Cessons de jouer les harkis d’une Amérique qui nous méprise et nous ment

Souvenez-vous de la déclaration de Mike Pompeo :

« Lorsque j’étais élève officier à West Point, quelle était la devise du cadet ? Tu ne mentiras pas, tu ne tricheras pas, tu ne voleras pas et tu ne toléreras pas que d’autres le fassent. J’ai été directeur de la CIA et nous avons menti, triché, volé. C’était comme si nous avions eu des stages entiers de formation pour apprendre à le faire »

Souvenez-vous de celle de Henry Kissinger :

« Être un ennemi de l’Amérique est dangereux ; mais être un ami de l’Amérique est fatal »

Ces deux aveux venant de grandes figures de la politique américaine, sont la parfaite illustration de la fourberie de la diplomatie des États-Unis, ce pays belliqueux qui n’est resté en paix que durant 16 années depuis sa naissance en 1776.

Le synonyme du nom « Amérique », c’est le mot « guerre », c’est une réalité incontestable.

Fascinés par l’Empire romain, les Américains ont le culte des vainqueurs et des grands conquérants de l’Histoire. Ne connaissant que la loi du plus fort, ils se rêvent en César dominant le monde pour mille ans. Depuis la fin de la guerre froide, cette soif de domination a provoqué de multiples conflits armés sur tous les continents et a fait des millions de victimes.

Mais elle a surtout interdit aux Européens pacifiques de faire la paix avec la Russie et de bâtir ensemble le rêve du général de Gaulle, une vaste Europe de l’Atlantique à l’Oural.

La guerre en Ukraine est la conséquence des turpitudes et du machiavélisme des États-Unis, n’hésitant pas à trahir leurs alliés et à leur mentir pour les gagner à leur cause, déclencher leurs guerres et protéger leur économie. Les Anglo-Saxons ne viennent-ils pas de torpiller notre gigantesque contrat de sous-marins avec l’Australie ?

La guerre en Irak fut lancée sur un odieux mensonge d’État, la CIA ayant fabriqué de toutes pièces d’imaginaires armes de destruction massive en possession de Saddam Hussein. Celui-ci fut pendu alors qu’il était un rempart contre les islamistes.

Les odieux bombardements aveugles sur Belgrade en 1999, par une armada de 1000  avions de l’Otan, ont  également été décidés sur de fausses affirmations de génocide, soi-disant perpétré par les Serbes contre les Albanais du Kosovo.

Angela Merkel, qui se désole de voir son pays perdre sa puissance économique et son industrie, vient de reconnaître que Paris et Berlin, cosignataires des accords de Minsk et garants de leur application pour accorder l’autonomie aux républiques pro-russes de Donetsk et de Lougansk, n’ont jamais fait pression sur Kiev pour les respecter. L’ONU non plus d’ailleurs…

Ces accords n’étaient que de la poudre aux yeux, pour donner à Kiev le temps de renforcer son armée face à la Russie, après le coup d’État de 2014 fomenté par la CIA, pour renverser le régime pro-russe en Ukraine.

Le lien ci-dessous rappelle l’hypocrisie et les turpitudes habituelles du monde occidental, le camp du Bien, face à l’odieux Poutine. L’art de tromper leurs alliés est gravé dans l’ADN des dirigeants américains.

https://reseauinternational.net/conjoncture-kafkaienne-en-allemagne/

Nous avons largement démontré ici que l’Otan, donc l’Amérique, a longuement préparé la guerre contre la Russie pour affaiblir d’abord son ennemi de toujours, mais aussi l’Europe, tentée par un rapprochement  avec Moscou, ce qui aurait donné naissance à un colosse économique, possédant des ressources minières inépuisables et des compétences scientifiques inégalées.

Mais Washington a imposé à ses valets européens un alignement sur ses positions guerrières, faisant de Poutine l’agresseur prêt à reconstruire l’URSS. Pas moins de neuf  trains de sanctions ont fini par ruiner l’Europe en la privant de gaz et de pétrole russes, qu’elle va payer trois ou quatre fois plus cher.

Et pour rendre cette rupture irréversible, les États-Unis ont fait sauter avec les Britanniques les gazoducs NordStream 1 et 2. Un sabotage anglo-saxon contre leurs « alliés » de l’UE, qui se taisent et se couchent par peur des représailles économiques de l’Oncle Sam. Jamais de Gaulle n’aurait accepté cette soumission ignoble.

Il avait quitté le commandement intégré de l’Otan. C’est ce que la France doit faire au lieu de jouer les harkis des États-Unis dans cette guerre qui n’est pas la nôtre.

Et il y a fort à parier que Washington fera tout, le moment venu, pour solliciter le soutien de ses alliés dans sa croisade contre la Chine. L’Amérique ne peut vivre en paix. Avec 850 milliards de dollars de budget Défense, elle annonce clairement qu’elle entend conserver sa domination sur le monde.

Puisse la victoire russe en 2023 signer la désintégration de l’Otan, cette machine de guerre américaine qui n’a plus rien de défensif mais risque de mener un jour l’humanité à la troisième guerre mondiale.

Dans son rôle assumé de supplétif de Washington, l’Europe a perdu toute crédibilité aux yeux de Moscou et n’a aucune chance de peser à l’avenir sur l’échiquier international.

Loin d’œuvrer pour la paix en répondant aux légitimes demandes de Poutine pour garantir la sécurité de la Russie, le double jeu de Macron nous a discrédité à jamais auprès des Russes. On ne parle pas de paix en envoyant des canons Caesar en Ukraine, qui tuent les civils du Donbass.

Macron restera à jamais le pire fossoyeur de la France, un nuisible éminemment dangereux pour l’avenir de notre nation millénaire.

En attendant, « les pertes des forces armées ukrainiennes près de Bakhmout atteignent 500 à 800 personnes par jour, tandis que les hôpitaux sont surpeuplés et que les écoles sont converties en hôpitaux. »

L’Otan ne veut pas la paix, espérant user les forces russes avec le temps. Mais c’est un faux calcul. Les capacités de résistance du peuple russe sont illimitées. L’Amérique va perdre cette guerre comme elle a perdu routes ses expéditions coloniales depuis 1945.

Rien n’arrêtera le monde nouveau qui s’est mis en marche le 24 février 2022.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
30
1

48 Commentaires

  1. Vous enfoncez des portes ouvertes, malheureusement
    En attendant le nouveau monde, que va devenir la France ?
    Que veulent les Français ?

  2. La prospérité des EU et de leur dollar ne reposent sur rien de vraiment solide.
    Parce que le reste du monde accepte de payer ses fournitures d’énergie en monnaie americaine.
    La rigolade. Nous nous laissons plumer lâchement par nos tortionnaires. L’arsenal nucléaire des Français et des Russes comptent donc pour rien ?
    Les maîtres-chanteurs anglo américains doivent être mis au pas. Je me fous de raser Londres New York et L.A.
    Je me fous de cette putain de race de traitres.
    Ils ont hérité leur perfidie de l’Angleterre toujours aussi vicieuse.

  3. « qui nous méprise et qui nous ment », c’est parce qu’on le veut bien, d’ailleurs tout ce qu’on voit aujourd’hui alors que boumediene a fait sa déclaration de guerre, ouvertement devant l’onu en 1974 est bien la résultante de notre laisser-aller bon enfant ; je vais finir par croire que toutes les guerres sont menées à cause des peuples eux-mêmes -qui se refusent à regarder du sérieux- les éléments pourtant visibles à l’oeil nu qui mènent au ralenti, sur des années et des années, à ce que tout le monde redoute sans pour autant bouger d’1 poil. et pis c’est le cas aujourd’hui et pis ça arrive comme à chaque fois dans le passé.

  4. Les USA , au cours deleur histoire n’ont jamais gagné une guerre seuls , si ce n’est contre les tribus indiennes , qui vivaient encore au néolithique et contre les lesquelles ils n’ont jamaisrespecté lez moindre traité .Mème à YORKTOWN lors de leur guerre d’indépendance , il y avait plus de soldats français que d’insurgés.Quant à leur guerre de sécession , ils l’ont gagnée , il faut dire qu’ils se battaient entre eux , et à armes inégales , ils en sont encore traumatisés !

  5. Malgré une analyse bienvenue de Jacques Guillemain, il est incongru de mêler le mot harkis et l’idée justifiée de De Gaulle. Ayons au moins le respect de nos anciens camarades de combat qui n’ont rien à voir avec celui qui les a sacrifiés.

  6. Je ne pense pas que Jacques Guillemain parle des harkis d’une manière déshonorante . Je crois plutôt qu’il utilise ce terme pour nommer des alliés sincères et courageux qui seront rejetés  » après usage  » comme l’a fait honteusement la République française .

    • D’accord Sacha cela m’a effleuré mais les « HARKIS » , je les mets au majuscule , avait plus d’honneur et de dignité que les actuels larbins et peigne-culs honteux , complices des USA mondialistes en toute connaissance de cause .
      L’analogie est assez limitée

    • Je viens de réaliser que Guy Millière est un néoconservateur dans le plus pur style.
      Je serais curieux de savoir ce qu’il pense de l’analyse de Georges Clément (président du comité Trump France) ou de Charles Gave sur la guerre en cours – analyses radicalement différentes de la sienne. ; et c’est normal, ils sont de tendance conservatrice classique, ce que GM, à la suite des néocons, appelle non sans mépris des « paléoconservateurs ».
      Comme le rappelle C. Gave (vérifiable partout), les néocons sont des gens issus majoritairement de la gauche voire de l’extrême-gauche, et comme par hasard leurs buts et leurs moyens rejoignent ceux des « Démocrates » et de l’État profond US : exporter la démocratie et les « valeurs » de l’Amérique à coups de canon – leurs intérêts sonnants et trébuchants n’étant au passage pas oubliés, loin de là…
      Les néoconservateurs sont des faux conservateurs, des imposteurs.

    • Il faut vraiment prendre les gens pour des enfants de 5 ans ou pour des débiles profonds pour raconter que Zelensky est un « héros churchillien », alors qu’il est, au mieux, un saltimbanque corrompu (cité dans les Panama papers) évoluant dans un des pays les plus corrompus de la terre et frayant avec des nostalgiques de Stepan Bandera et cie, dont l’antisémitisme et la haine antirusse violente ne sont pas à démontrer ; ou encore, pour « oublier » de rappeler l’histoire de l’Ukraine, en particulier du sud-est de l’Ukraine, qui avant 1922 n’avait JAMAIS dépendu de Kiev et s’appelait « Novorossia » ; et bien sûr, pour ne jamais appeler à des référendums d’autodétermination dans cette région, ce droit étant pourtant, pour tout vrai démocrate, un droit fondamental !
      Je me demande comment GM a pu être professeur d’université avec des interventions aussi peu impartiales et aussi orientées…

  7. Les Etats Unis font pire. Ils encouragent et favorisent la sédition de nos banlieues. C’est criminel , un point de non retour, celui de la trahison.
    Et comme les Serbes, nous serons un jour bombardés si nous refusons notre vassalisation.
    Le camp anglo saxon est un vrai nid de vipéres qui ne survit et prospére que dans la trahison et le crime.
    Ils sont en train de diviser l’Europe.

  8. ICI on redécouvre l’eau chaude !!! la fascination imbécile des Français pour les States est le résultat de leur politique soft power:: j’y ai vécu dans les années 70 et m’en suis enfuit en voyant la misere sur tous les niveaux … ils vivent en nous exploitant sans vergogne et ils ont raison ,çà marche puisque nous sommes faibles et imbéciles,et nos élites pourries

    • Vu le mauvais sort que la république infligea à ses supplétifs nord africains , le terme est pourtant très évocateur et sans doute tristement prémonitoire

  9. « les pertes des forces armées ukrainiennes près de Bakhmout atteignent 500 à 800 personnes par jour, tandis que les hôpitaux sont surpeuplés et que les écoles sont converties en hôpitaux. » Vous aurez remarqué que bien peu de correspondant de guerre se rendent sur la ligne de front pas comme jadis en Indo les Bodard et autres SCHOENDORFFER ! Nos médias reprennent en coeur ce que les USA et l’Ukraine les autorisent à dire.Vous aurez aussi remarqué que pour des hécatombes dont nous assurent qu’elles ont lieu, les russes ou ukrainiens ne laissent quasiment aucun cadavres ni cimetières ? Après un tir massif de missiles on nous assène qu’il n’y a que deux ou trois morts officiellement, les autres on ne les voit pas.Il ne s’agit pas de curiosité morbide mais de montrer les réalités de ce conflit qui pourrait aussi bien se déplacer vers l’Europe de l’ouest !

    • « pour des hécatombes dont nous assurent qu’elles ont lieu, les russes ou ukrainiens ne laissent quasiment aucun cadavres ni cimetières ? »
      Je lis régulièrement « soutien à la rébellion du Donbass » et réseau International.
      ce n’est pas ce que je lis, ni ce que je vois dans les petites vidéos tournées par les habitants.
      Hormis que les Russes ramassent leurs morts et leur marquent leur respect, tandis que les ukronazis les laissent comme ils sont tombés derrière eux.

    • Drpuis les origines , les écrivains , chroniqueurs ont toujours suivi les armées en marche ….Jusqu’à la guerre américaine du VIET NAM.La politique de communication a cessé après ça vu les conséquences sur les opinions publiques: massacres de MY LAI , villages napalmés …Les états ont repris le controle , ce qui n’empèche pas que le résultat final est toujours à la mesure de la tromperie: cf. Les départs en cata de SAIGON….KABOUL…etc

  10. Les USA nous trahissaient déjà en Indo et en Algérie. Cette guerre Ukraine Russie finalement ne fait que leur profiter. Il est vrai qu’avec des dettes abyssale, les guerres sont une source de revenus. Ils pourraient aussi se demander pourquoi les pays émergents leur en veulent tant ?. Hégémonique les USA pourraient bien à moyen terme imploser comme il n’y a pas si longtemps l’URSS. Quant à la Chine elle attend son heure et elle approche !

    • Non !
      La jeunesse de nos banlieues adore les Usa. Ils anglicisent notre langue , exemple : « je le folow » etc Dingue !
      Les amerloques au pouvoir et leur communauté noire sont des traîtres qui instrumentalisent notre jeunesse de banlieue et les poussent à une guérilla ouverte contre les Fr de souche.
      Le peuple français doit réagir.
      Autre chose : ils sont entrés en guerre ouverte avec notre industrie de l’armement. De nouvelles lois de l’UE sont dirigées contre la France, lui interdisant de vendre à l’intérieur de l’Union comme à l’extérieur. C’est un attentat contre les exportations françaises.
      Ces fdp doivent être mis au pas.
      Et Macron,traîné en Justice.

    • Effectivement,examiner le rôle des missions de l’OSS en Indochine prêtant la main aux VietMinh et éliminant nos équipes françaises parachutées en Indo.
      Quant aux Harkis j’aurais bien voulu tous les ramener,ce sont les seuls que je respècte avec ceux qui ont vraiment entendu les balles claquer.

  11. La finance mondialisée et Bilderberg ne l’ont pas choisi au hasard, le jésuite machiavélien et communautariste LSBTIQ « préféré » des bobios urbains!
    La mondialisation est le contraire du patriotisme et l’ennemi mortel des Cultures Nationales.
    Et les communautarismes destructeurs d’Identités nationales sont les outils de la mondialisation….avec le décervelage médiatique qui conduit à l’asservissement volontaire.
    Le programme de la CIA doit aboutir au « grand village mondial US » où dix milliards de « consommateurs » jargonnent, bouffent, s’abrutissent, consomment en euro-dollars!
    Le meilleur des mondes imaginé par A Huxley est devenu le pire pour l’Humanité!

  12. Finalement je me demande si ce n’est pas un bien que les Russes nous foutent une bonne raclée .D’office on quitterait l’OTAN et nous aurions un vrai patron à la tête de l’ Etat, exit Micron et sa clique de toquards , j’espère exécutés sans procès, peut être , je dis, je dis bien peut être pourrions nous retrouver une paix dans un pays enfin nettoyé.

  13. Je n’ai lu que le titre. Utiliser le terme « harki » avec un tel mépris et de façon aussi dépréciative est absolument intolérable et cela se passe sur un site soi-disant nation !

  14. Harkis ? Péripatéticiennes serait le terme le plus proche de la réalité.
    Saxons et anglo-saxons ont toujours été nos pires ennemis, qui nous le font bien comprendre, jusqu’à travers le cinéma, même.
    Les Français auraient-ils le syndrome de Stockholm ? Ou sont-ils, comme se plaisent à dire nos « amis » anglo-ricains, des lâches à l’hygiène douteuse.
    La France, le pays des lumières… visiblement, où la très grandes majorités des Français ne l’ont pas à tous les étages.

  15. ça n’est pas nouveau, être toutou d’un grand machand ça implique de recevoir des coups de pied au derrière

  16. A l’époque, « les guignols » avaient bien vu les US avec leur caricature de M. Sylvestre et la world company.

    Aujourd’hui il suffit de remplacer « world company » par « NOM »… et les Suisses ont toujours été dans les bons coups, ils stockaient aussi bien l’or des juifs que celui des nazis (c’est super la neutralité !), dans l’un des rôles principaux du NOM, il fallait bien un schwiss du côté de Davos peut-être ?

    • lE  » SCHWIIISSS » en question , avait un père dans la SS , qui , comme SCHINDLER avait son propre camp de travail pour faire tourner sa petite entreprise…LES CHIENS NE FONT PAS DES CHATS , il fallait dénazifier après 1945

  17. Vous utilisez le terme harkis comme si c’était un déshonneur Sachez que j’ai honte pour vous. Sans les harkis ce n’est 27000 français qui seraient morts.

    • Je suis derrière toi a 100% C’est une insulte! Là je tombe sur le cul. Guillemain, j’adore lire tes articles sur la Russie mais cette phrase trahis en toi tes gênes de vulgaire patos toujours prêt a blesser et dénigrer sur notre armée d’Afrique qui a fait le prestige de cette armée qui depuis 1962 est devenue l’armée de pétasses qui était la tienne.

    • ah là là le nombre de gens qui ne savent pas lire, et encore moins interpréter pauvre de nous

  18. Exelente prose une vérité qui se suffit à elle même !
    L’entité mercenaires otanesque de la mafia mondialistes parasitaires satanique doit être impérativement dissoute
    Ou impitoyablement oblitérés…ils en vas de la paix et de la survie mon de toute l’humanité….les usa doivent être désarmé et réduit à la partition territoriale si elle n’abdic pas sa politique impériale de soumission et de terreur dans le monde….faudras t’il se résoudre à monter sur Washington comme naguère sur Berlin?🤔😡

    • Que font la Chine l’Inde etc ?
      Ils observent lâchement.À croire que personne ne se sent les cojones pour réduire à l’impuissance cette obscène Amérique qui ne doit sa puissance actuelle qu’au pillage de l’Europe.
      Je rappelle qu’au sortir de notre Revolution, les Américains suppliaient la France de délocaliser en terre américaine son Ecole Polytechnique.
      Faites leur du bien, ils vous le rendent en malveillance au centuple.

  19. Je suis ignorant en politiquecet un peu moins en histoire et il me viens deux questions à l auteur de cet article:

    Quelle definition donnez vous à Harkis dans ce contexte?
    Comment faut il qualifier les Americains pour la guerre menèe en europe contre le nazisme?

    • Je ne sais si Mr Guillemin répondra en tous les cas je vous donne ma version.
      Les harkis de braves magrébins qui ont cru en la France , et la France ne leur a jamais dit merci comme il se doit.
      Vous ,vous avez vu le jour le plus long du débarquement en Normandie. Après ils ont avancé plus que péniblement vers Berlin , n’oubliez pas que ce sont les Russes qui ont libéré la ville de Moscou pas les américains.

    • pour la guerre menée en europe contre le nazisme , c’est une guerre , si l’on compare les pertes de deux belligérants , au cours de laquelle les russes perdirent 60 ( HOMMES FEMMES ENFANTS )pour 1 militaire US.Le mot qui qualifie le plus justement la guerre US et la propagande dont ils abreuvèrent le monde ensuite ,pour s’imposer comme les vainqueurs , c’est :HOLLYWOOD!

    • Les Américains ont combattu une Allemagne qui leur avait déclaré la guerre le 11 décembre 1941. Ils n’avaient pas d’autre choix, pour battre l’Allemagne, que de débarquer en Europe (Italie en 43 puis France en 44). Cela dit, ils considéraient la France comme un pays déchu, voire un allié des Allemands (cf leur projet d’AMGOT, avec nouvelle monnaie, gouverneurs militaires, etc.).
      L’amitié des USA à l’égard de la France est à considérer à l’aune de ces faits…
      Après la guerre, les USA ont « recyclé » des centaines de scientifiques, militaires et agents de renseignement allemands, même nazis ou proches des nazis, pour les aider à lutter contre le bloc soviétique. Le général Patton est alla même jusqu’à déclarer: « Nous nous sommes trompés d’adversaires ! »

  20. Les amerloques n’ont pas d’amis, ni même d’alliés, ils n’ont que des vassaux et ce n’est pas pour rien qu’ils ont choisi Macron pour le hisser sur la plus haute marche du podium en 2017 et l’y maintenir en 2022, parce qu’il sert leurs intérêts mieux que quiconque. Il est tellement imbu de sa petite personne qu’il est prêt à toutes les compromissions pour poursuivre son rêve mégalomaniaque, « quoi qu’il en coûte », jusqu’à ses ultimes conséquences. L’Europe de l’Atlantique à l’Oural rêvée par de Gaulle était pour nous la seule garantie contre l’impérialisme forcené des dirigeants américains et de leur foutu « état profond ».

    • Tout est dit !bravo 🤗👌👍
      👏👏👏👏👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻

  21. « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »
    François Mitterrand dans « Le Dernier Mitterrand » de Georges-Marc Benamou, 1997.

1 Rétrolien / Ping

  1. Cessons de jouer les harkis d’une Amérique qui nous méprise et nous ment | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.