Ces dizaines de héros français, eux aussi, ont sauvé des vies, Macron…

Publié le 8 juin 2018 - par - 11 commentaires - 1 110 vues

Un lecteur de Riposte Laïque nous a fait parvenir cette liste, que nous portons à la connaissance de nos lecteurs avec plaisir. Est-il besoin d’ajouter un commentaire ?

Janvier 2018

  • Le 8, dans les Deux-Sèvres, Vincent sauve ses voisins, une famille de six enfants, victime d’un incendie en pleine nuit.
  • Le 12, dans le Rhône, Nicolas sauve une grand-mère et sa petite-fille de 3 ans en se jetant dans la Saône.
  • Le 18, en Gironde, Julien, 22 ans, plonge dans la Dordogne pour sauver une femme de la noyade.
  • Le 24, dans l’Aveyron, Arnaud, 26 ans, sauve un bébé de 7 mois emporté par les flots d’une inondation.
  • Le 24, dans la Dordogne, Véronique sauve sa voisine de 85 ans en train de se noyer dans un bassin.
  • Le 30, toujours dans la Dordogne, un habitant de Terrasson sauve de la noyade l’un des voleurs de sa voiture.

Février 2018

  • Le 2, dans le Tarn, trois policiers sauvent un homme de 60 ans dans l’incendie de son immeuble.
  • Le 5, dans la Dordogne, Julien, policier municipal, sauve un chien de la noyade au péril de sa vie.
  • Le 10, toujours dans la Dordogne, Thierry sauve un octogénaire coincé dans sa voiture au fond de l’Isle.
  • Le 18, dans le Loiret, Stéphane, Catherine, Quentin et Luc, policiers municipaux, sauvent une jeune fille de la noyade.
  • Le 23, dans le Morbihan, Frédéric et Bruno, deux maires, sauvent de la noyade un homme en hypothermie.
  • Le 24, en Loire-Atlantique, les pompiers sauvent un jeune emporté par le courant de la Loire.

Mars 2018

  • Le 8, dans le Calvados, la Marine nationale sauve un couple de la noyade dans une mer à 7°C.
  • Le 10, dans le Finistère, les pompiers sauvent un homme âgé et son chien de l’incendie de leur immeuble.
  • Le 11, dans l’Aude, Brice, 20 ans, sauve sa grand-mère de 80 ans des flammes de sa maison.
  • Le 14, en Côte-d’Or, Sylvie, 53 ans, se jette à l’eau pour sauver un enfant entraîné par le courant.
  • Le 14, en Haute-Corse, un légionnaire du 2e REP sauve de la noyade un enfant emporté par le courant.
  • Le 14 toujours, en Indre-et-Loire, une adolescente sauve ses petits frère et sœur des flammes de leur appartement.
  • Le 16, dans le Nord, les sapeurs-pompiers sauvent un homme suicidaire de la noyade dans la Scarpe.
  • Le 19, dans le Pas-de-Calais, la Marine nationale sauve de la noyade un pêcheur encerclé par la marée.

Avril 2018

  • Le 13, dans le Nord, les policiers sauvent une femme handicapée de son appartement en flammes.
  • Le 14, en Haute-Garonne, un habitant se jette dans la Garonne pour sauver un chien de la noyade.
  • Le 15, dans les Yvelines, Alexandre, gardien de la paix, sauve une dame de 92 ans de la noyade.
  • Le 25, dans le Nord, Souwan-Chun Defontaine, 13 ans, sauve la vie de son ami poignardé en pleine rue.
  • Le 28, en Moselle, René, pompier volontaire depuis 27 ans, sauve sa voisine des flammes de sa maison.
  • Le 29, en Charente-Maritime, deux plongeurs de la Sécurité Civile sauvent une famille de la noyade.
  • Le 30, en Haute-Garonne, des policiers sauvent de la noyade deux hommes suicidaires en moins de 24h.

Mai 2018

  • Le 2, dans la Somme, Hervé sauve un jeune homme de 17 ans des flammes de sa maison.
  • Le 4, dans le Rhône, un policier sauve de la noyade une personne suicidaire.
  • Le 7, en Charente, des policiers sauvent de la noyade trois Afghans « demandeurs d’asile ».
  • Le 10, dans le Gard, un gendarme sauve une femme de la noyade en se jetant dans le Gardon.
  • Le 10, en Meurthe-et-Moselle, une passante sauve une femme handicapée tombée à l’eau en fauteuil roulant.
  • Le 10 toujours, dans le Morbihan, Matthew et Benjamin, deux adolescents, sauvent de la noyade un septuagénaire.
  • Le 11, dans l’Oise, deux policiers sauvent de la noyade un homme tombé d’un pont.
  • Le 20, à La Réunion, Stéphane sauve trois personnes de la noyade dans une zone infestée de requins.
  • Le 21, en Dordogne, Cyril, agriculteur, se jette à l’eau pour sauver un quinquagénaire de la noyade.
  • Le 23, dans les Alpes-Maritimes, deux policiers sauvent une dame âgée, bloquée dans son appartement en feu.Martine Chapouton
Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Eschyle 49
dufaitrez

Affaire Mamadou enterrée à tout jamais…
Mâles Blancs expurgés, Djeunes Blacks glorifiés…
Ainsi va la France !

JILL

Pourquoi dire ” eux aussi ” ;serait ce par référence à l’imposture Mamadou ;par laquelle on veut nous faire croire qu’il a sauvé un enfant .

LE VIGAN

On a pas besoin des migrants africains et autres immigrés extra européens pour sauver nos vies .. Le seul héroïsme qu’on leur accorde c’est de partir et retourner chez eux .. les francais n’acceptent que les immigrés européens et chrétiens … Masi on ne veut pas comprendre ou quoi ?? Ces migrants n’ont ils aucun honneur ? ils savent que les européens ne veulent pas deux et ils se bousculent aux frontières .. on ne veut pas de migrants , de ( faux) refugies et asiles et autres immigrés prédateurs chez NOUS .. PARTEZ !!! Quelqu’un qui ne veut pas de toi chez lui , le moindre des gestes c’est de quitter la maison !!) … mais c’est incroyable la mentalité de ces gens-là ; ils haïssent les Aryens , les européens, les chrétiens et les français et veulent venir habiter chez eux …

Patrick Hays

Si, il y a lieu de faire un commentaire : Les quelque trente-six cas répertoriés correspondent à de véritables sauvetages. La comédie qui nous a été infligée pour justifier une immédiate invitation de Mamadou à l’Elysée n’entre pas dans cette catégorie. Ce n’est qu’une mise-en-scène contre-productive qui devrait normalement se solder par la démission du responsable Com. de M.Macron.

AlloDocteur

J’ai moi même sauvé une personne (une voiture accidentée sur une voie ferrée) Je n’ai malheureusement pas réussi à extraire la seconde. Et depuis, ce souvenir me hante. Si j’avais fais ci, si j’avais fais ça, si j’avais pris mon couteau j’aurais pu couper sa ceinture de sécurité. La malheureuse a vu la mort arriver à 100Km a l’heure. Je vis avec ce cauchemar, j’y pense tous les jours, je m’arrête au passages à niveau même quand les barrières sont levées, je regarde a droite et a gauche pour voir si il n’y a pas un train à l’horizon, On me klaxonne, on m’injurie. Ils ne savent pas!
Cette nuit là, on ne m’a rien dit, rien fait, pas même un verre d’eau, alors que je vomissais mes tripes sur le ballaste. Je n’ai jamais eu un seul mot de qui que ce soit et pourtant j’en avais besoin.

Pyrrhon

Alors ça ! Pas un sauveteur prénommé Mohammed ou Mamadou !?
Question à propos du cas du 30 janvier : Peut-on savoir le prénom du sauveteur et le prénom du voleur de sa voiture ?

languille michèle

Le gamin était visiblement attaché avec un harnais .

Peg

Merci de citer et mettre à l’honneur “ces gens qui ne sont rien” aux yeux de macrouille et consort, mais qui sont la force de ce qui reste de notre société.

jan le Connaissant
Dupond

Un banquier qui fait du théatre !!! et les patites cochonnes et vieilles rombieres mouillent la culotte a voir bébé a brizitte et le bamboula buldy buldé …. vous avez parmi ces admiratrices 30% de l’électorat d’assuré

Lire Aussi