Madame Hidalgo, célebrer l’islam et le ramadan, c’est trahir la République

Publié le 10 juillet 2014 - par - 2 216 vues
Traduire la page en :

pascalramadanChère Madame Hidalgo, Maire de Paris

Ce 9 juillet 2014, vous osez célébrer le rite islamique du ramadan aux frais du contribuable au sein-même de la mairie de Paris.

Vous n’ignorez certainement pas que l’islam est une idéologie religieuse, à tout jamais contraire à ce qui fonde la République française.

Vous et moi, nous savons parfaitement que la France est un creuset de fusion. Or tout le monde sait que la musulmane, celle qui se conforme aux prescriptions de l’islam, est à tout jamais réservée, par les lois islamiques et par les pratiques sociales de l’islam, aux seuls musulmans et aux convertis bien circoncis.

Tant que les musulmanes et les musulmans n’ont pas dénoncé, officiellement, et renoncé à cette ségrégation ignominieuse, drapée de voiles religieux, ils confirmeront qu’ils n’adhèrent pas pleinement à ce beau creuset de fusion que la France a toujours été, mais contribueront plutôt à le torpiller et à renforcer la oumma, la nation musulmane, qui est tout à fait contraire à la notion de Nation, telle que Ernest Renan l’a si bien définie.

Ni voile ni burqa - l'ilam ne passera pas

Ni voile ni burqa – l’ilam ne passera pas

L’islam est liberticide : il prive la moitié de l’humanité, la femme, celle qui a engendré l’humanité toute entière, d’épouser qui elle aime.

Par conséquent, les hommes ne sont pas égaux dans le cœur et dans le lit de la musulmane.

De ce fait et pour bien d’autres raisons, l’islam est à tout jamais contraire à la Fraternité et contraire à l’amitié entre les peuples.

Ni Liberté, ni Egalité, ni Fraternité ; nul Amour et nulle Amitié en islam. L’islam, tel qu’il a toujours été, n’est donc nullement à sa place en France et encore moins à la mairie de Paris. C’est l’humanité toute entière qui doit se débarrasser de cette peste qu’est l’islam pour tenter de vivre librement, rechercher l’égalité entre hommes et femmes, entre croyants et non-croyants, et nouer ainsi quelque fraternité humaine.

L’islam et sa ségrégation ne passeront pas ! Voilà la seule devise qui vaille et le vrai combat que nous avons le devoir de mener pour préserver cet amour de pays et cette belle civilisation ouverte dont nous avons hérité, nous les enfants de France, venus d’ailleurs ou bien enracinés ici depuis des générations.

Madame la Maire de Paris, ceci est la dernière lettre d’explication amicale, l’année prochaine ce sera un procès en bonne et due forme pour non respect de la loi sur la laïcité.

Pascal Hilout, né Mohamed

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi