1

Ce virus a produit une pandémie… de complotistes !

Il y a quelques jours, un ami m’a envoyé cette vidéo. Elle date du 26 novembre 2015. Ce n’est pas un fake mais un extrait d’une émission de la RAI : Leonardo https://www.ansa.it/sito/notizie/politica/2020/03/25/coronavirus-il-caso-del-video-del-tgr-leonardo-2015-sul-supervirus-creato-in-cina_7adf8316-6ca5-42cd-96de-c18f7fb53595.html

Aujourd’hui je découvre sur Facebook une intervention du Dr Massimo Citro qui date du 1er juillet 2020.

Je ne vais pas tout vous traduire car il dit exactement ce que tous les autres « complotistes » disent : le gouvernement n’a pas aidé la population à se défendre contre le virus, au contraire il a tout fait pour augmenter le nombre de morts. Qu’aurait-il dû faire ? Tout d’abord tranquilliser la population et ensuite dire comment se protéger : renforcer le système immunitaire, en évitant le stress, la peur et l’angoisse, en prenant de la vitamine C et D et du zinc, en faisant régime et en se désintoxiquant : manger moins, boire moins d’alcool, consommer moins de sucre (à la veille de Noël…).

Toutes les mesures d’hygiène que nos grands-mères nous ont enseignées depuis toujours.

Il conclut que ce qui se passe est une farce :

« Il y a derrière toute cette affaire un dol (on dénomme dol l’ensemble des agissements trompeurs ayant entraîné le consentement qu’une des parties à un contrat n’aurait pas donné, si elle n’avait pas été l’objet de ces manœuvres.  internet) c’est une gestion criminelle, cela fait partie du programme d’eugénisme… Réveillons-nous ! »

Ensuite il dénonce les nanoparticules qui sont incluses dans les vaccins et qui ne sont autres que des récepteurs pour obéir aux impulsions produites par la 5G.

Vidéo très intéressante ! Si vous comprenez l’italien, écoutez-la et diffusez.

Dott. Massimo Citro: « Viviamo la più grande farsa della storia. Vi spiego cosa fare » – Database Italia

Conclusion : ce virus cause quand même une vraie pandémie : jamais on n’a vu, de par le monde, autant de « complotistes, conspirationistes et charlatans »…  À quelque chose malheur est bon.

Anne Lauwaert  19.XII.20