1

Ce sera la France ou la diversité !

L’immigration européenne que nous connaissons en France depuis les accords de Schengen signés en 1985, est une chose. L’immigration afro-maghrébine que nous connaissons en 2021 en est une autre. La différence réside dans ce que nous appelons l’« intégration ».

En effet, les immigrés européens se sont intégrés dans le pays qu’ils ont choisi. Par contre, quel que soit le pays d’Europe dans lequel ils s’installent et notamment s’ils s’installent en France , la plupart des immigrés afro-maghrébins ne s’intègrent pas, ce qui pose l’épineux problème du « vivre-ensemble » !

A cela s’ajoute la démographie galopante de ces populations, qui, en 2025, représenteront un tiers de la population française, soit vingt-cinq millions de personnes ! La France aura alors changé de visage au point que Marianne ne pourra plus se reconnaître.

Nous sommes donc à la croisée des chemins : ou nous choisissons celui de la France dont parlait le général de Gaulle, et nous pourrons poursuivre notre route « à la française » ; ou nous choisissons celui de la « diversité », et nous disparaîtrons par submersion !

Maurice Vidal