Ce que cache l’expression « petits blancs »

Publié le 30 décembre 2016 - par - 20 commentaires - 2 432 vues
Share

A la mode depuis quelque temps, l’expression “petits Blancs” a vocation chez les bien-pensants à dénoncer le Blanc, cet être raciste, xénophobe, viscéralement dominateur, et aujourd’hui aigri.

Qu’il vive en Amérique du nord, en Europe, en Russie ou en Australie, c’est bien de ce même Blanc dont parlent les beaux esprits.

Mais la chance avec les mots, c’est qu’ils parlent vrai, qu’ils accouchent souvent en trompe-l’oeil, bien malgré eux, des descriptions les plus lucides et les plus crues de la réalité : cette expression “petits Blancs”, gouleyante et jouissive à souhait dans la bouche des bobos mondialistes et multiculturalistes, vient en fait présenter de façon très simple et contre toute attente la nouvelle réalité de nos sociétés.

Ainsi, après les petits Noirs du 19e siècle et les petits Arabes du 20ème siècle, nous voici face à l’espèce en voie d’apparition au 21e siècle : les petits Blancs.

Comme leurs prédécesseurs Noirs et Arabes, ils subissent les stigmates de la colonisation : occupation territoriale, soumission culturelle, asservissement matériel (demandez donc à ceux qui vont devoir travailler plus longtemps et davantage ce qu’ils pensent de la jolie fable sur les déficits des comptes sociaux).

Quel retournement vertigineux de l’Histoire : les anciens colonisés sont les nouveaux colons, les anciens pays colonisateurs sont les nouvelles colonies.

De la curieuse équipe de France de football jusqu’aux filles moyenâgeuses sur les plages, des classes dont le niveau scolaire s’effondre jusqu’aux fast foods halal, il suffit juste d’ouvrir les yeux pour en faire le constat.

Prochaine étape : se débarrasser du nom “France”, décidément trop connoté esclavagiste, colonialiste, dominateur, raciste, xénophobe… Décidément trop connoté éduqué, cultivé, chrétien, Blanc…

Il est de bon ton de parler du monde arabo-musulman et de l’Afrique Noire, mais direction le Tribunal si vous évoquez l’Europe Blanche chrétienne. Cherchez l’erreur.

Seule bonne nouvelle dans tout cela : voici enfin l’homme Blanc devenu petit.

Donc victime.

Ouf, il était temps.

La bascule philosophique et idéologique peut maintenant s’opérer.

A quand la révolte identitaire, préalable à la décolonisation, à la Libération ?

Jacqueline Berrinot

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Le Renard

Je suis tout doux !

Catherine Ségurane

Les « petits blancs » sont une race en voie de disparition…

meulien

durant la guerre d’algerie,les pieds noirs furent,deja ,traites de « petit blanc »

Stratix

Aux Antilles les  » petits blancs  » sont ceux qui n’ont pas réussi et qui s’en contentent ( par opposition aux békés). Les petits blancs sont ceux qui se comportent donc comme la majorité des noirs ( peu éduqués, peu courageux , peu motivés …).

hathoriti

Après la civilisation égyptienne, la sumérienne ( qui n’étaient pas sémites !) après la grecque et la romaine, notre civilisation européenne chrétienne fut donc la plus brillante grâce au christianisme ! Et on emmerde les ennemis de la France et de l’Europe ! Chers amis de Riposte Laïque, bonne année à tous ! Espérons que 2017 sera enfin le redressement de la France! J’ai bon espoir ! « La France sera à un cheveu de tomber mahométane, mais c’est à ce moment que le Sauveur arrivera ! Les mahométans seront obligés de partir et ceux qui ne le voudront pas, leur sang nourrira la terre de France  » ! Vive la FRANCE !

laurent k.

la re-migration s’opérera dans le calme au vu du la victoire FN succédant à celle de TRUMP
les muzzs ont voulu baiser la france et les françaises
avec les urnes c’est eux qui vont se faire baiser par les françaises
car attendons nous à voir un remake de cologne ce soir
dans tous les cas les française seraient bien connes de ne pas voter pour une femme qui va les préserver de ces violeurs musulmans qui les considèrent comme des esclaves sexuelles

Daniel BOUTONNET

Nos « journalistes » adorent parler des « petits blancs » chaque fois que le vote n’est pas en faveur de LEURS candidats. « Petits blancs » peu instruits (formule de politesse encore employée pour ne pas dire abrutis illettrés et avinés, fond réel de leur pensée), « petits blancs » déboussolés, en proie à « la peur de l’autre », bref peuple errant comme un pauvre troupeau, pour reprendre des paroles de « La Royale ». En clair, de sinistres crétins à génocider au plus vite pour rester entre nous, gens cultivés célébrant le « vivre ensemble », oh! bien sûr pas avec n’importe qui, avec le show-biz, avec Black M, Stromae ou Omar Sy, parangons de la culture du 21è siècle ou avec Boubakeur car, en théologiens improvisés, il faut aussi rappeler que « l’islam ce n’est pas ça »…

hathoriti

Jalousie donc nivellement par le bas ! Les sémites n’ont pas inventé la poudre, mais ils se sont toujours prétendus supérieurs aux autres peuples et les préférés de leurs dieux !!! Allez donc voir sur medias presse infos, ce que dit un juif sur le Christ et comment il traite la Vierge Marie ! Que l’on ne soit pas croyant ou que l’on soit d’une autre religion, je comprends très bien, mais que l’on insulte de la façon la plus immonde CE qui est le plus sacré pour des milliards de chrétiens, NON ! De toute façon, nous allons célébrer ce soir la nouvelle année: 2017 APRES Jésus Christ et cela, sur toute la planète ! Célèbre-t-on avec autant de fête et de joie la nouvelle année juive ? Non ! La nouvelle année musulmane ? Non ! La civilisation blanche, européenne fut la plus brillante !

Paskal

Les Phéniciens ont quand même inventé un alphabet dont le nôtre dérive. Les musulmans par contre, n’ont pas inventé grand chose (et pour cause : d’après un hadith, toute innovation serait égarement et conduirait donc en enfer !). L’Egypte n’est plus le phare de la civilisation qu’elle a été.

Ortemann

On peut utiliser les mêmes termes de « raciste, xénophobe, viscéralement dominateur » pour ces chers djihadistes et l’islam !

Bordel de dieu

Et le pire ces qu’ils réinventent l’histoire en racontant qu’ils sont délivré la France 14/18 39/45 et reconstruit la France après guerre par ce que le français était faignant

Nîmois

Qu’ils aient délivré la France , faut pas exagérer mais ils ont été décimés en partie en 1915 par le  » gaz moutarde  » sur le front . N’oublions pas que ils ont participé au débarquement du 15 août 1944 en Provence , qu’ils furent les artisans de la victoire avec bien entendu l’encadrement français du Monte Cassino au prix de lourdes pertes et qu’ils remontèrent jusqu’en Allemagne . Accordons leur cette grâce !
Reconstruit la France , pas d’accord

DUBOIS

Dans guerre mondiale, il y a mondiale qui veut dire MONDE. Je ne vois vraiment pas en quoi la France est particulièrement concernée vu que c’est le MONDE qui a été délivré du nazisme.

Mélusine 36

@Bordel de Dieu :
De grâce relisez-vous : pas qu’ils sont…mais qu’ils ONT !!!

butterworth

VIDEO LES kalashs dernier peuple indo européens blancs au pakistan paien et cerne par les musulmans voulant imposer leur religion bientôt une reserve dans les coins deserts de France euh du califat francais

Franck

Le mal est donc bien le semitisme! BHL et autres semites, votre pays vous attend avec ses kibboutz.

Prof histoire-geo

L’expression « petit blanc » est utilisé par ceux qui ce sont servis des travailleurs français de souche pour s’enrichir et avoir le pouvoir. Pour ne pas qu’on se rebellent, la ploutocratie qui nous « dirige » nous à culpabiliser à coups d’anti – racisme… Mais maintenant, que nous nous rébellons face aux conséquences de ses agissements (immigration incontrôlée, islamisation, chômage de masse…) car son idéologie ne fonctionne plus. Cette ploutocratie utilise sa dernière arme, le mépris contre nous. Cependant, cette expression n’est pas utilisé, directement, contre nous mais pour essayer de mobiliser ceux qui ne veulent pas être étiquettés ainsi. Je pense aux classes moyennes intermédiaires (fonctionnaires de catégories B, cadres moyens, salariés des entreprises publiques ou assimilés…).

Pas Caliméro

Nos marxistes, atteint du syndrome de l’infirmière, vont-ils à nouveau changer de prolétariat?
Je pense qu’on est encore trop nombreux et bien trop puissant pour les apitoyer; parce qu’au final, si on est dans cette merde, c’est parce que le peuple à été enfermé dans une fausse réalité, je dirais même une réalité miroir (mouroir?), puisqu’elle est l’exacte opposée de ce que devrait être notre civilisation : le nationalisme, valeur de gauche, est devenu fascisme, le libéralisme, valeur de droite, est devenu le Graal des marxistes.
Et il ne faut pas oublier que ces marxistes sont les idiots utiles des musulmans, des noirs et des quelques juifs-vengeur; donc même si les marxistes prennent à nouveau pour prolétariat les blancs, il nous restera toujours beaucoup d’ennemi à abattre.

esus

On change d’abord de troupeaux puis après vient le tour des bergers

rapala

où tu veux quand tu veux