Ce que révèle l’actuelle soumission sanitaire

Publié le 27 septembre 2020 - par - 4 commentaires - 1 291 vues

La France est devenue un pays qui jalouse sa jeunesse, elle vieillit, conseille de ne plus faire d’enfants (pour “sauver la planète”disent ces adeptes tout en important à tour de bras des migrants qui eux en ont et en font en veux-tu en voilà, tout en leur interdisant d’aimer la France terme “moisi”tandis que les leurs sont devenus “queers”) et les mêmes qui faisaient jadis les quatre cents coups dans les années 60 avec le slogan “il est interdit d’interdire” l’ont désormais jeté aux orties pour exiger des mesures encore plus dures contre les “anti-masques” les “négationnistes” tous ces “marseillais” qui ont péché en faisant trop la fête tant ils seraient ensorcelés par ce “druide fou” etc… Etc…

Voyant la mort “naturelle” arriver (alors que le transhumanisme leur avait promis l’éternité) nos post soixante-huitards s’en effraient “grave” voyant que ce virus pourrait  écourter leur “vie” pitoyable de mythomanes véreux n’ayant désormais plus rien comme paravent idéologique ; aussi, vite, vite, ils récusent d’un côté toute possibilité de traitement parce que “Trump et Bolsonaro” l’ont soutenu, et, de l’autre, se lamentent sur ces “irresponsables” qui veulent respirer, profiter de la vie tout simplement ; les accusant même de tuer “les autres” alors que la plupart des testés sont négatifs et que parmi les “positifs” peu deviennent malades, même sans traitement (pourtant, celui-ci éviterait même cette étape pour la majorité, selon des spécialistes patentés et non pas “Machin” qui prétend faire de la prose sans le savoir).

On sent bien monter cette agressivité toute cruelle suintant de ces gens aigris à force ou dès le départ, en fin de vie sociale, s’étant trompés sur tout ou presque et qui voient leurs prédictions battues en brèche au fur et à mesure qu’ils vieillissent, de plus en plus désuets par ailleurs ; “avec le temps tout s’en va “, où sont les millions de morts “promis” (hormis le Goulag et la Shoah s’entend) ? Ils arrivent ! Ils arrivent ! Confinons durant les vacances de Noël !  La “seconde vague arrive plus tôt que prévu! ” (alors qu’ils l’annonçaient, tous, dès la sortie du confinement le 11 mai comme excelle à le rappeler l’excellent Tubiana).

Où sont également les catastrophes climatiques inéluctables ? Où est la “mort du capitalisme” du “néo-libéralisme” convertis en technicisme sanitaire et sans frontières ? Les “opposants” les voient même désormais de leur côté; les abreuvant de dons divers et masques gratuits haute couture.

Où est l’explosion de la “rue arabe” suite aux efforts trumpiens sur ce terrain ? Même la Chine communiste se moque d’eux les abandonnant en rase campagne en adoucissant son visage robotique par quelques smileys provenant des villes les plus “infectées” dans lesquelles désormais l’on se baigne en toute promiscuité dans des piscines intérieures que l’on s’empresse de fermer à nouveau en France.

Alors que l’on croyait que cette “génération 68” était hors jeu, à la retraite désormais, eh bien non elle s’accroche elle s’agrippe bec et ongles à coup de lifting et de “il est interdit d’interdire d’interdire” tout en continuant à envoyer ses robots à visage “humain” envahir les ondes et les écrans pour prononcer sermons, sentences et autres mises à l’Index agitant leurs mots sacrés : “raciste, fasciste, fou”, si tu n’obéis pas si tu ne te soumets pas, même si tu es compétent dans ton domaine ; cachez ce sein que je ne saurais voir….

Et cette transe est devenue transversale à toute la classe politique intellectuelle académique scientifique qui voit bien qu’elle s’est trompée sur toute la ligne, sur absolument tout, absolument, mais comme elle détient les places institutionnelles elle en profite jusqu’au bout, elle s’accroche aux branches croyant freiner sa chute (tiens ! Il neige abondamment dans les Pyrénées) faisant peur, ouah ! le méchant virus qui tue (pléonasme à peine relevé) remplaçant la “tolérance zéro” tant moquée par le “virus zéro” et là on est, aussi, en plein Ubu Roi ; mais celui-ci n’aurait pas osé le dire, traquer ainsi le furet du Bois Joli, “il est passé par là il repassera par ici“; au nom aussi d’un système de santé à l’abandon alors qu’en Allemagne et aux Pays-Bas, merci tout va bien (et même la Belgique va rendre non obligatoire le port du masque à partir du 1er octobre, admirez le ton alambiqué de la dépêche qui le relate).

Mais regardez les  vous épier, vous fusiller de leurs yeux de rapaces puisque l’on ne voit plus que cela, regardez-les fustiger, dénoncer… Nous en sommes là… Où “là” ? En “36” me disait quelqu’un, et je ne crois pas qu’il pensait au “front populaire” plutôt quatre ans avant la “drôle de guerre” puis la “débâcle” ; et si c’était l’inverse ? Ne sommes-nous pas déjà en pleine débâcle, et ne vivons-nous pas de plus en plus la “drôle de guerre” imposée par “ceux-qui-auraient-mal-lu-les-textes”?… Certes, certains lisent les chiffres sur cinq cents ans… Ce ne sont que des historiens ; la population, elle, ne vit pas dans leur “cinq cents ans”, mais dans cet instant dégradé en zéro nuance de noir… Et pourtant, vieillissante, aigrie, bien dressée, une grande partie de cette même population continue à leur faire confiance peu ou prou, bien qu’elle ne vote plus, jugeant inutile de se déplacer sans doute “élections piège à cons” une autre formule de 68 qui, elle, par contre, a perduré… Pour le meilleur comme pour…

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Paskal

“une grande partie de cette même population continue à leur faire confiance peu ou prou”
Au moins dans le Blésois, ils auront compris (j’espère !) :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loir-cher/blois/plupart-gens-sont-cons-sortie-du-president-lr-du-loir-cher-ses-electeurs-fait-reagir-1877026.html

jean haysoupé

>Ubuesque !
Cette épidémie a fait découvrir que nous avions en France :
-Le Ministre de la Santé
-Le directeur général de la Santé
-La direction de Santé Publique France
-Le Directeur de la Haute Autorité de Santé
-les Directeurs des Agences Régionales de Santé
– Le Directeur de l’Agence Nationale Sanitaire
– la Direction de l’Alliance Nationale pour les Sciences de
la Vie et de la Santé : Épidémiologie-France
– Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire
-L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et de la Santé.
– Un nombre d infectiologues parisiens incroyablement et anormalement élevé, probablement lié au fait que les virus et bactéries descendent de l’avion à CDG et ouvrent leur siège social près de la place de l’étoile.

Irea

Eux, jeudi, j’ai participé à un atelier nature en pleine nature.
Nous étions 12 = 4 de non masqués (dont moi), tous des post soixante huitards.
Tous les jeunes étaient masqués!!!!

LSAO

Certes… Des petits “vieux” déjà… Formatés par des soixantuitards à la Cohn Bendit par exemple… Mais les autres révoltés des années 60 qui n’ont pas viré dans le tout médicamenteux ne sont pas comme cela c’est vrai, une nuance que je développerai une prochaine fois…

Lire Aussi