Ce que sera la France de Normal 1er en 2017… s’il va au bout de son mandat

Cela fait à présent bientôt cinq mois que le gouvernement Hollande-Ayrault est aux manettes de la France. Elu non par adhésion à son projet (bien confus) mais plutôt par rejet de Nicolas Sarkozy, soutenu par la majorité des journalistes dont la beaucoup se sont comportés pendant cinq ans comme des militants politiques davantage que comme des professionnels de l’information, Hollande ne doit sa victoire, malgré ce soutien médiatique, qu’aux 93 % de musulmans qui ont voté, de manière totalement communautariste, en sa faveur.

Cinq mois plus tard, il atteint déjà des sommets d’impopularité, et cela n’est pas fini. Comment pourrait-il en être autrement ? Certes, l’affaire du tweet de la journaliste-compagne présidentielle Valérie Trierweiler n’a fait que confirmer la faiblesse et l’absence d’autorité de l’homme Hollande, aujourd’hui président de la République sous le nom, dans les colonnes de Riposte Laïque, de Normal 1er. Mais l’essentiel n’est pas là.

Pour obéir aux directives de Bruxelles, que malgré quelques moulinets de bras durant la campagne, ils suivent aveuglément, faisant du Sarkozy à la sauce écolo-socialiste, Hollande-Ayrault devront imposer au peuple de France une saignée terrible, estimée à 33 milliards d’euros en 2013, après les 7 milliards de 2012, qui ne pourra qu’agresser le niveau de vie des classes moyennes, et de tous ceux que la dialectique socialiste considére comme riches, puisque pas pauvres.

Nous apprenons donc, selon les prévisions du terne Premier ministre, que ceux considérés comme les 4 millions de foyers aisés passeront à la moulinette fiscale, quand naturellement la politique d’assistanat sans aucune contre-partie continuera, et que ce gouvernement accentuera, comme Manuel Valls l’a promis à l’Algérie et au Maroc, une immigration que rien ne justifie, de manière économique. N’oublions pas que le gourou Attali, soutenu par le Medef, réclamait 300.000 nouveaux immigrés, et pendant les trente prochaines années !

En fait, le gouvernement ment, tout le monde va payer, y compris les plus modestes. Les retraités, qui ont cotisé toute leur vie, se verront, eux aussi, ponctionné une partie de leur retraite, pour participer au financement de la Sécurité sociale, ruinée par l’absence de cotisants, les abus de la médecine libérale, mais aussi par l’AME qui permet à des immigrés n’ayant jamais cotisé d’être soignés gratuitement, quand nombre de compatriotes n’ont plus les moyens d’aller chez le dentiste et diffère donc leurs soins.

Nombre de Français modestes, qui vont hériter d’un bien familial de plus de 100.000 euros, que leurs parents se sont saignés pour payer et entretenir, seront surtaxés sur 15 ans, alors qu’auparavant, on ne l’était qu’au-dessus de 159.000 euros, et sur 10 ans. Pire, dans l’environnement présidentiel, on réfléchit à faire payer aux propriétaires qui ont fini de rembourser l’emprunt de leur maison un loyer pour toute leur vie ! La défiscalisation des heures supplémentaires frappe déjà au porte-feuille les courageux qui ont choisi le travail pour améliorer un quotidien difficile. La taxation des entreprises sur l’intéressement et la participation, qui passe de 8 à 20 %, diminuera forcément la part des salariés. Bien évidemment, la TVA augmentera, de même que la CSG, et frappera la consommation de tous les ménages. Mais Bruxelles l’a ordonné, il faut revenir aux 3 %, et, en laquais fidèles du système, le doigt sur la couture du pantalon, Hollande-Ayrault sont prêts à ruiner nombre de nos compatriotes pour satisfaire la troïka, la commission européenne, le FMI et la BCE.

Comble du cynisme, quand on se souvient du cinéma socialiste contre le bouclier fiscal de Sarkozy, on apprend qu’il est envisagé une mesure identique, mais appelée autrement, bien évidemment, pour les contribuables les plus fortunés.

Bien évidemment, nos compatriotes seront ravis d’apprendre que ces augmentations d’impôts et de prélèvements serviront aussi à payer des enseignants supplémentaires, réservés exclusivement aux « zones sensibles » et à financer des centaines de milliers d’emplois-bidons, qui renforceront l’assistanat vis-à-vis de toute une frange de la jeunesse, et le clientélisme des socialistes au pouvoir.

Ajoutons, bien évidemment, que dorénavant ce seront les technocrates de Bruxelles qui, tels des professeurs Nimbus, valideront le budget de la France, situation cocasse quand on se rappelle les cris d’orfraie des socialistes au lendemain de la ratification par Sarkozy du Mécanisme européen de stabilité (MES).

Les grandes lignes du gouvernement Hollande-Ayrault vont donc apparaître au grand jour : il faut sauver l’euro à tout prix, et pour cela accélérer la construction de l’Europe fédérale, et donc, en même temps, faire disparaître au plus vite tout ce qui peut rappeler que la France fut une grande Nation, avec un peuple, une histoire et une culture qui ont fait, longtemps, l’admiration du monde entier.

Les conséquences vont être terribles, pour nous autres. Oskar Freysinger, dans une interview accordée à Christine Tasin, nous explique, avec son franc-parler, qu’avec Hollande, la France sera foutue encore plus vite ! Nous craignons qu’il n’ait raison. Le remplacement de population va s’accélérer. Sous Sarkozy, plus de 200.000 immigrés, majoritairement musulmans, sont entrés en France, chaque année, sans compter l’outremer (50.000 supplémentaires), et les clandestins, que l’Union européenne entend imposer aux pays. Les socialistes en réclament davantage ! Dans de plus en plus de quartiers, les nouveaux venus vont se retrouver majoritaires, faisant fuir des compatriotes ne supportant plus les injures, les agressions verbales ou physiques, le racisme anti-blanc que l’opportunisme Copé a fini par découvrir, mais que Ayrault n’a toujours pas rencontré, la détérioration de leurs biens et d’avoir des enfants qui ne peuvent plus apprendre à l’école.

La bouche en cul de poule, les sociologues, chercheurs au CNRS et journalistes francophobes viendront accuser les Français de parquer les malheureux dans des ghettos. La bobo-dégénérée qui a appelé sa fille Térébentine, qui sert de ministre du Logement amènera sa réponse : mixité sociale obligatoire pour tous ! Cela veut dire que tous les villages de plus de 3.500 habitants, en France, sous la menace de terribles amendes (quintuplées) devront avoir 25 % de logements sociaux, selon la nouvelle loi qui se met en place. Décodage : chacun devra avoir sa dose de racailles et d’islamistes, plus le droit d’y échapper ! Bien évidemment, tous les bénéficiaires de logements sociaux ne sont pas l’un ou l’autre. Mais même le député UMP Meunier faisait remarquer que les critères d’attributions de ces logements faisaient qu’ils allaient de plus en plus vers les nouveaux arrivants, au détriment des jeunes salariés, des travailleurs pauvres ou des vieux retraités aux revenus modestes.

Les génuflexions répétées de Valls devant les dignitaires musulmans sont, elles aussi, porteuses d’un projet politique qui tourne le dos à la France laïque, au nom d’une adaptation jugée nécessaire devant l’islam. Là encore, il est cocasse de se souvenir des bénêts socialistes, la larme à l’œil, qui, au Bourget, écoutaient le candidat Hollande parler de mettre la laïcité dans la constitution française, sans avoir compris que ce que cet imposteur appelle laïcité est, dans sa logique, la liberté religieuse chère aux anglo-saxons. Nous allons donc assister à une prolifération de constructions de mosquées, et, sur notre territoire, à une multiplication de voiles et de kamis, ces uniformes musulmans nous signifiant que l’islam est chez lui en France, et y mène une guerre de conquête fidèle à son idéologie. Valls sera suffisamment stupide pour reprendre la théorie de l’islam de France de Sarkozy, et nous faire payer la formation des imams, et les constructions de mosquées-casernes, en finissant avec la loi de 1905. Naturellement, les émeutes et agressions de policiers vont se multiplier, pour accentuer ce rapport de forces que des fascistes religieux, main dans la main avec des racailles islamisées, imposent à notre pays depuis maintenant plus de vingt ans, avec un rapport de forces de plus en plus favorable. Notre France se rapproche de plus en plus de Frankistan.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rXZJL3SdxZU[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rXZJL3SdxZU

Paranoïa ? A Nîmes, sur un marché, des salafistes ont intimidé, des mois durant, des commerçants, coupables de vendre du vin et du porc. A Grenoble, deux jeunes étudiants ont été massacré à mort, en pleine rue, par une bande d’une vingtaine de voyous qui paraissent, par les méthodes, avoir les pratiques chères aux Vladimir. A Dijon, dans un quartier fortement islamisé, des jeunes d’origine maghrébine, âgés de 8 à 12 ans, ont attaqué à coups de pierres l’Eglise Elisabeth de la Trinité. A Béziers, enfin, le responsable départemental du Front national a été agressé sauvagement par deux individus cagoulés, à la sortie de sa permanence, dans la continuité des attaques orchestrés par les gauchistes et Front de gauche durant toute la campagne présidentielle et législative.

Il faudra ajouter à cette France qu’ils vont nous laisser quelques réformes sociétales aux profondes conséquences politiques. Pour sauver leurs mairies, en 2014, ils vont essayer d’accélérer nombre de naturalisations, pour changer encore, à leur avantage, la composition du corps électoral. Ils vont d’autre part essayer de nous imposer le droit de vote aux étrangers, mais là, cela va être plus difficile. Malgré le matraquage médiatique imposé, il s’avère, selon des sondages, que 61 % des Français serait hostile à cette mesure. Il nous étonnerait que le pleutre Normal 1er prenne le risque d’aller au référendum, et de se prendre une gamelle pire que celle de 2005. Donner la parole au peuple, ce n’est pas trop la culture socialiste, on l’a vu lors de la votation suisse sur les minarets, ou lors du TCE, en 2005 ! Donc il lui faudrait, pour parvenir à ses fins, débaucher une cinquantaine de députés ou sénateurs centristes, qui, moyennant quelques maroquins de ministres ou des promesses de mairies en 2014, pourraient aider la gauche à faire passer cette mesure qui marginaliserait encore davantage les Français, sur leur propre sol.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=568bR1PoyP4[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=568bR1PoyP4

Après avoir fait semblant de lutter contre le monde de la finance, Hollande va également être sommé par les élites de Bruxelles de « moderniser le code du travail », ce qui, une fois le propos décodé, signifie en finir avec le CDI, et transformer les salariés de ce pays en travailleurs précaires, avec moins de droits salariaux et moins de protection sociale. Et s’ils ne sont pas contents, on leur collera dans les pattes des clandestins prêts à accepter des conditions moins avantageuses, pour le plus grand bonheur de Laurence Parisot et des grands patrons. Là encore, on va s’amuser à écouter les grands cris de Mélenchon et de la CGT, qui ont fait voter pour lui, faisant semblant d’ignorer la politique qu’il allait forcément mener.

Naturellement, la gôche devra montrer qu’elle est différente de la droite, et, pour cela, rien de tel que le mariage homosexuel, dont tout le monde se fout en France, pour reconstituer le clivage que les médias vont attiser. Pour éviter la discrimination, il n’y aura, sur les actes d’Etat-civil, plus de père ni de mère, nous serons tous des parents. Elle n’est pas belle, la vie, sous Normal 1er ? Le mot race va disparaître de la constitution, avant  sans doute de disparaître du vocabulaire, et, pour être cohérent, dans les manuels scolaires, plus de papa, plus de maman, mais seulement : « Mon parent » !

Naturellement – et il faut reconnaître que le Bobo Jocelyn, sur ce thème, avait vu juste – la politique française sera de plus en plus financée par des fonds venus du Golfe, et notamment le Qatar. Là encore, l’imposture socialiste est à son comble. Ils osaient reprocher à Sarkozy sa proximité avec cet Etat, et, à présent, Moscovici en personne se félicite de l’investissement qatari en France, même si c’est dans les quartiers, sur des bases religieuses et communautaristes contraires à l’esprit de la République. Au diable la vieille France, vive la mondialisation moderne.

La préférence immigrée, démontrée par le journaliste du Nouvel Observateur Hervé Algallarondo, se met donc rapidement en place. Nos compatriotes vont devoir travailler plus pour contribuer encore plus. Le travail va être pressuré encore davantage, pour financer l’assistanat et la venue de nouveaux immigrés. L’islam, encouragé par la dhimmitude de Valls, va continuer, en jouant sur la terreur et le chantage à la violence qu’il impose à l’ensemble de la société, à s’implanter en France, en cachant de moins en moins sa volonté de transformer notre pays en « dar el islam ». Notre police, de plus en plus affaiblie et muselée par les anti-racistes qui continuent à nier le racisme anti-blanc, et la justice de Taubira, aura de moins en moins les moyens de protéger les citoyens de ce pays. La violence barbare ira en grandissant, les règlements de comptes où des Vladimir tueront d’autres Vladimir, mais aussi des compatriotes, vont se multiplier. L’Etat va s’affaiblir, faute de moyens, et la loi de la jungle va se mettre en place dans nombre de Territoires perdus de la République. Les nouveaux fascistes, supplétifs du système, vont apparaître, qui agresseront les résistants, les patriotes : ce seront les racailles et les gauchistes qui seront chargées des basses oeuvres.

Il faudra, pour les dirigeants, mener la guerre idéologique. Les journaux du système, qu’ils s’appellent Médiapart, Rue 89, Libération, Le Monde, Le Nouvel Observateur ou les Inrockuptibles, gavés de subventions, pour compenser leur perte de lectorat, se verront donner tous les moyens pour continuer à mentir aux Français, et à les culpabiliser. Les petits Pol Pot prétendument anti-racistes vont se retrouver dans les ministères, ou dans les régions, pour continuer à matraquer les « blancs racistes », (voire l’affaire William et Monique à Aigues-Mortes, avec l’interview de Richard Roudier) et à fermer les yeux sur les exactions que subissent nos compatriotes, et que même Copé, mais hier Najat Belkacem, avaient déjà remarqué. Les juges façonnés par l’idéologie de l’excuse vont avoir encore davantage la main-mise sur la justice, frappant sans pitié les Résistants qui oseront se défendre, et libérant les multi-récidivises violents qui pourrissent la vie de nombre de citoyens.

Voilà le scenario cauchemardesque, mais hélas crédible, qui est en train de se dérouler, sous nos yeux, depuis cinq mois, et qui ne peut que s’accentuer durant les quatre années et demi qui restent à Normal 1er.

Reste à savoir si nos compatriotes accepteront tout cela sans bouger, et si deux générations de déculturation et de discours de haine de la France auront suffi pour qu’ils n’aient plus envie de défendre ce merveilleux pays, la France, que les élites mondialisées ont décidé de détruire, en s’appuyant sur les collabos et les pires barbares fascistes pour mettre au pas son peuple.

Le 10 novembre, à Paris, nous verrons, à l’occasion de la marche contre le fascisme islamiste, appelée par Résistance républicaine, une première réalité quant à la réelle mobilisation des Français. Premier signe rassurant, en une semaine, 22 associations, organisations et personnalités ont déjà soutenu l’appel à cette manifestation.

Autre signe rassurant, la résistance internet progresse, et nous avons le plaisir d’accueillir un nouveau venu, « Boulevard Voltaire » animé par Robert Ménard et Dominique Jamet, qui nous a accordé une interview. Mais l’agression que nous subissons est grave, et le temps nous est compté.

Dans « La faute du bobo Jocelyn », une montée populaire sur Paris, organisée depuis les villages gaulois, paraissait pouvoir mettre fin à ce cauchemar, avant 2017.

Y a-t-il vraiment une autre issue pour sauver notre France ?

* Organisation, communiqué de Résistance républicaine : on va essayer d’organiser du co-voiturage, voire effectuer un ramassage en bus si c’est possible et s’il y a beaucoup de demandes (on va faire faire des devis). Ecrivez-nous pour dire si vous souhaitez conduire, être passager, où vous habitez, si vous pouvez vous déplacer de quelques dizaines de kilomètres pour rejoindre un point de départ collectif sur Paris…

– Pour la Bretagne uniquement, envoyer un courriel à

covoituragedesresistants@gmail.com   

– Pour le reste de la France         contactmarche10novembre@gmail.com

AGENDA RL

Samedi 6 octobre, à 12 heures, à Nîmes, à l’invitation de Résistance Républicaine Languedoc-Roussillon, banquet républicain sur le thème : défense de notre école et lutte contre la généralisation du halal. Inscriptions avant le 29 septembre : resistancerepublicaine@hotmail.fr

Vendredi 19 octobre,

Banquet républicain à Nancy à 19h30, avec Christine Tasin et Pierre Cassen.

Pour réserver,  envoyer avant le 13 octobre un chèque de 25 euros à Résistance républicaine 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14 en donnant un courriel et un téléphone pour la communication du lieu et spécifiez si pour vous ce sera porc ou poisson (fidèles à notre mot d’ordre anti-halal, nous ne mangerons que de porc et du poisson tant qu’il n’y aura pas d’étiquetage qui nous permettra d’avoir la garantie de manger non halal. 

Samedi 20 octobre, à Hayange (57), à partir de 18 h 30. A l’invitation de Résistance Républicaine Lorraine, Réunion publique, suivie d’un apéro saucisson-pinard, sur le thème : Tout ce qu’il faut savoir sur la viande halal, avec Christine Tasin et Pierre Cassen.

Café du Centre, 44, rue Foch 57 Hayange

(Participation aux frais 5 euros).

Place et rôle de la femme dans la société européenne

Samedi 27 octobre

de 9 h à 17 h en Petite Camargue

Place et rôle de la femme dans la société européenne

avec

Isabelle Turcam : la femme dans le monde gréco-romain

Christine Tasin : la femme et la religion

Sybil Vergnes, Olivia Pont de Serre, Jacqueline Quilès : la femme et la politique (table ronde)

Olivier Roudier : le rôle de la femme dans la société occitane au Moyen-Age

Philippe Lambertin : synthèse du colloque

Richard Roudier : la femme et l’esprit de résistance

Conclusion

Conférences, table Ronde, débats

Restauration rapide, buvette, stands

Garderie pour enfants

Droit d’entrée 5 E pour les jeunes, 10 E pour les adultes

Organisé par Entraide-Solidarité en participation avec la Ligue du Midi et Résistance Républicaine.

Le bénéfice de la journée ira à une femme actuellement emprisonnée, aidée par Entraide-Solidarité : Monique Guindon d’Aigues Mortes

Samedi 3 novembre

Maxime interviendra à Londres, à l’invitation de l’association « Passion for freedom ».

UNIT24 Gallery, 20 Great Guildford Street, London SE1 0FD. http://www.passionforfreedom.co.uk/

Dimanche 4 novembre

Pierre Cassen interviendra, lors de la convention du Bloc Identitaire, à Orange, à une table ronde sur le thème de l’islamisation de la France.

Samedi 10 novembre

14 heures, à Paris, place de la Concorde, marche contre le fascisme islamique, organisé par Résistance républicaine

Samedi 17 novembre

16 heures, à Toufflers (59) conférence de Pierre Cassen et Christine Tasin. Thème : Pourquoi le gouvernement Hollande accélère l’islamisation de la France ? Comment résister ?

On terminera par un apéro saucisson-pinard : participation 10 euros. S’inscrire en envoyant un chèque à Résistance républicaine, 101, avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14. Date limite : 12 novembre.

Samedi 1er décembre, banquet républicain en Alsace, avec Pierre Cassen et Christine Tasin (informations à venir).

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Commande de notre dernier livre, Apéro saucisson-pinard (édition Xénia), 21 euros.

Découvrez également le site web dédié à cet ouvrage : http://www.saucisson-pinard.com Ainsi que la page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Ap%C3%A9ro-Saucisson-Pinard/289441557769069

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Autre ouvrage à vendre : Vérités sur l’islam, de David Vaucher, 19 euros, frais de port compris.

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.).

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235

 

image_pdf
0
0