Ce qui se joue derrière les attaques au mortier touchant désormais Paris

Mortier.jpgSous couvert de débordements oniriques mal maîtrisés, si l’on veut faire de la “médiation sociale” orwellienne, il s’agit de plus en plus d’une entreprise criminelle délibérée visant à établir une sorte de Französischrein ou espace libéré de ses “souchiens” afin de récupérer déjà les logements et ensuite construire socialement un espace vital dans lequel émergent des enclaves d’abord “grises” puis accaparées en bonne et due forme via des politiciens fantoches. Cela touche maintenant des zones mélenchonisées depuis des lustres et dont les habitant doivent accepter de se faire harceler v(i)oler,  tabasser, taillader au couteau parfois, jusqu’à maintenant se faire lapider à coup de mortiers, le tout normalement en silence et beaucoup de culpabilité, du moins jusqu’à un certain point apparemment au vu de ces poussières de plaintes qui débordent désormais de dessous du tapis (de prière).

La “sociologie” utilisée par  les médias et lumpen-intellectuels de “grand chemin” a beau jeu de fabriquer à la chaîne (TV) des analyses  ad hoc avec les termes ingrédients de “ghetto”, “quartiers sensibles”, et leur pendant en novlangue :  zones “prioritaires” afin d’ancrer l’idée performative (propagandiste) stipulant que si les habitants anciennement installés partent ce serait moins à cause du “sentiment d’insécurité” et bien plus parce qu’ils en avaient désormais les moyens (ce sont des “blancs” des « juifs » ou des “Bounty”) ou alors par refus du “multiculturalisme” et donc une certaine “phobie” plus que de racisme ; oubliant que ces quartiers votent très majoritairement à “gauche” et qu’en réalité leurs habitants sont littéralement chassés par toutes les “incivilités” décrites plus haut en y ajoutant bien sûr deal rodéo nuisances sonores  à toute heure de la nuit comme du jour.

Serait-ce alors un “plan” concerté édifié par des officines étrangères comme aimeraient que cela soit dit ainsi par nos écrivaillons recyclés dans la vérification bas de gamme des produits informationnels ? Même pas. Profitant d’une atmosphère laxiste et liberticide préférant être intransigeant avec les citoyens désarmés et invisibles avec une faune s’installant on ne peut mieux sûre de son impunité puisqu’elle sent bien que sa présence est voulue au plus haut, ces attaquants au mortier ont simplement décidé de monter en puissance.

C’est que même si leur présence est désirée et donc encouragée par les plus hautes instances pour des raisons à la fois économiques (l’uberisation que le Président se vante même d’accentuer) et démographiques (le regroupement familial en sus de l’ubérisation permet aussi de fabriquer des futurs votants) il existe toujours les impondérables bureaucratiques d’un Etat Providence de moins en moins efficient en termes de logements construits par exemple, d’où la nécessité pour les nouveaux entrants d’opter pour une politique de la terreur afin d’arriver plus rapidement à leurs fins.

Tout ce processus est connu bien sûr, mais il s’agit toujours de le soustraire à l’analyse parce que cela dévoilerait par trop que nombre de “décideurs” considèrent cet état de fait comme autant de dommages collatéraux qu’il faut cependant accepter dans le cadre global de l’effacement des identités politiques culturelles aujourd’hui sexuelles au profit d’un  gloubi-boulga à la fabrication devenue désormais industrielle sur les chaînes de montage de la numérisation du Réel diffracté en audiences, publics, cibles bien plus qu’en “nations” ces agrégats “dépassés”.

Même le président ukrainien posant avec sa femme pour Vogue l’a bien compris : il se prépare désormais pour la saison II dans laquelle il jouera son rôle de président en exil comme tant d’autres avant lui, assis sur un trésor de guerre, à l’instar de certains dirigeants du FLN algériens palestiniens et nombre hauts fonctionnaires et dirigeants du privé au salaire ou à la retraite se comptant par des dizaines de milliers d’euros…mensuels sans aucun rapport avec leur compétence factuelle (telles les récentes nominations à la Cour des Comptes en France….).

Ainsi, les actuels apprentis sorciers et pyromanes du social qui laissent envenimer la situation dans les dites “zones sensibles” ne font pas autre chose que de laisser fabriquer à coup de mortiers et de coups de couteau une réalité ad hoc faite également de saupoudrages et autres vernissages médiatiquement corrects inaugurant un art (politique) contemporain accompli ou comment réaliser avec de la matière de plus en plus zombifiée (normalisée) un nouveau Pompéi grandeur “nature” …

Cela mériterait bien une exposition

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print
15

16 Commentaires

  1. la dame qui chantait à Paris aurait du avoir un mortier d’artifice pour être laissée tranquille par les flicaillons

  2. Oui, plutôt que d’une conjuration s’agit-il encore ici d’une convergence d’intérêts; pas facile d’enquêter sérieusement tant la nébuleuse des décideurs est embrouillée.
    Mais une bonne équipe d’enquêteurs pourrait entamer les recherches sous un autre angle: Ces  » chandelles romaines  » dont l’occupant fait un usage quotidien, par qu’elle filière parviennent-elles en Fronce où leur usage est malgré tout assez réglementé ? Une piste à creuser vers Molenbeek…

  3. L.H écrit des articles remarquableblement intéressants. En revanche, la longueur de ses phrases est un véritable handicap pour une lecture fluide … dommage !

    • Probablement de Roland Barthes et de l’époque où il était en vogue dans les départements en sciences humaines !

      • Lucien est un ancien élève de Baudrillard sauf erreur, et cette analyse ressemble bien à la doctrine du maître (?) Sans doute corrigée.

  4. Ben oui la « fronze » c’est désormais le Kossovo , le Liban , avec ses enclaves allogènes.Ce qui est tout de même bizarre c’est de constater qu’aucun de ces politicards, bobo bourge friqué,féminoécolo….bref « citoyen » n’est victime d’une « incivilité » commise ( involontairement bien entendu pas d’amalgame restons « inclusif ») par cette diversité si enrichissante qu’ils faille bien entendu la protéger , et qu’ils, « citoyens du monde » ne cessent de valoriser dans leurs discours , dans la presse etc etc ….

  5. Il est évident que la France ressemble de plus en plus aux états-unis et comme là-bas, des quartier se mettent en place avec une seule ethnie et des rivalités s’installe comme dans le fameux « west side story » de Leonard Bernstein. Est-ce voulu? Et par qui? Je n’ai aucune certitude sur la réponse, mais ce qui est sur ,c’est que « qui se ressemble,s’assemble » c’est pour cette raison que le nombre d’étrangers dans un pays doit être limité, pour ne pas prendre le risque que les natifs soient minoritaires, avec la démocratie c’est obligatoire, sinon l’ethnie la plus nombreuse prendra le pouvoir. La démocratie en soi n’est pas un danger, mais nécessite un encadrement.

  6. Très fine analyse de la montée en puissance de l’utilisation des mortiers et de ses ressorts.
    Je me permets seulement une petite remarque : Kant répondait en substance à ceux qui critiquaient l’aspect compact de ses réflexions, qu’il serait mieux compris s’il avait choisi de faire un livre plus long, mais que tel était son choix.

  7. Dans 70 ans ce sera un cauchemar sociétal. La cour de justice européenne vient de re entériner la venue de centaines de milliers de migrants, en jouant sur les mots, car personne n’est contre le sauvetage de ces migrants en mer, mais nous sommes de plus en plus nombreux à être opposés à leur venue en Europe, qui ne pourra jamais les assimiler en occidentaux sur le plan comportemental, mental et psychologique.
    Les membres des ONG satisfont leurs égos en pensant faire le bien, et au final ils facilitent le chaos, le désordre et la misère pour ces gens qui tombent pour un grand nombre dans la drogue, la délinquance, la mendicité, la pauvreté et l’assistanat. Ces membres d’ONG se pensent « sauveurs » de l’humanité. S’ils étaient vraiment courageux, ils iraient dans ces pays les aider à s’autonomiser, à progresser cognitivement et à se réguler au niveau démographique.

    • Ah! monsieur le professeur a parlé.
      Les aider à s’autonomiser, à progresser cognitivement et à se réguler au niveau démographique.
      Tout un programme.
      Essayez de les aider à progresser cognitivement pour voir, seule une faible minorité y arrive et ça donne des Obono, élue députée à Paris, oui-oui à Paris, pas au Gabon.

  8. Moi ce qui me fait enrager le plus, c’est que la plupart de ceux qui se plaignent de l’islamisation de la France sont précisément ceux qui l’ont souhaité, encouragé, organisé et mis en place.
    De simone weil à macron, en passant par fabius, sarkozy et hollande. TOUS ont activement œuvré avec férocité à la grande invasion musulmane.
    Voilà le résultat du fruit de leur politique de dé-chritianisation de la France au seul bénéfice de la grande conquête de la France par le sionisme.
    Et dire que maintenant ils s’en plaignent, ces salopards ont tous les vices et me font vomir.

    • Pourquoi avez-vous cité Simone Weil? Que vient-elle faire ici?
      Peut-être vouliez-vous dire Simone Veil.
      Et personne n’a oeuvré à la dé-christianisation de la France.
      Vous devez confondre le christianisme et le catholicisme.
      Certes, la France a été un peu catholique à une autre époque, il y a très très longtemps, mais elle a rejeté le catholicisme en 1789.
      Et selon moi, notre pays n’a jamais été chrétien, faut arrêter de répéter des mensonges.
      Les cathos plus menteurs que nos politiques.
      Nos politiques se sont dits: puisque les cathos mentent et qu’ils sont écoutés, faisons de même.
      Depuis on connaît leurs succès.

  9. Quel gloubi-boulga! Ce texte mériterait une extraction féroce au marteau-piqueur.
    Enfin, si George Orwel a compris quelque chose, c’est ce qui compte après tout.
    Alors comme ça, des jeunes ont lancé des pétards sur la voiture de Samir et monsieur fut choqué.
    Ma bagnole cria-t-il, ils veulent cramer ma bagnole, ah! les infâmes petits héliportés.
    Et au lieu de gronder les indisciplinés, il rentra chez lui pour nous faire part de ses observations.
    Mais mon bon monsieur faut aller vivre en Tunisie, là-bas, ça ne rigole pas.

  10. Distribuer des Kalachnikofs dans les commissariats devrait suffire à résoudre ce problème au stade avancé de laxisme ou nous en sommes.

1 Rétrolien / Ping

  1. Ce qui se joue derrière les attaques au mortier touchant désormais Paris | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.