Ce que vous avez manqué la semaine dernière

Nous avons pu récupérer le courrier reçu après la parution de Riposte Laïque 65 et perdu – les voies de l’informatique sont impénétrables ! – certaines de vos lettres y soulèvent de vraies questions, il nous paraît dommage de ne pas en faire profiter l’ensemble de nos lecteurs, alors nous vous proposons une séance de rattrapage !

COURRIER FAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Objet : A propos des paroles de la Marseillaise
Les paroles de «La Marseillaise» et donc le chant lui-même, ont souvent – sinon toujours – fait l’objet d’un combat idéologique acharné….
Et tout particulièrement, «le sang impur». Les uns y voient du racisme simple, d’autres critiquent la vision du peuple/nation. D’autres encore stigmatisent l’aspect nationaliste qui empêcherait toute vision internationaliste.
Replaçons-nous en avril 1792.
Les premiers Etats généraux par provinces ont eu lieu en 1788… Puis il y a eu le 14 juillet 1789 et la prise de la Bastille, mais surtout la nuit du 4 août, avec l’abolition des privilèges… Les nobles sont partis en grand nombre. Ils ont fui pendant toute l’année 1791. Les noblesses étrangères qui les ont accueillis les ont aidés à s’organiser pour tenter le retour et la reprise du Pouvoir.
Mais qui étaient ces « nobles » ? C’étaient les «sang bleu», ceux qui avaient le sang pur, non mélangé. Ceux qui représentaient Dieu sur la Terre, puisque le 1er d’entre eux, le Roi Soleil, était réputé roi de droit divin et représentant de Dieu….
Les «sang impur» étaient tous les autres, gens du peuple, serfs ou anciens serfs, eux dont les femmes subissaient le droit de cuissage, eux qui devaient travailler gratuitement la terre des seigneurs (saigneurs ???) eux qui venaient d’acquérir le droit de se déplacer, eux qui avaient aboli les privilèges.
Alors, ce sont eux, les Marseillais de l’armée du Rhin, eux les sangs impurs, qui avaient contre eux de la tyrannie. Eux qui venaient défendre leurs toutes nouvelles libertés, eux qui étaient prêts à donner leur sang ; à donner leur vie….
Contre nous de la tyrannie, des féroces soldats, les tyrans, les tout-puissants, ceux qui nous ont asservis, nous et nos ancêtres.
Contre cette tyrannie de sang bleu, de sang pur, nous donnons notre sang impur. Que notre sang impur abreuve les sillons…. C’est le sacrifice des «mal nés», des moins que rien, des sangs mêlés….
Moins de 100 ans plus tard, leurs descendants chanteront au moment de la Commune de 1871 , avec l’internationaliste et franc-maçon Jean-Baptiste CLEMENT : «c’est la canaille, et bien j’en suis !!!». Un autre internationaliste lui aussi franc maçon s’inspirera d’ailleurs de la Marseillaise pour créer le chant de «L’Internationale»…
Alors, «La Marseillaise» chant raciste, chant sanguinaire ? Non, La Marseillaise chant d’espoir dans la libération des chaînes sociales, chant de la Liberté même au prix de son propre sang.….
Yves PRAS
Président d’honneur de l’Association «Les Amis de Rouget de Lisle».
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Monsieur,
Bravo ! Vous avez tellement raison qu’il me plaît d’ajouter à votre rappel historique ces deux couplets – inconnus évidemment des contempteurs de notre hymne :
Couplet n° 9
La France que l’Europe admire
A reconquis la Liberté
Et chaque citoyen respire
Sous les lois de l’Égalité ; (Bis)
Un jour son image chérie
S’étendra sur tout l’univers.
Peuples, vous briserez vos fers
Et vous aurez une Patrie !
Aux armes, citoyens ! Etc.
Deuxième couplet des enfants
Enfants, que l’Honneur, la Patrie
Fassent l’objet de tous nos vœux !
Ayons toujours l’âme nourrie
Des feux qu’ils inspirent tous deux. (Bis)
Soyons unis ! Tout est possible ;
Nos vils ennemis tomberont,
Alors les Français cesseront
De chanter ce refrain terrible :
Aux armes, citoyens ! Etc.
Après l’universalisme du couplet n° 9, on appréciera la vocation pacifiste des deux derniers vers qui précèdent le refrain du Deuxième couplet des enfants.
Bien à vous,
Maurice Vidal
*********************************************************************************
Objet : Riposte Laïque 65
Bravo, Yves PIALOT pour l »‘explication de texte »
Moi aussi, j’ai toujours compris l’expression « sang impur » comme vous l’avez si brillamment illustrée et explicitée.
Mais que voulez-vous, lorsqu’en face nous avons des gens qui cumulent la niaiserie, l’inculture, et la haine de soi, la partie est rude.
Jérémie JPF
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jérémie,
La haine de soi est le mal de ceux qui n’ont pas le courage de dire le tréfonds de leur pensée et qui, de ce fait, s’inféodent à la pensée du moment, parce qu’ils ont besoin d’une pensée pour penser – comme ils ont besoin de la mode pour s’habiller – et que cette pensée, comme la mode, brille dans les médias. Les ruisseaux aussi brillent, et plus encore du fond d’eux-mêmes, mais c’est parce qu’ils sont peu profonds.
Bien à vous,
Maurice Vidal
****************************************************************************************
Objet : Riposte Laïque 65
Bonjour,
Vous êtes la première personne que j’entends dire que cette élection est un véritable camouflet pour Martine Aubry et cela m’a fait plaisir.
Cordialement,
Cécile Marchal
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Chère Cécile,
La gauche n’a malheureusement pas trouvé le chemin de confiance qui en ferait un soleil pour la démocratie. Quant à Martine Aubry, qu’on sache au moins qu’elle est l’épouse de l’avocat Jean- Louis BROCHEN, surnommé «l’avocat des islamistes». Ne nous étonnons donc pas qu’elle ait institué les fameuses piscines réservées aux femmes musulmanes. Belle preuve de laïcité, n’est-ce pas ?
Bien à vous,
Maurice Vidal
****************************************************************************************
Objet : Principe d’Autorité
Bonjour Cyrano
C’est encore moi.
Décidément ton édito du N° 62 me turlupine.
Suite à notre premier échange, je te propose ci dessous de la matière pour le courrier des lecteurs ou même un article.
Très cordialement.
Jacques-Claude Rennesson
La lecture de l’éditorial de Riposte Laïque N°62 pourrait amener à se demander si Cyrano est, au vu de celui-ci et du message qu’il veut faire passer, vraiment et profondément républicain et laïque ? … En effet, si l’on dépasse la dimension immédiate et, pourrait-on écrire, les aspects purement factuels de sa dénonciation des atteintes à l’autorité depuis 40 ans en France, le fond interpelle par ce qu’il représente d’incitations possibles à l’amalgame et au subliminal autoritaire. La République et la laïcité réclament une adhésion à des règles communes de vie en société et leur respect. Mais le Principe d’Autorité (avec un grand P et un grand A…) est antinomique (ou antithétique comme on voudra) de la République et, accessoirement, de la laïcité. L’affirmation fut valable pour hier lors des émergences, il est valable aujourd’hui dans la défense d’un acquit toujours menacé. Dans une première réaction à l’édito de Cyrano, je lui avais conseillé (de manière humoristique…) de faire remonter, bien au-delà de Mai 68, sa dénonciation des atteintes à l’Autorité en France, à Descartes, Montaigne et Rabelais… L’humour est une bonne chose, mais le sujet est sérieux. Je ne remonterai pas à Athènes et Rome pour étayer ma démonstration. Je m’en tiendrai à quelque chose de plus proche et plus fondateur pour nous, notre entrée en République à la fin du XVIIIe siècle. Comment cette entrée a-t-elle été rendue possible ? … Par le siècle des lumières, c’est-à-dire par une gigantesque et lente démolition du (ou des) Principe d’Autorité qui avait prévalu jusqu’alors. Citons, tout simplement, la vieille bible littéraire des Lycéens français, le « Lagarde et Michard » XVIIIe Siècle. On peut y lire dans l’introduction : « L’édifice politique, moral et religieux du grand siècle avait déjà été ébranlé par la « crise de la conscience européenne » (Paul Hazard) ; les philosophes iront plus loin : rejetant les solutions théologiques ou métaphysiques et l’autorité des traditions, ils vont se livrer à une révision critique des notions fondamentales concernant le destin de l’homme et l’organisation de la société. Caractérisé par une entière confiance dans la raison humaine chargée de résoudre tous les problèmes et par une foi optimiste dans le progrès, L’ESPRIT PHILOSOPHIQUE est un nouvel humanisme, Il trouve son expression la plus complète dans l’ENCYCLOPEDIE, grande œuvre collective destinée à diffuser les « lumières », à combattre l’intolérance et le despotisme, et à contribuer ainsi au bonheur de l’humanité ». Fontenelle, Pierre Bayle (titre d’une page du L et M qui présente un extrait des « pensées sur la comète » : « Deux préjugés : tradition et autorité »), Saint-Évremond, d’Holbach, Montesquieu, Voltaire, Rousseau, Diderot et tant d’autres, se livrent à la Critique. Critique qui doit permettre (je cite le philosophe Marc Jimenez, synthétisant la rupture des Lumières avec l’ordre ancien) « …cette connaissance qui donne accès à une vérité, celle que l’homme est apte à reconnaître, à affirmer et à défendre, compte tenu du caractère limité de sa raison. Cette apparente modestie, qui prend parfois la forme du scepticisme, ne nuit nullement à la radicalité du vaste mouvement critique – cette fois ci dans le sens le plus agressif de mise en cause – à l’encontre des anciennes et traditionnelles tutelles : qu’il s’agisse de l’autorité politique, théologique, morale et artistique ». Je cite encore Marc Jimenez, au sujet de la « posture » de tous ces philosophes : « …elle annonce les grandes déliaisons, c’est-à-dire la rupture du lien avec le principe d’autorité qui règne en tous domaines depuis le moyen àge ». Et M J d’énumérer toutes ces « déliaisons », théologiques, métaphysique, éthique, sociopolitique… Enfin, pour Montesquieu, le principe sur lequel repose la République est la VERTU. La monarchie repose sur l’Honneur et le Despotisme sur la Crainte (de l’Autorité ? ….). Les penseurs réactionnaires du siècle suivant (comme ceux d’aujourd’hui pour Mai 68) n’auront de cesse de dénoncer ces « Lumières », illustrant déjà ce qu’Alain Badiou qualifie de « pétainisme transcendantal » dans la société française. Pour moi, Mai 68 (dans toutes ses dimensions indissociables) fut une « piqûre de rappel » de la nécessité permanente de la critique républicaine et laïque. Je ne doute pas que Cyrano soit républicain et laïque et je suis sûr qu’il dénoncera les dangers que le Sarkozysme représente, comme volonté de retour au Principe d’Autorité, comme résurgence, dans sa volonté d’effacer l’héritage de Mai 68, du « pétainisme transcendantal ».
Jacques-Claude Rennesson
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jacques-Claude,
Il semble, à vous lire, que vous ayez une bonne connaissance des liaisons et déliaisons de l’esprit libre avec le Principe d’Autorité. Ces fluctuations n’ont jamais cessé, et ne datent pas des Lumières : Job en personne se révolte contre Dieu ! Mais, si la contestation estudiantine et populaire de 68 fut, selon vos propres termes, une «piqûre de rappel» salutaire face aux abus du Pouvoir, pourquoi ne considérez-vous pas nos éditoriaux comme des exemples de réactivité laïque et républicaine dirigée contre les agissements anti-laïques et anti-républicains du Pouvoir en place ? Et pourquoi utilisez-vous à notre encontre l’accusation d’ «amalgame», alors même que votre lettre enseigne implicitement qu’il faut de défaire de la pensée unique ? Si un journal n’est pas pétainiste, c’est bien Riposte laïque, car à Riposte, nous n’aimons pas les pensées agenouillées et bientôt couchées.
Cordialement,
Maurice Vidal
***********************************************************************************
Objet : Réponse au MRAP des Landes
Cher Cyrano
Je vous transfère la réponse succincte que j’ai faite au MRAP des Landes par l’intermédiaire de Respublica.
Bravo ! Continuez à faire valoir vos idées. Vous apportez un air nouveau dans le combat pour la laïcité et la défense des valeurs républicaines.
Félicitations.
Amicalement.
Jean-Louis Pérot
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jean-Louis,
C’est avec plaisir que nous publions la réponse pleine de bon sens que vous adressez au MRAP. La voici :
Réponse au MRAP des Landes
Le MRAP des Landes caricature les propos de Cyrano dans son article : « Riposte Laïque » n’est pas descendue de cheval depuis Poitiers.
Le MRAP du 40 semble vivre dans une tour d’ivoire ; si cette association connaissait la réalité sociale, elle verrait un nombre croissant d’islamistes faire du prosélytisme ; plutôt que de critiquer sans savoir, elle ferait mieux de descendre sur le terrain et d’ouvrir les yeux.
Encore merci.
Maurice Vidal
Par ailleurs, et pour contribuer au réveil salutaire, qu’on sache qu’au MRAP des voix dissidentes se font entendre, parce qu’il n’est guère possible de garder longtemps les yeux fermés sans se perdre. Qu’on en juge par cette lettre de Chantal Crabère :
Quand on est de gauche, défendre la laïcité, l’égalité, la fraternité, devient un exercice périlleux aujourd’hui.
La prise de conscience de certains militants du Mrap du glissement de leurs dirigeants nationaux est à encourager. Je me suis, en effet exprimée sur ce point dans la revue Riposte laïque, et je suis une femme de gauche. Pourquoi est-il si difficile de faire entendre une voix différente à gauche quand on est choquée. Choquée par la montée en puissance des totalitarismes religieux, différents des 2 côtés de l’Atlantique, mais tellement semblables dans la manière dont ils verrouillent l’émancipation des femmes.
Partout dans le monde, les hommes organisent les religions, toutes les religions, depuis plus de 3.000 ans, décident, pour les femmes, des rites, des pensées, de la sexualité, plutôt de son interdiction, des vêtements qu’elles doivent porter, de ce qu’elles doivent faire, ne pas faire, dire ne pas dire. Ils trouvent d’ailleurs des femmes complices, comme Mme Palin par exemple ou les militantes pro-voiles.
L’un des mérites de la laïcité française, est, entre autres, d’avoir permis l’émancipation des esprits et des femmes, la bataille a été rude pour arriver à l’égalité des droits, et l’édifice est bien fragile. De cette laïcité-là, de nos valeurs républicaines soyons fiers. Souhaitons donc que, grâce à elles, d’autres femmes en France continuent de s’émanciper. Ça ne se fera pas sans que des forces de résistance se manifestent. Le Mrap commence à comprendre que M Tariq Ramadan ne veut pas que s’instaure en France un Islam qui donnera beaucoup de liberté aux individus. Alors oui je suis contente, j’apprécie cette évolution du Mrap, et je le dis dans Riposte laïque, comment ne pas se réjouir que différentes sections désapprouvent les positions de Monsieur Ramadan. Cependant cette position arrive un peu tard.
N’oublions pas que le Mrap dans les années 90 a approuvé l’entrée du voile à l’école laïque. Ne s’est-il pas complètement fourvoyé à l’époque ? Cette position ajoutée au mutisme de la gauche (M Jospin alors ministre de l’éducation nationale) a fait énormément de mal aux jeunes filles contraintes par leurs familles. Il a fallu l’énergie et la détermination de Fadela Amara pour dénoncer la pression subie par certaines et tirer la sonnette d’alarme. On a perdu des années précieuses et laissé monter le fondamentalisme.
A propos du voile et maintenant des bourkas, il faut réfléchir, au delà du symbole, aux intentions de ceux qui imposent ces tenues en France mais aussi partout dans le monde musulman et en Europe, je doute que ce soient des féministes et de fervents républicains.
Dans notre pays, nous devons bâtir une société où nous partageons nos espaces. Etre choquée de voir, de plus en plus souvent, des femmes sous des tenues noires intégristes, des bourkas, est-ce condamnable ou plutôt salutaire ? Dénoncer la violence qui nous est aussi imposée, à nous les femmes, qui regardons ces prisons ambulantes, est-ce interdit ? Nous inquiéter de l’enfermement des femmes, voire de leur maltraitance au nom des coutumes, n’est-ce pas normal ?
Vouloir que l’Islam vienne vers nos valeurs républicaines et permette la fraternité dans nos espaces, sans affichage ostensible de la religion, est-ce une pensée interdite quand on est de gauche ? Faut-il se taire ?
Chantal Crabère
****************************************************************************************
Objet : Pour passage à l’acte !
je viens de lire « je suis libraire dans le 93 »
réaction immédiate:
1- j’ai ouvert un compte et passé une commande sur le site de cette
librairie
2- j’ai envoyé l’article à tout mon fichier adresses en leur demandant de
réserver désormais leurs commandes de livres, dvd etc à cette librairie
plutôt que de commander n’importe où (ce n’est pas illégal, je pense….)
3- je profiterai de la période des cadeaux de fin d’année pour passer
d’autres commandes.
merci de relayer ce message qui, je l’espère, donnera des idées à d’autres
lecteurs.
Patrick Macre
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Patrick,
Excellente initiative ! C’est ainsi que les Français attachés aux valeurs républicaines prendront peu à peu conscience qu’ils ne sont pas seuls à lutter contre l’islamisation de notre pays et l’intimidation croissante qui en résulte.
Bien à vous,
Maurice Vidal
****************************************************************************************
Objet : Riposte Laïque 65
Article 35 de la constitution de l’an I
Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection
est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits
et le plus indispensable des devoirs.
sinon ils ne comprendront pas.
Georges Buchner
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Georges,
Le Pouvoir sait cela, et le redoute. En conséquence, tout dépend de nous, c’est-à-dire de chacun des citoyens, dont le premier devoir est de s’informer, sans quoi, c’est le Pouvoir, via la Star Academy, qui triomphe.
Bien à vous,
Maurice Vidal
****************************************************************************************

COURRIER DEFAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Objet : Silence !!
Je cite un passage de votre dernier article sur Aubry-Royal :
 » Riposte Laïque n’est qu’un média, mais entend, dès qu’il a en la possibilité, défendre, dans des réunions publiques, la ligne originale que nous essayons de mettre en œuvre dans notre journal en ligne. »
Permettez-moi de vous dire que votre ligne est loin d’être originale. Elle consiste, comme toutes les mouvances socialistes actuelles, à tourner en rond pour essayer d’attraper sa queue. Ce n’est pas de cette façon que vous arriverez à aller de l’avant, c’est sûr ! Alors, un conseil : occupez-vous d’autres choses que des errements d’un P.S qui vit son agonie et je vous propose sur ce sujet de faire le canard pendant quelques temps… Juste le temps de réfléchir un peu, ça nous changera.
Jean Darrig
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Cher Jean,
C’est comprendre d’une étrange façon la vie démocratique que d’accorder si peu d’importance à la possible «agonie» du parti socialiste, car un Pouvoir sans opposition est, ipso facto, dangereux. Et je n’écris pas cela sous prétexte que j’appartiendrais à je ne sais quelle mouvance socialiste : le Pouvoir socialiste, sans la moindre opposition, serait tout aussi dangereux. Une démocratie véritable ne vit que par le dialogue du Pouvoir et du contre-Pouvoir. Y avez-vous réfléchi ?
Respectueusement,
Maurice Vidal
****************************************************************************************
Objet : Aubry
bonjour,je viens de recevoir votre article par e-mail, envoyé par mon pére: permettez moi, de penser, que vous êtes plus q’un brin machiste, que dis-je, férocement méprisant vis à vis des femmes. Que dire des caciques du parti, qui ont poussé M.Aubry, pas pour ses qualités, non,non, contre Ségolène. D’ailleurs, si Ségolène, qui a quand même eu 47% cobtre Sarko,( si le parti l’avait soutenue, elle aurait peut-être gagné la Présidence!!!!)Tous ces vieux de la vieille, qui veulent pouvoir toujours diriger le parti en sous-main, je leur dis, ainsi qu’à vous, les femmes du parti, sont le renouveau du PS ( combien de jeunes, se sont inscrits au PS, pour ségolène R. J e me rends comptee, que moi, qui ai été pour le féminisme, eh bien, les jeunes filles de maintenant, doivent continuer la lutte. Je ne vous remercie pas pour vos positions d’hommes, qui sentant la fin de leur hégémonie, utilisent les mêmes moyens que la droite, l’eglise, et tutti quantii.
Dominique Rensonnet
REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE
Objet : Aubry
Bonjour,
Je ne suis pas méprisante envers les femmes, dont je fais partie. Je critique des individus dont les options communautaristes et politiques me semblent antirépublicaines. Qu’elles soient des femmes ne change rien à l’affaire !!!!! C’est au contraire faire de l’antiféminisme et/ou ne pas respecter le principe républicain d’égalité que de s’interdire toute critique concernant certains sous prétexte que ce serait des femmes, des immigrés ou des descendants d’immigrés, des homosexuels, des noirs, des blancs, des chrétiens, des musulmans….
Christine Tasin

image_pdf
0
0