1

Ce remaniement de Hollande, c’est n’importe quoi avec n’importe qui !

ErickaBareightsLu dans la presse : « Le dernier remaniement du quinquennat de François Hollande est déjà critiqué de toute part… » Hollande fait un simple et misérable calcul en espérant que cela le sert pour préparer 2017.

Comment ne pas penser à cette réplique ironique du grand Marcel Pagnol : « Tu n’es pas bon à rien, tu es mauvais à tout » ! Philippe Tesson a écrit sur Le Point.fr : « Ce remaniement, c’est n’importe quoi avec n’importe qui ! Désespérant ! Parler et ne rien faire, remanier pour ne rien apporter de nouveau : François (à la) Hollande manœuvre, mais uniquement à son service ». Philippe Manière a écrit sur Challenges.fr : « Le remaniement annoncé par François Hollande et sa manière de le défendre ne sont pas seulement ridicules, ils sont misérables. Ce remaniement qui fleure bon la grossière tambouille politicienne ».

Les commentaires des news de Valeurs Actuelles ne sont pas tendres pour une très illustre députée socialiste de la Réunion :

« Fraîchement nommée, (la) nouvelle secrétaire d’État à « l’Égalité réelle » (c’est-à-dire à l’Égalité non virtuelle), Ericka Bareigts s’était « fait remarquer » (c’est ça qui importe en politique, il faut passer à la télé) au moment de l’examen de la loi Macron.

« La députée de La Réunion avait fait voter un amendement permettant aux départements d’outre-mer de remplacer les jours fériés catholiques (l’Ascension, lundi de Pâques, Toussaint…) par de nouveaux jours fériés, aux dates de leur choix.

« George Pau-Langevin s’était déclarée hostile au projet : « Cela peut ouvrir un certain nombre de surenchères en métropole et il faut que nous soyons prudents », avait-elle affirmé sur France TV outre-mer ».

Ericka Bareigts, la députée de la surenchère socialiste, quoi de plus normal à La Réunion ?

Thierry Michaud-Nérard