Ce sont les GJ qui paieront les 160 milliards que Macron veut donner aux promoteurs éoliens

Publié le 21 décembre 2018 - par - 19 commentaires - 2 221 vues
Share

Fabien Bouglé travaille depuis dix ans contre l’invasion des éoliennes en province. A une époque où la transition écologique paraît une vache sacrée qu’il est interdit de contester, il nous offre des données et des chiffres qui donnent le vertige, et qui devraient être portés à la connaissance de tous les Français.

Riposte Laïque : Nous avons fait votre connaissance, à l’occasion de la crise migratoire provoquée par la venue de dizaines de milliers de clandestins, que les autorités entendaient imposer aux populations rurales et urbaines. Vous aviez notamment animé, en tant que conseiller Municipal, à Versailles, dans les Yvelines, deux rassemblements unitaires de 1.500 personnes. Votre combat a-t-il payé ?

Fabien  Bouglé : La question migratoire n’était pas au cœur de mon engagement politique initial qui se situe plutôt dans le domaine de la défense des familles de Versailles. Mais la question s’est effectivement imposée à nous localement, et je l’assume parfaitement ,  avec les projets du préfet d’installer deux camps de migrants l’un à Louveciennes à quelques pas du château de Versailles et l’autre à Rocquencourt dans les locaux l’INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (site classé secret défense….

Nous avons donc organisé deux manifestations à Versailles qui ont réuni 1500 personnes en moyenne et avec le soutien de nombreux mouvements dont celui de Riposte Laïque qui a répondu présent ! Ces manifestations ont conduit à l’arrêt de ces projets par le Préfet Morvan qui a eu probablement peur d’une cristallisation de l’opposition à ces camps.

En tout état de cause ces projets ont été purement et simplement abandonnés ce qui a été une grande victoire d’ailleurs mentionné dans le travail d’une Normalien italien, qui parlait d’une réponse institutionnelle d’élus qui se plaçaient en intermédiaire entre le gouvernement et la population.

Riposte Laïque : On vous a vu plus récemment diffuser une Tribune conjointe avec Nicolas Dupont Aignan d’opposition à l’éolien dans le Huffintonpost. Il n’y a pourtant pas de problème sur Versailles. Pourquoi ce combat, qui paraît mobiliser une grande énergie chez vous ?

Fabien Bouglé : En réalité, la lutte contre la pollution éolienne est mon tout premier combat.

Cela fait presque 10 ans que je lutte contre l’invasion des éoliennes en province dans le cadre d’attache que j’ai en Normandie et en Vendée. J’ai d’abord  été lanceur d’alerte sur la corruption dans l’éolien. Le service Centrale de prévention de la corruption avec lequel j’ai été longtemps en relation a émis suite à mes interventions une alerte dans son rapport d’activité de 2014.

S’en est suivi des séries d’émission de radio et d’émission TV sur le sujet. Plus récemment j’ai dénoncé le tarif de rachat de l’électricité des six centrales éoliennes en mer fixé à 220 euros le mégawattheure alors que le prix du brut est de 60 euros le mégawattheure. En tout le surcoût de rachat a été évalué à 40 milliards d’euros par la commission de régulation de l’Energie.

En juin, le Président Macron a été contraint de renégocier ces tarifs avec les consortiums financiers mais le prix reste tout de même à 180 euros le mégawattheure soit une subvention publique de l’ordre de 30 milliards d’euros. Bref, par mon expertise j’ai fini par être vice-président d’une fédération anti-éolienne tout en restant Porte-parole du réseau anti-éolien Ulysse qui fait du lobbying de l’agit prop et de la communication… A cet égard  je me suis vite rendu compte que ce combat rejoignait à une vitesse incroyable l’actualité de la révolution des gilets jaunes.

Riposte Laïque : Vous nous expliquez donc que le combat des Gilets Jaunes doit être un combat contre les éoliennes, et même contre la transition énergétique ?

Fabien Bouglé : Il y a effectivement un lien très étroit et même majeur entre la crise des gilets jaunes et l’invasion des éoliennes dans le cadre de la transition écologique. Quelle a été la première réponse de Rugy lors des premières manifestations des gilets jaunes ? Nous maintenons le Cap de la Transition écologique… et après on multiplie par 3 les éoliennes en France tout en supprimant les recours aux tribunaux administratif qui étaient gratuits pour les opposants.

A cet égard, tout récemment le Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a expliqué lors de  sa conférence de presse que  la révolte des gilets jaunes était due au fait que  «Les Français n’ont pas aimé de devoir payer de leur poche les changements dans la politique énergétique de leur pays ».

Riposte Laique : Pouvez-vous être plus précis ?

Fabien Bouglé : En fait en cumulant deux rapports officiels – le rapport de la cour des comptes d’avril 2018 et la délibération de la Commission de Régulation de l’Energie de juillet 2018 – on constate avec effroi que les subventions de l’état pour les 20 prochaines années à la production d’électricité d’origine éolienne représentent 150 milliards d’euros (120 milliards pour l’éolien terrestre et photovoltaïque + 30 milliards pour les 6 centrales éoliennes en mer).

A ce chiffre il convient d’ajouter 9 milliards de créance dont dispose EDF sur l’état au titre du rachat de l’électricité subventionnée passée.

Or la CRE nous informe en juillet 2018 que ces subventions sont financées par la TIPCE (la fameuse Taxe carbone qui était contestée au début des gilets jaunes.)

Pour être précis, le consommateur via la taxe (CSPE) sur les factures d’électricité et la TIPCE sur la facture d’essence, financent les 160 milliards d’euros d’engagement pris par l’Etat français pour subventionner les promoteurs éoliens qui améliorent ainsi leur marge et des dividendes de leurs actionnaires …

C’est un énorme racket organisé par le gouvernement sous couvert de lutte contre le « réchauffement climatique » et au profit exclusif des consortiums industriels du vent…

Cet argent est pris au Français qui n’en peuvent plus et on leur répond : « il faut sauver la planète ». C’est une énorme supercherie et probablement le scandale du siècle. Il est  d’ailleurs intéressant de se rappeler de cette vidéo de Jacqueline MOURAUD qui a été virale qui demandait « Mais qu’est-ce que vous faites du pognon ! »

Et bien voilà une des réponses !

Riposte Laïque : Nous expliquons souvent, dans nos colonnes, que les deux piliers de la politique de Macron sont la dictature dite écologique, et la dictature immigrationniste. Partagez-vous ce jugement, et voyez-vous un lien entre les deux thèmes ?

Fabien Bouglé : Oui, il y a un lien étroit entre la dictature écologique et la dictature immigrationniste. D’ailleurs, il n’est pas rare d’entendre le fait que la migration du sud vers le nord est due à des modifications du climat en Afrique. Il y aurait donc des migrations climatiques ….

Il est certain que par les éoliennes on souhaite changer le visage de nos paysages et de notre culture en remplaçant des clochers par des monstres d’aciers visibles à des kilomètres et par l’immigration on souhaite modifier la nature de notre population et donc de notre civilisation.

Au fond, le projet est de progressivement nous arracher de ce qui représente notre peuple et notre terre.

Il est d’ailleurs intéressant de noter la proximité technocratique d’installations d’éoliennes et de celle de camps de migrants. Les préfets parlent d’ « acceptabilité sociale » les réunions sont houleuses de la même manière et il y a surtout la volonté politique d’imposer des décisions qui vont devoir changer le cadre de vies des villageois et des ruraux.

C’est au cœur selon moi de la révolution des Gilets jaunes qui veulent retrouver leur souveraineté et ceci conformément à la déclaration des Droits de l’homme et aux vraies valeurs de la République.

La souveraineté appartient au peuple et ce peuple la délègue à des élus.

Or aujourd’hui on ne peut être confondu par le totalitarisme violent écologique et migratoire qui fonctionne exactement de la même façon.

Riposte Laïque : Comment voyez-vous évoluer le mouvement des Gilets Jaunes ? Partagez-vous certaines revendications demandent le départ du Président de la République, ou la dissolution de l’Assemblée nationale ?

Fabien Bouglé : Tout d’abord, je voudrais préciser que je suis assez admiratif du mouvement des Gilets jaunes qui font honneur à notre pays par une grande maîtrise médiatique et un bon sens incroyable. Les personnes invitées sur les plateaux télé ont fait preuve de très grande qualité humaine et d’un très grand courage. Je pense qu’il est important de le préciser car les médias font tout pour mélanger une certaine violence manipulée par certains qui y ont intérêt avec la colère légitime des Français.

Au fond, les Gilets jaunes représentent tous les Français, d’ailleurs le soutient populaire est intact. Les Gilets jaunes c’est au fond une réaction épidermique légitime à la violence d’un gouvernement qui n’entend pas, garde le cap et maltraite les Français. Quand on entend la violence d’un député LREM dire qu’en fait ils sont trop intelligents pour être compris, c’est inimaginable et insupportable.

Pour le reste le départ de Macron ou la dissolution ne sont que les conséquences du désastre auquel nous sommes en train d’assister. Ce n’est pas une revendication, cela va s’imposer par les faits. Je dirais même que c’est inéluctable. Et à Versailles on sait de quoi on parle !

En tout état de cause quand je vois les multiples drapeaux français des Gilets jaunes. Oui je suis fier de mon pays et de son peuple ! Et cela faisait longtemps que l’on attendait ce moment. Cela étant il convient d’être très attentif à la suite et de suivre avec beaucoup de présence les débats qui vont être proposés et se préparer pour être actifs et engagés lors des élections européennes.

Prochaines étapes : débats et élections européennes pour lesquelles je souhaite m’engager …

Riposte Laïque : Pour finir vous qui êtes également très engagé dans le mouvement familial, comment réagissez-vous au projet de loi fessée, voté en première lecture par cinquante députés français ?

Fabien Bouglé : C’est finalement l’incroyable contradiction de la révolution actuelle. Le Président veut interdire la fessée au Français mais fait preuve d’une incroyable violence à l’égard du peuple.

Les pères de familles, les mères se lèvent et à ce stade ce qui arrive à Macron c’est l’incroyable effet boomerang d’une telle mesure prise dans ce contexte.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Yves Le patriote

Je suggère de diffuser largement le rapport de l’académie des sciences : http://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/lpdv_190417.pdf En effet, il explique : « En 2011 l’Allemagne décide de sortir du nucléaire, dont la contribution à la production électrique n’était que de 22 % en 2010 . Six ans plus tard, la part du nucléaire est de 13 %, celle des renouvelables de 30 %, mais la part des combustibles fossiles reste de 55 %. C’est la croissance de l’offre intermittente d’électricité produite par les renouvelables qui a nécessité l’ouverture de nouvelles capacités de production thermiques à charbon. De sorte que l’Allemagne continue à être l’un… lire la suite

La_Soupape

Je suis désolé mais vous me faites bien marrer à comparer les « révolutionnaires » manipulés à des chevaliers sans peur et sans reproche ! La plupart se foutent totalement des éoliennes, des traînées chimiques et du délire écolo, ils ont tous foutus leurs bagnoles à la casse pour acheter des nouvelles merdes truffées d’électronique et de catalyseurs, ils ont tous des plaques à induction chez eux pass’que c’est joli, des tévés gigantesques pour voir la gueule de bourdin mais sont bien entendu contre le nucléaire mais surtout ont tous voté macron pour faire barrage à la nauséabonde peste brune, alors arrêtez… lire la suite

JACOU

L’éolien, un ami qui vous fait du mal :

jeannot

Pas un sou pour les français, (l’argent des français) mais il offre un métro clefs en main à la côte d’ivoire. « Je ne suis pas le père noël nous dit-il !  » Mais ferme ta gueule, sale….(censuré) on n’a pas besoin d’un père noël de ton espèce ! Il nous vole notre argent et fait le généreux en nous rendant des miettes, à nous qui payons tout ! donne moi ta montre je te donnerai l’heure. Le comble de l’abjection. Ces fumiers se prennent pour les rois du monde. Les français doivent sauver la planète (lol) à eux seuls, ils… lire la suite

DUFAITREZ

Les Français se réveillent enfin ! Les éoliennes ? C’est du vent !
Photovoltaïque, idem, énergies alternatives…
On ne croit que que ce que l’on voit…
MAIS, le centre de la Terre est en fusion, les Océans sont en mouvement !
DONC ! Géothermie et Hydroliennes !
Déjà dit 100 fois, ça n’intéresse personne ? Je m’en fous !

Marnie

Non seulement les éoliennes ont un coût exorbitant, mais enlaidissent la France, font un bruit invraisemblable et bientôt la mer semble-t-il. Pour une rentabilité donc un résultat tellement minime… Seul le nucléaire de dernière génération sera rentable et plus sûr mais devra être accompagné de recherches pour minimiser leur après.

Spipou

« on constate avec effroi que les subventions de l’état… »

Ca sera intéressant de constater avec effroi l’addition des pertes d’Areva et du prix de démantèlement des centrales nucléaires arrivant bientôt en bout de course…

Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi on devrait obligatoirement être du même avis sur la politique énergétique parce qu’on est du même avis sur l’islam…

Vova

Le prix du MWH éolien en France est EXORBITANT comparé à d ‘ autres pays : Chili 38 €/MWH , Maroc 30 € , Allemagne 60 € , Grande Bretagne : 57,5 € contre 93 € pour le nucléaire ,etc … L ‘ éolien seul n ‘ est pas intéressant , c ‘ est pourquoi un mix énergétique est nécessaire : photo-voltaïque , barrages , hydrolien , marémotrice , biomasse, et surtout ÉCONOMIE d ‘ énergie . De plus , augmenter la population ne fera que nous enfoncer encore plus ; car cela signifie que nous devrons produire plus d… lire la suite

Jill

Après l’immigration, les éoliennes sont la plus
belle arnaque du siècle. Les milliards ventilés
ne sont pas perdus pour tout le monde.

Spipou

Oui, par contre les milliards consacrés au démantèlement des centrales nucléaires, eux, sont perdus pour tout le monde.

J’ai regardé récemment une intéressante vidéo sur le démantèlement de Brennilis, qui n’est qu’une centrale miniature. Je vous la conseillerais vivement, c’est passionnant.

Jill

Le coût du démantèlement est inclus dans les
économies réalisées pendant le fonctionnement de la centrale et les prix de
l’électricité avantageux qui ont pu être consentis aux consommateurs.

Vova

@Jill : Faux , on n’ a pas provisionné suffisamment , on aura de méchantes surprises ! Devinez qui paiera ?? Et les déchets qu ‘ on va devoir surveiller pendant des siècles ?? Bel héritage pour nos descendants !!

Spipou

Non, c’est faux, pour la simple raison qu’on n’a encore jamais pu chiffrer un démantèlement. Le provisionnement est théorique et n’est basé sur aucune étude expérimentale, puisqu’on n’avait pas l’expérience du truc au moment de la construction.

A l’heure actuelle, on s’aperçoit qu’il faut multiplier les montants, au mieux, par 10. Enfin, en fait on n’en sait trop rien… Aucun démantèlement n’a encore été achevé en France.

Il y en a eu un aux Etats-Unis, mais avec d’une façon qui serait strictement interdite en France.

Quant aux économies réalisées, pardon, mais elles sont largement englouties par les coûts de construction.

Marnie

Une écologie mesurée : oui. Mais nos finances : celles de l’Etat et celles des particuliers ne sont pas en mesure de supporter de telles dépenses irraisonnées. Affamer encore plus les pauvres qui sont principalement des FDS fait détester ces écologistes qui sont de plus des nantis pour la plupart : Hulot et compagnie. Les décérébrés de ce GVT donnent envie de gerber. Les gilets jaunes ont du grain à moudre avec l’immigration et l’écologie.

André Léo

Citoyenneté contre écologie…. le combat ne fait que commencer! C’est une tâche ardue que d’expliquer « simplement » les dérives « écolos » concernant la production d’énergie, quand les explications scientifiques rationnelles se confrontent aux croyances écologiques et aux intérêts financiers qui les sous-tendent. Depuis Voynet ministre rose-verte de Mitterrand, le Citoyen doit payer plus cher son électricité, parce qu’EDF est contraint d’intégrer à nos factures les surcouts de 400% de l’électricité qu’on l’oblige à racheter . Une électricité d’ éoliennes privées ou de centrales à biomasse » qui rejettent en flux tendu dans l’atmosphère le CO² absorbé par les forêts. Une folie! PS: Merci… lire la suite

Spipou

Attendons de voir le nombre de gilets jaunes qui se lèveront le jour où on aura commencé le démantèlement de deux ou trois centrales nucléaires.

EDF – l’entreprise la plus endettée de France avant l’apparition des éoliennes, je ne sais pas ce qu’il en est maintenant – prétend avoir provisionné la somme nécessaire.

On en reparle dans dix ans ?

Hovidus

L éolien est une fumisterie. Les écolos tuent des dizaines de milliers d’oiseaux a chaque migration soit des millions. De plus l’entretien et le recyclage de ces monstres coûtent une fortune en fait il s’agit d’une niche pour l’oligarchie pour gagner des millions sur le dos du peuple

Dupond

Hovidus
Il va en falloir des moulinettes pour faire tourner nos usines si elles relocalisent ……j’ai travaillé avec la moulinette c’est un petit suplément a condition d’avoir un moteur diesel a proxi !!!

Stratix

Tous ces milliards € gaspillés pour l’éolien , les immigrés et les fonctionnaires ( administratifs) inutiles!! Il existe une marge de manœuvre de plus de 200 milliards € d’économies / an: cela changerait tout.Les immigrés devraient se concentrer sur ces 3 sujets.