1

Ces minables qui nous gouvernent ont fait venir les assassins islamistes

Hollandevallscazeneuveleche 2Comment croire encore aux lamentations télévisuelles de la caste politicienne socialiste, à ses palinodies suintantes de guimauve, à sa résolution à combattre le terrorisme que l’islam mortifère fait naître, quand ces politiciens minables n’osent même pas nommer l’ennemi qui nous détruit,

quand ce sont eux qui ont laissé entrer en France (en Europe aussi…) les hordes barbares islamiques qui nous assassinent,

quand ils sont incapables d’agir avec la plus petite fermeté contre les mosquées salafistes implantées en France ou contre les dérives d’un communautarisme islamique agressif et destructeur qui met en coupes réglées des centaines de quartiers dans nos villes?

Car, comment croit-on que la pourriture islamique de Molenbeek a pu échapper pendant 4 mois à ceux qui le recherchaient, sinon en se planquant dans le quartier islamisé qui le protégeait parce que, pour ces gens, la loi de la religion est plus forte que la loi démocratique …?

Qui peut encore croire en la parole de ces enfumeurs qui , en ouvrant en grand nos frontières, en laissant s’implanter des masses de « migrants » (comme ils disent…), permettent aux 8500 djihadistes recensés par Interpol comme ayant surfé sur cette vague migratoire ( et combien sont passés entre les mailles de filets qui n’existent pas?) d’agir en toute impunité, et en complicité avec les milieux qui les accueillent, sur notre sol ?

Comment accorder le moindre crédit à ces histrions ridicules et hypocrites qui laissent s’instaurer le communautarisme islamique dans nos quartiers, quand ils ne le favorisent pas par leurs campagnes prétendument « antiracistes » dont le seul but est d’assurer une crédibilité et une sécurité morales et sociales à ceux qui nous arrosent avec leurs kalachnikovs?

Comment accepter leurs appels hypocrites à l’unité nationale quand ils brisent chaque jour par leurs discours, par leurs actes, par leurs lois, cette unité en favorisant la préférence islamique, en n’obligeant pas les populations musulmanes issues de l’immigration à respecter la loi laïque et républicaine, en culpabilisant en permanence les vrais Français pour leur faire accepter l’inacceptable, à savoir la disparition de leur identité, de leurs valeurs, de leur histoire, de la souveraineté de leur Nation?

Ces pestilentiels prébendiers qui ont accaparé les rouages de l’Etat avec moins de 15% des suffrages (et qui aujourd’hui ne sont plus soutenus que par à peine 10% de notre population…) veulent surfer sur la vague des attentats islamiques (eh oui, tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais tous les terroristes actuels sont des musulmans!) pour tenter de se refaire une « santé politique » alors qu’ils puent l’ incompétence, la haine de la France, la complicité (il n’est qu’à voir leurs liens indécents avec les Etats voyous, fascisants et wahabbites du Qatar et de l’Arabie Saoudite qui impulsent le terrorisme islamique) avec l’islam expansionniste et mortifère, leur acceptation de toutes les dérives islamiques dont le « djihad » est un aspect essentiel.

Il n’y a aucune illusion à se faire: l’expansion islamique est portée par les flux migratoires que nous ont imposés, depuis 40 ans, les castes politiciennes UMP et Socialiste (et leurs alliés centristes, écolos, cocos …),

elle est encouragée par toutes les mesures administratives, politiques, sociales ,sociétales prises, depuis 40 ans, par ces castes dominantes qui, aujourd’hui, ont sur les mains le sang des citoyens assassinés sans raison,

elle trouve un second souffle dans la grande manipulation « humanitariste » qui veut obliger le Peuple de France à accepter tous les laissés pour compte de la mondialisation économique et des guerres qu’elle organise, et elle s’enracine grâce à la complicité active de la bien pensance dominante et du pouvoir en place, qui fait flèche de tout bois pour châtier un Peuple qui le refuse et pour diluer ce peuple dans le magma infâme du multiculturalisme et du communautarisme, islamique en particulier…

Il n’y a aucune illusion à se faire: par delà la nécessité d’éradiquer toutes les formes de l’agression islamique, la solution du problème posé est politique, car, à tout le moins, pour éradiquer le mal, il faut une volonté politique… Et cette volonté politique, l’UMP, le PS (et tous leurs alliés) ont montré qu’ils ne l’ont pas: pire, ils ont au contraire celle de favoriser l’expansion des métastases qu’ils nous inoculent.

Mais cette volonté peut être celle de notre Peuple si, au plus tôt, il fait entendre sa voix, et si, dès 2017, il balaie sans état d’âme et sans ergoter quelque objection que ce soit, la mafia prébendière politicienne qui depuis 40 ans alterne aux affaires dans un bipartisme destructeur…

Une autre voie s’est affirmée en décembre dernier: il faut la prendre hardiment!

Empédoclatès