1

C’est devenu difficile d’être patriote en France

CAMPANA.RL_.GAULOIS.REFRACTAIRES-2.jpg

En France, on n’a pas le droit d’être antipatriotique.

C’est la pépite qu’a sorti mon frangin, ce grand philosophe mélenchoniste de gauche, écolo et homo.
Il a dit cela à mon papy, vieux boomer 68tard socialo qui approuvait ce message.
Mon frangin disait cette idée avec suffisance car il pense être « philosophe ».
Il y a quelques années, il reprochait à la vilaine Marion Maréchal de défendre la France et ses valeurs.
Comme je l’ai déjà dit, mon frangin est un pur bobo immigrationniste qui ne connaît rien de la vie !
Mais au-delà de cela, pourquoi nous, Français, devrions avoir honte d’aimer notre pays ?
Mon frère oublie qu’il est né dans la France de Descartes et de Voltaire.
J’ai appris à aimer mon pays sur le tard car biberonné à l’américanisme et aux discours de gauche !
Non, il n’y a pas de honte à défendre un pays comme la France.
La France a su briller dans le monde. Notre langue est sûrement la plus belle et la variée au monde.
La France, c’est une terre millénaire riche en Histoire où sont les Gaulois, les Romains, les ducs, les rois, les girondins.
La France, c’est des paysages variés dans n’importe quel coin, des terrils du Nord aux lavandes de Luberon.
La France, c’est de grandes avancées technologiques comme le Concorde, le TGV et à l’heure actuelle, la médecine.
Ensuite ce que dit mon frère est hypocrite car la France est gouvernée par un homme qui déteste son pays.
Macron a bien dit que «  l’art français, il ne l’avait jamais vu » ou bien qu’il n’y avait pas de culture française.
Nous assistons à des déboulonnages de statut, des églises vandalisées.
Si selon lui, en France, on n’a pas le droit d’être antipatriotique, je dirais même que c’est encouragé !
Mais bon, pour soutenir Mélenchon ! La colonisation et l’esclavage font parti de notre Historie mais ne représentent pas toute l’Histoire.
Il n’y a que les crétins de gauche comme mon frère pour sortir de telles sottises !
D’ailleurs ils sont dans l’optique d’aider l’autre mais tout en sirotant une bière devant Netflix.
Ce terme n’est pas de moi mais certains parlent de « révolutionnaires de salon ».
Que ces bobos veulent aider l’autre, c’est une belle chose en soi mais qu’ils le fassent pour de vrai !
J’ai eu le malheur de lui dire que la France ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde.
Je lui ai d’ailleurs demandé s’il était prêt à accueillir un migrant chez lui.
Il m’a dit « Oui » avec ces grands airs mais finalement ce n’est jamais arrivé !
Et sous Macron, il n’y a pas encore de crime contre les antipatriotiques.
Génération Identitaire et les Zouaves se sont bien fait dissoudre parce qu’elles défendaient justement les Français.
Enfin on constate qu’une c**ne comme Hidalgo et un abruti comme Poutou n’ont aucun souci pour se présenter.
Mais Marine Le Pen, Éric Zemmour, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, amoureux de la France, ont des difficultés pour obtenir leurs parrainages.
Alors finalement c’est être patriote qui est devenu difficile en France.
Quentin Journeaux