1

Ces salauds privent de salaire des milliers de soignants non vaccinés

J’étais hier à un rassemblement devant l’ARS de Vannes, en soutien à tous les soignants et pompiers, et autres personnels suspendus par les autorités, suite à leur refus de se faire « vacciner ».

Il y avait 200 à 300 personnes, mais le journaliste local n’en a vu que 80…

Un véritable scandale, la plus grave attaque contre des salariés depuis la Libération, qui ne peut se dérouler que parce que l’ensemble de la classe politique est complice, et parce que les organisations syndicales nationales laissent faire.

Nous assistons, en France et dans nombre de pays occidentaux, à un véritable coup d’État, avec l’alibi sanitaire, qui détruit brutalement nos libertés les plus fondamentales.