C’est Allah qui égorgé à Nice, et non Brahim !

Publié le 31 octobre 2020 - par - 22 commentaires - 1 690 vues
Traduire la page en :

Franchement, les élites françaises doivent retourner à l’école pour apprendre et comprendre l’islam. Quant aux islamo-gauchistes tels que Mélenchon et sa cour des Insoumis, plutôt les soumis à Allah et son prophète, ainsi d’Edwy Pleney, il faut qu’ils aillent rejoindre rapidement, sans tarder une seconde, La Mecque, purifier leurs os pour être en conformité avec les dogmes islamiques. Sinon, ils seront la mécréance incarnée dans toute sa laideur s’ils ne le font pas illico presto. Car avec l’islam, on ne plaisante pas, c’est tout ou rien. Toute de suite, sans discussion !

Après l’attentat de Nice, où trois personnes furent égorgés froidement, à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de l’Assomption, par un clandestin, un saälik (un hors-la-loi, avant de se transformer en un soldat d’Allah et de son prophète Mahomet, (lire l’article ripostelaique.com/les-saälikas-furent-les-premiers-soldats-d’Allah), un Tunisien fraîchement arrivé sur le sol français – et non un sans-papiers comme le répète à longueur de journée la horde de la bien-pensance – que va faire le Président Macron, maintenant qu’il est face au mur ?

Va-t-il interdire l’immigration et déroger ainsi aux règles du mondialisme qu’il défend bec et ongles contre l’avis des Français dans leur écrasante majorité, pour les protéger des attaques fanatiques de l’islam ?
Pas du tout. Tout ce qu’il dit, c’est du vent qui ne fera pas peur à une mouche. Du baratin, sans lendemain. Et ça, les mahométans l’ont bien compris. Le sultan Erdogan qui n’arrête pas de le narguer, avance désormais à
visage découvert, sans se cacher, car il est persuadé que face à lui, il n’y a que de la parlote comme plat de résistance.
Parce que celui qui veut agir efficacement contre ses ennemis, il ne le crie pas sur les toits mais les cible discrètement, sans vacarme, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur du pays.

Or, ce n’est pas le cas, on est uniquement dans la surenchère verbale avec une démonstration de force de façade qui ne convainc personne.
Les attaques islamiques contre la France continueront de plus belle, parce que ses ennemis savent pertinemment qu’elle est la grande malade de l’Occident et en plus, elle paie rubis sur ongle pour se soumettre à Allah et a son Apôtre. Et pour se faire envahir !
Pour l’islam, elle est le ventre mou du christianisme… par sa laïcité !

Au nom de l’état de droit, on crie tue-tête “Allahu akbar” sur l’ensemble du territoire de France et de Navarre, comme vient de le faire le Tunisien Brahim, ce cavalier d’Allah, à Nice où sa cible a été préalablement repérée par la cinquième colonne avant qu’il ne foule le sol français.
Prétendre qu’il n’y a pas de cheval de Troie de l’islam en France est une tromperie, une compromission, une escroquerie intellectuelle et une intelligence avec l’ennemi.
Le nier, c’est accepter la mort de la France.
Comme le djihad est le sixième dogme de la religion de paix et d’amour, ses adeptes ne se privent pas de le faire savoir aux impies français qu’ils doivent se convertir ou disparaître.
C’est la loi de la guerre qui prime alors malheur aux vaincus.

Mais en attendant la soumission pleine et entière, qui va débourser pour soigner le sieur Brahim, ce djihadiste lâche d’entre les lâches ?
Évidemment que c’est le contribuable français, en plus des frais de son avocat, de la justice et de la prison. Car la France est riche et généreuse, et c’est pour cette unique raison qu’elle ouvre ses bras à toute la misère du monde, sans restriction, au nom de la précaution humanitaire. C’est ce que répète les islamo-gauchistes à longueur de journée, alors pourquoi les islamistes s’en priveraient-ils ?
En plus de se faire agresser et parfois se faire égorger, le contribuable français doit débourser. Pour lui, c’est la double peine, au nom de l’État de droit.

Quant à ses agresseurs islamiques, c’est le paradis avant l’heure.
“Et qu’Allah maudisse celui qui n’aime pas la France”, disent-ils en ricanant, même lorsqu’ils sont en prison trois étoiles, en comparaison avec celles de leur pays d’origine.
C’est Allah qui a décapité les trois mécréants de Nice, ce n’est pas Brahim qui est innocent jusqu’à preuve du contraire.
Allah l’a missionné pour exécuter sa sentence envers la France, ce pays du paganisme, qui a osé offenser son prophète.
Dans la sourate 8 verset 17, il est écrit : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ; mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais une poignée de terre, ce n’est pas toi qui lançais ; mais Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient Et Omniscient. »

Ce n’est pas Brahim, ce Tunisien clandestin, qui a décapité les chrétiens de Nice, mais Allah, comme il est indiqué dans le verset ci-dessus.
Brahim n’est que son instrument afin que sa sentence se réalise. Son bras armé !
Et même le pape François a compris le message d’Allah, d’ailleurs, il a exigé de ses ouailles de pardonner le criminel.
Hélas, ce pape islamophile ne défend plus la veuve et l’orphelin mais les égorgeurs.
Il a renié complètement le message de Jésus… Pauvre christianisme, abandonné par ses abonnés.
Brahim n’est coupable de rien, selon le figh islamique. C’est Allah qui l’a guidé jusqu’à Nice.
Sa destinée a été écrite bien avant sa naissance. C’est le mektoub comme on dit à Dar El-Islam.
Il est venu à Dar al-Harb pour accomplir la volonté d’Allah.
Et en contrepartie, le jour du jugement dernier, il sera parmi ses soixante-douze épouses du paradis (les houris, ces éternelles vierges) baignant dans la plénitude.
Point barre.

Si les Bisounours français ne comprennent pas le message d’Allah, ils n’ont qu’à aller chercher la réponse à Al-Azhar, chez le grand cheikh Tayeb qui possède la science infuse de l’arnaque.
Ils ne faut pas qu’ils oublient qu’Allah leur a déclaré la guerre depuis mille-cinq-cents ans (622 de l’ère chrétienne).
Passer sous silence la date de 622, c’est ignorer l’histoire, et c’est se préparer à la soumission et à la dhimmitude.
Ne pas être pleinement conscient que “Si Brahim, le combattant d’Allah” n’est que le bras armé d’Allah et de son prophète, c’est ne rien comprendre à l’islam et surtout, c’est accepter son suicide. En toute connaissance de cause !
Les gens du Livre (les juifs et les chrétiens) doivent garder en mémoire qu’Allah les a désignés comme ses éternels ennemis. Parce qu’ils sont des faussaires de la Loi.

Dans le Coran, il est écrit : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son Messager et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation. »  (sourate 9 verset 29).
Alors avis aux incrédules qui ne croient pas encore en la capacité des cavaliers d’Allah de les anéantir aujourd’hui ou demain.
Les lois kafkaïennes (l’état de droit) qui font que le coupable est avant tout une victime, permettent aux djihadistes d’égorger et de décapiter en toute impunité au nom d’Allah, en pleine jour, et en plein Paris, la ville lumière.

Pendant qu’il y a péril en la demeure (le feu brûle la maison France), l’oligarchie et ses constitutionnalistes discutent sur le droit à appliquer aux tueurs à gage et aux clandestins. Ils sont dans le déni parce qu’ils ont déserté la réalité comme les élites byzantines au XVe siècle qui se chamaillaient sur le sexe des anges au moment où les Turco-Mongols les assiégeaient pour finir par les décapiter le 29 mai 1453 (chute de Byzance).
La France glisse inexorablement vers la guerre civile, en cette fin de l’année 2020, par la volonté de ses élites…
Un État qui s’en prend aux citoyens honnêtes, mais qui se couche devant l’islam, ne mérite aucune considération.
Et pour preuve, il décrète le confinement général à cause de la Covid-19, sans changer aucune loi mais se montre incapable de fermer les frontières.

Finalement, l’oligarchie qui le dirige est sans concession face aux faibles mais bat en retraite en s’inclinant à reculons devant ses ennemis, tout en demandant pardon.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Charles

La difficulté s’avère l’opposition entre Français et musulmans sur un problème “dit religieux”. Les uns jurent tous les saints que la dérision fait partie intégrante de leur personne. Les autres objectent les caricatures comme une humiliation vitale. Puisque les Français chérissent la plaisanterie et veulent vivres. Puisque les musulmans n’autorisent pas les caricatures liées à leur prophète, l’issue est simple: les Français s’interdisent les caricatures envers le prophète. Les musulmans blessés regagnent leur pays afin de se couvrir de toute parole qui pourrait éventuellement fuiter.
Fin des lynchages et tout le monde vit en paix.

Une patriote

Dans le coran où est la représentation de Dieu ? On voit toujours l’image et représentation de leur prophète qui a fondé la secte mais rien sur Dieu ? Pourquoi INTERDIRE la représentation de Dieu, ETRANGE ? Tout comme dans les sectes ils suivent aveuglément un mortel qui se proclame élu de Dieu, le chef suprême sans jamais avoir eu la preuve que Dieu l’avait choisi pour le représenter. Jamais le plus petit miracle, tout au contraire à la place d’amour il n’a fait régner que la peur voir la terreur sur ceux qui ne lui obéissaient pas aveuglément ? Tout le contraire de ce que veut Dieu. C’est pas étonnant que des cinglés d’imams veulent les maintenir à l’âge de pierre avec un QI 0 , autrement ils se demanderaient pourquoi ON LEUR CACHE l’image de Dieu !

Marnie

C’est Mahomet et Brahim qui ont assassiné. Laisser Dieu tranquille SVP ne le mélangez pas aux erreurs et horreurs de certains.

hamdane ammar

Merci Mr Laurent Barre pour vos encouragements.

Patapon

A quand une Fatwa sur Macron? (Condamnation à mort imprescriptible selon la loi coranique…).

Decu de tout

Faut envoyer les forces de l’ordre censé nous protéger prendre des leçons de tirs on ne blesse pas ces ordures ont les élimine. Maintenant on doit payer pour soigner l’assassin un comble .

R2D25

C’est Allah qui égorgé à Nice, et non Brahim !

C’est tout simplement L’ISLAM qui a égorgé à Nice

Laurent Barre

Merci Hamdane Ammar pour ces rappels nécessaires. On vous lit toujours avec intérêt.

Villechobi

Mais brahim est quand-même un enculé de bougnoule à éradiquer !
Non ?

Système

Ben non, puisque c’est l’islam le responsable du meurtre…

zéphyrin

les imams ont décidé de fermer les mosquées par “crainte” de vengeances venues de “l’extrême droite”…bizarre ils ne craignent ni la gauche, ni les chrétiens qui sont leurs “amis”….c’est quoi l’extrême droite, bien pratique pour eux ?…mais la laicité bien sûr, voilà l’ennemi à abattre. Le tour des chrétiens viendra bien après.
la grande force de la victimisation dans toute sa splendeur: on égorge d’un côté, on mitraille, on écrase, mais on s’estime en danger potentiel de méchante laicité

Patapon

Combien de morts musulmans imputes à l,extrême droite?

Dani de Suisse

quand je vois, au Moyen Orient, Pakistan, Bangladesh et j’en passe, ces pithécanthropes vociférants contre la France, drapés dans la certitude suffisante de leur ignorance millénaire et souveraine, je me dis que l’islam montre bien là son vrai visage. Il sont tous potentiellement complices. Même ceux qui protesteraient ne peuvent pas être totalement exonérés d’un soupçon de taqiya. Quand on doit menacer de mort au moindre fait ou parole polémique, c’est qu’on n’a pas d’arguments valables. Et l’autre là, le sultan d’Ankara, qui accuse la France de retourner au Moyen-Âge par sa façon de traiter les muzz. Il est bien qualifié pour en parler. C’est vraiment la merde qui se fout du pot.

Kenya

Avec leurs gueules en cul de poule on dirait que certaines bandes d’ australopithèques sont de sortie.

acerso

Comme le dit si bien Poutine : “Pardonner aux terroristes, c’est le rôle de Dieu, les envoyer auprès de Lui, c’est mon affaire”

HARGOTT

Moi aussi, je vais jouer au petit fana: “mon Dieu l’a dit: le ciel de France, c’est ABSENCE de musulmans !”

Clamp

8:17, ce verset a un effet psychologique dramatiquement terrible parce que pendant le crime, le musulman authentique se sent comme l’incarnation d’Allah sur Terre, il devient soudain mieux qu’un prophète, il est la main d’Allah, et se sent certainement porté par tant “d’honneur”, c’est probablement très dévastateur en terme d’efficacité, d’autant que ça supprime évidemment toute culpabilité dans le choix de tuer qui s’accomplit.

patphil

ben ouais, c’est une vérité révélée par le coran !

(islam religion d’amour et de paix)
4:90 ne prenez pas d’amis parmi les mécréants, s’ils tournent le dos, alors tuez les

(islam religion de tolérance religieuse) 2: 194 combattez les … jusqu’à ce que la religion puisse être préférée par allah

(islam modéré, des lumières) 15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux

(cépal’islam) 39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité

(islam auto-absolution ) 8: 18 aussi ça n’est pas vous qui les avez tué mais allah

mahomet avait tout prévu

L'Ange Gardien

Rien qu’à voir la gueule de ces dégénérés, de ces sous hommes, on ne peut qu’avoir une seule envie ! Revenir aux préceptes de l’ancien testament ! Ils ont la charia mais nous avons de quoi les ramener dans la voix de dieu ! Par le trépas bien sur….. Vous allez en chier les boukaques ! ! ! Les Croisés vaincront ! !x!x!x! Aisément ! ! ! ! !

Khamsa

C’est la planète des singes ou quoi ? Où l’islam passe la civilisation trépasse.

Système

C’est exonérer ces criminels de leur responsabilité personnelle que prétendre cela ! C’est le même raisonnement qui prévalait dans les années 80, lorsque certains accusaient la télé de pousser au crime- où les jeux vidéos, ou les films pornos. Chacun est responsable de ses actes. Sinon pourquoi ne pas envoyer l’assassin en HP, puisque c’est l’islam le coupable,,,

HARGOTT

Évidemment ! C’est un raisonnement (si l’on peut dire), d’homme préhistorique.

Lire Aussi