il jetait déjà tous les jalons de la catastrophe européo-mondialiste d’aujourd’hui.

    Giscard n’est pas le dernier président d’une France encore fière et forte, et ne peut encore moins y être associé, il a jété un des pionniers de sa déconstruction.

  20. Oui c’était les années bonheur ,Giscard n’était pas le pire des présidents le pire nous l’avons actuellement, il à fait quand même des choses bien ,la seule chose que je lui reproche, instauree par son premier ministre de L’époque Chirac c’est le regroupement familial et tous les autres présidents ont fait pire en matière d’immigration jusqu’à aujourdhui.

    • L’actuel taré que les Français dans leur très grande sottise ont élu est le digne successeur de VGE mondialiste, Giscard était intelligent mais très c.n, la c.nnerie n’étant pas un trouble de l’intelligence, mais du comportement.

      • AH! Très bien! L’intelligence est un ensemble de facteurs… et certains n’ont qu’un des facteurs! Nous voyons actuellement le même problème avec celui-ci… qui n’a quand même été élu que par une petite minorité des français (c’est le moins qu’on puisse dire…)

  21. 10 mai 1981, mon jour d’anniversaire, je me souviendrai toujours de l’apparition sur l’écran de télévision de l’image ambigüe d’un crâne chauve qui se découvrait lentement comme pour maintenir le suspense…
    Ma rancoeur ne cessera jamais, même si l’on a pu assister à beaucoup mieux depuis, eu égard les coups bas des diamants ou du laitier, le coup de calcaire des chiraquiens extrémistes, les coups manqués des révélations de la collaboration infâme et prouvée de son adversaire, de la lamentable affaire du faux attentat de l’Observatoire, du scandale de sa fille cachée et de sa deuxième famille, au préjudice de VGE.

  22. « Je suis convaincu que Mitterrand n’aimait pas la France. Là est toute la différence avec Giscard » ….
    Moi de même !
    Giscard n’est pas le responsable du « regroupement » contrairement à ce que beaucoup pensent, il en a été certes l’artisan mais a amèrement regretté cette bévue assez rapidement contrairement à mitteux qui l’a élevé en cheval de bataille contre la France !

    • Giscard et Mitterrand étaient des grands bourgeois. Très possible qu’ils aient aimé la France mais comme une entité abstraite. Mitterrand avait été proche de l’Action Française.

      • Mitterrand proche de l’Action Française ?
        J’ai du mal à le croire, n’avait-il pas proclamé que les immigrés étaient chez eux en France ?
        De plus il a été décoré de la Francisque.

        • @Spoutnik , non c’est son père qui fut décoré de la francisque par ce brave Petain , Giscard vint un jour devant les ecrans TV en pleurant sur cette malédiction familiale en disant qu’il était désolé et bla ….bla …….
          Edmond Giscard d’Estaing, président des compagnies d’assurances « Le Phénix », et père de Valéry Giscard d’Estaing

            • @Irina !!! Faux de faux le père de Giscard a bien été décoré de la francisque , et Mitterrand , le super grand résistant a été lui aussi été décoré de la médaille du saucisson Mireille , francisque N° 2202 !!
              A mon époque on nous apprenait l’histoire de France , voila bien longtemps , je vous mets au défi de me prouver le contraire , bonne journée a vous

        • @Paskal , vous plaisantez , mitterant le plus gros des menteurs faux résistant , dans le gouvernement de¨Petain , tonton dit la mitterre francisque N° 2202 qui en 44 cette saloperie devient chef de réseau.La mittere n’a jamais été prisonnier en Allemagne comme il a voulu le faire croire et NE S »EST JAMAIS ÉVADE D’AUCUNE PART..TOUS SES AMIS ÉTAIENT COLLABOS de Pétain.Lorsqu’il a pris le pouvoir en 80, bizarrement les uns après les autres ils ont tous été assassinés , jamais eu autant de morts politiques que sous la Mittere et ou etait’il entre 40 et environ 43 ??? rien sur sa vie politique , tout effacé et malheur a celui qui savait , pas bon d’être ami avec ce type en 80 ils ont tous été assassinés , pourquoi ?

      • L’Action Française est l’ancêtre du Front National …..Qui sont les premiers Gaullistes ?
        Dans un document en date du 11 septembre 1942, rédigé à Londres à I’intention de Léon Blum, le socialiste Félix Gouin décrit qui sont les hommes de la France Libre.
         » Parmi les rares Français qui, au début, ont suivi de Gaulle, il y avait quelques civils, mais davantage de militaires. La plupart étaient des gens de droite et d’extrême droite et ils ont transporté dans la maison leurs préjugés, leurs croyances ou leurs haines idéologiques. C’est un fait que, sous leur influence qui était, dans le début du mouvement, prépondérante et sans contrepoids, ils ont constitué, ici, une sorte de copie en réduction du gouvernement Pétain ; mêmes tendances, mêmes outrances, mêmes conceptions autoritaires… »

        • La plupart étaient des gens de droite et d’extrême droite et ils ont transporté dans la maison leurs préjugés, leurs croyances ou leurs haines idéologiques. C’est un fait que, sous leur influence qui était, dans le début du mouvement, prépondérante et sans contrepoids, ils ont constitué, ici, une sorte de copie en réduction du gouvernement Pétain ; mêmes tendances, mêmes outrances, mêmes conceptions autoritaires… Seule différait l’attitude à observer vis-a-vis de l’Allemagne… »

          Source principale : Raymond Amouroux. La grande histoire des Français sous l’occupation. Ed Laffont, 1998

  23. Giscard est mort « des suites de la Covid »… à 94 ans avec des problèmes cardiaques et pulmonaires !

    • @Paskal , le soir du 02 , la majorité des journalope collabos sont venu annoncer que Giscard était mort de graves problèmes cardiaques qu’il trainait depuis quelques , uniquement des problèmes cardiaque et pas question de la fameuse grippe.
      Ces SALES-OPARDS de collabos ont du se faire taper sur les doigts pendants la nuit du 02 au 03.12 et des le matin du 03 , la vérité cardiaque s’était transformée en covidomacronus sur ordre du dictateur , vous vous rendez compte si maintenant les français meurent de mort naturelle , par Zeus la macronie est perdue …

      • En ce moment ON ne meurt plus QUE du covid et c’est VRAI sinon plus de google, plus de facedebouc, plus de YT, enfin plus rien… AH!AH!AH! le chanteur Christophe paix à son âme est mort lui aussi de cette « horreur » il était malade depuis des années de graves PB pulmonaires… mais le covid est arrivé! catastrophe! il a été emporté par ce méchant virus… il a « bon dos » ce petit truc de rien du tout! … lamentable presse « aux ordres »!

  24. oui, tout à fait d’accord avec vous, cette France d’avant n’avait rien de commun avec le cauchemar actuel, dont on se demande si on va se réveiller un jour (en tout cas il serait bon que les moutons y pensent à se réveiller …)

    • Anchois mademoiselleheu, anchois madameuheu, anchois monsieuheu (bebette show).
      C est tout ce qui nous reste de lui.

Les commentaires sont fermés.