Ce que ferait Valls s’il voulait réellement ramener l’ordre républicain

Il y a quelques semaines, je lisais des articles de la presse belge annonçant que des policiers belges envisageaient une grève pour demander « une réelle assistance et une protection ». Des forces de sécurité qui ne se sentent plus en sécurité, quel paradoxe !

Et que devrait-on dire en France, où désormais les policiers se font tirer dessus à balles réelles ? On assiste à de véritables tentatives d’homicide, voire d’assassinat. En plus des 17 blessés d’Amiens, il y a eu, dans un quartier de Mulhouse, l’incendie d’un véhicule de policiers qui ont pu s’en échapper à temps, et les trois blessés dont deux par des tirs au fusil de chasse à Grigny.

Comme d’habitude, le ministre de l’Intérieur y va de son couplet pour réaffirmer sa « confiance » aux forces de l’ordre. « Nous avons besoin des policiers et des gendarmes pour rétablir l’ordre républicain. »

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=GhHz5c7Kr_g[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=GhHz5c7Kr_g

« Le premier flic de France » (comme il se définit lui-même) se déplace parfois sur les lieux, fait ses petits discours de fermeté. Et après ? On attend plutôt des actes. On n’a eu droit qu’à un renfort temporaire de forces de l’ordre à Amiens ou sur les points chauds après coup. Et on nous annonce la création de 15 ZSP (Zones de sécurité prioritaires) qui devraient passer à 50 alors que notre pays recense déjà quelques 751 ZUS (Zones urbaines sensibles) depuis douze ans, sans que cela ait fait baisser le nombre de guérillas urbaines.

Les ZSP recevront le renfort de 500 policiers… soit 33 par ZSP. Pour le reste, comme d’habitude, on déshabille Paul pour habiller Pierre. Ce sont les émeutiers et non la police qui restent maîtres du jeu.

Et depuis « Amiens », on assiste au franchissement d’une nouvelle étape : on veut tuer volontairement du flic.

Que faire avant qu’il y ait des morts dans les forces de l’ordre ?

On nous dit qu’il y a 5000 « caïds », connus par la police. Il faut tous les coffrer immédiatement.

Il faut alléger la bureaucratie policière et judiciaire.

Il faut aligner le droit de riposte des policiers sur celui des gendarmes, et arrêter de culpabiliser sans cesse les forces de l’ordre.

Il faut arrêter l’angélisme de la garde des Sceaux et de nombreux magistrats. Tolérance zéro ! Pour cela il faut construire des places de prisons et de centres pour mineurs au lieu de les vider.

Il faut expulser les étrangers condamnés, envisager des déchéances de nationalité, et bien sûr mettre un coup d’arrêt à l’immigration (légale ou illégale) facteur de délinquance.

Il faut combattre publiquement l’islam politique et l’islamisme qui créent une contre-culture violente anti-occidentale, et faciliter ainsi l’assimilation de tous ceux qui, nés musulmans, veulent vivre librement, à l’Européenne, et échapper à l’obscurantisme de cette religion liberticide.

Bref, tout le contraire de ce qui est fait par le pouvoir en place, et qui nous fait payer 30 ans de politique de laxisme UMPS, d’idéologie compassionnelle imposée par la gôche et les médias, d’immigration incontrôlée autant sous les gouvernements de droite que de gauche.

C’est comme pour l’Union européenne : ça ne marche pas donc il faut plus de fédéralisme ! Le laxisme ne fonctionne pas contre les « racailles », donc la ministre de la Justice veut encore plus de laxisme. L’immigration apporte de la délinquance, donc le ministre de l’Intérieur veut encore plus favoriser l’immigration, en particulier musulmane.

Bien entendu les contre-mesures que nous évoquons ont un coût : une augmentation du nombre de policiers, de gendarmes, de magistrats, et des moyens. Mais est-ce que ce prix n’est pas inférieur à ce que nous coûtent les actuelles guérillas urbaines ?

Il faut aussi faire de la prévention, et celle-ci commence dès l’école où il faut rétablir les fondamentaux de notre République : apprendre l’Histoire de France et sa géographie, et faire aimer notre pays au lieu de lui cracher dessus.

Les idéologies compassionnelles doivent être systématiquement dénoncées par nos gouvernants et nos élus, mais hélas ceux-ci en sont plutôt les protagonistes, relayés ou forcés par des médias complaisants.

Notre ami Empedoclates expliquait, dans un article récent, pourquoi, au-delà des mots, Manuel Valls et les siens ne changeront rien : « Car, derrière le discours trompeur et les pseudo-mesures que les journaleux « aux ordres » des médias de notre pays, sélectionnés sur leur incompétence et leur souplesse d’échine socialisante, sont chargés d’encenser au mépris du réel, il y a la volonté de détruire ce qui fonde notre Nation, notre identité, notre Histoire… Et ce, pour le plus grand profit de la future Europe Fédérale qu’Hollande est chargé de préparer (avec l’appui, dans l’ombre, des Juppé et autres Copé ou Fillon) et des oligarchies financières mondialistes dont l’existence de Nations fortes gêne la mainmise sur la planète »…

Nous pourrions ajouter que Manuel Valls sait pertinemment que ceux qui tirent sur les policiers et veulent islamiser la France sont, en grande partie, des électeurs de François Hollande, et que c’est grâce à eux si « Normal 1er » est à l’Elysée. Il suffit de lire l’interview exclusive du conseiller municipal de Mulhouse, Patrick Binder, pour mieux comprendre le calvaire quotidien qu’une minorité de délinquants, majoritairement issus de l’immigration post-coloniale, fait subir, en toute impunité, aux forces de l’ordre, aux pompiers, et à tout ce qui incarne la France. Cela explique aussi pourquoi, au déni de la réalité quotidienne que subissent nombre de nos compatriotes, Valls est chargé de faciliter les conditions d’accès à la nationalité française, et d’augmenter encore une immigration essentiellement musulmane… avant de mettre en place le droit de vote des étrangers, d’abord aux élections locales, en 2014, pour limiter les dégâts, ensuite aux élections nationales, pour garder le pouvoir.

A Riposte laïque, nous menons un combat laïque, républicain et social, et par conséquent nous estimons que la sécurité de nos citoyens et de nos forces de l’ordre est une priorité absolue pour pouvoir exercer les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Nous apportons toute notre amitié aux policiers et aux gendarmes victimes non seulement de la « racaille », mais d’une politique laxiste et culpabilisatrice de nos dirigeants.

Nous apprenons par ailleurs que Marie-Neige Sardin, libraire au Bourget et courageuse résistante, vient d’être de nouveau agressée à l’arme blanche. Toute l’équipe de Riposte laïque lui apporte son soutien et encourage nos lecteurs à passer lui dire un petit bonjour à sa librairie.

Valls, qui avait couru coudes au corps au chevet d’un jeune de Villiers-le-Bel blessé lors d’une chute en conduisant un scooter volé, puis pour demander pardon aux dignitaires musulmans pour deux têtes de cochon déposées devant la mosquée de Montauban (qui n’avaient fait aucune victime, et n’avaient engendré aucune détérioration), ira-t-il rendre visite à Marie-Neige, au Bourget ?

Ce n’est que sa 31e agression, et celle-ci a juste failli être mortelle…

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Commande de notre dernier livre, Apéro saucisson-pinard (édition Xénia), 21 euros.

Découvrez également le site web dédié à cet ouvrage : http://www.saucisson-pinard.com Ainsi que la page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Ap%C3%A9ro-Saucisson-Pinard/289441557769069

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Autre ouvrage à vendre : Vérités sur l’islam, de David Vaucher, 19 euros, frais de port compris.

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235

 

image_pdf
0
0