C’est la folle natalité des hommes qui va tuer la planète, pas le CO2

L’homme de Néandertal

J’ai regardé il y a peu, un documentaire sur Youtube qui expliquait la vie des Néandertaliens. Ceux-ci auraient vécu plus de 200 000 ans en Europe, avant d’avoir été confronté à l’homo sapiens notre ancêtre direct, à son plus grand dommage.

Ce documentaire m’a laissé perplexe car l’idée qu’il y ait des races d’hominidés ne fait pas de doute pour les archéologues. Il semble bien que cette science ne soit pas touchée par les racialistes et autre gauchistes un peu débiles, ne voyant dans l’humain, qu’une seule et même espèce et donc qu’une seule race.  Ce documentaire dit justement le contraire.

En fait, il y aurait eu plusieurs hominidés présentant des différences biologiques prononcées entres elles, au point que si nous devions croiser un Denisova ou un Néandertalien, on le verrait tout de suite par ses différences physiques. Un peu comme un Epagneul qui croiserait un dogue allemand.

Certes, leur sang était sûrement rouge. Ils avaient un coeur, des poumons, respiraient marchaient et pensaient. Mais leur ADN était différent du nôtre, et leurs cerveaux ne fonctionnaient pas de la même manière.

Si tout le monde connait à peu près l’homme de Neandertal, que nous avons pris pour un abruti, digne de travailler pour BFMTV, ce n’était sans doute pas le cas de l’Homme de Denisova, une espèce éteinte du genre Homo, et découverte et identifiée par analyse génétique en mars 2010 sur des os trouvés en Sibérie.

L’homme de Denisova

On est loin de la fable de l’homme descendu de son arbre africain et colonisant la planète. Il semble bien que ce soit un plus compliqué.

Ce que j’ai retenu, c’est que ce Denisova avait des caractéristiques physiques différents de Néandertal et que lui aussi n’a pas survécu aux différentes rencontres avec l’homo sapiens.

Il semble que l’homo sapiens dont nous sommes si fier, fût une espèce nocive pour nos pauvres Néandertaliens et Denisova et sans doute d’autres hominidés encore inconnus.

Certes, à l’époque, nos ancêtres n’avaient pas la bombe atomique, mais ils avaient des techniques plus sophistiquées pour étendre leurs emprises sur les différents territoires qu’ils occupaient.

Le Denisova est son ADN se retrouve en majorité chez les habitants de la Guinée-Papouasie, et chez les Aborigènes. On ne sait pas bien sûr, comment cet ADN se retrouve dans ces différentes populations, ni comment les descendants ont circulés, ni si ils se sont hybridés avec d’autres, et avec qui pour former ces populations.

On sait mieux ce qu’il en est de nos pauvres néandertaliens qui ont eu le malheur de nous rencontrer en Europe et ont vécu en parallèle avec nous, pendant 5000 ans et finalement disparaître. 

On ne sait pas si les néandertaliennes étaient stériles devant la vigueur du mâle sapiens, où si c’était la femme homo sapiens qui l’était devant la vigueur du mâle néandertalien.

Toujours est-il que l’on a retrouvé des ossements d’enfants hybrides dans des grottes en Espagne. Ce qui tendrait à prouver qu’il y a eu en effet, des mélanges entre les deux races ou espèces.

C’était une population peu nombreuse nous disent les scientifiques, plutôt nomades, et du genre chasseurs-cueilleurs. Leurs armes à base de silex étaient évoluées et ils étaient dans un mode de chasse qui impliquait des plans, des stratégies, et de la force pour arriver à tuer des Mammouths, des Auroch, ou des Bisons qui feraient passer nos taureaux pour des chèvres, et nos toréadors pour des rigolos.

Ils vécurent sur 200 000 ans, et ils n’étaient pas des idiots du village. Ils étaient parfaitement adaptés aux différent climats. C’est là ou je voulais en venir.

Les Néandertaliens ont vécus sous plusieurs climats différents. Sous un climat glacière dans un premiers temps suivant des recherches sur la tourbe et en strates, en profondeur et qui a révélé différents restes d’arbres, de souches, de feuilles qui n’ont pas pu cohabiter.

Les climatologues et les archéologues ont fini par déterminer trois époques sur ces 200 000 ans. Une première époque glacière avec des espèces de conifères et des plantes vivants sous ce type de climat. Une tempérée avec Chênes, Hêtres, Bouleaux, et de nouveau une période glacière.

Bref, quid du réchauffement climatique anthropique, celui dont les activités humaine serait la cause selon nos écolos pastèques. Nous serions responsables et donc coupables et mettrions la planète en danger.

Autant que je sache, aucun néandertalien n’a utilisé le pétrole, ni circulé en voiture, ni même faisait  sa cuisine au gaz, et se chauffait au fioul. Aucune trace non plus de ses bateaux, de ses avions et pourtant, ils vécurent sous deux ères glacières et une ère tempérée en 200 000 ans. Ce qui a tué leur monde, c’était l’arrivée de l’homo sapiens. Leur agonie fût progressive puisqu’elle dura 5000 ans.

Qu’en pense la Greta Thunberg, la cinglée scandinave du nord ? Les tarés pastèques de Lyon, Bordeaux, Paris, Rennes, Grenoble et tous ses déclinants ? Il est vrai pour la première, qu’il faudrait sans doute qu’elle reprenne ses études.

La population des néandertaliens aurait été d’environ 10 000 individus en Europe. C’était peu.

Il serait peut-être bon, avec nos presque 8 milliards d’habitants, d’envisager une politique de dénatalité dans le monde, et singulièrement en Afrique. Ce qui va tuer sûrement la planète, ce sont les milliards d’humains à venir et c’est pas demain la veille que l’on va pourrir Mars, et la Lune avec notre engeance.

Gérard Brazon

image_pdf
0
0
A propos Gérard Brazon 1309 Articles
Bonapartiste, Souverainiste. Liberté d'expression, lutte contre l'islam, égalité des sexes, soutien à Israël

42 Commentaires

  1. La vaccination universelle des habitants de la planète est en partie responsable de l’accroissement de la population. L’accroissement du niveau de vie et les exigences des consommateurs n’arrange rien non plus

  2. Les ressources sur Terre sont limitées. Certaines sont renouvelables, d’autres non (exemple le pétrole).

    La quantité de ressources nécessaires dépend évidemment du mode de vie. L’empreinte carbone d’un SDF est évidemment largement inférieure à celle d’un business man qui roule en gros 4×4 Porsche Cayenne et qui parcourt la planète en 747 à longueur d’année.

    La quantité d’habitants que la Terre peut supporter dépend du mode de vie. Mais il est évident que 8 milliards d’habitants ne peuvent vivre comme dans les pays occidentaux.

    Alors, soit la population doit être réduite, soit il faudra changer de mode de vie: plus de voitures, plus d’avions, et ainsi de suite.

  3. Il faut dire que dans certaines peuplades il n’y a que la fornication comme distraction. Alors…

  4. Si les humains ne se décident pas à maîtriser leur démographie, c’est la Nature qui s’en chargera…
    Et là, ça sera autre chose que le prétendu covid-19, et la dépopulation voulue par les mondialistes !

  5. Néandertal et Denisova étaient interféconds des ossements d’enfants l’ont prouvé. La théorie de Coppens « out of Africa » aurait d’un bon toilettage.

    • « Néandertal et Denisova étaient interféconds » dixit

      bien evidemment qu’ils etaient interfeconds… puis ce que l’homme de denisova de siberie etait un ancetre des Néandertaliens du perigord…

      par contre ce qui est hautement plus interessant c’est qu’homo sapiens
      etait interfécond avec les Néandertaliens… ce qui donne actuellement dans nos genes les 3% de son heritage !

      « La théorie de Coppens “out of Africa” aurait d’un bon toilettage. » dixit

      tout a fait d’accord ! lui même en a honte…j’ai toujours eu une grande méfiance avec ses thèses pompeuses…( les berceaux de l’humanité pour moi étaient dans plusieurs endroits ENSOLEILLES du monde… actuellement c’est le maroc depuis 2011, mais il va y avoir d’autres surprises )

      • Cette vidéo est passée à la télé il y a 2 jours, Ils ont dit qu’il y avait de 2% à 6% du gène de Néandertal dans nos veines, J’ai pu voir ce gène de 6% chez certains européens et même chez un français: Il y en a un blond trapu, aux sourcils et front épais, blond yeux bleus, trapu, sourire aux livres, type auroch de parti communiste. un dur! Nous l’avons constaté à deux, après une émission sur l’homme préhistorique. Quant à leur homo sapiens venu d’Afrique, j’en doute, pour faire des blonds aux cheveux d’or; il y a de l’Idéologie dans tout cela. On ne prononce plus le mot Indo- Européen, pourquoi?

        • Après avoir avec d’autres repéré l’homme de Neandertal blond dans mon village, l’auteur en cite un autre brun, Chabal, le rugbyman, c’est une chance pour nous! (de les avoir parmi nous)
          Il est regrettable que ces documentaires ne fassent pas de comparaisons avec les sociétés aborigènes d’Australie et leurs rites, qui peuvent nous en apprendre beaucoup. Ils sont noirs, au front très simiesque, nez particulier, fort, lèvres peu épaisses, cheveux lisses.
          L’homme de Neandertal était plus beau, moins laid que celui du document, (pourquoi crépu, hirsute à ce point?)

  6. En 1992 au premier « .sommet pour la terre  » de Rio , cap’tain Planet – Cousteau – s’est fait traîner dans la boue par tous les bien pensants et autres compassionnels quand il a osé évoquer la bombe à retardement démographique de l’Afrique .
    Le bonhomme en est resté mortifié jusqu’à son décès !
    Plus près de nous , Pascal Sevran s’était épanché dans un livre sur « .la bite des noirs responsable des famines et guerres qui ravagent ce continent  » : mis à l’index également .
    Il serait temps de mettre ces peuplades devant leurs responsabilités et d’être plus ferme vis à vis de ce trop plein de miséreux qu’ils déversent chez nous ; cesser de les considérer avec commisération comme des mineurs , s’adonnant à la fornication comme des bêtes dès leur maturité sexuelle . Les « .religions  » complices !

    • Vous oubliez l’hyper fécondité des femmes africaines qui elle est la seule cause de cette situation. Mettez un implant anti ovulation à chaque naissance d’une durée de trois ans en moyenne et ces messieurs pourront toujours s’astiquer le bigorneau plus de naissances en vue.

    • Pour Cousteau : dans les années 70 il n’était pas le seul à souligner l’extrême danger de la surpopulation et je me souviens d’une de ses phrases :
      « la principale source de pollution et la surpopulation ».

      Par la suite, effectivement le sujet est devenu un tabou et l’Afrique se dirige droit vers une catastrophe innommable.

  7. Vous oubliez les 230 000 avortements par an en France, la plupart de ces victimes sont bien des caucasiens…. Ils sont remplacés par la civilisation concurrente au sein même de l’hexagone….
    Ehhh oui 500 par jour, hémorragie de la civilisation chrétienne au profit d’une religion qui n’avorte pas, qui ne tue pas les futurs gagnants…. Comment leur en vouloir ?

  8. au moment où la chine permet le 2è enfant, l’inde (enutah pradech ) va interdire le 2è
    quant à l’afrique, ….

  9. Oui, entièrement d’accord avec la conclusion, et également sur le fait que c’est probablement la rencontre avec la déferlante « sapiens » qui a résolument éteint Neandertal et Denisova. Et pourtant, on trouve énormément dans la littérature de tentatives pour expliquer leur disparition pour des raisons climatiques, de fertilité, de consanguinité, de catastrophe naturelle ou autres, mais je pense que ces deux espèces étaient beaucoup plus sédentaires que sapiens et avait un mode de vie basé sur la gestion des ressources, la maîtrise démographique et ils ne se seraient pas laissés mourir si facilement, tandis que sapiens, dès ce moment-là, vivait déjà sur le mode hit&run, je débarque, j’épuise tout, y compris la concurrence, et quand y a plus rien à exploiter, je vais voir ailleurs si j’y s

    • Il est d’ailleurs assez parlant que des peuples comme les aborigènes voire les amérindiens, étaient très respectueux de la terre, de leurs environnements et le plus souvent animistes.

  10. Il a fallu attendre l’an 1850 pour atteindre le milliard d’humains sur Terre. Et seulement 170 ans pour passer de 1 milliard à 8 milliards de nos jours. Dans 30 ans, en 2050, la Terre comptera 10 milliards d’humains. Jusqu’ou irons nous comme ça? L’explosion démographique du Tiers monde est une catastrophe écologique qui peut aboutir à la fin de l’espece humaine. Mais cela, comme par hasard les escrologistes qui nous bassinent avec un réchauffement climatique imaginaire n’en parlent jamais. Étonnant, non?

    • les verts (en tout cas certains) s’émerveillent devant des chiots et diverses bêbêtes. Ils trouvent normal de parquer les espèces menacées par l’expansion humaine, et en même temps partir en avion l’été dans des pays pauvres (c’est si bon de s’y sentir riche !) Forcément cet étalage de richesse ne fait qu’exciter l’appétit de départ de la pouponnière du monde. C’est sympa un petit kébab, en ville pour financer l’arrivée du reste de la famille et des amis, hein les verts ?

  11. TOTALEMENT d’ACCORD avec votre article ! BRAVO !

    Il y a une nouvelle Ere Glaciaire en préparation vers 2030, et si nous serons 16 voire 20 milliards d’êtres humains, c’est sûr qu’il n’y aura plus suffisamment de nourriture.
    https://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

    Quant au gaz carbonique avec 20 milliards d’individus lorsqu’on sait combien est ténue la couche d’oxygène autour de notre planète… çà se passe de commentaires.

    Quel homme politique occidental osera demander la réduction du nombre d’enfants ?
    D’autant que l’Occident est de plus en plus africanisé et qu’eux, ils ne connaissent que les familles de 8 à 25 gosses… (tout dépend du nombre d’épouses).

  12. Il faut arrêter, au moins, l’expression « sauver la PLANETTTT » alors qu’en fait il s’agit seulement de sauver l’espèce humaine, si elle le mérite.

    En effet, la PLANETT existera de manière certaine, jusqu’au moment ou le soleil se transformera en géante rouge et commencera à fusionner de l’hélium en lieu et place de l’hydrogène, soit environ 5 MILLIARDS d’années.

    Pour ce qui concerne les « espèces », on connaît un peu la catastrophe de l’extinction des dinosaures, mais des études (plus ou moins crédibles) montrent qu’il y aurait déjà eu 5 extinctions de masse.. à chaque fois la vie, sous une autre forme, a repris son cours.

    https://www.lefigaro.fr/sciences/la-terre-a-deja-connu-cinq-extinctions-de-masse-20190506#:~:text=EN%20IMAGES%20-%20Un%20million%20d,depuis%20500%20millions%20d%27anné

      • @Nicolaschaos Et si vous tentiez d’éviter les insultes inutiles. Développez, argumentez mais n’insultez pas svp

  13. L’homme de cro l’homme de ma l’homme de gnon. L’homme de cromagnon ce n’est pas du bidon 🎼🎶🎵.. Chanson des Quatre barbus à écouter…
    Sinon. Il y a aussi du Denisova chez les tibétains et mongols…. En petit pourcentage ADN

    • Exact et ce sont les gênes les Denisova qui ont permis aux peuples du Tibét de ne pas souffrir de l’altitude.

    • et alors ? On pourrait parler de sagesse instinctive, non ? comme toute onde la natalité n’a aucune raison d’être linéaire , aveugle et irresponsable. Elever une famille nombreuse dans une région semi désertique (point besoin de pétrole pour tarir de faibles ressources) est une folie ….
      ils retrouveront la raison, le jour où ils seront obligés de gérer leur populo.

    • Cela n’a pas toujours était le cas. Il y eut un temps où l’Europe transvaser sa surpopulation de plus de 400 millions d’humains vers une Afrique de moins de 200 millions d’africains.
      Avec l’assurance, et la certitude de ne plus dépendre des enfants pour assurer ses vieux jours, la natalité a drastiquement baissé en Europe. C’est tout récent. Dans mon arbre généalogique il n’est pas rare de compter des familles de plus de 10 enfants et avec des hommes ayant eu plusieurs femmes dont certaines sont décédées des suites d’accouchements.
      Tous les peuples ne vivent pas dans la même temporalité. Un Africain en tribu, un asiatique du Tibet, ou un Hindou ne vivent pas comme un occidental avec l’assurance d’une retraite et une caisse de sécu.

      • certes gérard…mais les conditions de travail épuisantes et la médecine moins efficace du passé ont tué nouveaux nés, parturientes, et jeunes enfants.
        j’ai été étonné de lire qu’à certaines périodes de notre passé récent la france se dépeuplait.
        Une de ces causes, était le souhait d’agrandir son domaine en mariant ensemble deux enfants de riches propriétaires. (moins d’enfants moins la dot sera à partager.)
        Le gers par exemple faisait peu d’enfants, et sans l’apport des italiens, des espagnols et de polonais et même de certains russes sa population aurait baissé davantage.
        L’europe surpeuplée ? Napoléon, l’empereur guillaume et cousin adolf ont bien oeuvré pour éviter ça…
        sans la supériorité technologique et scientifique….l’europe n’aurait jamais pu coloniser avec si peu d’hommes.

  14. Dommage qu’il n’y ait plus de Néandertaliens pour traiter les Homo sapiens de colonisateurs (qui venaient d’Afrique) et leur demander de se repentir !

  15. L’envoi de sondes sur les planètes Mars et aussi de Titan serait consécutif en partie au problème de la surpopulation sur Terre. Espérons que la terraformation prévue de ces astres ne sera pas trop longue car la situation ici-bas devient de plus en plus dramatique.

  16. Bonobos et chimpanzés appartiennent à la même espèce,tout en ayant développé des traits physiques, ,des mœurs, des caractéristiques tres differents.Que donnerait un croisement entre ces deux groupes de primates? Le produit hériterait il de la violence des chimpanzés ou des mœurs placides des bonobos?Cumulerait il les qualités des deux souches et donnerait il un type plus évolué? Si l’expérience etait tentée,nous apprendrions certainement ce qui advint à nos très lointains ancêtres.Or,chimpanzés et bonobos ne se mélangent surtout pas.Si,d’aventure,ils partageaient un même territoire,nul doute que les bonobos seraient rapidement éliminés ,car trop pacifiques ou trop  » civilises ».

    • Patapon, non désolé, bonobos et chimpanzés ne sont plus classés dans la même espèce, seulement dans le même genre, à savoir pan ; l’un appartient à l’espèce paniscus ( les bonobos ) , et l’autre à l’espèce troglodytes ( chimpanzés ). Les bonobos ne sont pas seulement beaucoup plus pacifiques, ils sont également beaucoup moins forts que leurs cousins qui n’hésiteraient pas à s’en nourrir jusqu’au dernier. Mais vous avez raison, la comparaison entre ces deux espèces et celles du genre homo est assez correcte. Je pense que l’hybridation a eu beaucoup lieu par viol des néanderthaliennes par les mâles sapiens. Mais pour le prouver, il faudrait analyser les chromosomes Y et les ADN mitochondriaux dans les restes fossiles, afin d’établir le profil du métissage.

  17. Ce n est pas les visages pales qui copulent comme des lapins mais plutôt les envahisseurs arabes et noirs qui eux font 10 enfants par femmes sans se soucier le moins du monde si la terre peux les supporter et les nourrir , les vêtir , les abriter , les blancs en Europe ne sont que 400 millions avec 100 millions d envahisseur qui vide les caisses sociales vivant sur notre compte et qui copulent demandant aux blancs de les entretenir perpétuellement , ce sont ces parasites qui nuisent a la terre et qui ne servent a rien , a part faire des guerres , pilier , bruler massacrer et envahir leurs voisins et recommençant le même cicle partout ou ils sont , leurs voilées copulant comme des lapins

  18. Justement, une « race », c’est une sélection artificielle d’individus afin de dégager des traits de caractère : le Beauceron, le Berger allemand, la Charolaise, ce sont des races.

    Ca n’existe pas chez l’homme, lequel a connu diverses sous-espèces (le Néandertal étant une des plus récentes) avant que l’homo sapiens ne finisse par occuper l’ensemble du terrain.

    Rien à voir avec les gauchistes.

    • « une “race”, c’est une sélection artificielle d’individus »
      Désolé ce que vous dites est sans doute valable chez le chien domestique mais il y a des races chez les animaux qui sont sans doute dues à des pressions environnementales ou autres.
      Le refus de l’existence des races chez l’homme est contrairement à ce que vous dites très lié à l’idéologie antiraciste pour qui le refus des races est une manière d’éliminer le racisme un peu comme le refus du sexe prédéfini biologiquement est une manière d’éliminer le sexisme, ça ne fonctionne pas.
      Sur le statut de Neandertal, actuellement il est considéré comme une espèce à part entière mais tout évolue.

    • Tu es géniale Sylvie.
      Tu mélanges allégrement races, espèces, carottes, choux.
      J’espère que ce n’est pas toi qui fait les courses à la maison …!!!

  19. Le Denisova est son ADN se retrouve en majorité chez les habitants de la Guinée-Papouasie, et chez les Aborigènes./ dixit

    Vrai ! Mais pas uniquement… vous pensez que neandertal a disparu ce n est pas le cas… il a simplement ete absorbe ! Pour de multiples raisons… ( je crois pour ma part aux virus amenes par homo sapiens d afrique…)
    Pour votre info une analyse complète de notre génome a été réalisée en 2014 ( max planck ), dévoilant que notre cousin nous a légué jusqu’à 3 % de nos gènes actuels…( il suffit de voir le rugbyman Chabal qui en a largement plus…)

    • Qu’est-ce que vous ne comprenez-vous pas dans l’hybridation des races. Est-ce que le Sapiens a pu fécondé la femme Néandertal et pas l’inverse? Je n’en sais rien mais il y a bien eu hybridation des deux espèces ou races comme on voudra.
      Est-ce la victoire des Sapiens plus nombreux, mieux organisés, plus « colonisateurs » ? Il a tout de même fallu 5000 ans pour que es Néandertalien disparaissent ou se ventilent dans les gènes des Sapiens. Certains humains par leurs physique, font penser à ces hommes d’autrefois.

      • Faux pour la date de 5000 ans… ! La cohabitation entre eux c est -40 000 / -30 000 ans ( 10.000 ans !! ) s’est même déroulée pendant une période de relative accalmie climatique….
        la cohabitation etait souvent eloigne au debut, ce qui explique la duree importante ! Le drame c est qu a un moment donne la cohabitation ( comme de nos jours avec le grand remplacement ) etait trop forte pour eux en terme de maladies… ce n est pas un probleme d intelligence mais d absorption, le resultat de l evolution…( voir darwin )

Les commentaires sont fermés.